Accueil AccueilActualités du CCAHLes résultats des Lauréats du CCAH 2013

Les résultats des Lauréats du CCAH 2013

Le

Lauréats du CCAH 2013 : sous le signe de la diversité
 
Changer le regard, changer la vie, changer les pratiques. En 2013, le CCAH a choisi ces nouvelles catégories pour son annuelle cérémonie des Lauréats. Pas moins de 12 projets financés à hauteur de 637 800 € par les membres du CCAH ont été présentés au jury co-présidé par Joël Delgove, Président du CCAH, et Xavier Dupont, directeur des établissements à la CNSA. Cette année, le jury s’est arrêté sur des initiatives originales et inclusives dans les domaines de la culture, de l’accueil des enfants et de la formation des professionnels. Un palmarès qui reflète la richesse du secteur handicap et une partie de la diversité des projets financés tout au long de l’année 2012 par les membres du CCAH.
 
Les lauréats sont attribués en 2013 aux 4 projets suivants :
 

Catégorie : Changer le regard – Compagnie Singulier Pluriel (Montpellier)

 
La compagnie professionnelle Singulier Pluriel, constituée de danseurs entendants et de danseurs sourds, produit des spectacles de danse alliant Langue des Signes Française (LSF), gestuel et danse.
 
Fondée en 2004 par la chorégraphe Jos Pujol, Singulier Pluriel est composée de dix intervenants artistiques, tous intermittents du spectacle depuis septembre 2011, date de la reconnaissance du statut de compagnie professionnelle. La Compagnie propose des spectacles alliant danse et LSF. La langue des signes unie à la danse offre une interprétation chorégraphique forte et singulière qui marque l’identité de la Compagnie. Elle œuvre ainsi pour une culture mixte et son défi est d’impulser une écriture chorégraphique née de l’union entre différence et ressemblance, faisant du handicap une force sur scène.
En 2012, la Compagnie a produit, sur près de 15 scènes, Cœur battant, un spectacle autour de la poésie de Jacques Brel, entre signes et danse. En parallèle, une nouvelle création a été réalisée, Murmures d’Outrenoir, autour de l’œuvre du peintre Pierre Soulages en partenariat avec le musée Fabre de Montpellier. Plusieurs dates sont d’ores et déjà programmées pour 2013.
 
A travers ses productions, Singulier Pluriel s’inscrit dans la recherche d’une écriture chorégraphique poétique et communicable à tous, avec le corps pour parole, et le geste comme musique actuelle. Elle prouve ainsi que le handicap peut devenir une force lorsqu’il va chercher d’autres possibles, une façon de changer les regards et de revendiquer le droit à la différence et à la ressemblance. Singulier Pluriel contribue également au lien social grâce à la mixité au sein de la troupe qui engendre une mixité dans le public créant ainsi des espaces où l’on apprend de l’autre.
 
Plus d’informations sur le site de la Compagnie Singulier Pluriel
 

Compagnie Singulier Pluriel / CCAH par CCAHandicap
 

Catégorie : Changer la vie – Micro-crèches de l’association Une Souris Verte (Lyon)

 
L’association Une Souris Verte est spécialisée dans l’accueil de la petite enfance et a créé 2 micro-crèches mixtes en périphérie lyonnaise pour répondre à une demande croissante des familles.
 
Depuis 1989, l’association Une Souris Verte gère à Lyon une structure d’accueil de la petite enfance innovante basée sur les principes de mixité et d’intégration d’enfants en situation de handicap parmi les autres enfants.
 
Afin de faire face à une demande toujours plus grande de la part des familles de la métropole lyonnaise ayant un enfant porteur de handicap et recherchant un mode de garde, l’association vient d’ouvrir deux micro-crèches de 10 places chacune, dont trois places sont réservées aux enfants porteurs de handicap.
 
Situées respectivement à Vaulx-en-Velin et dans le 7e arrondissement de Lyon, la crèche « Petite Souris » et la crèche « Souris 7 » accueillent des enfants porteurs de tout type de handicap parmi d’autres enfants. Toutes deux relèvent ainsi du même principe de mixité sociale visant à permettre aux enfants handicapés de vivre et de s’éveiller parmi les autres enfants. Et cette mixité permet aux enfants « valides » et à leurs parents de se confronter au handicap et ainsi de faire évoluer leur regard.
 
Grâce à l’association Une souris Verte, les enfants handicapés bénéficient d’un environnement privilégié en termes d’éveil et d’apprentissages mutuels dans un espace de vie ordinaire et leurs parents parviennent à sortir de leur isolement et à prendre du temps pour eux et pour le reste de la fratrie.
 
Plus d’informations sur le site de l’association Une Souris Verte
 

Association Une Souris Verte / CCAH par CCAHandicap
 

Catégorie : Changer les pratiques – REZOCAMSP de l’APAJH 43 (Brioude)

 
Afin de répondre aux besoins de parents de jeunes enfants en situation de handicap, l’APAJH Haute-Loire a créé le réseau REZOCAMSP avec l’accord de l’agence régionale de santé et de trois conseils généraux en raisonnant en termes de bassin de vie et non de territoire administratif.
 
En accompagnant au sein de son Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) d’Espaly des enfants du secteur de Brioude – distant de 45 km – à défaut de structures plus proches, l’APAJH Haute-Loire a identifié un réel besoin au niveau des familles : celles-ci se trouvent confrontées au surhandicap de leur enfant du fait de l’absence de dépistage et de traitement précoce. L’association a également constaté la nécessité de s’appuyer non seulement sur une équipe de CAMSP mais aussi sur le réseau de santé existant sur un territoire, notamment sur un vaste territoire rural qui complique les déplacements de l’équipe et des familles.
 
L’APAJH 43 a alors conçu le projet « REZOCAMSP » qui a la particularité d’avoir été pensé non pas en termes de département mais de bassin de vie : il rayonne sur trois départements – Cantal, Haute-Loire et Puy-de-Dôme – permettant de compenser un réel déficit d’accompagnement sur le bassin de vie de Brioude. 40 enfants sont accueillis en cure ambulatoire (une centaine d’enfants en file active), de la naissance à 6 ans, quel que soit leur handicap.
 
Le nom de REZOCAMSP est lié à la mise en réseau de professionnels situés à proximité de l’enfant (libéraux et salariés d’établissements médico-sociaux ou sanitaires) coordonnée par l’équipe du CAMSP. Il s’agit non plus de faire venir des enfants dans un établissement mais de construire autour de chaque enfant une équipe qui puisse intégrer des acteurs locaux accompagnés par l’équipe de REZOCAMSP.
 
Plus d’informations sur le site de l’APAJH 43
 

REZOCAMSP / APAJH 43 / CCAH par CCAHandicap
 

Prix Spécial du Jury – Planning Familial (National)

 
Le Planning Familial crée un programme de sensibilisation permettant de favoriser la vie relationnelle, affective et sexuelle de la personne handicapée en harmonisant les pratiques professionnelles au sein des institutions sur la question de la sexualité.
 
Si la vie affective et intime des personnes handicapées a longtemps été passée sous silence, elle est aujourd’hui au cœur d’un débat de société initié par la légalisation des assistants sexuels dans plusieurs pays européens. Elle soulève des questions importantes telles que la fécondité, la parentalité, la crainte de comportements déviants et d’abus de faiblesse, et l’accessibilité.
 
Dès 2009, le Planning Familial a souhaité intervenir dans les établissements accueillant des personnes en situation de handicap en abordant globalement la notion de sexualité. Un programme de prévention, « Handicap et alors ? », a alors été conçu et suivi par 600 personnes et 225 professionnels. Face à une demande croissante de la part des professionnels, force a été de constater le besoin d’intervenir non seulement auprès des personnes handicapées mais également plus largement auprès des professionnels du secteur médico-social et des responsables associatifs. Ceux-ci souhaitaient être plus à l’aise dans le domaine de la sexualité afin de mieux intégrer ce thème dans les temps de parole et le travail éducatif. Leur demande portait également sur un soutien pédagogique permettant de relativiser les craintes et les préjugés, d’identifier leurs propres réactions et ressentis afin de les comprendre, les maîtriser, les verbaliser ou les taire en fonction des contextes rencontrés.
 
C’est dans ce contexte qu’il a été décidé de construire un nouveau module de formation adapté avec l’objectif d’intervenir massivement en 2013 dans les établissements accueillant des personnes en situation de handicap.
 
Plus d’informations sur le site du Planning Familial
 

Le Planning Familial / Sexualité et handicap… par CCAHandicap
 

Laissez un commentaire

  • (will not be published)

Vous pouvez utiliser ces balises XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>