Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

IME SESSAD René Fontaine

Entraide Universitaire - 78

L’établissement René Fontaine accueille 75 jeunes présentant une déficience intellectuelle pouvant être associée à des troubles du comportement. Il comporte un IME et un SESSAD et relocalise ses activités dans de nouveaux locaux qui seront entièrement réhabilités afin d’offrir de nouveaux espaces d’apprentissage et de loisirs pour les jeunes. L’Institut Médico-Educatif (IME) et le Service d’Education Spécialisée et de Soins à Domicile (SESSAD) René Fontaine, localisés à Clayes-sous-Bois (78), opèrent une relocalisation de leurs activités dans un nouveau bâtiment situé en zone commerciale. L’établissement a été repris par l’association Entraide Universitaire en 2012 et occupe aujourd’hui des locaux inadaptés, peu accessibles et exigus dispatchés sur deux sites.

Lire la suite

Equipe mobile passerelle

OEUVRE FALRET - 78

L’œuvre Falret mène un projet innovant et expérimental sur 3 ans de création d'une équipe mobile passerelle, en partenariat avec un bailleur social (OPIEVOY) et le Réseau Psychiatrie Santé Mentale Sud-Yvelines. Ce projet cible les locataires d’un logement social en souffrance psychique qui se retrouvent isolés et en difficulté à leur domicile. L’objectif est de créer une passerelle entre les ménages, leur bailleur social, les soins et les dispositifs sociaux. Pour ce faire, la structure intervient sur différents niveaux : accompagnement des personnes locataires d’un logement social qui se retrouvent en difficulté dans leur logement voire menacés de le perdre, en situation d’expulsion, sensibilisation, information, formation des équipes de proximité du bailleur social et des professionnels de droit commun sur les répercussions du handicap psychique, sensibilisation et médiation avec le voisinage. Ce projet a été retenu en vue d’un financement dans le cadre de l’appel à projets de l’Etat et l’Union Sociale pour l’Habitat « 10 000 logements accompagnés ».

Lire la suite

Foyer d'hébergement La Vallée

ALTIA - 78

Restructuration du Foyer d’Hébergement afin d’offrir de meilleures conditions de vie aux 39 résidents, de renforcer la dynamique d’apprentissage de leur autonomie et d’introduire une mixité hommes/femmes. Le Foyer d’Hébergement « La Vallée » a été créé en 1973 pour héberger 40 hommes adultes travaillant en ESAT. Cet établissement est aujourd’hui vieillissant. Il s’agit donc d’améliorer les conditions de vie des personnes accueillies par la rénovation des lieux existants et la construction d’une aile supplémentaire. Il s’agit également de faciliter la mixité des personnes en situation de handicap intellectuel et/ou psychique ainsi que la mixité hommes/femmes. En prenant appui sur l’aspect architectural, le projet a pour but de rendre lisible pour les usagers le projet institutionnel dont les objectifs sont de favoriser l’émergence de compétences réelles vers le maximum d’autonomie sociale et relationnelle possible. En ce sens, l’amélioration des conditions d’hébergement favorisera l’apprentissage et les liens sociaux. Cela passe par la mise en place d’espaces dédiés à l’hébergement individuel, aux apprentissages, aux loisirs et d’espaces non dédiés, qui ouvrent aux personnes des possibilités d’échanges et de rencontres informelles. Les espaces communs, les lieux de vie, d’activités et d’échanges seront évidemment ouverts à l’ensemble des usagers et aux usagers des autres établissements du site (foyer de vie et E.S.A.T.).

Lire la suite

SAVSP Montaigne

OEUVRE FALRET - 78

La relocalisation du SAVSP Montaigne sur un nouveau site disposant d’un meilleur accès par les transports, d’une plus grande visibilité et de meilleures conditions d’accueil et d’accompagnement des personnes handicapées psychiques. Créé en 1999, le service d’accompagnement à la vie sociale et professionnelle (SAVSP) Montaigne accompagne 40 adultes présentant des troubles psychiques afin de les aider à se réinsérer dans la société et à favoriser leur épanouissement. Le SAVSP accompagne ainsi les personnes handicapées psychiques afin de retrouver ou développer leur autonomie dans la vie quotidienne autour des deux pôles, la vie sociale et la vie professionnelle, et ce en fonction des besoins repérés ensemble. Le service accompagne également les personnes dans les domaines des soins psychiques ou somatiques, dans le maintien ou la restauration des liens familiaux, de la vie sociale et de la citoyenneté, ainsi que dans le maintien ou l’intégration dans l’emploi, en milieu ordinaire ou protégé.

Lire la suite

Bête à Bon Dieu Production

Association Bête à Bon Dieu production - 78

L’association Bête à Bon Dieu Production (BàBDP) a pour ambition de favoriser les rencontres entre le public sourd et malentendant et le public entendant et de favoriser l’accès à l’information des personnes déficientes auditives par la réalisation de reportage et l’organisation de débat sur des sujets de société. Depuis d’avril 2015, BàBDP propose à trois personnes sourdes en contrat de professionnalisation la formation aux métiers journalistiques. Le travail de ces personnes sera valorisé tout au long des deux années de formation grâce notamment à la production et à la diffusion des reportages sur la web TV de BàBDP. Par ailleurs, l’association poursuivra le développement de son réseau de professionnels pour participer à des rencontres et des échanges et pour faciliter les stages et l’embauche à la sortie de la formation. Ce dispositif de formation permettra aux personnes sourdes d’accéder à des métiers pour lesquels l’offre de formation accessible reste encore trop rare.

Lire la suite

HANDYVELINES

HANDYVELINES - 78

Portée par APF Yvelines, Trisomie 21 Yvelines et Unafam Yvelines, la plateforme HandYvelines a été créée en 2012 et a pour mission le soutien et l’accompagnement des services à domicile du département dans une démarche de qualité des prestations rendues, en vue de les rendre accessibles aux personnes en situation de handicap et à leur famille. En lien avec les plateformes AMADOM et CIMAP et l’enseigne nationale handéo® dont elle est un Pôle Ressources local, HandYvelines vise ainsi à fédérer les acteurs du champ du handicap et ceux du secteur de l'aide à domicile autour d’actions partenaires et complémentaires, afin d’accroître l’autonomie des personnes handicapées qui font le choix du maintien en milieu ordinaire et leur permettre d’accéder à des services de qualité.

Lire la suite

FAM PHARE

Coallia - 78

L’Association Coallia, qui a repris la gestion du Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) situé à Bures-Morainvilliers, a mené à bien le projet de transfert dans de nouveaux locaux et poursuit l’accompagnement des 61 personnes vieillissantes en situation de handicap mental ou psychique accueillies. Grâce à son expérience dans le secteur médico-social, Coallia prend en compte dans son projet d’établissement les besoins particuliers des résidents. La structure, ouverte sur l’extérieur, a établi un réel partenariat avec la mairie et des associations locales et vise à renforcer les relations avec les familles par la création d’un salon d’accueil dédié. Le FAM bénéficie en outre d’équipements et d’aménagements adaptés au service des résidents, notamment un espace Snoezelen, une salle de balnéothérapie et la domotisation de certaines parties des bâtiments. Suite à la demande des résidents, l'association a rendu possible la poursuite d’une activité manuelle professionnalisante au sein du FAM.

Lire la suite

centre de loisirs adapté, accueil parents et enfants handicapés

Du fun pour tous - 78

L’association « Du fun pour tous » propose un accueil en centre de loisirs de 27 places pour des enfants en situation de handicap mental ou psychique de 6 à 17 ans. Ces enfants sont le plus souvent pris en charge en externat dans un IME de la région, scolarisés en milieu ordinaire ou en attente d’orientation au domicile de leurs parents. Ce centre de loisirs par intégration collective (CLIC) est avant tout un lieu adapté à l’accueil d’enfants en situation de handicap. Des temps d’activités partagés avec des enfants valides sont toutefois organisés, afin de favoriser l’intégration des enfants en milieu ordinaire. Par ailleurs, l’association a développé un accueil parents/enfants de 0 à 5 ans autour d’activités ludiques, afin de prendre en compte les besoins d’écoute et d’accompagnement de ces familles. Cette offre d’accompagnement, d’écoute et de partage est destinée à 10 enfants et familles par séances, présentant tout type de handicap.

Lire la suite

ESAT La Grange Saint-Louis

Association de gestion des établissements pour handicapés du Val de Seine - 78

L’ESAT de Poissy, géré par l’AGEHVS, a transféré son établissement dans de nouveaux locaux permettant d’augmenter sa capacité d’accueil dans des conditions de travail optimales. Il reçoit désormais 100 travailleurs en situation de handicap mental ou de handicap psychique stabilisé, qui effectuent des activités de sous-traitance et des prestations de service. Situé au sein du Technoparc, le nouvel établissement permet aux travailleurs de bénéficier d’une qualité d’accueil améliorée. Par ailleurs, le lien avec les partenaires locaux est préservé et l’environnement géographique propice au développement des activités de production. La vocation professionnalisante mais également médico-sociale de l’ESAT permet aux travailleurs de bénéficier d’un soutien quotidien et d’une offre de loisirs adaptés.

Lire la suite