Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

MAS LOUISE DE GUITAUT

AAJB - 14

Située à Louvigny, à proximité de Caen, la MAS Louise de Guitaut accompagne depuis 1990 des adultes polyhandicapés, plurihandicapés ou porteurs d'autisme en internat, en accueil de jour mais également à domicile (MAS externalisée). Aujourd'hui, ces adultes ont une moyenne d'âge de 50 ans et leur accompagnement nécessite des locaux et un accompagnement adaptés. C'est pourquoi l'association des amis de Jean Bosco a décidé de construire un nouveau bâtiment afin d'offrir de meilleures conditions d'accueil et de vie et d'accompagner 33 résidents dans leur avancée en âge en internat (30 places dont 3 créées) ou en accueil de jour (3 places). La nouvelle MAS favorisera également la socialisation et le bien-être des personnes accueillies tout en offrant de meilleures conditions de travail aux professionnels. La nouvelle MAS accueillera les résidents dès septembre 2018.

Lire la suite

Réseau de Services pour une Vie Autonome

RSVA - 14

Les assistantes maternelles se sentent parfois démunies face à l’observation du développement des enfants qu’elles accueillent. Suite à une action de formation sur les outils de détection des situations de handicap chez le jeune enfant réalisée par le Réseau de Services pour une Vie Autonome (RSVA) auprès d’animatrices de Relais d’Assistantes Maternelles, une demande de guide repère à destination d’assistantes maternelles a été formulée : ce guide a pour objectif de détecter les signes précoces de situations de handicap chez les enfants de moins de 3 ans afin de pallier un dépistage tardif des troubles précoces du développement ou d’un handicap. Ce guide permettra d’orienter les familles au plus tôt vers les médecins ou les acteurs du dépistage et de l’accompagnement tels que les centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP). Diffusé dans un premier temps sur la région Normandie touchant environ 20 000 professionnels de la petite enfance, cet outil, soutenu par l’ARS, sera disponible gratuitement sur internet pour une diffusion facilitée au niveau national.

Lire la suite

Centre d'éducation Conductive

Association Honorine Lève toi - 14

Inventée dans les années 1940 par un neuropédiatre hongrois, le docteur Andréas Petö, la méthode d’éducation conductive a été imaginée pour les enfants infirmes moteur cérébraux afin de leur permettre de mieux s’intégrer à l’école en développant leur autonomie. Cette méthode est aujourd’hui proposée plus largement à tous ceux atteints d’un handicap moteur ou de certaines formes de polyhandicap. Reconnue d’intérêt général, l’association Honorine Lève-toi a été créée en 2009. En 2012, elle a ouvert à Bayeux le 2ème centre d’éducation conductive en France qui accueille 6 enfants durant la journée.

Lire la suite

IEM L'ADAPT

L'ADAPT - 14

Implanté à Bayeux depuis 1962 dans des locaux qui ne convenaient plus aux évolutions des modes d’accompagnement des personnes en situation de handicap, l’Institut d’Education Motrice Le Manoir d’Aprigny qui accueille des jeunes de 11 à 20 ans prépare son transfert à Saint-Lô fin 2013, dans le département de la Manche, ce qui lui permettra de reconfigurer son offre de services. A Saint-Lô, les services de l’IEM seront intégrés dans un collège de la ville, ce qui favorisera les échanges d’une part entre les jeunes de l’IEM et ceux du collège et d’autre part, entre l’équipe pluridisciplinaire de l’IEM et les enseignants. Un foyer d’hébergement, proche du collège, permettra de loger les personnes dans d’excellentes conditions de confort et renforcera le vivre ensemble au sein de la cité.

Lire la suite

Foyer d'Accueil Médicalisé Handas

APF - Département HANDAS - 14

Le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) de Douvres la Délivrande est géré par Handas, département spécifique de l’Association des Paralysés de France. Situé à proximité d’un Centre Hospitalier Universitaire et à 2 km de la mer, le FAM est doté de 21 places en internat, 5 places en externat et 3 places d’accueil temporaire, permettant la prise en charge de personnes polyhandicapées souffrant d’une extrême dépendance. Véritable lieu de vie, le foyer est divisé en 3 unités d’hébergement permanent, dont les chambres sont personnalisables. Les locaux d’activité de jour comportent un espace d’activités paramédicales ainsi qu’un lieu dédié à l’accueil des familles. Cette conception architecturale permet de concilier vie privée, soins médicaux et activités quotidiennes en bénéficiant d’équipements de qualité comme la balnéothérapie ou d’une salle multi-sensorielle. La prise en charge spécifique de chaque personne valorise la communication et favorise la création du lien social.

Lire la suite

ESAT "La Passerelle Verte"

MUTUALITE FRANCAISE CALVADOS - 14

La Passerelle Verte est un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) de 60 places en emplois temps plein qui accueille des travailleurs en situation de handicap psychique. Le projet éducatif de l’ESAT repose sur un accompagnement personnalisé qui permet de retrouver un équilibre de vie tout en préparant la réinsertion professionnelle en milieu ordinaire. Géré par la Mutualité Française du Calvados, il est réparti sur 2 sites : les ateliers de sous-traitance industrielles et d’entretien des espaces verts dans l’agglomération caennaise et la ferme « La Haizerie » près de Bayeux où 13 travailleurs sont accueillis sur l’exploitation. Le développement d’une nouvelle activité de transformation de lait en glaces fermières (intitulées « Glaces à la Ferme ») et leur commercialisation permet de diversifier l’activité, tout en proposant de nouveaux supports d’apprentissage aux travailleurs.

Lire la suite

Foyer de vie Odette Rabo

Association Marie-Madeleine - 14

A proximité de la maison de retraite et du parc arboré attenant, l’association gestionnaire Madeleine Lamy a ouvert un foyer de vie pour l’accueil de personnes handicapées mentales vieillissantes, avec ou sans troubles associés. L’établissement peut recevoir 24 personnes (22 en internat et 2 en accueil temporaire) au sein de deux unités de vie correspondant à 2 maisons. L’association a prévu, dans le concept architectural, la création ultérieure d’une troisième unité de vie médicalisée de 12 places également. Les résidents bénéficient de l’aide personnalisée permanente de l’équipe de professionnels formés à l’accompagnement de la population accueillie.

Lire la suite