Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Foyer de vie Saint Nicolas de Boisset

Association Résidence Saint Nicolas - 15

Après avoir répondu à un appel à projets lancé par le Conseil Départemental du Cantal, la candidature de l’association Résidence Saint Nicolas a été retenue pour la construction et l’ouverture d’un nouveau foyer de vie de 40 places pour adultes souffrant de troubles psychiques. Dans un deuxième temps, le choix du site s’est porté sur la Commune du Boisset qui a proposé de donner un terrain viabilisé à l'association pour qu’elle réalise la construction du nouveau foyer de vie. L’établissement construit sera donc situé en milieu rural, au centre du village de 600 habitants du Boisset. Avec ce projet l’association Résidence Saint Nicolas, apporte une alternative à l’hospitalisation en service psychiatrique des personnes atteintes de troubles psychique (schizophrénie, troubles bipolaires, etc.). Le futur foyer de vie sera aussi une réponse à l’avancée en âge de ces publics car, il accueillera prioritairement des personnes de plus de 40 ans. Par ailleurs, ce projet revêt un caractère innovant par le rôle que souhaite jouer le Foyer de vie du Boisset dans la vie locale du village. En effet en mettant à disposition ses ressources médicales pour les habitants, le foyer se positionne comme un véritable acteur de l’aménagement de ce territoire rural. Le handicap est une solution face aux conséquences de la désertification médicale que subisse les habitants du Boisset. Ce projet peut changer les représentations sociales négatives autour du handicap.

Lire la suite

Foyer d'Hébergement en habitat accompagné

ALGEEI - 47

L'ALGEEI - Association Laïque de Gestion d'Etablissements d'Education et d'Insertion - qui gère 27 établissements et services et accueille plus de 4000 personnes de toutes tranches d'âges principalement sur le département du Lot et Garonne a initié dans le cadre de son projet d'Etablissement et de Service la transformation de son Foyer d'Hébergement de Clairac ( 2612 Hab en 2015) en un Dispositif d'Hébergement Accompagné. Pour cela, elle s'est adjointe les compétences d'un promoteur de logements sociaux (ICADE) pour la construction d'un nouveau bâtiment pour le Foyer Hébergement sous forme de 36 studios indépendants avec des espaces partagés et un accompagnement mutualisé. Dans le cadre de réunions de co-constructions avec les résidents, il a été décidé d'implanter le nouveau Foyer d'Hébergement sur la commune de Tonneins (9014 hab en 2015) afin de favoriser leur autonomie.Pour exemple, dans les futurs locaux, les personnes accueillis seront moins dépendants des équipes éducatives pour se déplacer. La gare de Tonneins est en effet accessible à pieds. Par ailleurs, le choix de faire construire des studios est aussi le résultat de cette volonté de permettre aux résidents d'organiser leurs repas en autonomie si ils le souhaitent et de ne pas entraver leur vie sentimentale.

Lire la suite

L'arche l'olivier

Association L'Arche L'Olivier - 35

L’association de L’Arche L’Olivier à Bruz près de Rennes (35) accueille 41 personnes déficientes intellectuelles ou autistes à travers plusieurs établissements médico-sociaux : Foyer de Vie, Foyer d’Hébergement, Accueil de Jour, ESAT. Sur ces 41 personnes accueillies, 27 ont plus de 40 ans, 19 ont plus de 50 ans et 8 ont plus de 60 ans. L’association est aujourd’hui confrontée à des difficultés majeures liées au vieillissement et à ses conséquences sur les plans de la dépendance physique et psychique des membres accueillis. Au-delà des problèmes d’accessibilité et de confort, les personnes accueillies aspirent à vivre dans des foyers de taille plus restreinte respectant au mieux les rythmes et besoins de chacun. Il a ainsi été décidé de construire sur un nouveau site, dont L’Arche l’Olivier est propriétaire, 3 lieux de vie composés de 24 chambres ou studios, pour les personnes accompagnées et les « assistants », élément fondateur du fonctionnement des établissements de L’Arche en France. Situés à chaque niveau d’un petit immeuble, le lieu se décomposera en : - 2 foyers qui accueilleront chacun 6 personnes handicapées et 4 assistants en internat ; - 1 petit collectif de 4 studios qui accueillera 3 personnes handicapées autonomes et 1 assistant.

Lire la suite

Résidence le Clair Bois

Association Autisme en Île de France - 78

Le vieillissement des personnes accueillies à la Résidence du Clair Bois, rendait la médicalisation de l’accompagnement année après année toujours plus nécessaire. L’association Autisme Ile de France a donc souhaité transformer son Foyer de vie (FV) en Foyer d’accueil médicalisé (FAM). Cette médicalisation induit une complète restructuration de l’établissement, avec d’une part la reconfiguration du pôle logement et notamment la construction de quatre unités de logement dont une destinée à l’accueil de huit nouveaux résidents et d’autre part, la rénovation des bâtiments actuels destinés à l’accueil du service administratif, de la salle de restauration et de la buanderie. Avec ce projet, l’association Autisme Ile de France veut garantir à ses résidents la possibilité de vieillir ensemble dans « leur maison », tout en leur assurant une certaine autonomie et indépendance par la création de chambres individuelles équipées de leurs propres sanitaires.

Lire la suite

Création d'espaces paysagers sensoriels

EPSMS VALLEE DU LOCH - 56

L’IME et la MAS de Grandchamp dans le Morbihan, géré par l’EPSMS de la Vallée du Loch sont actuellement implantés dans des bâtiments vieillissants ne répondant plus à la réglementation. Ils accueillent à eux deux, 100 personnes handicapées de l’enfance au grand âge. Le gestionnaire a donc décidé de reconstruire ces deux établissements sur un seul nouveau site. Ce projet architectural a été pensé dans sa globalité, à la fois au niveau du cadre bâti mais également au niveau des espaces extérieurs (cour de récréation de l’IME et jardins sensoriels de la MAS). Les résidents vont notamment bénéficier de nouveaux locaux privés (chambres individuelles) et de nouveaux espaces collectifs parmi lesquels des espaces paysagers. Ceux-ci font partie intégrante du lieu de vie des personnes et ont pour objectif d’offrir un environnement végétal agréable et paisible en proposant différents dispositifs sensoriels pour stimuler les sens des résidents et des jeunes (agrès, espaces cocons, dispositifs sonores, végétaux aux couleurs vives etc). Ce projet sera mis en œuvre par un architecte indépendant du projet du bâti et sera livré au début de l’année 2020.

Lire la suite

Pôle habitat- Projet "le clos Vaux renard"

AGIVR - 69

Avec la construction de deux bâtiments de logements et le déménagement du foyer d’hébergement actuel, situé à Brianne, L’AGIVR a l’ambition d’apporter une réponse plurielle à des besoins divers. Le projet s’adresse à des personnes en situation de handicap psychique et/ou mental travaillant ou non. La prise en compte de l’avancée en âge et de la mixité des publics est intégrée au projet. Ainsi, 12 places « d’hébergement » seront transformées en « place de foyer de vie », les travailleurs d’ESAT les plus âgés pourront arrêter de travailler tout en gardant leur logement. Deux studios seront réservés à l’accueil temporaire permettant le répit des familles. Les places restantes seront allouées aux travailleurs de l’ESAT. Les logements répondront aux attentes légitimes des personnes de bénéficier d’un « chez soi » intégrant toutes commodités, chaque personne hébergée disposera d'un studio d'environ 20 m² avec une kitchinette et ses propres sanitaires (douche, lavabo et WC). L’implantation dans la ville de Villefranche facilitera l’appropriation de l’ensemble des dispositifs publics (transports, cultures et autres services), par les personnes.

Lire la suite

Etablissement Saint Joseph

Société Philanthropique - 75

La Société Philanthropique fondée en 1780, est une association à but non lucratif, reconnue d'utilité publique en 1839. Elle exerce dans le domaine de l'action sanitaire, sociale et médicosociale au service des personnes rendues vulnérables par le grand âge, le handicap, la maladie, la précarité sociale ou les difficultés économiques. La Société Philanthropique gère aujourd'hui plus d'une vingtaine d'établissements et services dans le champ de l'économie sociale et solidaire. L'établissement concerné par la demande de financement est le Foyer de Vie Saint Joseph, qui a pour mission de développer l’autonomie des résidents ou tout au moins, de prévenir toute forme de régression par la réalisation d’activités quotidiennes diversifiées. Actuellement implanté dans le 18ème arrondissement dans des locaux vétustes, le Foyer Saint Joseph a décidé de déménager dans des locaux neufs situés ZAC Paul Meurice dans le 20ème arrondissement afin d'augmenter sa capacité d'accueil de plus de 30%. (60 places au lieu de 46 places) Le projet a pour but d'équiper le futur établissement de nouvelles solutions (chambres individuelles avec lit double ; équipements numériques ; cuisine thérapeutique ; unité personnes handicapées vieillissantes...) pour favoriser l'autonomie des personnes. Par ailleurs, pour soutenir leurs capacités et s'ouvrir sur l'extérieur, de multiples partenariats sont d'ores et déjà mis en oeuvre pour favoriser la participation des habitants à la vie du quartier.

Lire la suite

La Maison des Orphelins

L'Arche en Pays Comtois - 39

L’ancienne Maison des Orphelins, bâtiment de 1 800 m² habitables sur 3 niveaux situé en plein centre-ville de Dole, a été mise à la disposition de l’association de L’Arche en Pays Comtois par la Fondation des Orphelins dans le cadre d’un bail emphytéotique pour 1 € symbolique. Bénéficiant de cette opportunité exceptionnelle, l’Arche va poursuivre la vocation d’accueil de ce bâtiment du XVIIème siècle, joyau du patrimoine dolois. Ce bâtiment accueillera au printemps 2019 un Lieu de Vie et d’Accueil pour 7 adultes déficients intellectuels, un espace d’activité et un salon de thé littéraire et artistique à visée non commerciale, où le service sera assuré en partie par les personnes accueillies. Ce Lieu de Vie et d’Accueil (LVA) vient compléter un dispositif de 3 LVA sur la ville. L’enquête de l’ARS (Agence Régionale de Santé) a démontré qu’il manquait aujourd’hui des places d’hébergement pour 161 jeunes adultes en situation de handicap dans la région Bourgogne-Franche-Comté : ceux-ci ont plus de 18 ans mais sont toujours accueillis dans des structures pour mineurs, fautes de place. Les foyers de l’Arche sont une opportunité pour ces jeunes qui rejoindront des personnes vieillissantes dans un souci de mixité intergénérationnelle.

Lire la suite

Foyer de vie Rayon vert

AAASPPI - 59

Le foyer de vie Le Rayon Vert accueille en hébergement 52 personnes en situation de handicap mental. Pour anticiper les problématiques liées à l'avancée en âge, la structure souhaite accentuer la personnalisation et l'individualisation de l'accompagnement. Le foyer de vie a pour projet la construction d'une extension (16 chambres) et la réhabilitation de l'hébergement existant afin que chaque personne bénéficie d'une chambre individuelle, personnalisée selon ses goûts et ses besoins (certaines personnes sont accueillies en chambre double ou triple). Ces aménagements permettront d'améliorer le confort de vie, le respect des rythmes de chacun - dont les temps de répit - et de mieux gérer la mixité intergénérationnelle. Pour s'adapter aux problématiques du vieillissement, les équipes mettront en place une nouvelle organisation quotidienne collective et individuelle (activités, repas, hygiène etc.). La dimension prévention et santé est également un axe fort puisque ce volet sera pris en compte dans chaque projet d'accompagnement individuel afin d'anticiper l'aggravation des pathologies et la perte d'autonomie.

Lire la suite

MAS Handi Village

Pôle régional du handicap - 72

La Maison d’Accueil Spécialisée Handi-Village, construite en 1985, est gérée par le Pôle Régional du Handicap (PRH) près du Mans. La structure mène un projet de rénovation et d’adaptation de l’environnement aux personnes en situation de grand handicap physique ou cérébrolésées. Le projet a été préparé avec les résidents afin de leur proposer des studios individuels entièrement adpatés à leur situation, et notamment leur avancée en âge. Un premier studio témoin réalisé en 2018 a permis de tester les choix et vérifier la pertinence de la commande. Le site Handi-Village se compose ainsi de 40 studios permanents, 9 temporaires dont 1 appartement dénommé Passerelle pour des séjours de 3 mois permettant de travailler le retour à la vie autonome en milieu ordinaire. A cela, s’ajoute 4 places accueil de jour qui accueillent 12 personnes sur l’année. La MAS s’inscrit ainsi pleinement dans la palette de réponses de l’assocation PRH qui propose également, outre son pôle de soins, de rééducaion et de réadapation fonctionnelle, un SAMSAH, un service d’intermédiation locative pour soutenir l’aménagement des personnes dans des logements de droit commun, des logements partagés proposant un service d’accompagnement 24h sur 24, un GEM, une équipe mobile, etc. L'association fait preuve d’un fort dynamisme dans la diversification de son offre par le développement de formules souples répondant à la diversité des besoins (répit pour les aidants,, solutions post-hospitalisation, préparation de la sortie, habitats alternatifs…). De plus, un travail de partenariat étroit est réalisé avec les bailleurs sociaux ainsi qu’avec les autres acteurs du territoire, et notamment le Centre de réadapation professionnelle (CRP) de L’ADAPT

Lire la suite

FAM Résidence de Sénart

APF France Handicap - 77

APF France Handicap gère depuis 1986 dans le département de Seine-et-Marne, un établissement qui accueille aujourd’hui 63 personnes en situation de handicap moteur (moyenne d’âge 51 ans) à travers un accompagnement offrant différentes possibilités : Foyer d’Accueil Médicalisé et un Accueil de Jour (places médicalisées et non médicalisées). Certains résidents ont aujourd’hui la possibilité de vivre dans des « appartements d’insertion » offrant plus d’autonomie (11 places offrent cette modalité). La différence entre ces appartements et la structure collective est cependant parfois trop importante pour certaines personnes désireuses d’une vie plus autonome. L’intérêt de ce projet réside dans l’opportunité d’offrir à ces personnes, nécessitant une aide quotidienne importante, la possibilité de vivre seul dans un « appartement d’expérimentation » sur une courte durée, afin d’évaluer et travailler ses compétences à vivre en autonomie. Ainsi, ce projet permettra de s’exercer à la vie en appartement et se préparer à intégrer un « appartement d’insertion ». APF France Handicap va se doter pour se faire de 4 appartements proposant des installations domotiques très élaborées.

Lire la suite

MAS Les jours heureux

ASSOCIATION LES JOURS HEUREUX - 91

La MAS de l’association Les Jours Heureux, ouverte en 1996 à Epinay sur Orge (91), accueille aujourd’hui des adultes polyhandicapés et autistes. Elle a connu une première étape significative lors de la signature de son premier CPOM en 2008. Dix ans plus tard, un second souffle est attendu par une redistribution des unités de vie et la création d’un septième pôle qui harmonise et équilibre la structure. Cela se réalise grâce à un agrandissement de cinq places, et la transformation des deux places d’accueil temporaire en accueil permanent. Entre 1996 et 2019, la capacité d’accueil de la MAS passe donc de 60 à 67 places, et de 75 à 112 salariés. Les espaces réservés aux professionnels doivent donc être adaptés et réaménagé. De nouveaux locaux permettront d’adapter l’offre d’accompagnement au vieillissement des résidents et à la population autiste nouvellement arrivée. L’aménagement du bâtiment « Hiver » va de plus ancrer les résidents dans une dissociation des temps et des lieux, qui va leur permettre de mieux rythmer leur quotidien.

Lire la suite

Foyer de vie de la Dune aux Pins

AFEJI - 59

Le Foyer de Vie la Dune aux Pins, géré par l’association AFEJI, accueille en hébergement 46 adultes en situation de handicap mental sur deux sites situés à Ghyvelde et Leffrinckoucke, dans le département du Nord. Pour répondre aux besoins différenciés des personnes accompagnées et favoriser l’inclusion sociale, l’AFEJI a pour projet le transfert de ces deux sites, dans une ancienne maternité située à Saint-Pol-sur-Mer, dans un milieu plus urbain et accessible. Le bâtiment sera entièrement réhabilité, pour devenir un habitat intégré dans la ville et s’organisera en plusieurs niveaux : des espaces communs de restauration et d’activité, une unité de 12 places pour personnes handicapées vieillissantes, la création de 3 places d’accueil temporaire, l’accueil de 20 personnes en hébergement foyer de vie et l'aménagement de studio et de colocation pour les personnes souhaitant expérimenter une vie plus autonome. Le site accueillera également un call-center sous forme de chantier d'insertion, géré également par l'association. Ce projet permettra de mettre en pratique les axes du projet d'établissement et du projet associatif : l'inclusion dans la cité, l'auto-détermination et la citoyenneté, quelque soit l'âge ou l'autonomie des personnes accueillies.

Lire la suite

Dispositif Logipsy

La Sauvegarde du Nord - 59

La Sauvegarde du Nord, en partenariat avec l'Etablissement Public de Santé Mentale (EPSM) de l'agglomération Lilloise et les Conseils Locaux de Santé Mentale, expérimentent le dispositif Logipsy : un accompagnement court pour favoriser le maintien et le retour dans le logement de personnes en situation de handicap psychique pendant ou après une période d'hospitalisation. Il s'agit de mobiliser autour et avec la personne en risque de perte de logement, un binôme d'intervenants au domicile (professionnel de santé mentale et technicien d'intervention sociale et familiale), piloté par un coordinateur, pour éviter les ruptures de parcours résidentiels, de vie et de soins. Les intervenants mobilisent un réseau d'acteurs pluridisciplinaires (bailleur, services médico-sociaux, CCAS, médecin etc) afin que la personne conserve son domicile, mais aussi puisse bien-vivre dans son logement. Depuis le début de l'expérimentation en 2016, le dispositif a accompagné 87 personnes sur les villes de Lille, Villeneuve d'Ascq et Roubaix. Pour la 3ème et dernière année d'expérimentation, le dispositif sera élargi au territoire de la Métropole Européenne de Lille (90 communes). L'objectif est d'accompagner une centaine de personnes, de modéliser et dupliquer l'expérimentation et de faire connaître Logipsy au niveau national.

Lire la suite

AFAEDAM

AFAEDAM - 57

L'AFAEDAM accueille un public en situation de handicap mental enfant, adulte et vieillissant dans ses différents services et établissements situés sur l'agglomération de Metz. L'association souhaite aujourd'hui développer d'autres formes d'hébergements pour répondre aux évolutions de ces publics, sur le modèle d'un habitat plus inclusif. Le projet consiste en la construction d'une résidence de 40 studios domotisés avec jardin partagé et salle commune. Elle accueillera de jeunes travailleurs d'ESAT souhaitant quitter le domicile familial ou des travailleurs retraités cherchant une solution d'hébergement à la suite du foyer d'hébergement, mais aussi des personnes handicapées vieillissantes et des personnes âgées du territoire souhaitant vivre de façon autonome. Une assistance 24h/24h sera mise en place avec la présence d'un référent/gardien et l'articulation des différents services médico-sociaux, d'aide à domicile et de services à la personne en fonction des besoins de chacun. L'objectif est de créer un lieu de vie mixte, intégré à la cité, favorisant le vivre-ensemble.

Lire la suite

EHPAD CHATEAU DE GREX

SANTE ET BIEN ETRE - 01

Afin de proposer un accompagnement spécifique pour les personnes handicapées âgées et les personnes âgées dépendantes, l'association Santé Bien-Etre reconstruit son Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) "Le château de Grex". Situé à Corbonord, village rural de l'Ain, le nouvel établissement accueillera 84 résidents de plus de 60 ans dont 50 atteints d'une déficience intellectuelle ou d'un trouble psychique. La nouvelle architecture permettra de créer 6 unités de vie avec un accompagnement adapté à chaque groupe de résident (unité pour personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, unité pour personnes handicapées vieillissantes autonomes, unité pour personnes handicapées vieillissantes, unité pour personnes âgées dépendantes). L'augmentation du nombre de professionnels permettra de proposer des activités variées et de s'adapter au rythme de chacune des unités.

Lire la suite

MAS Héliodore

APEI de Périgueux - 24

La MAS « Héliodore » a ouvert ses portes en 1989. Elle est labellisée depuis 2015 « établissement-ressources » par l’ARS Aquitaine. Depuis 2014, l'APEI Périgueux, organisme gestionnaire de la MAS "Héliodore", a initié un projet d'extension - restructuration de cette dernière portant un triple objectif : - augmenter la capacité d'accueil de la MAS de 10 places supplémentaires - offrir un cadre de vie plus adapté à l’évolution des profils (avancée en âge, …) et besoins (individualisation des chambres, nouveaux lieux de déambulation, espace pour les résidents et leurs familles,...). - accroître l’offre d’accompagnement (pose de rails de transfert, locaux dédiés pour les professionnels paramédicaux, …).

Lire la suite

Regroupement des 3 foyers de vie et du FAM pour PHV La Passerelle ADMR 44

Association ADMR-ADES - 44

L’association La Passerelle, association de familles de personnes handicapées, créée en 1984, a pour objectif de proposer une solution d’accueil et d’hébergement pour les travailleurs vieillissants. De 1988 à 1996, 3 foyers de vie ont ouvert (à St Julien de Concelles, Haute-Goulaine, La Chapelle Basse Mer). Leur gestion a été confiée à l’ADMR ADES de Loire Atlantique. En 2007, un Foyer d’Accueil Médicalisé a vu le jour pour répondre aux besoins de soins accentués du fait du vieillissement des résidents. Depuis 2013, ces 4 lieux d’accueil dispersés n’apparaissent plus adaptés à l’évolution du public et son vieillissement. Cela impacte l’accompagnement quotidien avec des groupes non-homogènes en termes d’autonomie et de besoins, ainsi que l’organisation des foyers avec des familles de plus en plus absentes (accompagnement santé, retours week-end, etc.). L’ADMR-ADES, en lien avec l’association Passerelle, a ainsi décidé de regrouper sur un même site les foyers. Ce projet organisé en 4 unités familiales permet de répondre aux besoins d’adaptation liés à l’avancée en âge des résidents en offrant plus de passerelles dans les accompagnements entre les résidents des 4 unités ainsi que des équipements adaptés (chambres avec sanitaire individuels, salle Snoezelen, etc.). Actuellement en construction, l’ouverture du nouveau site est prévue pour le 4ème trimestre 2018 avec une finalisation des aménagements et équipement début 2019.

Lire la suite

Foyer Sésame Autisme 44

Association Sésame Autisme 44 - 44

L'association Sésame Autisme 44 porte un projet de restructuration globale de ses foyers situés à Sucé sur Erdre qui accueillent, depuis plus de 20 ans, des personnes adultes handicapées avec autisme sévère. Compte tenu de l’évolution des normes et du vieillissement du public accueilli, les bâtiments ne permettent plus un accompagnement adapté des résidents. Le projet architectural permettra : - La création de maisonnées de 7 à 8 personnes conçues comme des unités familiales de plain-pied avec des espaces d'hypostimulation sensorielle (visuelle, sonore, etc.) et une organisation facilitant l'accueil tout au long de la vie, - Une différenciation des lieux de vie et des lieux d'activités et de soins permettant d'être dans une logique de structuration spatiale avec "un lieu, une fonction", - La création d’espaces de circulation et de déambulation libres mais contenants, du plus ouverts au plus clos, avec une signalétique adaptée aux moyens de communication des résidents pour faciliter leur autonomie et leur déplacement au quotidien. La restructuration proposée va ainsi permettre une meilleure prise en compte des besoins des personnes avec autisme sévère en répondant à leurs problématiques de communication, d’intérêt restreint, de stéréotypies et ainsi limiter les troubles du comportement. De plus, la médicalisation, permise notamment par l’extension de 13 places de la Maison d’Accueil Spécialisé, permettra de répondre aux enjeux du vieillissement. Le site accueillera ainsi, à l'automne 2020, 50 personnes au total - dont 20 places de MAS et 30 places de FAM.

Lire la suite

EHPAD Bartischgut

EHPAD Bartischgut - 67

L'EHPAD Bartischgut accueille en hébergement 129 personnes âgées dépendantes avec une priorité d'accueil pour les personnes malvoyantes et aveugles, dont des personnes de moins de 60 ans, n'ayant pas de solution d'accompagnement. Initialement foyer logement et centre de cure, le bâtiment doit être réhabilité pour offrir aux personnes handicapées et âgées de meilleurs conditions d’accueil, d'autonomie et de confort de vie. Le projet prévoit la rénovation complète des chambres, des lieux de vie communs, la création d'une unité Alzheimer ainsi qu'un Pôle d'Activités et de Soins Adaptés. L'objectif est l’accompagnement du déficient visuel de l’âge adulte jusqu’à la fin de vie dans un lieu facilitant les différentes étapes de l’entrée en dépendance. A travers ce projet, l’EHPAD Bartischgut souhaite être référent pour les établissements du secteur sur la déficience visuelle et devenir une vitrine architecturale.

Lire la suite