Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

UEROS Les Terrasses

UGECAM Centre ALPC - 79

L’établissement « Les Terrasses », géré par l’UGECAM CENTRE ALPC, offre différents services sanitaires, médico sociaux et de droit commun. Son pôle médico-social spécialisé sur la formation, l’insertion et la cérébrolésion, comprend une Unité d’Evaluation de Réentraînement et d’Orientation Sociale et/ou professionnelle (UEROS). Sa mission est d’accueillir des personnes cérébrolésées et traumatisées crâniennes sur des stages de 1 à 6 mois maximum en vue de les accompagner dans l’élaboration de leur projet de vie en favorisant leur insertion sociale et professionnelle. L’établissement propose un projet de rénovation et d’amélioration de l’accueil des stagiaires.

Lire la suite

Résidence Accueil et SAMSAH

UDAF 79 - 79

L’UDAF 79 a créé une « résidence accueil » pour personnes en situation de handicap psychique. Ce projet, qui comprend à la fois l’accueil en appartement de 24 adultes, mais également la création d’un SAVS (50 bénéficiaires) et d’un SAMSAH (11 bénéficiaires), est une structure de taille réduite qui associe studios privatifs et espaces collectifs sur un même site favorisant ainsi les relations sociales. Les personnes accueillies bénéficient d’un accompagnement spécifique adapté, mais également d’une offre de loisirs visant à créer des passerelles avec l’environnement social ou familial. La présence d’un « hôte » ainsi que d’un animateur permet de réguler la vie sociale au sein de la résidence. L’objectif de l’équipe est qu’à travers ce lieu sécurisant et chaleureux, les personnes retrouvent peu à peu un équilibre de vie et qu’elles progressent en acquérant toujours un peu plus d’autonomie. Le SAMSAH et le SAVS garantient un accompagnement sanitaire et social adapté au domicile des personnes, ainsi qu’une ouverture sur la cité. Les 11 personnes suivies par le SAMSAH bénéficient en plus de soins médicaux et paramédicaux à domicile.

Lire la suite

Maison d'accueil rurale pour personnes handicapées vieillissantes

Association gestionnaire de la Marpa du secteur de Périgné et communes environnantes - 79

La Maison d’Accueil Rurale pour Personnes Adultes Handicapées VIEillissantes (MARPAHVIE) est une petite unité de vie pouvant recevoir 15  personnes en situation de handicap mental et psychique de plus de 50 ans, créée sur un terrain jouxtant la MARPA existante pour personnes âgées. Cet établissement possède une place d’accueil temporaire. A l’image du fonctionnement d’une MARPA, la structure offre un hébergement sous forme de petits studios, un espace de vie collective, un espace de soins, et une salle de bain thérapeutique. En effet le projet pédagogique pensé par l’équipe tente de proposer aux résidents une vie proche de celle qu’ils ont connue au domicile et de développer toute forme d’autonomie, y compris pour ceux qui n’ont évolué qu’en collectivité. La personnalisation de l’accompagnement, élément central de ce projet est rendu possible par la dimension humaine de cette unité de vie.

Lire la suite