Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

ESAT APF CHOLET

APF France Handicap - 49

L’ESAT APF de Cholet (ESAT du Cormier) a été créé en 1993 avec une capacité initiale de 35 places et offre actuellement une capacité de 58 places. Aujourd'hui l'ESAT a l’opportunité de réaliser une extension du site principal sur la nouvelle parcelle pour améliorer les conditions de travail de tous les acteurs de l’ESAT et à développer de nouvelles réponses aux besoins d’un nouveau public. L'ambition à terme est la création d’une plate-forme emploi / d’insertion professionnelle. L'ESAT diversifie ainsi l'accompagnement proposé avec la mise en place de mises à disposition, développement de l'ESAT hors les murs. Aujourd'hui, le projet est de développer l'emploi accompagné et un chantier d'insertion pour accompagner les entreprises et les personnes les plus éloignées de l’emploi.

Lire la suite

Lieu de Vie et d'Accueil Arche en Anjou

Fondation des Amis de l'Arche - 49

L’Arche en Anjou gère à ce jour sur le site de la Rebellerie, un ESAT ainsi qu’un Foyer de Vie et un Foyer d’Hébergement. En accord avec le Conseil Départemental de Maine-et-Loire et l’ARS, l’association propose de créer un quatrième espace, avec un statut Lieu de Vie et d’Accueil (LVA), qui accueillera 7 personnes handicapées vieillissantes en leur proposant un accompagnement adapté à leur situation. La création de cette nouvelle unité permettra d’héberger et d’accompagner dans les meilleures conditions possibles une partie des anciens travailleurs d’ESAT en situation de handicap mental qui souhaitent choisir ce lieu de vie pour leur retraite. Le projet permet de concilier des espaces où chacun pourra se sentir « chez soi » tout en s’impliquant dans la vie collective grâce à des espaces de convivialité. Cette nouvelle unité sera située à proximité immédiate des trois autres foyers de L’Arche en Anjou permettant ainsi de poursuivre les liens créés avec les personnes accueillies et les assistants et d’éviter l’isolement mais également de mutualiser certains équipements et aménagements (espace snoezelen, etc.).

Lire la suite

Habitat partagé AAPAI 49

AAPAI 49 - 49

L’AAPAI, Association Angevine de parents et d’amis d’adultes en situation de handicap, accompagne 512 personnes handicapées en Maine et Loire dont 403 travailleurs d’ESAT. Afin de répondre aux attentes des travailleurs d’ESAT et anciens travailleurs vieillissants en recherche de solutions d’habitats adaptés à leurs besoins, l’association propose de créer un nouvel habitat partagé. Le but est de permettre la mise en œuvre d’une vie autonome pour des personnes ayant le souhait de « vivre chez soi … mais pas toute seule ». Un intérêt particulier est porté à la situation des personnes retraitées d’ESAT pour lesquelles la perte brutale du lien social que procurait le travail peut constituer une difficulté insurmontable. Pour réaliser ce projet, l’AAPAI a décidé, en partenariat avec l’association AGLAES, dont la mission est la gestion de logements adaptés, d’acquérir et d’aménager un ancien cabinet médical situé au Ponts de Cé dans l’agglomération d’Angers en maison partagée composée de 8 logements du T2 et T3 pour des travailleurs d’ESAT ou retraités d’ESAT.

Lire la suite

Résidence Accueil Saumur

UDAF 49 - 49

L'UDAF de Maine et Loire mène, en partenariat avec les services de psychiatrie, le projet de création d'une résidence pour 15 personnes en situation de handicap psychique à Saumur. Cette résidence sera montée sur le même modèle que la résidence existante à Angers qui accompagne, depuis décembre 2013, 22 résidents. L’association souhaite également doter ces Résidences accueil d’un véhicule mutualisé permettant d’accompagner les personnes dans des projets collectifs et individuels.

Lire la suite

Foyer d'hébergement Odile Chalopin

AAHMA - 49

Le pôle Enfance de l’association Marie Moreau à St Nazaire accompagne 112 enfants, adolescents et jeunes adultes au sein d’un IME, un ITEP et un SESSAD. Pour améliorer sa réponse aux besoins particuliers des jeunes, et notamment ceux présentant des troubles du comportement, l’association a développé différents partenariats avec les écoles du territoire et a décidé aujourd’hui d’améliorer l’aménagement des espaces d’accueil afin de favoriser la mise en œuvre des principes d’individualisation, d’inclusion et mieux prévenir les troubles du comportement. Depuis 2014, une évaluation des pratiques professionnelles a été réalisée afin d’envisager leurs évolutions et définir les besoins en locaux. Ce travail a permis de penser une rationalisation des espaces avec une meilleure lisibilité entre espaces éducatifs, salles d’enseignement, espaces dédiés aux soins ainsi que la requalification des espaces pour favoriser le travail en petits groupes ou un accompagnement individualisé.

Lire la suite

La Ferme d'activités des mauges

Association La Ferme d'activités des Mauges - 49

La Ferme d’Activités des Mauges située à Roussay dans le Maine et Loire a ouvert en 2008 et accueille actuellement 38 personnes, dont 32 en Foyer de vie et 6 en Centre d’accueil de jour. L’association s’adresse aux personnes en situation de déficience intellectuelle et tout particulièrement aux personnes présentant le syndrome du X fragile. La Ferme mène actuellement un projet d’extension afin d’augmenter le confort des résidents, de faciliter l’intimité de chacun et d’améliorer la qualité de l’accompagnement et de l’accueil. A termes, il s’agit également d’anticiper les problématiques du vieillissement des résidents

Lire la suite

Sénevé ESAT

Sénevé ESAT - 49

Le Sénevé est composé d’une EA, d’un ESAT et d’ un SAVS qui se sont ouverts au fil des années à Angers afin de répondre aux besoins des personnes handicapées en matière d’emploi, d’emploi protégé et d’accompagnement social. Fort du développement de ses activités de services et de production, l’association développe un plan de formation conséquent et réorganise ses locaux afin de mieux accueillir et accompagner les usagers et/ou salariés handicapés.

Lire la suite

Plateforme Médico Sociale Briançon

La Résidence sociale - 49

Le projet de restructuration de l’IME de Briançon a conduit à la constitution d’une « plateforme médico-sociale » faisant suite aux accords obtenus  pour la création d’une MAS pour jeunes adultes, la reconstruction de l’internat et l’augmentation de la capacité du SESSAD. Cette plateforme située au château de Briançon à BAUNE et gérée par l’association « La Résidence Sociale » est conçue de manière à s’adapter à l’évolution des besoins et dans une logique interne de mutualisation de moyens. Elle comprend ainsi une MAS et un IME avec des places d’internat et d’externat, un SESSAD et un Logement Foyer.

Lire la suite

Foyer Village Santé St Joseph

Village Santé St Joseph - 49

L’Association Médico-sociale St Joseph implantée au cœur du Pays des Mauges gère le Village Santé Saint-Joseph (VSSJ) qui se compose de différents services des secteurs sanitaire, social et médico-social. Le VSSJ comprend des services pour personnes handicapées, des services pour personnes âgées, un Hôpital avec soins palliatifs et Soins de Suite et de Réadaptation, une Résidence Familiale, une Maison de Santé pluridisciplinaire, répondant ainsi à la diversité des besoins de la population de ce territoire rural. Concernant le champ du handicap, le Village accueille au total 59 personnes en situation de handicap au sein de son Foyer Occupationnel avec Accueil de Jour, de son Unité pour Personnes Handicapées Vieillissantes ou de son Unité pour Personnes Handicapées Agées. Afin d’améliorer l’accompagnement quotidien de ce public, de nouveaux équipements et aménagements ont été planifiés : espaces de balnéothérapie multi-sensorielle, de soins esthétiques, jardin d'agrément aménagé, atelier d’activités « nature » notamment.

Lire la suite

ARCEAU ANJOU EA et ESAT

MUTUALITE FRANCAISE ANJOU-MAYENNE - 49

La Mutualité Anjou-Mayenne a choisi de lancer un grand projet de relocalisation de l’ESAT et de l’EA Arceau Anjou, deux structures dédiées aux travailleurs cérébrolésés et traumatisés crâniens dans la région d’Angers. Ce projet vise à permettre d’améliorer radicalement l’accompagnement et les conditions de travail des travailleurs handicapés et des professionnels qui les encadrent. Le nouveau bâtiment, situé dans une zone d’activités à St Sylvain d’Anjou, est conçu de façon à permettre une bonne adaptation aux besoins de diversification et à tenir compte des demandes émergentes sur des secteurs porteurs (tertiaire, logistique, commerce, agroalimentaire).

Lire la suite

EHPAD Les Couleurs du Temps

MUTUALITE FRANCAISE ANJOU-MAYENNE - 49

La résidence les Couleurs du Temps est intégrée dans le « Village des générations ». Ce dernier est constitué d’un bâtiment de 4 400m² intégralement construit de plain-pied et intègre une « Maison de l’enfance » (multi accueil pour 18 enfants dont 12 en crèche et 6 en halte-garderie et un relais d’assistantes maternelles) et 6 îlots d’hébergements comprenant 40 places pour personnes âgées (EHPAD) et 10 pour personnes handicapées âgées (UPHA - Unité pour Personnes Handicapées Agées répondant au besoin d’accueil d’une population handicapée mentale, légère à moyenne, et vieillissante (anciens travailleurs de l’ESAT notamment). Un 7ème îlot construit en 2012 permet d’accueillir 10 personnes supplémentaires sur l’UPHA. A noter, qu’un ESAT hors les murs de 10 travailleurs dont 9 en situation de handicap intervient dans le village notamment en cuisine et auprès des personnes hébergées pour une aide à la vie quotidienne et aux activités.

Lire la suite

E&H LAB

E&H LAB - 49

Spécialisé dans les problématiques de la diversité et principalement du handicap, E&H LAB – basé sur le concept novateur « Esthétique & Handicap » qui repositionne la personne handicapée dans toute sa dimension humaine – conçoit et met en œuvre des stratégies de communication variées pour faire évoluer le regard sur les personnes handicapées. E&H LAB propose également une professionnalisation de modèles en situation de handicap.

Lire la suite

Village répit familles "La salamandre"

AFM TELETHON - 49

Afin de remédier à la carence d’offres de répit faites aux familles de personnes atteintes de maladies dégénératives, l’AFM a créé le village répit « La Salamandre » à proximité de la MAS Yolaine de Kepper gérée par l’association. Le village bénéficie du niveau de sécurité qu’offre la MAS en termes de soins médicaux et paramédicaux, et d’une possibilité pour des familles de profiter d’un lieu de répit et d’aide. Le village est constitué de 15 logements (appartements et maisons) domotisés qui peuvent être loués à la demande des familles. Trois services distincts entrent dans l’organisation du village : un service de soutien aux aidants, un service d’accueil temporaire, et un service administratif de location des logements. Ces logements, bien que situés à proximité de l’établissement, n’en restent pas moins autonomes. Le projet pédagogique prévoit la possibilité d’organiser des activités en famille, mais également des temps de prise en charge de la personne en situation de handicap permettant aux aidants de vivre des moments de répit.

Lire la suite