Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

EHPAD des Reflets d'Argent

Résidence des Reflets d'Argent - 27

Le projet de reconstruction de l’EHPAD de Conches en Ouche (27 - Eure) qui accueille 145 résidents, intègre deux Unités pour Personnes Handicapées vieillissantes (UPHV) dont la capacité d’accueil est de 27 places, et aussi la création d’un Accueil de Jour pour personnes Alzheimer de 12 places (PASA) Cette réorganisation permettra d’améliorer la qualité des espaces de vie de chacune des unités, ainsi qu l’individualisation de toutes les chambres. En effet, dans les anciens locaux, près de 40% des chambres étaient des chambres doubles, et 8 étaient encore des chambres triples. Ainsi, chaque unité est dotée d’un repas clair et lumineux et d’espaces de prise en charge pour des soins ou pour des animations De plus, chaque chambre disposera d’un rail de transfert permettant une meilleure mobilité du résident en douceur tout en préservant les conditions de travail des personnels. Le choix de la compacité de l’établissement permettra de limiter les distances parcourues quotidiennement par le Personnel et par les Résidents. Le nouveau bâti intègre une Gestion Technique Centralisée (GTC) permettant un suivi efficient de la structure (relevé automatique des températures, détection des fuites, maîtrise des consommations énergétiques…) C’est important pour les personnes ? Ou mettre ça dans la mise en œuvre du projet. la Télémédecine sera déployée et. une chambre "pédagogique" a été créée afin de former le personnel novice ou d'expérimenter de nouvelles pratiques d'accompagnement.

Lire la suite

"La Maison Grégory" : La Citoyenneté au quotidien

Association Espoir 80 - 80

L'association Espoir 80 accompagne des personnes souffrant de troubles psychiques à travers un accueil de jour, un GEM et un Pôle Logement. Elle propose des appartements et des colocations, en diffus, ainsi qu'un service d'accompagnement social. L'association gère aujourd'hui 5 maisons en colocation et 83 logements individuels sur le département de la Somme. En partenariat avec un bailleur social, Espoir 80 a pour projet la création d'une Résidence Accueil en centre ville d'Amiens pour 30 personnes en souffrance psychique, ayant eu un parcours de vie complexe (précarité, exclusion) dont une majorité de personnes handicapées vieillissantes. Les personnes seront accompagnées dans leurs projets individuels et collectifs par une équipe d'éducateurs spécialisés - les hôtes - ainsi que dans leur parcours de soins avec les partenaires sanitaires du territoire. L'objectif est d'offrir un logement stable pour améliorer le bien-être des personnes, leur santé et ainsi favoriser leur autonomie par l'accession au logement pour une pleine citoyenneté.

Lire la suite

FAM et IME Mutualiste Transverse

Mutualité française Loire Haute Loire - 42

L’Institut médico-éducatif Mutualiste Transverse de Saint-Etienne, dispose de 8 places pour accueillir tout au long de l’année une trentaine d’enfants polyhandicapés de 0 à 20 ans. Le Foyer d’accueil médicalisé Mutualiste Transverse, situé sur la commune de Chambon Feugerolles compte aujourd’hui, 12 places pour l’accueil d’adultes polyhandicapés. La Mutualité Française Loire Haute-Loire a la gestion de ces deux structures et a décidé de les regrouper sur un même site, le lieu actuel du FAM, pour constituer et proposer une véritable plateforme de répit, ouverte 365 jours par an, aux aidants d’enfants ou d’adultes polyhandicapés. En outre, ce projet a permis au FAM d’obtenir 4 places supplémentaires qui seront dédiées exclusivement à l’accueil temporaire de personnes handicapées vieillissantes.

Lire la suite

Carrefour inclusif et de lien social - Caps

Caps - 54

Dans le cadre d'un appel à projet lancé par la Metropole de Nancy, le Caps (Carrefour d'Accompagnement Public Social) a pour ambition de créer un pôle inclusif et social sur le domaine du Château de Brabois. Le "Carrefour Inclusif et de Lien Social" proposé par le Caps comprendra : - Un ESAT hôtel ( non médicalisé)comprenant 18 chambres doubles et 2 suites familiales, permettant d'héberger des personnes hospitalisées et leurs aidants, à un tarif modéré inférieur aux tarifs pratiqués dans les établissements hôteliers - Un restaurant ESAT offrant une prestation haut de gamme et une prestation cafétéria - Un ESAT prestataire de services aux entreprises : location de salle, prestations à la carte - Un habitat partagé "Bien chez Moi" pour 6 personnes vulnérables (personnes handicapées vieillissantes, personnes âgées ..) afin d'offrir Le projet de Carrefour d'Inclusion et de Lien Social sociale propose une approche de mixité des publics et de pluralité d'activités, de travail en réseaux et de collaborations transversales permettant de mutualiser coûts et services. Il offre des services diversifiées et propose une offre très complète pour les personnes en situation de handicap avec un volet aidants, un volet emploi qui concernera 30 travailleurs d'ESAT et un volet personnes handicapées vieillissantes et personnes âgées pour la partie habitat inclusif.

Lire la suite

INDI - Investir le Numérique pour Développer l'e-Inclusion

APF FRANCE HANDICAP - 75

Le projet INDI " Investir le Numérique pour Développer l'e-Inclusion " développé par l'APF Bourgogne Franche-Comté vise à rendre accessible les outils numériques et l'accès aux dispositifs de droits communs, à des personnes en situation de vulnérabilité (personnes handicapées, personnes âgées ou en situation de fragilité sociale) . Ce dispositif vise à préserver le lien social, prévenir l’isolement et favoriser l’inclusion sociale, culturelle et l’insertion professionnelle des personnes. Porté par l'APF France Handicap, le projet comprend un volet accessibilité matérielle, avec la mise à disposition d'outils d'aide à l'accessibilité, mais aussi un volet apprentissage du digital et de l’usage de ces nouveaux outils. Après une première phase sur les permanences de l'APF Bourgogne, l'objectif final est le déploiement de la méthode ainsi que l'équipement et la formation du personnel d'autres lieux du territoire, notamment des « Tiers-lieux ». L'expérimentation sera lancée dans un premier temps sur quatre départements - Côte d'Or, Saône et Loire, Haute Saône et territoire de Belfort – puis sera déployée à terme sur le reste de la Bourgogne Franche-Comté. Parallèlement le projet prévoit de créer une plateforme CID " Communautés Inclusives et Décloisonnées ". Cette plateforme sociale et solidaire - version améliorée et accessible et de la plateforme et réseau social Ammy.fr - permettra non seulement un accès et des informations sur divers types de services (culture, sport, transports… ) pour les personnes handicapées, âgées ou fragilisés, mais aussi la création d’une communauté digitale d’échange solidaire et inclusive.

Lire la suite

EHPAD Le petit clos

Mutualité française de Vienne - 86

La Mutualité Française Vienne SSAM, forte de son expérience d’accompagnement de personnes handicapées âgées à travers l’EHPAD spécialisé Le Petit Clos, développe un projet de construction d'une Unité pour Personnes Handicapées Vieillissantes (UPHV). L’unité s’adressera ainsi à 10 personnes handicapées vieillissantes, en situation de handicap mental et/ou psychique, de plus de 55 ans, avec une priorité, vers les personnes ayant travaillé au sein d’un ESAT ou ayant été accueillies en foyer de vie ou foyer occupationnel. L’accompagnement par l’UPHV se fonde sur les 3 grands principes suivants : le respect du projet de vie, la logique de proximité et la notion d’accompagnement global de la personne. Il reprend les missions classiques des EHPAD avec un accompagnement médical mais y ajoute la réponse aux besoins de maintien et renforcement des capacités et acquis avec un projet éducatif d’animation dédié. L'établissement proposera un environnement éducatif et structurant dépassant la prise en charge basée sur la gestion de la perte d’autonomie ou cognitive ; les résidents sont ainsi encouragés à participer à la vie de la cité et à maintenir des liens sociaux, à travers des activités multiples. Ce projet a été autorisé par l’ARS et le Conseil départemental de la Vienne. L’UPHV sera construite sur le site de Mignaloux-Beauvoir, dans le prolongement de l’EHPAD Le Petit Clos et viendra ainsi compléter l’offre d’accueil en s’adressant à des personnes plus jeunes et plus autonomes.

Lire la suite

ESAT Créations

ADHAMA - 42

La situation actuelle de l’ESAT Créations constitue un frein à l’accompagnement des travailleurs handicapés, à leur inclusion professionnelle et à la bonne marche de l’activité économique. Si la commune de Bussières offre un cadre de vie agréable et si l’établissement s’y trouve bien intégré, son tissu économique local est peu favorable à un développement des activités de proximité. En outre, l’éloignement des principaux axes de circulation, l’étroitesse et la sinuosité de certaines routes, ne facilitent pas le transport des personnes et des biens. Forte de ce constat et soutenue par l’Agence régionale de santé (ARS), l’association ADHAMA, organisme gestionnaire, a fait le choix de relocaliser L’ESAT Créations sur la commune de Balbigny. Le futur ESAT sera proche d’un arrêt de bus (750 m), de deux lignes départementales. La mobilité des personnes sera plus aisée et leur temps de trajet domicile-travail sera considérablement réduit. Ce nouvel ESAT est également, une réponse à l’évolution des besoins et attentes des travailleurs handicapés notamment des travailleurs vieillissants. En effet, cette reconstruction est une aubaine pour revoir l’ergonomie de certains postes et repenser les conditions de travail.

Lire la suite

Projet Benur

MonShareProjet -

Pour répondre aux problématiques d’autonomie et de mobilité que rencontrent les Personnes à mobilité réduite et/ou personnes âgées, une équipe soudée et expérimentée s’est formée pour concevoir et développer un handbike de nouvelle génération basé sur une innovation majeure : un handbike accessible directement en fauteuil roulant, quel que soit le fauteuil utilisé. Le handbike BENUR souhaite apporter une réelle alternative aux Personnes à mobilité réduite (PMR) en matière de mobilité et conjuguer : autonomie, aucune aide extérieure nécessaire ; multi-usages et tout terrain, adapté à toutes les typologies de terrain et utilisable sur les petites et moyennes distances grâce à l’assistance électrique (130 km d’autonomie) ; design, une esthétique à l’opposé d’un appareil médical tout en restant pratique et fonctionnel. La solution BENUR a vocation à entrer dans le quotidien des PMR et par extension des personnes âgées, à l’instar des moyens de déplacement toujours plus nombreux proposés aux valides.

Lire la suite

Légumerie de l'ESAT de Tinqueux

Association des Papillons Blancs en Champagne - 51

Géré par l’Association des Papillons Blancs en Champagne, l’ESAT Ateliers de la Forêt souhaite diversifier ses activités et créer un atelier de transformation de légumes, afin de proposer une activité pérenne et régulière, particulièrement adaptée aux travailleurs avançant en âge. Une attention particulière sera portée à la formation des travailleurs dans une optique de valorisation des compétences et de lien vers le milieu ordinaire. Les légumes issus de producteurs locaux - en circuit court - y seront lavés, épluchés, découpés et conditionnés pour être prêts à l’emploi. Dans un premier temps, ils seront livrés à la cantine centrale de l’ESAT. Dans un second temps, ils approvisionneront les acteurs locaux de la restauration collective, les supermarchés, les restaurants et les particuliers. A terme, des produits transformés seront aussi développés. L'atelier emploiera 15 travailleurs handicapés sous la supervision de deux moniteurs d’atelier. Il sera installé dans un des bâtiments de l'ESAT, qui abrite actuellement des activités industrielles, ce qui nécessitera à la fois des travaux d'aménagement et l'achat d'équipements.

Lire la suite

MAS Les Peupliers

AGIVR - 69

Réhabilitation du site de Brianne ANSE pour accueillir l’unité MAS du foyer de la Claire pour 16 personnes L’AGIVR a lancé depuis quelques années déjà son chantier de modernisation et de rénovation de ses différents établissements avec une volonté forte d’adapter son offre d’hébergement et de redonner une qualité de vie aux habitants en grande dépendance. Le projet de la Maison d’accueil spécialisée (MAS) les Peupliers s’inscrit dans le prolongement de cette dynamique. La nouvelle MAS s’implantera sur le site de Brianne à Anse, elle accueillera 16 résidents provenant du foyer de la Claire qui regroupe une MAS et un Foyer d’accueil médicalisé (FAM). La séparation des deux établissements a vocation à adapter la prise en charge aux besoins des personnes avec notamment une meilleure prise en compte de l’avancée en âge des résidents. Ainsi, Les publics les plus lourdement handicapés ayant une notification MAS intégreront les locaux d’Anse plus conformes à leurs besoins et attentes. Cette nouvelle MAS composée de 2 unités de vie bénéficiera d’un environnement arboré et sécurisé avec un accès rapide au centre-ville.

Lire la suite

APAJH Services 87 - EA

APAJH 87 - 87

L’Entreprise Adaptée de l’APAJH Services 87 de Limoges souhaite améliorer les conditions de travail de ses salariés par la création de locaux professionnels et sociaux mieux adaptés aux salariés en situation de handicap Son activité principale est la blanchisserie. Les locaux actuels n’étant plus adaptés en termes d’espaces de travail, d’accueil et de repos, l’Association a souhaité restructurer la blanchisserie. Cela se concrétise par l’agrandissement global du site : salle de restauration et salle de repos, doublement des vestiaires et sanitaires, isolation thermique et sonore, et par l’augmentation de la surface de production. Cela permettra notamment d’améliorer la circulation et la mobilité des salariés, de développer la production et d’embaucher de nouveaux salariés.

Lire la suite

Centre d'Habitat Léopold Bellan

FONDATION LEOPOLD BELLAN - 37

Confrontée à l’évolution des publics qu’il accompagne, le Centre d'Habitat Léopold Bellan est amené à repenser son offre d’hébergement pour l’adapter aux spécificités de personnes handicapées vieillissantes. Le site Léopold Bellan à Beaumont en Véron (37) sera donc restructuré. Un Foyer de Vie de 25 places destiné à des personnes handicapées mentales vieillissantes, anciens travailleurs d’ESAT, sera créé. La capacité d’accueil du Foyer d’Hébergement sera réduite, passant de 57 places à 40 places. L’association proposera ainsi une offre diversifiée, de l’hébergement collectif en chambre individuelle à l’hébergement individuel en studios, s’adaptant aux souhaits et besoins des personnes. Les espaces bien que sécurisés seront ouverts à tous, permettant aux habitants voisins du Centre d’Habitat de venir profiter des aménagements extérieurs et d’un cadre paysager privilégié. Pleinement inscrit dans son environnement le Centre d’Habitat Léopold Bellan sera un lieu favorisant l’exercice de la citoyenneté des personnes handicapées.

Lire la suite

Foyer d’hébergement "Les Eaux Vives" de Morteau

Adapei du Doubs - 25

Le Foyer pour Adultes « les Eaux Vives », géré par l'Adapei du Doubs souhaite diversifier son offre d’accueil et d’hébergement, afin de mieux accueillir les personnes en situation de handicap mental de la région, notamment vieillissantes, et afin de proposer des solutions à ceux qui désirent plus d’autonomie. Le regroupement du Foyer pour Adultes et du Service d’Accueil de Jour - rendu possible par la nouvelle nomenclature des établissements ou services pour personnes handicapées - élargira l’accueil du Foyer des Eaux Vives à des personnes non travailleurs (les agréments actuels ne permettant que l'accueil de travailleurs d'ESAT). Par ailleurs, les personnes vieillissantes qui le souhaitent pourront rester au sein de l'établissement quand elles se retrouvent à la retraite et ne sont plus reconnues comme travailleur. Parallèlement, l'Adapei du Doubs souhaite rénover le Foyer pour Adultes pour mieux répondre aux besoins des usagers, améliorer leur confort et agrandir les chambres et les espaces de vie. Enfin l’association a décidé d’ouvrir un Service d’Hébergement en Milieu Ouvert (SHMO) pour personnes handicapées, en partenariat avec des bailleurs privés ou publics. Ce dispositif permettra à 9 personnes en situation de handicap mental de louer un appartement à Morteau, tout en bénéficiant de l’accompagnement d’éducateurs spécialisés en fonction de leur degré d’autonomie. Enfin l’association a décidé d’ouvrir un Service d’Hébergement en Milieu Ouvert (SHMO) pour personnes handicapées, en partenariat avec des bailleurs privés ou publics. Ce dispositif permettra à 9 personnes en situation de handicap mental de louer un appartement à Morteau, tout en bénéficiant de l’accompagnement d’éducateurs spécialisés en fonction de leur degré d’autonomie. L’agrément définitif de l’ARS pour ces neuf places sera obtenu en décembre 2019.

Lire la suite

Arche à Dijon - Arch'Ensemble

L'Arche à Dijon - 21

La communauté de L’Arche à Dijon porte un important projet de relocalisation de ses infrastructures sur un nouveau site à la lisière de Dijon. Avec ce projet baptisé « Arch’Ensemble », l’association a pour ambition de regrouper ses 3 lieux de vie partagée (foyers de vie et d’hébergement), son Centre d’Accueil de Jour et ses bureaux sur un même lieu, dans l’objectif d’agrandir l’espace, d’améliorer le confort des 19 résidents de ses foyers et de doubler sa capacité d’accueil de jour, qui passera ainsi de 14 à 26 places. Les lieux de vie partagée seront organisés en trois foyers, permettant d’adapter l’hébergement au niveau d’autonomie de chacun, mais aussi de faciliter la progression de chaque personne vers plus d’indépendance, si elle le souhaite. Le nouveau site permettra également la création d’un « Espace retraités » dédié aux personnes en situation de handicap vieillissantes. Six personnes pourront ainsi participer à des activités et à des temps de convivialité avec des retraités bénévoles venus de l’extérieur, avec les autres résidents, dont des plus jeunes, puisqu’une attention particulière sera portée à la dimension intergénérationnelle du projet. Enfin la localisation des bâtiments d’Arch’ensemble au cœur d’un ensemble d’habitation et à proximité directe d’un EHPAD favorisera les échanges avec le voisinage, habitant et commerçants. L’association a fait le choix de devenir propriétaire du Centre d’Accueil de Jour, de l’Espace retraités et des bureaux. Orvitis, le bailleur social, sera propriétaire des trois foyers.

Lire la suite

SAAJ - Service d'accueil et d'activité de jour

APEI Les Papillons blancs d'Aix les Bains - 73

Le Service d’accueil et d’activité de jour (SAAJ), situé à Aix-les-Bains, accueille en journée des personnes en situation de handicap mental avec ou sans trouble associé. Les locaux actuels du SAAJ sont peu adaptés aux besoins des personnes handicapées accompagnées. De plus, le vieillissement des personnes requiert des aménagements spécifiques. Le projet de construction d’un nouveau lieu pour les personnes accompagnées par le SAAJ permettra une amélioration considérable de leur qualité de vie par une adaptation architecturale et fonctionnelle répondant à l’hétérogénéité des besoins induit par les différents types de handicaps accompagnés, et le vieillissement de la population. Le SAAJ sera construit conjointement aux nouveaux locaux dédiés à l’Etablissement et services d'aide par le travail (ESAT). Ce projet sera donc également l’occasion de mutualiser les espaces avec l’atelier de transition Belledonne de l’ESAT.

Lire la suite

Bergerie de Berdine : développement d’un lieu alternatif pour personnes fragilisées ou handicapées

La Bergerie de Berdine - 84

La Bergerie de Berdine, association vauclusienne, accueille et accompagne depuis plus de 40 ans des personnes en situation de très grande exclusion, notamment handicapées, âgées et/ou malades et souffrant pour la plupart d’addictions. Son modèle économique original repose sur un partenariat public/privé et est autofinancé à plus de la moitié par des activités de production. La valeur travail, essentielle en tant que thérapie pour le public accompagné, est en effet au cœur du projet. Toutes les personnes quittant l’établissement ont un projet social et/ou professionnel construit avec l’équipe d’encadrement. Soutenue depuis 2014 par l’association ARES, premier acteur de l’insertion par l’activité économique en Ile de France et porteur d’innovation sociale, la Bergerie de Berdine souhaite pérenniser et développer son projet social et économique grâce à : - L’augmentation du nombre de places (aménagement de 3 studios supplémentaires) - L’augmentation de la surface cultivable - L’acquisition de nouveaux équipements de production - La possibilité d’accueillir des groupes (séminaires, éco-tourisme) - L’offre de nouvelles formations pour les personnes accompagnées

Lire la suite

MAS la Parage

ADPEP 34 - 34

La Maison d'Accueil Spécialisé - MAS - la Parage, de l'association départementale PEP 34, accueille depuis 1986, 41 personnes présentant un handicap mental profond et sévère avec troubles associés (Autisme, polyhandicap…). Elle fut la première MAS construite dans l'Hérault selon un cahier des charges constitué de à 70% de chambres collectives, de salles de bains collectives et de très peu d'espaces thérapeutiques ou collectifs. Aujourd'hui, la volonté de l'association de proposer des conditions d'accueil plus individualisées et répondant aux besoins spécifiques liés au vieillissement des personnes accueillies ( 60% a plus de 45 ans, et 33% plus de 55 ans). Par conséquent, ils ont lancé en 2017 - 2018, un projet de construction d'une nouvelle MAS permettant à chaque résident d'avoir une chambre et une salle de bain individuelles, de vivre dans des espaces spacieux, lumineux, peu sonores et permettant la mise en oeuvre d'activités collectives adaptées (cuisine thérapeutique, jardins, activités manuelles, bassin thérapeutique mutualisé avec d'autres ESMS...). Une attention particulière a été prise pour que les familles des résidents aient également des espaces spécifiques permettant les temps de rencontres et d'échanges en dehors des unités de vie. L'ouverture des nouveaux locaux interviendra le 1er semestre 2020.

Lire la suite

VRF Lyautey - Grand Est

OHS Lorraine - 54

Le répit des aidants est un enjeu majeur identifié notamment à travers la Loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement. Le projet Village Répit Familles Lyautey s’inscrit dans ce contexte et propose une nouvelle offre qui viendra compléter le panel de services de l’Office d’Hygiène Sociale de Lorraine, au sein de la région Grand Est - à savoir l'accompagnement des parcours de vie des enfants jusqu'aux personnes agées, en situation de fragilité (handicap, avancée en âge, situation sociale). Porté par cet organisme, le VRF Lyautey sera le premier Village Répit de la région. Situé au sud de la Meurthe-et-Moselle, il pourra accueillir 20 personnes en situation de handicap ou âgées, et 35 aidants, et ce, sur deux sites, un site principal à Sion et un autre à Flavigny-sur-Moselle. Le projet nécessite la réhabilitation d’une ancienne maison de convalescence désaffectée à Flavigny-sur-Moselle, un aménagement paysager et un ensemble d’aménagements intérieurs des deux sites. Les agréments médico-sociaux pour 20 places d’Accueil Temporaire ont été obtenus. Une étude de faisabilité financée par AG2R a montré la viabilité du projet. L'architecte a été choisi mais les études architecturales ne seront initiées et le permis de construire déposé qu’une fois que les membres du CCAH se seront positionnés. L’établissement devrait ouvrir au troisième trimestre 2022.

Lire la suite

Foncière Chênelet

Foncière Chênelet - 62

La foncière Chênelet, entreprise solidaire d'utilité sociale et maître d'ouvrage d'insertion construit dans le département de la Seine Maritime un ensemble immobilier de 12 logements répartis sur un bâtiment de 4 T3 et de 4 maisons de plain-pied comprenant chacun 1 T2 et 1 T3. 10 de ces logements sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite et en perte d'autonomie. Ces logements permettront d'accueillir des personnes en situation précaire, des personnes vieillissantes en perte d'autonomie et des personnes en situation de handicap. Ces 12 logements sociaux seront respectueux de l'environnement et construits en utilisant des matériaux bio-sourcés (bois, paille, broques en terre crue). La constitution du groupe d'habitants est mené en partenariat avec l'association béguinage et compagnie. Pour la phase constructive, 70% des opérations sont effectuées par des artisans et entreprises solidaires locales. Le porteur des projets a construit des partenariats forts avec les différentes communes (signature de baux emphytéotiques, gestion des logements) et les acteurs de l'habitat au niveau local et national : associations, agences immobilières à vocation sociale, Familles Solidaires, le réseau Ecohabitat, Siel Bleu, etc...

Lire la suite

ESAT du Joncheray

Association du Joncheray - 49

Depuis 2017, l'ESAT de l’association du Joncheray dans le Maine et Loire a engagé un projet d’adaptation de son organisation de travail aux deux problématiques de santé rencontrées par les travailleurs handicapés que l’ESAT accompagne : le vieillissement et l’augmentation des troubles psychiques et cognitifs. L’association propose trois axes principaux d’évolution de son offre : la rénovation et modernisation de son atelier de canardier (production d’œufs de cane), la création d’une nouvelle activité industrielle de conserverie de légumes, permettant de proposer des postes adaptés aux difficultés physiques des travailleurs. Enfin, elle propose la création d‘une ferme pédagogique conçue comme un lieu de répit, de ressourcement, où le rythme de travail sera très adapté et permettra également de préparer le départ à la retraite de certains travailleurs. L’accompagnement sera renforcé grâce à une organisation avec des binômes de moniteurs sur chaque atelier. A cet effet, l’ESAT prévoit la création de postes de coordinateur des activités de production et du soutien éducatif ainsi que d'un poste supplémentaire de moniteur d’atelier financé sur l’activité de production.

Lire la suite