Accueil AccueilBonnes pratiquesInternationalUne recherche favorisant la participation citoyenne des personnes handicapées dans les processus de développement local

Une recherche favorisant la participation citoyenne des personnes handicapées dans les processus de développement local

Le

 

Les personnes en situation de handicap sont en général négligées, voire oubliées dans les processus de développement local, et leurs avis de citoyen ne sont pas ou très peu pris en compte. Cette situation constitue une discrimination, contraire aux droits humains des personnes handicapées tels que rappelés dans la Convention Relative aux Droits des Personnes Handicapées.

 

Pour réduire l’isolement de ces personnes et améliorer la qualité de leur participation sociale par l’exercice de leurs droits, Handicap International met en œuvre des projets de Développement Local Inclusif depuis plus de 10 ans, dans plus de 20 pays. De son côté, le Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS), centre de recherche de l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec,  appuie le même type d’approche dans les villes de Québec et Bordeaux, dans un objectif de production de connaissances et d’expérimentation.

 

En France, le Centre International d’Études pour le Développement Local (CIEDEL), institut universitaire de l’Université Catholique de Lyon, se situe comme un médiateur entre la réflexion et l’action dans le champ du développement local et privilégie l’approche par les acteurs à une échelle où ils peuvent exercer un pouvoir organisé. En 2012, il s’est associé au CIRRIS et à Handicap International afin de mettre en place un programme de recherche visant à développer des méthodes, outils et indicateurs permettant de mesurer les effets des stratégies de développement local inclusif sur l’amélioration de la participation citoyenne des personnes handicapées aux mécanismes de gouvernance de leur collectivité.

 

L’objectif de cette recherche menée sur deux ans – 2012-2014 – est  de réduire l’isolement des personnes handicapées et d’améliorer la qualité de leur participation sociale par l’exercice de leurs droits. De dimension internationale, cette recherche se propose d’analyser l’expérience de développement local inclusif sur 5 sites : au Mali, à Madagascar, au Brésil, au Québec et en France, à Bordeaux.
 
Il s’agit de mesurer les effets de ce développement local sur la participation citoyenne des personnes handicapées tant sur le plan individuel que collective, via les organisations représentatives de personnes handicapées. Les outils qui seront adaptés ou développés dans le cadre de cette recherche permettront de recueillir des informations sur les modalités de participation active des personnes handicapées, et d’en préciser leurs rôles et places au sein de ces mécanismes de gouvernance mais aussi de traiter la question de la participation à la vie publique et politique grâce au développement d’outils de diagnostics territoriaux et d’analyse des formes de gouvernance et des niveaux de participation.
 
Cette recherche accorde une place centrale aux associations de personnes handicapées, en les associant sur chacun des sites au développement, à l’expérimentation et à la validation de la méthodologie que le projet se propose de développer.

Contact : Centre International d’Études pour le Développement Local  –  19 rue d’Enghien – 69002 LYON
04 72 77 87 50 – ciedel@univ-catholyon.fr

Laissez un commentaire

  • (will not be published)

Vous pouvez utiliser ces balises XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>