Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Les logis de Simon de Cyrène La Flotte en Ré

Association Simon de Cyrène La Flotte en Ré - 17

Depuis 2014, l'association Simon de Cyrène La Flotte en Ré gère 2 gîtes permettant aux personnes handicapées et leurs aidants de profiter d'un lieu de vacances et de répit sur l'Île de Ré. L'organisation des séjours des résidents visent à offrir des moments de répit, de repos et de vivre ensemble. Au quotidien, l'association joue un rôle de facilitateur en mettant en relation les résidents avec les prestataires de services locaux dans des domaines variés répondant à leurs besoins (professionnels médicaux, services de portage de repas, de lavage du linge, offre culturelle et de loisirs...). Face à une demande toujours plus forte de séjours, aujourd’hui, l'ambition est de développer la capacité d'accueil en proposant un ensemble de 5 gîtes parfaitement accessibles et modulables. L'association, propriétaire des 2 premiers gîtes suite à une donation, a l'opportunité, à travers un bail emphytéotique, de gérer 3 nouveaux gîtes sur le terrain jouxtant la propriété. Ainsi, l'assocation se propose de réaliser les travaux et aménagements nécessaires à l'adaptation des bâtiments en vue d'accueillir jusqu'à 1500 personnes par an sur les 5 gîtes.

Lire la suite

MAS DE SAINTONGE

Association Emmanuelle - 17

L’association Emmanuelle en Charente Maritime mène un projet de construction d’une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) adaptée à l’accompagnement de personnes adultes présentant un polyhandicap et/ou des Troubles du Spectre Autistique (TSA). La MAS de Haute-Saintonge accueillera ainsi 28 résidents dans un environnement prenant en compte, dans tous les domaines, y compris l’architecture des bâtiments, la spécificité des personnes avec autisme. Le projet se situe dans un lieu de vie privilégié : Le Domaine du Château de Bernessard, au cœur d’un vaste environnement rural et paisible, situé à proximité de la ville de Gémozac. L’hébergement s’organise autour quatre unités de 6 à 8 personnes, réparties sur 2 bâtiments de plain-pied. Chaque résident bénéficie d’un studio de 20m² avec sanitaires privés et jardinet individuel. Lors de l’élaboration du projet architectural, un soin particulier a été apporté aux particularités sensorielles afin de pallier au maximum les difficultés rencontrées par les personnes avec autisme (lumières tamisées, couleurs relaxantes, environnement préservé).

Lire la suite

The PEAK

The PEAK - 17

The Peak à Angoulins sur mer près de la Rochelle en Charente Maritime est un projet de création d’un parc aventures indoor (ou aire de motricité sensorielle couverte) comprenant 5 espaces sensoriels : Spéléologie, Filet Indoor, Clip N’Climb, Escalade et Accrobranche. Cet espace associera activités récréatives, éducatives, sportives et sociales et sera adapté à toutes les catégories de public à partir de 5 ans : enfants, adultes, porteurs ou non de handicap, personnes en difficultés ou situation de fragilité, touristes, familles, retraités, professionnels… Les différentes activités et séances sont ainsi accessibles et adaptées aux personnes en situation de handicap avec des accompagnements par des professionnels expérimentés et formés. La mixité des publics est au cœur du projet et permettra de favoriser, outre l’accès aux espaces sensoriels souterrain et aérien pour tous, l’insertion, la prévention, la socialisation, l’épanouissement de l’individu, l’échange, la rencontre et le respect entre générations et différents groupes sociaux.

Lire la suite

IME ET SESSAD de Jonzac

ADEI - 17

Le projet de restructuration de l’IME de Jonzac s’inscrit pleinement dans les orientations de la loi du 11 février 2005 et en réponse à l’évolution des besoins d’accompagnement des jeunes en situation de handicap mental avec ou sans troubles associés sur le Sud du Département de la Charente Maritime. La diversification des modalités d’accompagnement (SESSAD, internat, accueil de jour/semi-internat, placement familial) permet de proposer aux jeunes des soutiens adaptés et ajustés à leurs situations et leurs besoins.

Lire la suite

MAS Saint Jean de Jérusalem

OEUVRES HOSPITALIERES FRANCAISES DE L'ORDRE DE MALTE - 17

La reconstruction de la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) Saint Jean de Jérusalem, gérée par les Œuvres Hospitalières Françaises de l’Ordre de Malte, a largement permis l’amélioration de la qualité de vie des personnes polyhandicapées accueillies. Les 46 adultes et personnes handicapées vieillissantes (44 places en internat et 2 places en accueil temporaire) habitent dans une des 5 unités de vie, elles-mêmes séparées des espaces collectifs et de soins par une rue intérieure. La grande dépendance du public accueilli suppose un accompagnement à la fois médicalisé et éducatif, toutefois le fonctionnement de l’établissement laisse une large place à la dimension sociale de la prise en charge qui s’articule aux besoins de soins des personnes accueillies. Dans ce cadre, l’équipe pluridisciplinaire en collaboration avec prestataires extérieures organisent différents ateliers, accessibles selon les désirs et les possibilités des résidents, afin de faciliter leur intégration dans la société.

Lire la suite