Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Service d'accompagnement à la vie sociale "Armor"

Fondation saint Jean de Dieu - 22

Le Service d'Aide à la Vie Sociale (SAVS) "Armor" de Dinan (22) a démarré son activité en 2012 en accompagnant 25 personnes handicapées psychiques. L'agrément a depuis été porté à 40 places (33 pour l'instant financées). Depuis 2017, la direction du SAVS souhaite mettre en place une stratégie d’ouverture. Le principal levier d’ouverture identifié est l’implantation de ce service en centre-ville. En effet le SAVS est situé depuis sa création dans un local loué et en périphérie de la ville, accolé au centre hospitalier spécialisé et ne répond pas pleinement aux attentes des professionnels et usagers. Par ailleurs l’augmentation en 2017 du nombre de places rend encore plus prégnante une nouvelle localisation. Une architecture au service de l’ouverture est un moyen pour améliorer la qualité des prestations et un principe pour structurer les pratiques professionnelles.

Lire la suite

Résidence Henri Terret

Fondation Bon Sauveur - 22

Autorisé par arrêté du Conseil Général en date du 3 avril 2009 et géré par la Fondation Bon Sauveur, la résidence Henri Terret accueille 33 personnes en situation de handicap psychique, dont 3 en accueil de jour, répondant ainsi à des besoins largement non satisfaits en matière d’accompagnement du handicap psychique en France. Dans une perspective d’inclusion, d’intégration et de socialisation, ce foyer de vie se veut ouvert sur l’extérieur. Les choix architecturaux permettent d’offrir aux habitants un espace sécurisé, de les sortir de l’isolement, dont souffrent de nombreuses personnes en situation de handicap psychique, tout en préservant intimité et espace privé.

Lire la suite

Institut Médico-Educatif du Valais

APAJH 22 - 22

Situé à Saint-Brieuc, l’Institut Médico-Educatif (IME) du Valais est un établissement de l’association départementale APAJH 22. Ouvert en 1971, il dispose aujourd’hui d’un agrément lui permettant d’accueillir 80 jeunes de 12 à 20 ans présentant une déficience intellectuelle et orientés par la MDPH. Aujourd’hui, certains espaces n’étant plus conforme aux exigences liées à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite et ne répondant plus aux besoins des personnes, une partie de l'établissement sera reconstruite sur un autre terrain. L’APAJH 22 a ainsi décidé de saisir ce projet de construction et de restructuration pour repenser l’accompagnement des usagers de l’IME du Valais et favoriser la réalisation de leur projet de vie. Ainsi, le projet architectural développé permettra d'adapter l’IME du Valais aux personnes accueillies, à la particularité de leur handicap, aux différences d’âges et aux attentes variées, d'ouvrir, grâce à un projet architectural original, plus encore l’établissement sur la cité et à la cité en proposant des espaces partagés dédiés au public et aux usagers.

Lire la suite

Résidence accueil Saint Brieuc

Mutualité Française Côtes d'Armor - 22

Gérée par la Mutualité Française des Côtes d’Armor, la résidence accueil accompagne aujourd’hui 25 personnes : fragilisées et handicapées par des troubles psychiques liés à une pathologie mentale au long cours, dont l’état est suffisamment stabilisé pour respecter et bénéficier des règles de vie semi-collective (Ils doivent avoir un suivi psychiatrique ou médical en cours), suffisamment autonomes pour accéder à un logement privatif et organiser sa vie autonome, dès lors qu’un accompagnement et des soins sont garantis, dans une situation d’isolement ou d’exclusion sociale. Les résidents, âgés de 20 à 55 ans, doivent avant tout être volontaires dans leur projet de vie autonome.

Lire la suite

Foyer d'Accueil Médicalisé Le Courtil de l'Ic

Association A fond la caisse - 22

Le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM), géré par l’association A fond la caisse,  prend en charge 44 adultes et personnes handicapées vieillissantes en situation de handicap moteur avec troubles associés, maladies dégénératives ou polyhandicap, et tient compte de leurs besoins et des soins spécifiques liés à leur pathologie. La structure, qui souhaite favoriser l’autonomie de la personne, permet à chacun de gérer son espace et son temps en fonction de ses choix personnels, de ses goûts et de ses possibilités. Les espaces adaptés sont organisés en trois unités de vie dotées d’un studio entièrement équipé (coin cuisine, sanitaires et salle d’eau) pour chaque résident. Le FAM prend l’allure d’un village,  avec ses unités construites autour d’une petite place.  En plus des activités proposées, un jardin thérapeutique est ouvert à tous, favorisant les approches sensorielles, créatives et ludiques par la découverte et l’observation du monde animal et végétal.

Lire la suite