Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Osteria Mathi

SAS BOTTEGA - 35

L’association Mathi, créée voici 3 ans à Rennes afin d’accompagner de jeunes autistes et leurs familles, va ouvrir un établissement innovant dans un quartier en devenir, rassemblant bistrot, traiteur et centre culturel. En formant 8 jeunes autistes tous les 3 ans aux métiers de la restauration, l’association souhaite augmenter l’autonomie de ces jeunes à moyen et long termes, afin de réduire les inégalités dans l’insertion professionnelle et l’indépendance financière. Ce projet veut aussi donner à ces jeunes un sentiment concret d’« empowerment ». Les jeunes de 16 à 25 ans seront être accueillis à temps partiel, en alternance avec leur structure habituelle d’accueil pendant la semaine (ex : école, IME, ESAT, domicile familial) et seront accompagnés par une équipe de professionnels comportementalistes. Le projet est soutenu par Bretagne Active, Rennes Métropôle et le Conseil Régional de Bretagne.

Lire la suite

Habitat Regroupé Rennes St-Cyr

APF France Handicap - 35

Issu d’un fort partenariat entre l’Association des Paralysés de France (APF) et EPI Bretagne, l’habitat regroupé de Rennes offre à 12 personnes en situation de handicap moteur (grande dépendance motrice avec troubles associés) ou épileptiques une vie en appartement individuel alliant autonomie et accompagnement avec le soutien d’un dispositif d’accompagnement et d’aide humaine 24h sur 24. Les deux associations se retrouvent sur des valeurs communes, un projet politique pour une société inclusive et une offre de services au plus près des personnes handicapées et de leurs besoins. L’habitat regroupé, premier habitat de ce type pour le public épileptique, est constitué de 12 appartements individuels et d’un espace commun, nommé « appartement ressource ». Tous adaptés au handicap des locataires, ils sont répartis sur 3 immeubles dans un esprit de mixité. Les personnes concernées sont locataires de leur appartement auprès d’un bailleur social (Néotoa). Les locataires se sont fortement engagés dans la mise en œuvre du projet, qui leur permet de vivre de manière autonome et sécurisée au cœur de la ville.

Lire la suite

Centre Hospitalier de Janzé

Centre Hospitalier de Janzé - 35

Le Centre Hospitalier de Janzé et l’EPHAD du Theil de Bretagne (35) ont identifié une problématique concernant la prise en charge bucco-dentaire des personnes âgées et handicapées. Cette prise en charge spécifique est en effet difficile à adapter en secteur libéral (accès des locaux, temps des soins, pathologies spécifiques de ces personnes). L’établissement sanitaire a remporté un appel à projet de l’Agence Régionale de Santé de Bretagne pour construire et mettre en œuvre un projet répondant à des besoins repérés sur son territoire de santé sous la forme d’un centre bucco-dentaire. Ce projet, qui demande une coopération entre les secteur sanitaire et médico-sociale à l’échelle de ce territoire, répond à deux objectifs : la prévention de l’infection dentaire chez la personne en grande dépendance, le maintien ou l’amélioration de l’image de soi de la personne âgée et handicapée. Le transport des personnes prises en charge sera assurée par le CH de Janzé, de leur établissement de référence au centre de soin bucco-dentaire. Celui-ci ouvrira en fin d’année 2015.

Lire la suite

MAS de Saint Pierre de Plesguen

Coallia - 35

En réponse à l'appel à projet lancé par l'ARS Bretagne en juillet 2012 sur le territoire de santé 6, Coallia ouvre en Ille-et-Vilaine une Maison d’Accueil Spécialisée dédiée à l’accueil de 41 adultes handicapés n'ayant pu acquérir un minimum d'autonomie et dont l'état nécessite une surveillance médicale et des soins constants. Ces personnes présentent des handicaps psychiques ou moteurs graves avec des troubles associés, un polyhandicap, ou seront atteintes de maladies rares, d’un Alzheimer précoce ou d’autisme. L’établissement est conçu avant tout comme un lieu de vie qui préservera la convivialité nécessaire au maintien du lien social, tant entre résidents, qu’entre ces derniers et leurs proches. La structure accompagnera les personnes tout au long de leur vie.

Lire la suite

Maison TUBA

Association ADMR TUBA - 35

Afin de mieux répondre aux besoins des personnes handicapées et de leur famille, l’association ADMR TUBA, ayant acquis un savoir-faire spécifique de l’accueil séquentiel, a obtenu une autorisation de création d’une maison d’accueil temporaire de 12 places (6 adultes, 6 enfants). Situé sur la commune de Saint Grégoire, la maison TUBA accueillera dès mars 2016 des enfants et adultes lourdement handicapées (en situation de polyhandicap ou atteints d’autisme). L’accueil temporaire proposé pourra faire partie intégrante du parcours thérapeutique de la personne et servira également de relais pour les aidants familiaux, qui bénéficieront ainsi de temps de répit permettant d’éviter des situations d’épuisement.

Lire la suite

Réseau Breizh Paralysie Cérébrale

Association Régionale Breizh Paralysie Cérébrale - 35

Dans une démarche de prévention et d’éducation thérapeutique, le réseau Breizh Paralysie Cérébrale, réseau de santé financé par une dotation de l’ARS Bretagne, met en œuvre un dispositif libre et gratuit de « libre pesée » pour permettre à toute personne en fauteuil roulant de suivre régulièrement son poids. Ainsi, différents lieux de pesée répartis sur les territoires de santé bretons permettront aux personnes en situation de handicap, pour qui les possibilités de se peser en dehors d’un service hospitalier sont très limitées, de mieux maîtriser leur état nutritionnel et de redevenir acteur de leur suivi de santé. L’ARS de Bretagne a accompagné en 2014 l’installation du premier dispositif de « Libre pesée » à Rennes.

Lire la suite

Maison d'éveil Umanima-AZBR

Association UMANIMA AZBR - 35

Créée en 2009, l’association Umanima s’adresse à tous types de structures accueillant ou accompagnant des personnes handicapées, âgées, en difficultés d’insertion, en situation d’isolement social ou psychologique, etc. et met en place, en collaboration avec les équipes encadrantes et/ou soignantes de ces structures, des programmes de médiation par l’animal adaptés aux besoins spécifiques de chacun. Afin de répondre aux demandes, l’association a travaillé au projet de création d’une Maison d'accueil, qui permettra aux participants et familles de profiter d’un lieu ressource extérieur à la vie institutionnelle et de développer les activités d’équithérapie.

Lire la suite

Foyer de vie Les maisons de la Plumelière

ASSIA Réseau UNA - 35

Gérées par l'ASSIA Réseau UNA, les Maisons de la Plumelière, situées à environ 10 kilomètres de Rennes, accueillent, sur orientation de la MDPH, des personnes de plus de 45 ans (sauf dérogation) qui ne sont plus en mesure de travailler, du fait de leur âge et/ou qui ne peuvent être maintenues, momentanément ou durablement, dans leur milieu ordinaire de vie. Ces personnes peuvent venir soit directement du domicile de leurs parents, soit de foyers d’hébergement. Au sein de la structure, une unité pourra accueillir 15 personnes dans un environnement familial. L’architecture même permettra de favoriser cet axe. En effet, l’unité comporte très distinctement un « secteur » nuit avec les chambres et un « secteur » jour avec salle à manger, salon, terrasses, ainsi que des lieux d’activités situés à l’extérieur de l’unité.

Lire la suite

Fil Rouge 35

GCMS Fil Rouge 35 - 35

Le Groupement de Coopération Médico-Sociale (GCMS) « Fil Rouge 35 » a pour objet l’organisation d’un dispositif favorisant l’inclusion socioprofessionnelle des personnes présentant des troubles psychiques. L’idée fondatrice est d’offrir dans la durée un accompagnement souple et personnalisé pour les individus souffrant de troubles psychiques, afin de favoriser leurs chances de (ré)inclusion sociale par l’emploi en milieu ordinaire de travail et d’agir au développement d’un contexte favorable à cette inclusion. Le premier site de l’association n’étant plus satisfaisant pour l’accueil d’un public fragilisé et très sensible à l’environnement, le groupement a intégré de nouveaux locaux mieux adaptés. Plus de la moitié des usagers ne disposant pas de véhicule personnel, une attention particulière a été donnée à l’accessibilité du GCMS.

Lire la suite

Institut Médico-Educatif Les Hautes Roches

Association Des Pupilles de l'Enseignement Public d'Ille et Vilaine - 35

Géré par l’ADPEP 35, l’Institut Médico-Educatif (IME) Les Hautes Roches a fait évoluer son projet d’établissement en proposant la délocalisation d’un groupe d’accueil de l’IME au sein d’une classe aménagée d’une école ordinaire. Au-delà d’une classe intégrée, le projet permet aux enfants en situation de handicap mental de participer autant que possible aux moments de vie collective de l’école (récréations et repas notamment) tout en bénéficiant d’un projet éducatif et scolaire personnalisé ainsi que d’un suivi thérapeutique au sein de l’IME (suivi psychologique, psychomotricité, soins infirmiers, orthophonie). Le dispositif concerne un groupe de 12 à 15 enfants (de 6 à 15 ans), encadré par 2 éducateurs et une enseignante, qui est intégré dans une classe aménagée. La proximité de l’école permet d’assurer des transferts vers l’IME pour les enfants ne restant pas une journée entière au sein de l’école. Cette intégration collective permet également de sensibiliser les enfants de l’école à la différence.

Lire la suite