Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

IME du Haut Var

IME du Haut Var - 83

L’IME du Hat-Var accueille 83 enfants et adolescents de 6 à 20 ans. Il accompagne également 18 enfants et adolescents autistes ou porteurs de TED depuis 2009, répartis dans 3 unités. Afin de mieux accueillir les jeunes de l’unité 14-20 ans et de créer un espace internat de 10 places, l’établissement va construire un nouveau bâtiment parfaitement adapté. D’autre part, l’IME va se doter de nouveaux ateliers dans le cadre de sa section d’apprentissage professionnel afin d’offrir un meilleur cadre de travail aux adolescents déficients mentaux bénéficiant de ce service.

Lire la suite

FAM Maurice Dujardin

ASSOCIATION PRESENCE - 83

Le Foyer Maurice Dujardin accueille depuis 1986 des personnes déficientes intellectuelles au sein de 2 établissements à Bandol (83) : un Foyer de Vie et un Foyer d’Accueil Médicalisé. Le point fort de l’établissement réside dans les partenariats qu’il entretient avec la ville et les associations locales. De nombreux ateliers artistiques notamment rythment la vie des résidents. Afin d’offrir plus de visibilité à ces ateliers et partenariats, l’association a décidé d’aménager un espace extérieur en restanques, jusque-là non utilisé, et en faire un lieu d’accueil, ouvert sur la Cité.

Lire la suite

BEL AIR

ADAPEI DU VAR - 83

Afin de mieux répondre aux besoins des enfants et adolescents accueillis par l’association ADAPEI du Var, deux établissements, un IME et un EEAP existants, vont être réunis sur un même site à Toulon, à partir de septembre 2015. Ce rassemblement sur un même pôle va permettre d’accentuer le vivre ensemble par l’accueil d’enfants présentant des problématiques très différentes, de mutualiser des espaces, de posséder un plateau technique digne de ce nom, et de créer un « espace famille » pour accompagner parents et autres membres de la famille dans l’annonce du handicap, mais aussi durant la période précédent un accueil en institution. A travers l’évolution du projet d’établissement grâce au nouvel outil de travail que va constituer le nouvel établissement, le pôle enfance de l’ADAPEI du VAR affiche clairement une ambition : celle d’imaginer, non plus des filières spécialisées, mais un dispositif fluide, plurivalent, favorisant les trajectoires individuelles des jeunes, tout en maillant le secteur spécialisé et le secteur de droit commun.

Lire la suite

MAS La Goelette

AIDERA VAR - 83

L’association AIDERA Var, après avoir créé son premier IME pour enfants et adolescents autistes dans le Var en 2008, va ouvrir à l’été 2015 une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) pour adultes et personnes vieillissantes autistes. Les méthodes éducatives et thérapeutiques seront empruntées à diverses méthodes, de façon hétérogène. Dans ce domaine, le programme de formation des professionnels est un axe fort du projet. Le maintien ou la mise en place de rééducations, ainsi que la surveillance médicale resteront des préoccupations premières de l’équipe. Partant du principe que toute personne humaine peut-être valorisée par la réalisation d’activités de travail en phase avec ses compétences et ses intérêts, il en est de même avec les autistes. Un programme d’activités sera individualisé dans ce sens. La prise en compte du vieillissement des personnes fait également partie intégrante du projet d’établissement.

Lire la suite

Foyer d'hébergement Le Bercail

ADAPEI DU VAR - 83

L’ADAPEI du Var gère un Foyer d’Hébergement de 3 places répartis en 3 modes d’hébergement, dont un foyer classique pour 12 résidents. Celui-ci se trouve sur un site regroupant également un ESAT et un Foyer de Vie. Cependant, l’habitat sur le lieu même du travail (ESAT) ne favorise pas l’autonomie, ne conforte et n’encourage pas les bénéficiaires à exercer pleinement leur droit d’être acteur de leur vie quotidienne. L’acquisition d’un immeuble situé à Puget sur Argens va permettre aux résidents de favoriser leur socialisation. Ancré en coeur de village, ce dispositif d’hébergement permettra aux personnels d’adapter l’accompagnement éducatif aux problématiques et aux besoins des bénéficiaires en quête d’autonomie. En effet, l’implantation du lieu d’habitation du foyer collectif dans le centre-ville de Puget sur Argens est un atout indéniable pour l’accompagnement des résidents. La proximité des commerces, médecins, services publics facilitera leurs déplacements et contribuera à leur intégration sociale. 6 studios indépendants, qui s’ajoutent aux douze logements réservés aux douze résidents du foyer classique actuel, seront loués à des travailleurs handicapés autonomes, ressortissants de l’ADAPEI de Var ou non. Ces logements sont éligibles à l’APL et seront loués à un loyer modeste.

Lire la suite

Foyer l'Eclipse

APF France Handicap - 83

Le Foyer scolaire l’Eclipse, géré par l’APF, accueillant des enfants ayant besoin d’un internat, n’a plus d’activité depuis 2011. Le Conseil Général du Var a proposé à l’APF de transformer l’établissement en Foyer Occupationnel pour personnes handicapées psychiques. Cette proposition a été acceptée par l’association qui accueille depuis le début d’année 2013, 8 personnes dans le nouvel établissement. L’APF est accompagnée par l’association Cap Espérance qui gère plusieurs établissements accompagnant des personnes en situation de handicap psychique dans le département du Var.

Lire la suite

Complexe médico-social et économique de Seillans

HARMONIE SANTE SERVICES SUD EST - 83

Sur l’initiative de Cap Mutuelle Solidaire, le futur gestionnaire, de la mairie de Seillans (Var) et des autorités régionales, un complexe médico-social accueillant des personnes en situation de handicap mental va voir le jour en 2014 sur la commune. Il comprendra un ESAT de 35 places, un Foyer de Vie de 30 places, et un Foyer d’Hébergement (en partie collectif, et en partie en « foyer éclaté ») de 35 places. L’ESAT adaptera ses activités en fonction des mutations économiques locales. Il proposera donc ainsi aux travailleurs des activités de maraîchage et de tourisme vert notamment. Une SACAT (Section Annexe au CAT –ESAT-) cherchera à créer des passerelles entre le Foyer de Vie et l’ESAT en fonction des besoins des personnes accueillies.

Lire la suite

Résidence du Petit Plan

APF France Handicap - 83

Gérée par le Service des établissements de l’Association des Paralysés de France (APF), la résidence du Petit Plan a ouvert ses portes en 2008 à Draguignan. Pour mieux s’adapter aux besoins des adultes et personnes handicapées vieillissantes, elle détient plusieurs agréments : la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) dispose de 10 places, dont une en accueil de jour, destinées aux personnes polyhandicapées, le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) comprend 18 places dont une en accueil de jour pour l’accueil des personnes atteintes de traumatisme crânien; Le Foyer Occupationnel (FO) propose 10 places (dont une en accueil de jour) destinées aux personnes atteintes de déficience motrice. Enfin, 3 places sont réservées à l'accueil temporaire. L’absence d’espace extérieur aménagé dans une région où le climat est très clément a conduit l’établissement à mettre en œuvre un projet d’aménagements extérieurs avec création d’espaces verts et d’un bassin à visée thérapeutique. Ce projet, tout en permettant d’éviter la sensation de confinement parfois source de conflit, propose aux résidents plusieurs lieux de détente, tous accessibles par les personnes accueillies.

Lire la suite

FAM MAS La Route d'Espigoule

Association Sésame Autisme PACA - 83

L’établissement « La Route d’Espigoule » est à la fois un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) et une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) géré par l’association Sésame Autisme PACA. Il est conçu pour l’accueil de 43 adultes et personnes âgées vieillissantes autistes en internat (32 en FAM et 12 en MAS), et 4 en externat (FAM). Une place est réservée à l’accueil temporaire (FAM). Souffrant d’autisme et de troubles associés, les adultes résident dans des maisons ayant leur propre cuisine et un salon, chacune composée de 6 ou 8 chambres avec sanitaires indépendants pour que chaque groupe ait une vie familiale la plus autonome possible. Des aménagements extérieurs sont également réalisés pour accueillir un jardin potager et fruitier, ainsi qu’une petite ferme (élevage de lapins et poules notamment).

Lire la suite

Residence Bellestel

MBV - 83

La Mutuelle du Bien Vieillir a créé en 2011 un EHPAD sur la commune des Adrets de l’Esterel (83). Cet établissement de 107 places au total comprend une unité Foyer d’Accueil Médicalisé pour personnes handicapées mentales ou psychiques vieillissantes de 12 places. Les résidents bénéficient en outre de deux terrasses d’agrément propres au FAM pour favoriser les promenades et les activités thérapeutiques de plein air. Toutes les chambres sont domotisées. L’architecture en restanques (particularité régionale) caractérise l’établissement. La cohabitation entre les résidents du FAM et de l’EHPAD est un des points clé de la vie sociale de l’établissement.

Lire la suite

service de rééducation à domicile

Groupement des intellectuels aveugles ou amblyopes - 83

Le GIAA 83 (Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes) propose de nombreux services à ses adhérents : un service de transcription des livres en Braille, un service de formation au Braille, une bibliothèque sonore et une structure de vie sociale avec un accompagnement à domicile. Le service de rééducation à domicile du GIAA 83 a pour but d’intervenir directement chez les personnes aveugles ou malvoyantes, avec ou sans troubles associés, âgées de 18 à 90 ans. 20 à 25 personnes peuvent bénéficier de cet accompagnement permettant de créer les conditions d’assistance, d’apprentissage, d’insertion et de développement susceptibles de renforcer l’autonomie du déficient visuel. Ce service de rééducation à domicile a fait l’acquisition d’équipements indispensables au développement de son activité, tels qu’un téléagrandisseur, un appareil de reconnaissance et synthèse vocale, ou encore une calculatrice en gros caractères.

Lire la suite