Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

MAS Héliodore

APEI de Périgueux - 24

La MAS « Héliodore » a ouvert ses portes en 1989. Elle est labellisée depuis 2015 « établissement-ressources » par l’ARS Aquitaine. Depuis 2014, l'APEI Périgueux, organisme gestionnaire de la MAS "Héliodore", a initié un projet d'extension - restructuration de cette dernière portant un triple objectif : - augmenter la capacité d'accueil de la MAS de 10 places supplémentaires - offrir un cadre de vie plus adapté à l’évolution des profils (avancée en âge, …) et besoins (individualisation des chambres, nouveaux lieux de déambulation, espace pour les résidents et leurs familles,...). - accroître l’offre d’accompagnement (pose de rails de transfert, locaux dédiés pour les professionnels paramédicaux, …).

Lire la suite

Regroupement des 3 foyers de vie et du FAM pour PHV La Passerelle ADMR 44

Association ADMR-ADES - 44

L’association La Passerelle, association de familles de personnes handicapées, créée en 1984, a pour objectif de proposer une solution d’accueil et d’hébergement pour les travailleurs vieillissants. De 1988 à 1996, 3 foyers de vie ont ouvert (à St Julien de Concelles, Haute-Goulaine, La Chapelle Basse Mer). Leur gestion a été confiée à l’ADMR ADES de Loire Atlantique. En 2007, un Foyer d’Accueil Médicalisé a vu le jour pour répondre aux besoins de soins accentués du fait du vieillissement des résidents. Depuis 2013, ces 4 lieux d’accueil dispersés n’apparaissent plus adaptés à l’évolution du public et son vieillissement. Cela impacte l’accompagnement quotidien avec des groupes non-homogènes en termes d’autonomie et de besoins, ainsi que l’organisation des foyers avec des familles de plus en plus absentes (accompagnement santé, retours week-end, etc.). L’ADMR-ADES, en lien avec l’association Passerelle, a ainsi décidé de regrouper sur un même site les foyers. Ce projet organisé en 4 unités familiales permet de répondre aux besoins d’adaptation liés à l’avancée en âge des résidents en offrant plus de passerelles dans les accompagnements entre les résidents des 4 unités ainsi que des équipements adaptés (chambres avec sanitaire individuels, salle Snoezelen, etc.). Actuellement en construction, l’ouverture du nouveau site est prévue pour le 4ème trimestre 2018 avec une finalisation des aménagements et équipement début 2019.

Lire la suite

Foyer Sésame Autisme 44

Association Sésame Autisme 44 - 44

L'association Sésame Autisme 44 porte un projet de restructuration globale de ses foyers situés à Sucé sur Erdre qui accueillent, depuis plus de 20 ans, des personnes adultes handicapées avec autisme sévère. Compte tenu de l’évolution des normes et du vieillissement du public accueilli, les bâtiments ne permettent plus un accompagnement adapté des résidents. Le projet architectural permettra : - La création de maisonnées de 7 à 8 personnes conçues comme des unités familiales de plain-pied avec des espaces d'hypostimulation sensorielle (visuelle, sonore, etc.) et une organisation facilitant l'accueil tout au long de la vie, - Une différenciation des lieux de vie et des lieux d'activités et de soins permettant d'être dans une logique de structuration spatiale avec "un lieu, une fonction", - La création d’espaces de circulation et de déambulation libres mais contenants, du plus ouverts au plus clos, avec une signalétique adaptée aux moyens de communication des résidents pour faciliter leur autonomie et leur déplacement au quotidien. La restructuration proposée va ainsi permettre une meilleure prise en compte des besoins des personnes avec autisme sévère en répondant à leurs problématiques de communication, d’intérêt restreint, de stéréotypies et ainsi limiter les troubles du comportement. De plus, la médicalisation, permise notamment par l’extension de 13 places de la Maison d’Accueil Spécialisé, permettra de répondre aux enjeux du vieillissement. Le site accueillera ainsi, à l'automne 2020, 50 personnes au total - dont 20 places de MAS et 30 places de FAM.

Lire la suite

EHPAD Bartischgut

EHPAD Bartischgut - 67

L'EHPAD Bartischgut accueille en hébergement 129 personnes âgées dépendantes avec une priorité d'accueil pour les personnes malvoyantes et aveugles, dont des personnes de moins de 60 ans, n'ayant pas de solution d'accompagnement. Initialement foyer logement et centre de cure, le bâtiment doit être réhabilité pour offrir aux personnes handicapées et âgées de meilleurs conditions d’accueil, d'autonomie et de confort de vie. Le projet prévoit la rénovation complète des chambres, des lieux de vie communs, la création d'une unité Alzheimer ainsi qu'un Pôle d'Activités et de Soins Adaptés. L'objectif est l’accompagnement du déficient visuel de l’âge adulte jusqu’à la fin de vie dans un lieu facilitant les différentes étapes de l’entrée en dépendance. A travers ce projet, l’EHPAD Bartischgut souhaite être référent pour les établissements du secteur sur la déficience visuelle et devenir une vitrine architecturale.

Lire la suite

MAS & FAM Oberkirch

APF France Handicap - 67

La Maison Oberkirch se compose d'une Maison d'Accueil Spécialisée et d'un Foyer d'Accueil Médicalisé situés à Strasbourg. Elle accueille 84 personnes en situation de handicap moteur dont 54 en hébergement et 30 en accueil temporaire. Pour améliorer la qualité de vie des personnes accompagnées, l'association a engagé un projet de réhabilitation du bâti et plus particulièrement des espaces privatifs. Le projet consiste à équiper les chambres et les salles de bain de matériel adaptés (domotique, équipement de transfert) pour favoriser au maximum l'autonomie des personnes et faciliter leur accès aux équipements. L'accompagnement sera ainsi adapté à l'avancée en âge des personnes (53 ans en moyenne), en améliorant l'accès aux services de la maison (salle de soins, télémédecine), le confort de vie et l'autonomie.

Lire la suite

Foyer Paule Montalt

ANSEI - 11

Construit au 19e siècle et situé dans une zone classée monument historique, le foyer d'hébergement Paule Montalt propose un hébergement à 20 personnes travaillant en ESAT et 10 retraités d'ESAT. La vétusté des locaux, le manque de confort des chambres et la non conformité aux réglementations actuelles ne permettent plus d'offrir un lieu de vie décent et adapté aux personnes accueillies, en particulier à celles avançant en âge. L'association a donc décidé de reconstruire entièrement le foyer sur le même site et d’adapter les aménagements aux besoins spécifiques des résidents. Les travaux seront réalisés en trois tranches et s'achèveront fin 2020.

Lire la suite

Foyer de Vie Arc-en-Ciel

AEIM ADAPEI 54 - 54

L’AEIM – ADAPEI 54 accueille 78 personnes déficientes intellectuelles sur deux sites au sud de la Meurthe et Moselle : le foyer de vie Arc en Ciel situé à Saint Nicolas de Port et le foyer d’hébergement les Saulniers à Varangeville. Ces deux structures sont étroitement liées puisqu’elles proposent des services communs d’accueil de jour, d’hébergement et d’accueil temporaire pour l’ensemble des publics accompagnés. L’association a pour projet la réhabilitation du cadre bâti du site de Saint Nicolas de Port pour regrouper ces deux structures sur un même lieu. L’ensemble des services, des équipements et également les équipes de professionnels seront ainsi réunis sur un même lieu pour proposer une plateforme d’accompagnement au service des personnes en situation de handicap, permettant d’articuler et de rendre plus efficient, les dispositifs d’accompagnement tout au long de la vie d'adulte. Les deux bâtiments (Saint Nicolas de Port et Varangeville) sont vétustes et ne répondent plus aux besoins des publics accueillis dont les personnes handicapées vieillissantes. Les travaux de réhabilitation consisteront à créer une nouvelle aile d’hébergement, à équiper les chambres de salles de bains privatives, à améliorer l’accessibilité du bâti et l’accompagnement en termes de prévention et de santé.

Lire la suite

MAS LOUISE DE GUITAUT

AAJB - 14

Située à Louvigny, à proximité de Caen, la MAS Louise de Guitaut accompagne depuis 1990 des adultes polyhandicapés, plurihandicapés ou porteurs d'autisme en internat, en accueil de jour mais également à domicile (MAS externalisée). Aujourd'hui, ces adultes ont une moyenne d'âge de 50 ans et leur accompagnement nécessite des locaux et un accompagnement adaptés. C'est pourquoi l'association des amis de Jean Bosco a décidé de construire un nouveau bâtiment afin d'offrir de meilleures conditions d'accueil et de vie et d'accompagner 33 résidents dans leur avancée en âge en internat (30 places dont 3 créées) ou en accueil de jour (3 places). La nouvelle MAS favorisera également la socialisation et le bien-être des personnes accueillies tout en offrant de meilleures conditions de travail aux professionnels. La nouvelle MAS accueillera les résidents dès septembre 2018.

Lire la suite

Lieu de Vie et d'Accueil Arche en Anjou

Fondation des Amis de l'Arche - 49

L’Arche en Anjou gère à ce jour sur le site de la Rebellerie, un ESAT ainsi qu’un Foyer de Vie et un Foyer d’Hébergement. En accord avec le Conseil Départemental de Maine-et-Loire et l’ARS, l’association propose de créer un quatrième espace, avec un statut Lieu de Vie et d’Accueil (LVA), qui accueillera 7 personnes handicapées vieillissantes en leur proposant un accompagnement adapté à leur situation. La création de cette nouvelle unité permettra d’héberger et d’accompagner dans les meilleures conditions possibles une partie des anciens travailleurs d’ESAT en situation de handicap mental qui souhaitent choisir ce lieu de vie pour leur retraite. Le projet permet de concilier des espaces où chacun pourra se sentir « chez soi » tout en s’impliquant dans la vie collective grâce à des espaces de convivialité. Cette nouvelle unité sera située à proximité immédiate des trois autres foyers de L’Arche en Anjou permettant ainsi de poursuivre les liens créés avec les personnes accueillies et les assistants et d’éviter l’isolement mais également de mutualiser certains équipements et aménagements (espace snoezelen, etc.).

Lire la suite

Création de la résidence APATPH de Vanosc

APATPH - 07

Afin d’offrir un logement entre le domicile et l’institution, l’APATPH construit une résidence intermédiaire comprenant 6 appartements autonomes et 2 logements d’accueil familial. Cet habitat permettra à 18 personnes, âgées ou handicapées vieillissantes, de bénéficier d’un logement autonome et d’un soutien afin de lutter contre l’isolement en milieu rural et prévenir les effets du vieillissement. L’APATPH, association très ancrée sur le territoire ardéchois et gérant à ce jour de 15 établissements et services, ouvrira cette résidence constituée de 5 pavillons sur la commune de Vanosc. Elle permettra d’offrir une solution adaptée aux personnes handicapées autonomes mais qui, pour des raisons diverses (solitude, éloignement, sécurité…), souhaitent un logement proche de services d’aide à la vie quotidienne. Les logements sont regroupés sur un même site et bénéficient de l’accompagnement de professionnels.

Lire la suite

Habitat partagé AAPAI 49

AAPAI 49 - 49

L’AAPAI, Association Angevine de parents et d’amis d’adultes en situation de handicap, accompagne 512 personnes handicapées en Maine et Loire dont 403 travailleurs d’ESAT. Afin de répondre aux attentes des travailleurs d’ESAT et anciens travailleurs vieillissants en recherche de solutions d’habitats adaptés à leurs besoins, l’association propose de créer un nouvel habitat partagé. Le but est de permettre la mise en œuvre d’une vie autonome pour des personnes ayant le souhait de « vivre chez soi … mais pas toute seule ». Un intérêt particulier est porté à la situation des personnes retraitées d’ESAT pour lesquelles la perte brutale du lien social que procurait le travail peut constituer une difficulté insurmontable. Pour réaliser ce projet, l’AAPAI a décidé, en partenariat avec l’association AGLAES, dont la mission est la gestion de logements adaptés, d’acquérir et d’aménager un ancien cabinet médical situé au Ponts de Cé dans l’agglomération d’Angers en maison partagée composée de 8 logements du T2 et T3 pour des travailleurs d’ESAT ou retraités d’ESAT.

Lire la suite

MAS Les Myosotis

Papillons Blancs de Cambrésis - 59

La Maison d’Accueil Spécialisée Les Myosotis, gérée par l’association des Papillons Blancs du Cambrésis, accueille 79 résidents en situation de polyhandicap avec déficience intellectuelle sévère, en hébergement permanent ou accueil de jour. L’établissement gère un pôle de services proposant des accompagnements multiples, notamment pour le maintien à domicile et le répit aux aidants. Pour mieux répondre aux besoins des résidents vieillissants et des professionnels, l’établissement créé en 1995, adapte l’architecture initiale du bâtiment. Le projet d’aménagement comprend la construction d’une unité supplémentaire de 14 chambres et la réhabilitation des 4 unités existantes. Ainsi, toutes les chambres sont situées en rez-de-chaussée, des salles de bains supplémentaires sont créées et les étages sont transformés en salles d’activités. La MAS les Myosotis offre aux personnes accueillies des espaces de vie plus harmonieux, spacieux et pratiques ainsi qu’un environnement de travail plus ergonomique pour les salariés. La réhabilitation s’accompagne de la création de deux places d’accueil de jour.

Lire la suite

Projet ICARE de recherche transdisciplinaire : impact des Centres sociaux sur l'avancée en âges et la perte d'autonomie

Union régionale CSX PDL - 44

Les Centres Sociaux et Socioculturels (CSC/CSX) sont des équipements de quartier, ouverts à l’ensemble de la population habitant à proximité. Véritable lieu d’accueil et d’animation de la vie sociale, ils proposent des formes d’actions innovantes privilégiant l’implication directe des acteurs eux-mêmes dans la gouvernance et dans les activités proposées. Concernant les personnes handicapées et âgées, la problématique du bien vieillir et de la prévention des vulnérabilités est au cœur des activités menées par de nombreux centres. Aujourd’hui, le projet I-CARE de recherche transdisciplinaire (santé, géographie, sociologie), porté par les Centres Sociaux des Pays de la Loire, propose de mesurer l’impact social et territorial des CSX sur le bien vieillir des personnes handicapées et âgées. Cette étude menée auprès de 400 usagers d’une quinzaine de centres de la région permet de mieux répondre à l’évolution de la population et aux conséquences du vieillissement en capitalisant les pratiques et réponses innovantes et en développant les connaissances et la formation des acteurs en termes d’alternatives efficientes dans l'accompagnement du «bien vieillir ».

Lire la suite

FAM Personnes handicapées vieillissantes

Association des oeuvres en faveur des personnes âgées ou handicapées - 57

L’Association des œuvres en faveur des personnes âgées ou handicapées (A.O.F.P.A.H) souhaite  répondre aux besoins des personnes handicapées vieillissantes en attente d'une prise en charge spécialisée et à leurs familles, dans le cadre d'une structure adaptée. Au cœur du bassin houiller lorrain, Elle crée une nouvelle résidence adaptée à ce type de population.

Lire la suite

Foyer Le Nid du Moulin

Association Le Nid du Moulin - 62

L’association le Nid du moulin crée, à Gosnay, au sein de son foyer un service dédié aux personnes handicapées vieillissantes et propose des modalités d’accueil diversifiées pour une réponse adaptée aux besoins spécifiques liés à l’avancée en âge. Précurseur de la mise en œuvre de l’accueil temporaire en France, l’association Le Nid du Moulin porte aujourd’hui un projet d’extension de son foyer du même nom : 15 places ont ainsi été créées sur le site pour accompagner des adultes handicapés vieillissants (dès l’âge de 45 ans si nécessaire). Pour répondre aux besoins spécifiques de ces personnes et apporter une solution d’accueil aux retraités d’ESAT, cette nouvelle structure propose un accueil diversifié : 8 places d’accueil permanent, 4 places d’accueil temporaire et 3 places d’accueil de jour dans un cadre d’accompagnement à dimension familiale. Répondant à un besoin de répit des aidants, les accueils temporaires se font, soit à la journée, soit en nuitée, soit par période de 24h.

Lire la suite

FOYER "PEN AR PRAT"

Union mutualiste finistère-Morbihan - 29

Dans le cadre du 3ème schéma départemental pour les personnes adultes en situation de handicap, la Mutualité Française Finistère-Morbihan a porté un projet d’extension de 10 places du foyer de vie « Pen Ar Prat » pour des personnes handicapées vieillissantes. Le foyer accueille des personnes présentant des pathologies différentes : Infirmité Motrice Cérébrale, Spina Bifida (développement incomplet de la colonne vertébrale causant la paralysie et la perte de sensibilité des membres inférieurs), Maladie Neuromusculaire, Lésion Cérébrale. L’extension ne pouvant se faire sur le terrain du foyer par manque de place, l’organisme gestionnaire a fait l’acquisition en 2011 d’un terrain limitrophe et a ainsi pu amorcer son projet d’extension et de restructuration. L’admission des futurs résidents a été réalisée au premier trimestre 2016. Les nouveaux résidents sont principalement des anciens travailleurs d’ESAT de la Mutualité. Le projet d’extension comprenant 10 studios a été travaillé avec l’ergothérapeute de l’établissement actuel afin de répondre aux besoins de résidents vieillissants et pour anticiper la possible évolution de l’établissement en Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM). Le foyer bénéficie de plusieurs atouts comme la proximité avec le centre-ville, des moyens de transport adaptés aux résidents, des équipements adaptés à chaque handicap, une offre plurielle permettant d’accompagner des parcours résidentiels plus ou moins autonomes.

Lire la suite

Foyer pour personnes handicapées vieillissantes

ACPEI - 51

L'ACPEI accueille depuis plus de 50 ans des personnes déficientes intellectuelles au sein de différentes structures (IME, foyer d'hébergement, foyer de vie, ESAT….) de la région de Châlons en Champagne. Aujourd'hui l’association est confrontée au vieillissement des personnes accompagnées. En effet, avec l'évolution de l‘âge et du fait de la diminution de leur autonomie, l’accompagnement de ces personnes nécessite des solutions appropriées. Leur maintien dans les structures actuelles n'est plus adapté et réduit progressivement l'aptitude des établissements à recevoir des jeunes. L’association va donc ouvrir à partir du mois d’avril 2016 un Foyer d’Accueil Médicalisé pour 40 résidents de plus de 45 ans en proposant un accompagnement social et de soins personnalisé. Le personnel de l’établissement sera formé à l’accompagnement du vieillissement de ces personnes. La demande de places pour des personnes handicapées vieillissantes au niveau départemental ne cesse de croître. Le Foyer sera un outil d'accompagnement non seulement pour les résidents des établissements de l’ACPEI mais aussi et surtout une réponse adéquate aux besoins du territoire.

Lire la suite

Foyer d'accueil médicalisé La Traversière

ADAPEI DES VOSGES - 88

A Nomexy dans les Vosges, le foyer d’accueil médicalisé La Traversière accueille des personnes en situation de handicap avec déficience intellectuelle depuis 1990. Pour remédier à la vétusté de l’établissement, un programme de réhabilitation et d’humanisation des locaux a été entrepris en partenariat avec le Conseil départemental des Vosges, principal financeur de l’établissement. Le chantier a commencé en décembre 2014 et s’achèvera en mai 2016. A l’issue des travaux, le FAM sera en mesure d’accueillir 36 personnes en situation de handicap.

Lire la suite

Foyer Surel

ADAPEI de la Drôme - 26

Le foyer SUREL, situé à Saint Marcel les Valences (26) accueillera en septembre 2015, six personnes en situation de handicap mental de plus de 55 ans. Ce foyer, imaginé autour d’un pavillon aux dimensions familiales se situe dans un quartier résidentiel, et est envisagé comme un sas entre le foyer d’hébergement lié à l’activité professionnelle en milieu protégé et les établissements médicalisés spécialisés dans l’accueil des personnes âgées dépendantes. Cette articulation voulue par les pouvoirs publics, et encouragée par l’ADAPEI de la Drôme, vise à implanter une petite unité de vie en proximité d’établissements d’hébergement existants. L’intérêt réside également dans le maintien du lien social des résidents avec les anciens collègues de l’ESAT, sans changement d’environnement géographique, vécu bien souvent comme une déchirure par les résidents avançant en âge.

Lire la suite

Centre médico-social Basile Moreau

Association Basile Moreau - 72

Le Centre médico-social Basile Moreau situé à Précigné dans le département de la Sarthe est géré par l’association du même nom et composé de 3 établissements pour personnes handicapées et personnes âgées : Foyer de vie, MAS, EHPAD. Afin d’améliorer les conditions d’accueil et d’accompagnement des résidents jusque-là hébergés dans les locaux de l’ancien couvent de Précigné, une démarche de restructuration et de réflexion architecturale a été menée. L’association a choisi de reconstruire l’ensemble de ses établissements à côté des anciens locaux. Le projet propose des hébergements sous forme de petites unités de vie avec des espaces communs d’activités et de vie dans une logique de plateforme partagée.

Lire la suite