Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

CAMSP de Châtenay Malabry

CESAP - 92

Suite à la réponse à l’appel à projet de l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France et du département des Hauts-de-Seine, l’association CESAP, gestionnaire de l’actuel Centre d’Action Médico-Social Précoce de Châtillon Montrouge (CAMSP), a reçu un avis favorable et ouvrira début 2019 une extension pour 100 enfants de son CAMSP, sur un autre lieu, à Châtenay-Malabry ainsi qu’une Plateforme de Diagnostic Autisme de Proximité (PDAP). Ces structures permettront de répondre à un besoin d’accompagnement de proximité pour les familles demeurant dans le sud du département des Hauts-de-Seine. Le CAMSP de Châtenay-Malabry permettra un accompagnement précoce de 100 enfants en situation de handicap ou présentant un risque de handicap. La PDAP assurera les diagnostics de première intention pour les cas simples d’autisme, l’accompagnement des familles et l’articulation avec les huit centres de diagnostic qui proposeront leur expertise pour les cas les plus complexes. Cette extension permettra de mutualiser des postes avec le CAMSP de Chatillon-Montrouge.

Lire la suite

FAM ALTERNAT

APRAHM-AUTISME - 92

L’Association APRAHM Autisme gère 4 structures médico-sociales situées à Paris et dans le département des Hauts-de-Seine pour l’accueil d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes ayant des troubles autistiques. Pour répondre aux besoins d’accompagnement sur le territoire, l’association a pour projet, en lien avec l’ARS, l’extension du FAM Alternat qui accueille aujourd’hui 19 jeunes adultes en hébergement et accueil de jour. Le projet consiste à transformer 3 places d’accueil de jour en hébergement et créer 4 places supplémentaires pour de jeunes adultes très dépendants sans solution d’accompagnement dont une place d’accueil temporaire. Grâce à la cohabitation dans une maison de taille familiale, située en centre ville, les personnes seront accompagnées vers plus d'autonomie, la socialisation avec les pairs, l'épanouissement en dehors du milieu familial et le développement des relations dans le quartier. Le projet du FAM Alternat est original, puisqu'il se compose également du foyer Alternote qui accompagne de jeunes autistes musiciens.

Lire la suite

FAM La Maison en plus

ADAPEI DES HAUTS DE SEINE - 92

L’Association Départementale des Parents et Amis de personnes handicapées mentales des Hauts de Seine (ADAPEI 92) a pour projet la création du Foyer d’Accueil Médicalisé « La maison en plus », structure accueillant 32 adultes lourdement handicapées (polyhandicap ou troubles envahissants du développement (TED), la plupart étant épileptiques). Le Foyer d’Accueil Médicalisé situé à Vaucresson, assurera un accompagnement personnalisé et gradué (Semi-internat, dit hébergement séquentiel, ou internat complet). En lien avec l’Association de  parents « Quelque chose en plus » qui facilitera le lien avec les familles, ce projet a pour vocation de garantir aux enfants devenus adultes la continuité d’un accompagnement adapté à leur handicap, tant au niveau médical qu’éducatif. Ce lieu de vie offre un panel de réponses pour limiter les conséquences du handicap lourd, un projet de vie personnalisé à chaque résident, un climat familial avec 4 unités de vie, la mise en place de toutes les stimulations possibles avec des locaux adaptés, et du personnel formé. L’accent sera également mis sur l’intégration à la vie citoyenne et sur une écoute attentive entre parents et professionnel pour entretenir les liens sociaux et familiaux.

Lire la suite

Comme sur des roulettes

Cross River Productions - 92

Cross River Productions produit une série d’animation de 52 épisodes de 2 minutes intitulée « Will », dont le héros est un jeune garçon de 9 ans en fauteuil roulant. Diffusée sur France 3 à partir de novembre 2016, cette série de divertissement a pour vocation à déstigmatiser le handicap en l’intégrant dans le quotidien d’un jeune garçon dynamique au milieu de sa bande de copains. Cross River Productions a souhaité développer Comme sur des roulettes, en lien avec la série d’animation, un projet transmédia plus vaste, afin de sensibiliser le jeune public aux questions du handicap. « Comme sur des roulettes » est un programme composé d’un jeu vidéo, d’un programme enrichi interactif et d’un site internet avec des contenus documentaires sur le handicap. L’objectif est de sensibiliser les enfants de 6 à 12 ans au handicap, de façon ludique et divertissante afin que les nouvelles générations puissent demain contribuer à changer le regard de la société sur le handicap. Les outils créés seront également de véritables supports de sensibilisation au handicap au service des enseignants et des parents.

Lire la suite

ESAT Les Ateliers de la Gentilhommière

CAP DEVANT - 92

L’ESAT « Les Ateliers de la Gentilhommière » de Marnes la Coquette (92), géré par l’association Cap’Devant (anciennement ARIMC, Association Régionale des Infirmes Moteurs Cérébraux d’Ile de France), accueille 45 travailleurs porteurs d’une infirmité motrice cérébrale, et de surdité pour environ la moitié d’entre eux. Les ateliers proposés, sur site et hors-murs en entreprise ordinaire, permettent de proposer un panel de solutions adaptées aux besoins de chacun. Les locaux ont vieilli et nécessitent d’importants travaux de rénovation et d’isolation : les bâtiments, la cour et les chemins d’accès sont en mauvais état et ne facilitent pas les déplacements des personnes et leur accessibilité. De plus, dans une conjoncture économique peu favorable, l’ESAT est dans l’obligation de diversifier ses activités, et de s’orienter vers de nouvelles voies et notamment les services à la personne et aux entreprises.

Lire la suite

FAGE

FAGE - 92

Afin de garantir l’égalité d’accès à l’enseignement supérieur, la FAGE, 1ère organisation étudiante en France, souhaite développer un nouveau plan d’actions dans le champ du handicap dans une logique de co-construction avec l’ensemble de ses partenaires. La Fédération des Associations Générales Étudiantes – FAGE – est la plus importante organisation d’étudiants en France. Fondée en 1989, elle assoit son fonctionnement sur la démocratie participative et regroupe près de 2 000 associations et syndicats, représentant environ 300 000 étudiants. Sa mission principale est de garantir l’égalité des chances de réussite dans le système éducatif. En ce sens, la FAGE souhaite poursuivre les actions qu’elle met en œuvre depuis plusieurs années dans le domaine du handicap : formation des étudiants sur « l’accueil et l’accompagnement des jeunes en situation de handicap » , sensibilisation aux différentes discriminations sur les campus et cartographie des lieux accessibles aux étudiants en situation de handicap. De plus, la FAGE souhaite également lancer une réflexion afin de traiter de la question de l’accessibilité à l’enseignement supérieur de manière plus générale et complète. L’objectif est de créer une campagne globale de sensibilisation et de développer un projet innovant favorisant l’accessibilité à l’enseignement supérieur. Ces nouveaux outils remplaceraient ainsi progressivement ceux actuellement mis en œuvre.

Lire la suite

IEM La Gentilhommière

CAP DEVANT - 92

Créé en 1959 à Marnes-la-Coquette, l’IEM La Gentilhommière accueille dans un bâtiment datant du 18e siècle, 45 enfants et adolescents âgés de 3 à 20 ans, présentant une infirmité motrice cérébrale avec handicaps associés. L’IEM est spécialisé dans l’accompagnement d’enfants sourds et handicapés moteurs et a développé un accompagnement spécifique : environ la moitié des enfants accueillis sont atteints de surdité. L’IEM a pour mission de développer leur autonomie, et d’assurer l’enseignement, l’éducation et les soins en vue de leur épanouissement, de leur scolarisation et de leur inclusion sociale. Il s’agit de développer la liberté de mouvement et d’offrir des espaces à chacun des enfants pour expérimenter  leurs déplacements, en offrant un cadre d'expériences et de risques calculés. Aujourd’hui, il est nécessaire d’adapter les locaux aux besoins de ces enfants afin d’améliorer la qualité de l’accompagnement proposé. Le projet de restructuration lancé en 2015 consiste à rénover les anciens bâtiments et à agrandir la structure en créant de nouveaux espaces adaptés aux enfants en situation de handicaps moteur et auditif.

Lire la suite

MAS Raymond Poincaré

APF France Handicap - 92

Parce que l’AP-HP souhaite contribuer au développement de structures médico-sociales pour des personnes adolescentes et adultes présentant un handicap sévère avec déficiences neuro-respiratoires et qu’une priorité des besoins a été identifiée dans le département des Hauts-de-Seine et à l'Hôpital Raymond Poincaré de Garches, une Maison d’accueil spécialisée, gérée par l’Association des Paralysés de France a ouvert ses portes en septembre 2015 à Garches, à proximité immédiate de l’hôpital. La MAS Raymond Poincaré accueille 30 personnes, dont 4 en accueil temporaire, souffrant d'un handicap moteur sévère et présentant des déficiences neuro-respiratoires et/ou post-traumatiques importantes.

Lire la suite

Pôle d'accompagnement des cérébro-lésés ADEP

ADEP - 92

L’ADEP Association de Défense et d’Entraide des Personnes Handicapées gère dans les Hauts-de-Seine une MAS en externat, un FAM en externat appelé FAM-CITL Centre d’Insertion des personnes cérébro-lésées et un SAVS. Ces structures s’inscrivent dans une même dynamique de soutien et de renforcement de l’autonomie des personnes handicapées en les accompagnant vers une réinsertion familiale, sociale, voire professionnelle quand cela est possible. Aujourd’hui, contrainte de relocaliser ces 3 services, l’association a souhaité créer à Rueil Malmaison une plateforme globale d’accompagnement des personnes cérébro-lésées vivant à domicile. Cette plateforme permet la création de synergies fortes entre le FAM, la MAS et le SAVS le Vieux Lavoir, tant du point de vue de l’accompagnement des personnes avec une meilleure fluidification des parcours que dans une logique de mutualisation des fonctions et moyens.

Lire la suite

Hôpital de jour de Fontenay aux Roses

Fondation L'élan retrouvé - 92

L’hôpital de jour pour enfants de Fontenay-aux-Roses de l’association l’Elan retrouvé a été créé en 1974. Aujourd’hui établi dans des bâtiments anciens et peu fonctionnels, il ne répond plus aux besoins des personnes accueillies. L’association a pu bénéficier d’une opportunité suite à la construction d’une résidence sociale pour jeunes travailleurs à proximité de son établissement. Sur une surface de plus de 500 m², le nouvel hôpital de jour occupera le rez de jardin et le rez de chaussée de la résidence sociale et disposera d’une entrée indépendante. Les nouveaux locaux seront achevés au printemps 2015.

Lire la suite

CRMTP Elisabeth de la Panouse-Debré

FONDATION ELLEN POIDATZ - 92

Fondée il y a plus de 90 ans, la Fondation Ellen POIDATZ gère depuis 2012, le Centre de Rééducation Motrice pour les Tout-Petits d’Antony. Cet établissement soutient la rééducation et la réadaptation de très jeunes enfants lourdement handicapés. Les enfants sont en situation de handicap, à la suite de souffrances périnatales, d’accident ou de maladies, tel que le cancer. L’établissement projette une adaptation architecturale des locaux, liée à l’évolution réglementaire, mais surtout à l’évolution de la demande des publics. Près de la moitié des places actuelles sont en hospitalisation de jour, l’établissement ayant été conçu initialement pour de l’internat (en 1960). Le projet architectural vise à mieux distinguer les espaces d’hospitalisation complète, des espaces d’hospitalisation de jour, mais également à améliorer le confort des enfants et de leurs parents. De nouvelles chambres pour les familles, plus proches des postes de soins infirmiers, des chambres pour deux à quatre enfants, avec une meilleure gestion de l’intimité. Une meilleure cohésion dans les espaces permettra d’améliorer l’efficience des soins, ainsi que les déplacements au sein de l’établissement. L’amélioration apportée permettra également de mieux participer à la filière de cancérologie d’Ile de France, en proposant des espaces adaptés, avec une capacité d’accueil plus grande pour ces jeunes enfants et leurs aidants familiaux.

Lire la suite

FAM de Billancourt

Les Papillons Blancs des Rives de Seine - 92

Géré par l'association Les Papillons Blancs des Rives de Seine, le Foyer d’Accueil Médicalisé de Boulogne-Billancourt sera destiné à l’accueil et à l’accompagnement de personnes handicapées mentales vieillissantes et de personnes polyhandicapées et  permettra notamment d’apporter une réponse au problème du vieillissement de la population des structures de l’association. Ce projet, inscrit au schéma départemental, ouvrira fin 2014 pour 36 places et sera situé dans des locaux à caractère social intégrés au programme de réaménagement de la ZAC Seguin Rives de Seine sur les anciens terrains de Renault (lot B4b) dans un projet immobilier de bureaux et d’habitation. Le premier niveau sera occupé par de jeunes adultes polyhandicapés, les 3 autres niveaux seront réservés à des personnes vieillissantes des deux sexes souffrant d’un handicap mental. La construction architecturale a fait l’objet d’un appel à projet avec un grand respect environnemental et de haute qualité (projet référencé HQE, Haute Qualité Environnementale). Il s’inscrit dans une démarche de développement durable.

Lire la suite

ESAT Camille Hermange

Entraide Universitaire - 92

L’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) Camille Hermange, géré par l’association Entraide Universitaire, est basé à Nanterre. Créé en 1992, la réhabilitation de ses locaux et la création de nouveaux espaces lui permettent d’accueillir 70 travailleurs adultes de 20 à 60 ans présentant un handicap mental ou psychique. Aux activités déjà proposées (espaces verts, création artistique) se sont ajoutées de nouvelles : un atelier d’artisanat d’art, décoration intérieure et aménagements créatifs, et une activité restauration comprenant un atelier traiteur. L’ESAT travaille également à la promotion des savoir-faire des personnes en situation de handicap psychique. La réhabilitation de l’établissement ainsi que le développement des activités permettent aux adultes de bénéficier de conditions de travail améliorées et d’être pleinement intégrés dans la vie de la cité.

Lire la suite

La Résidence des bords de Seine

APEI DE MEUDON - 92

Portée par l’Association de Parents d’Enfants Inadaptés (APEI) de Meudon, la création d’un Foyer de vie pour personnes en situation de handicap mental vieillissantes part du constat d’un manque de structure adaptée à la poursuite du projet de vie de résidents ne pouvant pas ou plus exercer une activité extérieure. Pour y remédier, La Résidence des bords de Seine accueille des personnes âgées d’au moins 40 ans, 29 en internat et une en accueil temporaire. Si elle n’est pas conçue pour prodiguer un suivi médical constant au quotidien, elle pourra assister les résidents dans leur vie quotidienne. L’établissement, qui dispose d’un jardin intérieur, est bâti sur 3 étages dont chacun est organisé comme un vaste appartement, comprenant 10 chambres individuelles avec sanitaires, adaptées à tout type de handicap, ainsi que des espaces communs. L’architecture de l’établissement a pris en compte la possibilité d’une médicalisation partielle de l’établissement à l’avenir. L’accompagnement, spécifique aux personnes handicapées vieillissantes, est pensé pour que le résident puisse maintenir ses acquis dans un espace accueillant et confortable.

Lire la suite

Hôpital de jour d'Antony

Fondation L'élan retrouvé - 92

L’hôpital de jour d’Antony, qui accueille 14 adolescents en situation de handicap psychique, est géré par l’association « L’élan retrouvé ». Pensé comme un relais à l’hospitalisation de longue durée, il prend en charge des personnes présentant des pathologies lourdes, autistiques et apparentées et les accompagne dans leur parcours de soins jusqu’à leur réinsertion sociale et/ou professionnelle. Situé non loin de Paris, cet hôpital est un laboratoire de recherche appliquée reconnu. L’hôpital de jour a connu une phase de travaux importants de remise aux normes, dont la réfection de sa cuisine centrale pour pouvoir y réaliser des ateliers à visée thérapeutique, répondant ainsi à une forte demande de la part des jeunes. Cette cuisine propose des activités structurantes, et permet en outre d’offrir une collation à la cafétéria de l’hôpital, elle-même gérée par les jeunes, ce qui en fait un élément essentiel au partage de moments conviviaux.

Lire la suite

FAM LE CEDRE BLEU

APEI DE SEVRES, CHAVILLE et VILLE D'AVRAY - 92

Géré par l’APEI de Sèvres, Chaville et Ville d’Avray, le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) est destiné à recevoir des adultes atteints d’autisme et troubles apparentés, sans handicap moteur ou sensoriel grave. D’une capacité d’accueil de 36 places, Il propose 30 places en internat et 5 places en externat. Une place est également réservée à l’accueil d’urgence. Le projet d’établissement s’articule autour de 3 pôles transversaux visant un accompagnement global et individualisé de la personne adulte avec autisme : les soins, l’accompagnement éducatif, mais aussi l’accès à la vie sociale et le maintien des liens familiaux. Afin de répondre aux nouveaux besoins de certaines personnes accueillies, l’extension du FAM permet aux résidents ayant développé des savoir-faire dans le domaine de la vie quotidienne de profiter d’un hébergement plus autonome. Celui-ci leur permet de participer plus largement à la gestion de leur vie quotidienne et d’être accompagnés vers un projet plus ambitieux qui pourra s’ouvrir sur une participation aux tâches ménagères et aux activités de jardinage et de bricolage. 

Lire la suite

Maison relais de Vanves

Fédération Simon de Cyrène - 92

L’association Simon de Cyrène a créé une résidence d’accueil permettant de recevoir 34 adultes cérébrolésés et atteints de déficiences motrices. 4 appartements partagés accueillent les résidents au nombre de 5 ou 6, et des studios satellites individuels situés en plein centre-ville reçoivent les personnes les plus autonomes. Les locaux disposent également de nombreux lieux de vie favorisant la convivialité, les rencontres et offrant la possibilité de recevoir parents et amis. En outre, un grand jardin agrémente l’ensemble architectural. L’originalité du projet réside principalement dans l’accompagnement des personnes handicapées : l’association a souhaité faire largement appel au bénévolat en identifiant des assistants volontaires au long terme présents dans chaque appartement. Une équipe de professionnels des champs médical et social est également à disposition, garantissant un meilleur accompagnement des personnes accueillies.

Lire la suite

FOYER D'ACCUEIL MEDICALISE ESTIENNE D'ORVES

APEI SUD 92 - 92

L’association APEI Sud 92 a créé un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) pour pallier l’absence d’établissement destiné à l’accueil des adultes polyhandicapés ou présentant un handicap psychique avec troubles du comportement associés. Le FAM partage les locaux avec une maison médicale de garde et une structure d’accueil de jour pour les malades d’Alzheimer. D’une capacité d’accueil de 32 places, il réserve une place à l’accueil temporaire, les autres places étant destinées à un hébergement en internat. Toutes les chambres sont individuelles et équipées de sanitaires privés et deux appartements sont également aménagés dans l’établissement. Comprenant six chambres chacun, ils permettent à des résidents physiquement dépendants de vivre dans un espace plus familial. Chaque appartement est équipé d’un coin cuisine et d’un salon. Afin de favoriser les rencontres entre les résidents, des activités de jour et des sorties sont régulièrement organisées.

Lire la suite

FOYER D'HEBERGEMENT ET CITL LE PHARE

APEI LE PHARE - 92

L’association des parents et amis de personnes handicapées mentales de la banlieue nord-ouest de Paris (APEI Le Phare) gère dans une même rue 3 établissements. En effet, la rénovation de l’institut médico-éducatif a été l’occasion de construire un foyer d’hébergement et d’étendre le Centre d’Initiation au Travail et aux Loisirs (CITL), tous 2 destinés aux adultes et personnes handicapées vieillissantes en situation de handicap mental. Le foyer d’hébergement est doté de 32 places dont une destinée à l’accueil d’urgence, tandis que l’extension du CITL permet l’accueil de 40 personnes en externat (création de 15 places). L’étage supérieur accueille les espaces privatifs, tandis que les trois niveaux inférieurs du bâtiment sont destinés aux salles communes (salle à manger, salles d’activités et de formation). Les deux établissements disposent d’une cour intérieure privative aménagée. L’organisation de multiples activités, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’établissement, permet de stimuler la personne et de tenir compte de ses potentialités, ses désirs et ses limites.

Lire la suite