Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

FOYER APF « Jean Muriel »

APF France Handicap - 41

Le Foyer d’hébergement Jean Muriel dans le Loir et Cher accompagne à l’autonomie des personnes en situation de handicap moteur travaillant en ESAT. Il propose aujourd’hui de poursuivre la diversification de son offre de logement en rénovant son site actuel et en prenant en location des logements sur la ville de Vendôme. Depuis 1980, le Foyer d’Hébergement APF de Lunay accompagne dans leur parcours des personnes en situation de handicap moteur travaillant en ESAT et les aide à accéder à une vie la plus autonome possible. En complément et en parallèle de l’habitat, le foyer a développé un dispositif d’apprentissage à la vie quotidienne et sociale personnalisé en fonction de la situation et des attentes de chacun. Chacun a ainsi la possibilité de choisir l’habitat le plus adapté avec des degrés d’autonomie différents en fonction de son handicap et de ses capacités (chambre individuelle foyer collectif, appartement partagé en pavillon, appartement en ville). Le foyer offre une formation spécifique aux professionnels qui accompagnent les résidents vers l’autonomie.

Lire la suite

Groupe d'Entraide Mutuelle (GEM) En Avant !

GEM En Avant! - 41

Créé en juin 2012 et parrainé par la délégation départementale APF du Loir-et-Cher, le GEM En avant ! est pour ses adhérents une passerelle vers une réinsertion sociale. Ayant subi un traumatisme crânien ou une lésion cérébrale, ils sont en effet souvent confrontés à des situations de rupture et d’isolement. Autour d’un principe d’entraide et soutenu par un salarié et des bénévoles, les adhérents organisent eux-mêmes leurs activités et participent pleinement à la gestion de la structure. Afin de poursuivre son développement, le GEM En Avant ! prévoit un déménagement sur des locaux qui lui seront propres et l’acquisition de véhicules adaptés qui viendront pallier un manque de transport adapté et permettront aux personnes d’accéder aux locaux et aux lieux d’activités.

Lire la suite

L'HOSPITALET

ASSOCIATION L'HOSPITALET - 41

L’association l’Hospitalet accueille des personnes en situation de dépendance physique associée ou non à des troubles cognitifs ou du comportement, dont l’origine est liée à des troubles neurologiques ou des traumatismes crâniens. Elle organise ainsi un dispositif constitué de deux pôles permettant d’assurer la cohérence du parcours de ces personnes dont la situation nécessite des soins constants. D’une part, un volet sanitaire avec le centre de soins, doté d’une expertise médicale et paramédicale de pointe et comprenant des soins de suites, de rééducation, des sections spécialisées (Unité éveil coma et Unité pour les troubles respiratoires responsables d’une grande dépendance). D’autre part, un centre d’hébergement (FAM) accueillant 67 personnes avec un accompagnement social et professionnel lorsque cela est possible (accompagnement à la réinstallation à domicile, à la réinsertion professionnelle...). Une nouvelle unité de 17 logements pour le public cérébrolésé avec troubles cognitifs et du comportement verra le jour en 2012 – 2013.

Lire la suite

AMH 41

AMH 41 - 41

L’association AMH 41 met à disposition des véhicules aménagés à la conduite et au transport des personnes en situation de handicap moteur. Ce service propose de louer les voitures à des personnes n’ayant pas les revenus nécessaires pour prendre en charge les surcoûts des déplacements en taxi adapté ou pour en faire l’acquisition. Les prix de location, nettement plus bas que ceux du secteur marchand, permettent à tous de bénéficier de ce service et de rompre l’isolement en zone rurale. Un bénévole de l’association peut également conduire la personne sans permis. Par son activité l’AMH a permis le retour à l’emploi de certains de ses adhérents et le maintien à domicile d’autres. En ouvrant à la personne en situation de handicap la possibilité d’organiser ses sorties, elle retrouve une forme d’autonomie et d’indépendance. L’acquisition de 2 véhicules supplémentaires ont permis de répondre à la demande grandissante dans le département.

Lire la suite

GEM Vendome

Espoir Vallée du Loir - 41

Les besoins non couverts en matière de prise en charge d'adultes en situation de handicap psychique ont conduit l'association Espoir Vallée du Loir à créer un Groupe d'Entraide Mutuelle (GEM) accueillant environ 50 personnes. Afin de toucher également les personnes isolées ne pouvant se déplacer, un GEM itinérant s’est mis en place. Il s’agit, au moyen d’un véhicule et de matériel adapté, d’implanter un atelier, un groupe de parole, de pratiquer une activité dans les villages autour de Vendôme, et d’organiser le cas échéant le transport des personnes résidant dans ce secteur. Ce projet de solidarité a mobilisé tant l’association gestionnaire que les membres du GEM.

Lire la suite