Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Solution Emploi Sarthe

Sarth'Compétence et Emploi-solution Emploi Sarthe - 72

Développement d’un service d’accompagnement des personnes en situation de handicap en attente de licenciement pour défaut de reclassement suite à une inaptitude au poste. L’action menée auprès de personnes a pour objet la levée des freins, la formation et un retour vers un emploi durable. Solution Emploi Sarthe (S.E.S.) est un service de l’association Sarth’ Compétence et Emploi (S.C.E.) qui accompagne chaque année 1.000 personnes. La prestation S.E.S. a pour vocation d’accompagner sur une durée de 12 mois les personnes en attente de licenciement suite à une inaptitude au poste par la levée des freins liés au handicap et un retour vers l’emploi. En effet, au sein des entreprises, quelque soit le domaine d’activité ou le volume des effectifs, les responsables sont amenés à se questionner sur le devenir d’un salarié en arrêt de travail (maladie professionnelle, accident de travail ou maladie de la vie) pour lequel une inaptitude au poste risque d’être prononcée par le médecin du travail. Moment délicat dans la gestion du potentiel humain, le chef d’entreprise est parfois démuni pour trouver une solution à ses employés. Les conséquences qui en découlent sont multiples. Souvent aux situations de handicap s’ajoutent des troubles psychologiques liés à l’idée de ne pouvoir retravailler, rendant encore plus difficile la reconstruction d’un projet professionnel et le retour vers l’emploi. Certaines tensions peuvent surgir entre l’entreprise et le salarié dans le cadre de ces procédures délicates et le besoin d’une médiation peut se faire ressentir. Le projet vise à poursuivre le développement de ce service sur le département de la Sarthe et au-delà vers ses départements limitrophes et le Grand Ouest (Bretagne, Basse Normandie, Vendée, Pays de Loire) pour assurer cet accompagnement de proximité individualisé de qualité auprès d’un public plus large.

Lire la suite

Centre médico-social Basile Moreau

Association Basile Moreau - 72

Le Centre médico-social Basile Moreau situé à Précigné dans le département de la Sarthe est géré par l’association du même nom et composé de 3 établissements pour personnes handicapées et personnes âgées : Foyer de vie, MAS, EHPAD. Afin d’améliorer les conditions d’accueil et d’accompagnement des résidents jusque-là hébergés dans les locaux de l’ancien couvent de Précigné, une démarche de restructuration et de réflexion architecturale a été menée. L’association a choisi de reconstruire l’ensemble de ses établissements à côté des anciens locaux. Le projet propose des hébergements sous forme de petites unités de vie avec des espaces communs d’activités et de vie dans une logique de plateforme partagée.

Lire la suite

FAM de Saint Calais

Centre hospitalier de Saint Calais - 72

Le Centre Hospitalier de Saint Calais ouvre en janvier 2014 un Foyer d’Accueil Médicalisé destiné à l’accueil et à l’accompagnement de 25 personnes handicapées psychiques ou déficientes intellectuelles. Destinée à combler un déficit de places pour les personnes en sortie d’hôpital, d’IME ou de foyer de vie, la structure, située en zone rurale, se veut être un lieu de vie convivial et ouvert sur l’extérieur. Situé à proximité du centre hospitalier et du foyer de vie, l’établissement bénéficiera des services et équipements de ces structures et partagera certains temps d’animation.

Lire la suite

ITEP Pro Le Jallu (avant les Aubrys2)

Association Les Petits Princes - 72

L’absence de solution d’orientation adaptée pour des jeunes présentant des troubles de la conduite et du comportement, non soumis à l’obligation scolaire mais sans formation professionnelle a conduit l’association « Les petits princes » à proposer une structure de type « ITEP Pro » pour prendre en charge 31 adolescents jusqu’à 20 ans (9 en internat et 22 en externat). L’établissement, constitué de six bâtiments rassemblés autour d’une petite place centrale, est pensé comme une véritable passerelle entre les dispositifs spécialisés, dont il fait partie, et les dispositifs de droit commun. Les jeunes accueillis peuvent bénéficier d’un environnement dynamique favorisant leur insertion sociale, en effet la localisation de l’ITEP Pro à proximité de collèges, de lycées et d’activités agricoles, artisanales, industrielles et touristiques facilite l’accès à des stages professionnalisants, choisis en fonction du projet de vie des jeunes.

Lire la suite

MAT Le Jardin d'Alexandre

ADIMC 72 - 72

Afin de prendre en compte les besoins de répit des familles, et les besoins des adultes handicapés qui aspirent à des moments de rupture avec leur quotidien, qu’il soit familial ou institutionnel, l’ADIMC a souhaité augmenter la capacité d’accueil de la Maison d’Accueil Temporaire « Le Jardin d’Alexandre ». Destinée initialement aux enfants, elle est désormais ouverte à 8 adultes de 20 à 60 ans porteurs de tous types de handicaps, y compris à des adultes en situation de grande dépendance. Ils sont accueillis dans des locaux neufs situés dans une aile rattachée à la MAT pour enfants. Chaque résident bénéficie d’une chambre individuelle de 25 m² et d’espaces communs permettant d’exercer des activités calmes ou de rencontrer sa famille. Une partie des activités et des services sont mutualisés avec la MAT ouverte à 16 enfants dans un esprit intergénérationnel. Le projet de vie de la personne est pris en compte à la fois dans ses besoins spécifiques concernant l’hébergement, l’accompagnement par des soins paramédicaux ou encore les animations adaptées.

Lire la suite

MAS Les Collines

ADIMC 72 - 72

La Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) Les Collines, gérée par l’ADIMC 72, accueille en internat 36 adultes infirmes moteurs cérébraux ou en situation de polyhandicap. Elle offre également 5 places d’accueil temporaire pour des séjours n’excédant pas 90 jours par an et 5 places d’accueil de jour pour des personnes en situation de grande dépendance. Répartis sur cinq pavillons, les résidents sont au nombre de 8 par unité. Des travaux ont permis d’améliorer sensiblement la qualité d’accueil des résidents. Chaque chambre est désormais dotée d’un bloc sanitaire comprenant une salle de bain équipée avec du matériel médicalisé. Un espace thérapeutique comprenant une balnéothérapie et des espaces dédiés à la kinésithérapie et à l’ergothérapie ont été aménagés afin de maintenir et stimuler l’autonomie dans le quotidien de chacun des résidents, quelle que soit l’importance et la nature du handicap.

Lire la suite

IME Saint Michel / SESSAD Le Pays d'Oz

APEI Sablé Solesmes - 72

L’APEI Sablé-Solesmes a transféré et rassemblé l’Institut Médico-Educatif (IME) Saint Michel et le Service d'Education Spéciale et de Soins A Domicile (SESSAD) dans des locaux neufs, accessibles à tous les enfants et adaptés aux normes d’hygiène et de sécurité en vigueur. L’IME accueille 40 enfants aux profils très divers, allant de la déficience légère au polyhandicap de 0 à 20 ans. L’action pédagogique de l’IME est renforcée par de multiples partenariats qui lui permettent aujourd’hui d’offrir des réponses individualisées et adaptées aux besoins de chaque enfant en termes éducatifs, pédagogiques mais également thérapeutiques. Une salle de jeux d’eau vient compléter l’offre de loisirs. La finalité de l’IME est de préparer les enfants et les jeunes à une intégration sociale et professionnelle la plus adaptée à leurs désirs et capacités. Le SESSAD reçoit en consultation 20 enfants et jeunes âgés de 0 à 17 ans. Son action, focalisée sur la prise en charge précoce des enfants déficients et l’intégration scolaire ou professionnelle des plus âgés, est personnalisée pour un meilleur accompagnement de l’enfant.

Lire la suite

Etrier Sarthois

ETRIER SARTHOIS - 72

Spécialisée dans les activités équestres de loisirs et de compétitions, l’association Etrier Sarthois souhaite ouvrir ses équipements à un public en situation de handicap quel qu’il soit pour répondre à une demande forte émanant des établissements spécialisés de la région. L’objectif de l’Etrier Sarthois dans ce domaine est d’accompagner la pratique équestre, de la rendre accessible quels que soient la discipline et le projet de la personne, du loisir au thérapeutique, de l’éducatif à l’insertion. L’association a réalisé des travaux d’accessibilité et a fait l’acquisition de matériels et d’équipements spécifiques afin de devenir un centre d’activité équestre reconnu dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Lire la suite

MAS Les Mélisses

ADIMC 72 - 72

Gérée par l’ADIMC 72,la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) Les Mélisses accueille 48 adultes infirmes moteurs cérébraux ou polyhandicapés dont 8 en externat et 5 en accueil temporaire. L’établissement est un lieu de vie et de soins qui se donne pour mission d’accompagner les résidents dans leur vie quotidienne et de répondre le mieux possible à leurs besoins. L’architecture du bâtiment est entièrement adaptée aux personnes accueillies. En effet, 3 des 5 unités d’hébergement de 8 personnes chacune sont reliées à l’accueil et au « centre de vie » de l’établissement pour les résidents les plus fragiles ou ayant des difficultés à se déplacer. L’aménagement de l’espace est organisé pour garantir à la fois sécurité, autonomie et vie privée à chaque adulte accueilli. Dans ce cadre, des équipements domotiques peuvent être installés en fonction des besoins du résident.

Lire la suite