Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Projet violoncelle inversé

Talents et violoncelles - 75

Créée en 2010 par un comité d’experts reconnus, l’association de loi 1901 reconnue d’intérêt général « Talents & Violoncelles » a pour objectif de permettre l’expression du talent des jeunes musiciens. Aujourd'hui, l'association souhaite accompagner un jeune violoncelliste en situation de handicap moteur : Soni Roulette qui a une malformation à la main gauche l'obligeant à jouer avec un violoncelle classique qui a subi quelques modifications, afin qu'il soit inversé. Le projet "Violoncelle Inversé" a démarré lors du festival de musique classique de la Grange de Meslay (du 14 au 23 juin 2019) qui a réuni plus de 8 500 festivaliers, par la fabrication d’un violoncelle inversé par plusieurs luthiers qui étaient présents sur le site, de tel sorte que le dernier jour du festival Soni Roulette a donné un concert avec son nouvel instrument. Aujourd’hui, le projet se prolonge au travers de l’accompagnement du jeune violoncelliste dans son cursus de formation afin qu’il puisse devenir chef d’orchestre et créer à terme son académie de musique adaptée au handicap.

Lire la suite

FAM Simone Veil "Hors les Murs"

Association Autisme en Île de France - 75

Le projet d’extension du FAM Simone Veil ou projet FAM « Hors les Murs », a été retenu dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt de l’ARS Ile de France, lancé en juillet 2018. Le FAM actuel situé au cœur du Village Saint Michel, dans le 15e arrondissement de Paris dispose aujourd’hui de 33 places pour adultes autistes, (réparties en Centre d’Accueil de Jour Médicalisé, Foyer d’Accueil Médicalisé et Foyer d’Hébergement). Le projet d’extension comprend à la fois la création de 19 places supplémentaires, portant la capacité totale de l’établissement à 52 places, et une redistribution de ces places entre les locaux existants du Village Saint Michel, et de nouveaux locaux d’autre part , qui abriteront 16 places de Centre d’Accueil de Jour Médicalisé, 6 logements d’apprentissage sur site agréés Foyer d’Accueil Médicalisé et 3 logements externalisés agréés Foyer d’Hébergement. L’établissement a su montrer l’importance qu’il porte à la dimension accompagnement vers l’autonomie - notamment par l’accès au logement individuel et à l’insertion professionnelle. L’Association Autisme Île de France a acquis d’anciens bureaux situés à proximité immédiate du Foyer Simone Veil actuel, afin de les transformer et d’y installer l’extension du Centre d’Accueil de Jour et les appartements d’apprentissage. Les 3 studios externalisés ont été identifiés, et deux sont occupés par des bénéficiaires. Le principe de l’opération a été approuvée par les autorités de tarification et de contrôle - ARS et Ville de Paris.

Lire la suite

INDI - Investir le Numérique pour Développer l'e-Inclusion

APF FRANCE HANDICAP - 75

Le projet INDI " Investir le Numérique pour Développer l'e-Inclusion " développé par l'APF Bourgogne Franche-Comté vise à rendre accessible les outils numériques et l'accès aux dispositifs de droits communs, à des personnes en situation de vulnérabilité (personnes handicapées, personnes âgées ou en situation de fragilité sociale) . Ce dispositif vise à préserver le lien social, prévenir l’isolement et favoriser l’inclusion sociale, culturelle et l’insertion professionnelle des personnes. Porté par l'APF France Handicap, le projet comprend un volet accessibilité matérielle, avec la mise à disposition d'outils d'aide à l'accessibilité, mais aussi un volet apprentissage du digital et de l’usage de ces nouveaux outils. Après une première phase sur les permanences de l'APF Bourgogne, l'objectif final est le déploiement de la méthode ainsi que l'équipement et la formation du personnel d'autres lieux du territoire, notamment des « Tiers-lieux ». L'expérimentation sera lancée dans un premier temps sur quatre départements - Côte d'Or, Saône et Loire, Haute Saône et territoire de Belfort – puis sera déployée à terme sur le reste de la Bourgogne Franche-Comté. Parallèlement le projet prévoit de créer une plateforme CID " Communautés Inclusives et Décloisonnées ". Cette plateforme sociale et solidaire - version améliorée et accessible et de la plateforme et réseau social Ammy.fr - permettra non seulement un accès et des informations sur divers types de services (culture, sport, transports… ) pour les personnes handicapées, âgées ou fragilisés, mais aussi la création d’une communauté digitale d’échange solidaire et inclusive.

Lire la suite

Auti'Cafet Marais

Association Autisme en Île de France - 75

L’IME Cour de Venise de l’association Autisme en Île-de-France, accueille 22 jeunes avec autisme et se donne pour objectif de développer la capacité de décider et d’agir des jeunes dans leur inclusion sociale et professionnelle, mais également d’améliorer la qualité des relations avec leur environnement. L’IME souhaite aller plus loin dans les réponses qu’il apporte à l’autonomie des jeunes et à leur ouverture vers l’extérieur. En 2017, le programme de réhabilitation de la Caserne des Minimes dans le IIIème arrondissement de Paris, a retenu le projet d’ouverture d’un café de quartier porté par l’IME et visant à favoriser l’insertion professionnelle des personnes autistes. Cette cafétéria qui sera un lieu fédérateur, permettra aussi l’émergence et le développement de compétences utiles dans la vie quotidienne des personnes autistes. Leur autonomie sera améliorée.

Lire la suite

FAM Les écluses

Association Aurore - 75

L'association Aurore porte le projet de création d'un Foyer d'Accueil Médicalisé pour 30 personnes souffrant de troubles du spectre de l'autisme en plein de coeur de Paris. L'hébergement sera réparti en 5 appartements de 6 personnes dont une unité expérimentale pour les situations complexes avec 3 places d’accueil temporaire. Face aux besoins d'accompagnement très importants sur la région Île-de-France, le FAM ouvrira temporairement à Marly le Roi (département des Yvelines), dans un ancien centre d'accueil pour personnes en situation de handicap. Il déménagera courant janvier 2020, à Paris, dans un immeuble rénové par le bailleur social 3F, dont l'association Aurore sera locataire. L'objectif est d'utiliser l'environnement de proximité, le quartier, comme outil d'accompagnement, pour favoriser l'autonomie et l'inclusion sociale, en complément des aménagements intérieurs (salle d'activité, espace snoezelen, lieu de repli et de répit, etc.) entièrement pensés et adaptés pour les personnes souffrant de troubles autistiques.

Lire la suite

Des outils ressources pour favoriser l'accessibilité des personnes en situation de handicap visuel

Fédération des Aveugles et Amblyopes de France - 75

Malgré un contexte législatif favorable qui devrait permettre de réduire certaines inégalités, l’accès à l’emploi, au domaine public ou à l’information est un combat de tous les instants pour les personnes en situation de handicap, notamment visuel. Les personnes aveugles ou malvoyantes sont en effet souvent en marge de la société du fait de problématiques d’accessibilité. Pour y remédier, la Fédération des Aveugles et amblyopes des France (FAF) souhaite mieux sensibiliser les acteurs – managers, collectivités territoriales, développeurs web - pour une meilleure prise en compte des besoins des personnes en situation de handicap visuel. Pour ce faire, de nouveaux outils à destination de différents publics professionnels vont être conçus : - La réédition et la diffusion, en partenariat avec l’Agefiph, d’un guide physique et numérique à destination des managers concernant le travail avec un collègue aveugle ou malvoyant - La création d’un support numérique de bonnes pratiques en matière d’accessibilité numérique à destination des développeurs d’outils digitaux (sites internet et autres) - La création et la diffusion d’une bande dessinée physique présentant de façon humoristique les difficultés rencontrées par les personnes à destination des collectivités territoriales Ces outils seront disponibles dès le début d’année 2020.

Lire la suite

EnTHreprendre et Handicap

Handiréseau - 75

Sous la Présidence de Pierre Deniziot, Délégué spécial de la Région Ile-de-France en charge du handicap, Handiréseau, le CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse) et leurs partenaires, dont BNP Paribas SA et la Région Ile de France organisent la troisième édition d’EnTHreprendre & Handicap pour les jeunes, leurs enseignants, les étudiants et les demandeurs d’emploi en situation de handicap - une semaine complète destinée à faire connaitre toute forme d’entrepreneuriat et à en faciliter l’accès aux personnes en situation de handicap. Lien vers un reportage de France 2 (Télématin) sur l’événement 2018 : https://www.france.tv/france-2/telematin/813561-emploi-creation-d-entreprise-et-handicap.html

Lire la suite

ETRE

MARTIN MEDIA - 75

Le centre Être « Formation et fragilités en emploi » accueille et accompagne depuis 2000 au sein de la rédaction du magazine Être Handicap Information - spécialisé sur l’inclusion sociale et professionnelle - des personnes en situation de fragilité psychique. Ces personnes, issues des secteurs de la culture, de la communication et des médias sont en risque de désinsertion professionnelle ou demandeur d’emploi de longue durée. L’action du pôle Etre se décline autour de deux axes : • des actions de remobilisation permettant l’accès à des compétences-clés pour les personnes fragilisées ayant connu des périodes d’hospitalisation et de soins psychiatriques. A ce jour, près de 750 personnes demandeurs d’emploi ou salariés relevant de l’obligation d’emploi (RQTH, AAH, pension d’invalidité) ont suivi ces stages. • des séminaires d’aide au retour à l’emploi pour les personnes issues des secteurs professionnels de la culture, médias, communication. Entre 2016 et 2018, Être a accueilli 38 bénéficiaires, à raison de deux séminaires par an. Ces dispositifs ont été soutenus par les membres du CCAH en 2016. Afin d’évaluer leur impact et afin de les transposer à des secteurs autres que ceux de la communication et des médias, le pôle Etre souhaite mettre en place une expérimentation plus large, définir un référentiel d’indicateurs et réaliser une étude de l’impact social de sa méthodologie d’accompagnement.

Lire la suite

Astérya

ASTERYA - 75

Créée en 2014, Astérya a pour objectif de favoriser la participation et l’engagement citoyen. Son leitmotiv : « Réveiller, repérer et accompagner les envies d’agir solidaires et citoyennes ». Nombre de personnes, en situation de handicap, disposant de ressources et de talents et souhaitant les mettre au service d’actions solidaires, ne parviennent pas à le faire. L’engagement citoyen se révèle pourtant être un véritable levier d’insertion sociale et professionnelle. Astérya met donc en relation des personnes en situation de fragilité, qui ont la volonté d’agir avec des associations, coopératives, instances de démocratie locale ou collectifs citoyens, peinant parfois à accueillir ces envies d’agir faute de ressources, de temps ou d’outils pour s’adapter à leur diversité. Récemment, en partenariat avec l’ADAPT, Astérya a décidé d’adapter un de ses programmes phare d’accompagnement, « Connecteurs citoyens », à un public en situation de handicap. Entre 2017 et 2018, la démarche d’accompagnement dans un parcours d’engagement avec des personnes cérébrolésées a ainsi été expérimentée en collaboration avec un Centre d’accueil de jour (CAJ). À la suite de cette phase d’expérimentation positive, les connecteurs citoyens de l’association Astérya souhaitent expérimenter leur démarche auprès d’autres types de handicap (sensoriels, moteurs, psychiques et maladies invalidantes notamment) et au sein d’autres établissements. L’Agence du Service Civique s’est d’ores et déjà engagée sur les 3 années du projet via l’attribution d’un agrément.

Lire la suite

CAJM Atypique le Relais

Fondation L'Elan Retrouvé - 75

Le CAJM (Centre d'accueil de Jour Médicalisé) Atypique le Relais est une structure socialement innovante portée par l'Association l'Elan Retrouvé. Il s’agit d’un dispositif atypique et unique qui accueille 15 jeunes et adultes avec troubles du spectre de l’autisme et troubles du comportement et de la communication associés. Parce qu’elles font partie des cas dit « complexes », avec des problématiques de violence, ces personnes sans solution n’ont souvent jamais été accueillies ni en Foyer, ni en Accueil de Jour et n’ont jamais eu accès à une prise en charge médico-sociale. Historiquement les associations Le Relais et Le Silence des Justes, nées en Seine Saint Denis début 2000, prenaient en charge ces cas complexes ainsi que leurs familles souvent totalement démunies. Les deux associations permettaient également à des jeunes sans emploi de se former au métier d’éducateur. En 2018 seulement, l’association Le Relais obtient l’agrément de l’ARS. C’est l’histoire des deux fondateurs de ces associations qui a inspiré le film « Hors Normes » d’Eric Toledano et Olivier Nakache, qui sortira le 23 octobre 2019. Depuis la reconnaissance tardive de l’ARS, la MDPH oriente des personnes atteintes d’autisme sévere vers le CAJM Atypique pour une période d'un an renouvelable, afin qu'elles puissent intégrer une autre structure, une fois que leurs aptitudes sociales se sont améliorées. Les locaux actuellement situés dans le 18ème arrondissement de Paris sont inadaptés au projet médico-social et éducatif du centre. De nouveaux locaux situés dans le 19eme à Paris ont été acquis par la Fondation L’Elan Retrouvé, et des travaux d’aménagement seront nécessaires pour adapter ces locaux aux besoins des bénéficiaires.

Lire la suite

Trousse à projets

GIP Trousse à projets - 75

Créée en 2017, la Trousse à projets est une plateforme numérique au service de projets éducatifs et pédagogiques, pour les élèves scolarisés de la maternelle au lycée. Elle permet aux enseignants, élèves et aux membres de la communauté éducative de faire connaître leurs initiatives et de financer leurs projets via une campagne de financement participative. La Trousse à projets peut apporter un coup de pouce financier supplémentaire, via un fonds de solidarité, aux projets « prioritaires », c’est-à-dire portés par des établissements appartenant au réseau d’éducation prioritaire renforcée, ou situés dans des zones très rurales, ou ayant une dimension inclusive (lutte contre le décrochage scolaire, élèves en situation de handicap). Le fonds de solidarité est alimenté par les « dons non fléchés sur un projet», que tout donateur peut réaliser sur la plateforme ou par le soutien financier des partenaires mécènes de la Trousse à projets. Il est ainsi proposé aux membres du CCAH un partenariat pour alimenter le fonds de solidarité dont l’objectif est de soutenir les projets contribuant à la sensibilisation des élèves valides à la question du handicap d’une part, à la réussite des élèves en situation de handicap et au renforcement de leur inclusion au sein de l’école d’autre part, et ce pour une période de 3 ans et environ 350 projets soutenus.

Lire la suite

Création d'un restaurant d'application et d'un self sur l'ESAT Viala Bastille

SPASM - Les Ailes Déployées - 75

L’ESAT Viala Bastille gère notamment un restaurant avec 55 usagers au cœur de Paris. Ce restaurant s’est bien développé ces dernières années en accueillant 150 clients par jour en moyenne issus de plusieurs segments (restauration collective, restauration commerciale). Cependant, un manque de visibilité de l’offre oblige l’association à travailler un nouveau projet en créant deux espaces en salle : un self et un restaurant d’application. Ce projet a pour but de diversifier l’offre d’accompagnement pour des travailleurs en situation de handicap en leur permettant de découvrir et d’expérimenter plusieurs modes de services en salle et plusieurs modes de cuisine. 8 nouveaux métiers vont être ainsi créés dans le cadre de son projet. Ce projet comprend la modification du restaurant et de la terrasse actuels situés au rez-de-chaussée de l’ESAT dans une cour intérieure des « Ateliers Eiffel » surplombée d’une verrière. Ce projet permettra de développer la qualité de service de l’établissement ainsi que son offre de prestations à sa clientèle tout en développant les compétences techniques des travailleurs handicapés.

Lire la suite

IMP Dysphasia

ASSOCIATION ENTRAIDE UNIVERSITAIRE - 75

L’Institut Médico-Pédagogique Dysphasia de l’association Entraide Universitaire accompagne à Paris, 31 enfants et adolescents « dys » présentant des troubles de l’apprentissage. Pour faire face à l’évolution du public accueilli (une augmentation des plus de 14 ans), l’établissement doit revoir son projet en 2 phases : une évolution de son agrément pour étendre l’accompagnement en termes d’amplitude d’âge, et une reconfiguration de ses locaux afin de gagner de la surface utile à cet accompagnement. En effet, les espaces sont étroits et ont été pensés comme ceux d’une petite école, alors que beaucoup d’enfants présentent aujourd’hui des difficultés à supporter cette « proximité » avec les autres. L’agrément permettant l’évolution des âges accueillis a été obtenu en 2016. L’établissement pourra ainsi développer un programme de pré-professionnalisation pour ces jeunes. Le développement du travail en binôme (éducateur/enseignant) et du travail en groupes co-animés, l’augmentation de cet agrément d’âge et la nécessité de penser des espaces différenciés pour les petits et les grands obligent aujourd’hui l’établissement à envisager la création de nouveaux espaces plus vastes. C’est donc tout le sous-sol qui va être investi dans ce but et aménagé.

Lire la suite

Inclood

Inclood - 75

Pour la première fois, une application numérique se voit mise au service de la Langue des Signes (LSF) et rend le plaisir de lire accessible aux enfants et adultes sourds, sans exclure les lecteurs non sourds. Depuis 2016, Inclood, entreprise de l'Économie sociale et solidaire (ESS), présente un catalogue de livres bilingue français / LSF. En partenariat avec la maison d'édition L'École des Loisirs, Inclood souhaite enrichir son catalogue de 5 nouveaux livres à destination des enfants. Avec l’application d'Inclood, disponible sur tablette ou mobile, à partir du scan du livre papier, une vidéo se lance et traduit le contenu en LSF fluide et instantanée. Gratuite, l’application est facilement téléchargeable sur Google play ou sur l’App Store.

Lire la suite

Handicap et dépendance : quelle politique pour les aidants actifs ?

ANPHI - VIVRE FM - 75

Dans la continuité du programme « Salariés Aidants, parlons-en ! », en partenariat avec le CCAH sur l’année 2018, la radio Vivre FM va organiser les 1ères Assises des Aidants sur le thème : « Handicap et dépendance : quelle politique pour les aidants actifs ? » Le colloque se déroulera en novembre 2019 à Paris et devrait réunir 200 personnes parmi lesquelles élus et hauts responsables. Il aura notamment pour objectif de sensibiliser aux difficultés des aidants actifs.

Lire la suite

Etablissement Saint Joseph

Société Philanthropique - 75

La Société Philanthropique fondée en 1780, est une association à but non lucratif, reconnue d'utilité publique en 1839. Elle exerce dans le domaine de l'action sanitaire, sociale et médicosociale au service des personnes rendues vulnérables par le grand âge, le handicap, la maladie, la précarité sociale ou les difficultés économiques. La Société Philanthropique gère aujourd'hui plus d'une vingtaine d'établissements et services dans le champ de l'économie sociale et solidaire. L'établissement concerné par la demande de financement est le Foyer de Vie Saint Joseph, qui a pour mission de développer l’autonomie des résidents ou tout au moins, de prévenir toute forme de régression par la réalisation d’activités quotidiennes diversifiées. Actuellement implanté dans le 18ème arrondissement dans des locaux vétustes, le Foyer Saint Joseph a décidé de déménager dans des locaux neufs situés ZAC Paul Meurice dans le 20ème arrondissement afin d'augmenter sa capacité d'accueil de plus de 30%. (60 places au lieu de 46 places) Le projet a pour but d'équiper le futur établissement de nouvelles solutions (chambres individuelles avec lit double ; équipements numériques ; cuisine thérapeutique ; unité personnes handicapées vieillissantes...) pour favoriser l'autonomie des personnes. Par ailleurs, pour soutenir leurs capacités et s'ouvrir sur l'extérieur, de multiples partenariats sont d'ores et déjà mis en oeuvre pour favoriser la participation des habitants à la vie du quartier.

Lire la suite

ASPERTEAM

ASPERTEAM - 75

ASPERTEAM est une Entreprise appartenant au secteur de l’Économie Sociale et Solidaire, qui a pour mission de faciliter l’inclusion et le maintien en emploi durable de personnes autistes de haut niveau, en milieu ordinaire (en entreprise). Pour cela, ASPERTEAM développe et propose un accompagnement global, systémique et innovant de la personne souffrant de Trouble du Spectre Autistique (TSA) sans Déficience Intellectuelle (Asperger). Global, car ASPERTEAM intervient à toutes les étapes clés de la vie professionnelle de la personne, de l’amont, en préparant via du job coaching les personnes autistes, jusqu’à l’aval du recrutement en accompagnant la personne jusqu’à plus de 9 mois après la prise de poste. Systémique car l’ensemble des acteurs de l’entreprise accueillante pourront être sensibilisés aux spécificités de ce handicap (Rh, équipe directe) et/ou accompagnés (manager, tuteur) pour faciliter l’intégration de la personne autiste au sein des équipes. Et enfin, innovant car ASPERTEAM pour réaliser sa prestation d’accompagnement s’appuie sur un outil numérique, une montre connectée reliée à une application mobile de ressources numériques. Cette montre détecte toutes situations stressantes pour la personne autiste qui a du mal à les percevoir elle-même et l’oriente vers des ressources lui permettant de dépasser cette situation de stress.

Lire la suite

Aire de jeux inclusive Hôpital Robert Debré

Fonds pour les soins palliatifs - 75

Le Fonds pour les Soins Palliatifs, en lien avec l’équipe mobile de soins palliatifs de l’Hôpital Robert Debré, conduit le projet de création d’une aire de jeux inclusive au sein de l’hôpital pour les enfants hospitalisés à partir de 2 ans et/ou s’inscrivant dans une démarche palliative anticipée. Cette aire de jeux est accessible à tous les enfants, y compris ceux en fauteuil roulant, et l’accessibilité concerne tous les agrès. Les soins palliatifs anticipés sont des soins et traitements de confort qui s’ajoutent aux traitements et soins habituels qui visent soit à guérir soit à stabiliser la maladie évolutive. L'aire de jeux s'adressera également aux fratries et aux proches. L'objectif de ce projet inclusif est de proposer aux enfants des temps de joie, de loisirs adaptés et de partage avec d'autres enfants.

Lire la suite

Hôpital de jour de psychiatrie du sujet âgé

SPASM - Les Ailes Déployées - 75

L’hôpital de jour de psychiatrie du sujet âgé, à Paris, est une structure innovante et peu répandue. Il offre à des patients présentant un handicap psychique, des soins dont les objectifs sont la stabilisation et la mise en place d’un programme de réhabilitation psycho-sociale. Il doit aboutir à la définition d’un projet de vie dans lequel la question des insertions sociales et relationnelles est centrale. Pour cela, plusieurs outils de ré-autonomisation ont été mis en place, comme l’ouverture d’une cafétéria dont la gestion est assurée par les patients eux-mêmes. Malheureusement, les locaux actuels ne sont plus adaptés et imposent une limitation du nombre de patients accueillis. La pérennité de l’activité étant remise en question, l’établissement va emménager dans un nouveau lieu, toujours à Paris, à l’automne 2018. L’association souhaite profiter de ce déménagement pour non seulement pérenniser et développer son activité mais également améliorer son offre d’accompagnement en proposant un agencement spécifique et précurseur. Elle va donc créer un espace de ré-autonomisation dans lequel les patients seraient mis en condition de développer des initiatives et de s’approprier leur réalisation. L’objectif est de les préparer à la fin de leur accompagnement et l’entrée dans des structures non sanitaires.

Lire la suite

Les petits plats de Maurice

ANRH - 75

Après le succès de l’atelier de réparation de vélo « Les petits vélos de Maurice » et à la demande des travailleurs, l’ESAT Paris XI souhaite créer une activité de restauration ouverte à un public extérieur. Ce restaurant sera situé face au futur parc Truillot, le nouvel espace vert de 5600m² au cœur du 11e arrondissement de Paris. Cette nouvelle activité permettra de valoriser auprès du grand public les compétences professionnelles de 10 travailleurs atteints de troubles psychiques et de déficiences intellectuelles. A travers ses 120 couverts et son espace de vente à emporter, l’établissement offrira des tâches variées (cuisine, service en salle, gestion de la caisse, nettoyage etc.) et adaptées aux capacités de chacun (création de repères, espaces ergonomiques). Un plan de formation sur 6 mois permettra aux travailleurs d’acquérir les compétences professionnelles et la qualification d’agent polyvalent de restauration nécessaires pour l’ouverture. L’ESAT souhaite également s’engager dans une démarche « bio » et éco-responsable en travaillant directement avec les producteurs.

Lire la suite