Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

ESAT de petite Rosselle

ODAS 57 - 57

L’Offre Départementale d’Accompagnement Social et médico-social de Moselle Est (ODAS 57), créée en janvier 2018, est issue de la fusion entre le CAT le Puits Gargan et la MAS de Petite Rosselle. Elle gère aujourd’hui quatre établissements dont un ESAT et accueille 256 personnes en situation de handicap. Dans le cadre de ce regroupement, l’ODAS 57 a pour projet la réorganisation de l’activité restauration de l’ESAT qui accompagne des personnes ayant des troubles psychiques et des troubles du comportement. La structure souhaite engager d’importants travaux de réhabilitation afin de faire évoluer cette activité qui était composée d’une cafétaria et d’un espace restauration exploité par un prestataire, vers une cuisine centrale. Ce nouvel équipement permettra d’assurer la restauration des 4 éta-blissements gérés par l’ODAS et de développer une activité de portage de repas à domicile. Le projet permettra l’amélioration des conditions de travail des 22 travailleurs handicapés sur l’activité restauration et de favoriser l’insertion vers le milieu ordinaire par l’acquisition de nou-velles compétences professionnelles.

Lire la suite

ESAT Sainte Agathe

APEI DE THIONVILLE - 57

L’APEI de Thionville gère six Etablissements Spécialisés d’Aide par le Travail sur la région de Thionville, employant 550 travailleurs en situation de handicap mental. L’association va procéder au regroupement de deux de ses ESAT, celui du Vert Coteau (Thionville 57100) et celui de la Pépinière (Terville 57180). Ces deux établissements aux activités diversifiés vont se rassembler pour créer l’ESAT Sainte Agathe, à Florange. Celui-ci accueillera 148 usagers, sur un seul site. En complément des activités économiques existantes, l’activité de soutien aux travailleurs (qui concerne tous les travailleurs des 6 ESAT) sera implantée dans les nouveaux locaux. Ces activités visent à amener les travailleurs, à une meilleure autonomie sociale, à stimuler également leurs connaissances, et apporter du bien-être par le biais d’activités ludiques, culturelles et culinaires. Les activités de ce futur ESAT Sainte Agathe concernent l’entretien des espaces verts, le conditionnement et la sous-traitance industrielle pour un fabricant européen de boites de vitesse.

Lire la suite