Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

La Ferme des Possibles

NOVAEDIA - 93

La Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) NOVAEDIA a créé en 2015 une ferme urbaine engagée dans l’agriculture biologique à Stains (Seine Saint Denis). Sur une surface de 1,2 hectare, la ferme emploie une vingtaine de travailleurs d'ESAT et de jeunes éloignés de l'emploi pour la culture, la vente, la transformation de produits bio, ainsi que pour une activité de traiteur. Elle dispose aussi d’espaces pédagogiques de sensibilisation au développement durable et à l’écologie (rucher, poulailler, verger…). Elle construit un bâtiment « bioclimatique » de 1 800m2, qui accueillera le siège et un nouveau pôle d'activité : un laboratoire de cuisine professionnel, un restaurant ouvert au public et des ateliers socio-éducatifs à destination d'Instituts médico-éducatifs (IME), d’Instituts Médico Professionnel (IMPRO), d’établissement d’aide par le travail (ESAT) ou d’écoles du territoire. Enfin un incubateur de start-up et un espace de coworking accueilleront des entrepreneurs ou salariés du public. Avec la Ferme des Possibles, Novaedia, qui compte plusieurs collectivités du territoire dans sa gouvernance, souhaite promouvoir l'inclusion des personnes en situation de handicap, les liens entre les personnes handicapées, les personnes en insertion, les habitants, les collectivités et les entreprises, puisqu’elle ouvrira le lieu au grand public en septembre 2021. Elle a pour ambition non seulement de proposer un modèle économique de ferme urbaine pérenne essaimable, mais aussi de promouvoir une méthodologie d'insertion professionnelle et de formation des publics en situation de handicap et vulnérable. Avec ce projet, elle formera et emploiera 10 nouveaux travailleurs d’ESAT pour ses activités d’agroculture, de restauration, de logistique mais aussi d’accueil du public et d’animation du site.

Lire la suite

Innov'Ares

ARES Association - 93

L’innovation sociale est au cœur du projet d’Ares. Ainsi, en 2011, l’association a créé l’Entreprise Adaptée Log’ins, Joint-Venture Sociale détenue à 49% par l’entreprise XPO (ex. Norbert Dentressangle) et à 51% par le groupe Ares. Depuis, le Groupe Ares est régulièrement sollicité par des structures qui souhaitent bénéficier de son retour d’expérience et connaître les modalités de création de joint-ventures sociales. L’intérêt de ces dernières est de mutualiser les avantages et compétences de chacune des parties pour optimiser un objectif social via une performance organisationnelle et économique. La démarche Innov’ARES a pour but de répondre à cette demande et de sensibiliser des entreprises classiques et des acteurs de l’ESS aux approches favorisant l’hybridation des modèles et le développement de partenariats entre ces acteurs. Structuré en 3 phases se déroulant sur 3 ans, ce programme expérimental qui pourra être prolongé, a pour ambition d’accompagner la création de partenariats permettant à au moins 100 personnes ayant une problématique de santé et/ou de handicap d’être en emploi dans une structure engagée dans la démarche.

Lire la suite

AIA +

AIA SAS - 93

L'entreprise adaptée AIA (Asnières Industries Adaptées), filiale du groupe Vitamine T propose des services de blanchisserie, de conditionnement et de logistique. Afin de développer, de moderniser ses équipements et de s'orienter vers des techniques de blanchisserie écologiques et durables - en accord avec les demandes du marché - l'entreprise a décidé de déménager en mars 2021. Les nouveaux locaux se situent en Seine-Saint-Denis, non loin du pôle « Grand Roissy-Le Bourget ». Ce déménagement sera ainsi l'occasion d’un changement de stratégie : développer une nouvelle clientèle, se diversifier sur de nouvelles activités, et renforcer l'employabilité des salariés en les formant à de nouvelles techniques et à de nouveaux métiers – l’objectif final étant de leur offrir une passerelle vers le milieu ordinaire de travail. En outre trente emplois supplémentaires devraient être créés d’ici fin 2022. Ainsi le projet s’articule autour de plusieurs axes : - une amélioration des équipements pour faire monter en compétences les salariés et mieux adapter les conditions de travail aux salariés vieillissants - une diversification des activités sur la blanchisserie écologique, et un renforcement des activités de conditionnement et de logistique - une logique d'inclusion en milieu ordinaire avec l'expérimentation de vingt CDD Tremplin (destinées à favoriser le recrutement de personnes en situation de handicap, le contrat à durée déterminée Tremplin en EA est un contrat d’une durée maximale de 24 mois, qui permet à la personne, selon ses besoins, d’acquérir expérience professionnelle, formation qualifiante, et de bénéficier d’un accompagnement renforcé.

Lire la suite

Pôle inclusion professionnel - ASEI

ASEI - 93

L'association ASEI a créé en 2017 une antenne « Bassin île de France » pour reprendre en gestion huit établissements médico-sociaux situés à Paris, dans des locaux parfois exigus et inadaptés. Elle a le projet de regrouper sur un même site deux de ces établissements : l'ESAT des Beaux-Arts et la Section d’Assistance Sociale (SAS) Bernard WYBO. Cette Section d’Assistance accueille des personnes en situation de handicap entre 20 et 30 ans, qui sortent d’instituts médico-professionnels (IMPro) ou d’instituts médico-éducatifs (IME) afin de leur offrir un espace de transition vers le monde professionnel. L'objectif du projet est donc à la fois de mutualiser les ressources et les activités complémentaires des deux établissements, mais aussi de développer des partenariats avec des entreprises, puisque le bâtiment en rénovation est situé au cœur du Parc d’activité des Portes de Paris, à Saint-Denis, parc qui accueille 280 entreprises. Le nouveau bâtiment accueillera 132 travailleurs d'ESAT et 50 jeunes de la SAS, en situation de handicap intellectuel et/ou psychique. Outre l’amélioration des conditions d’accueil et de travail pour les personnes, l’installation au sein du parc offre des opportunités de nouveaux clients de proximité, de nouvelles activités et permettra de développer des dispositifs d’insertion professionnelle : CDD tremplin, stages, CDI, détachements en entreprises.

Lire la suite

Agrandissement du restaurant d'application de l'IME Excelsior

Association Vivre et devenir – Villepinte – Saint-Michel - 93

L’association francilienne Vivre et devenir gère l’Institut Médico-Professionnel Excelsior au Raincy et accompagne 100 jeunes de 12 à 20 ans à travers notamment 8 ateliers professionnels. Parmi ces ateliers, on trouve un double atelier Restauration réparti entre l’atelier Cuisine (avec des équipements professionnels) et l’atelier Service en salle. Cependant cet atelier ne dispose pas de salle dédiée et c’est une petite salle de classe qui sert actuellement de restaurant d’application. Afin d’offrir aux jeunes des conditions d’apprentissage et d’exercice proches du milieu ordinaire et de donner plus de visibilité à ce restaurant d’application et de l’inscrire dans la ville, l’association a décidé de doter son IMPro d’un restaurant grâce à la réalisation d’une extension. Ce restaurant sera opérationnel à partir de février 2021. Cet outil permettra à l’atelier d’être ouvert plus fréquemment au public et de renforcer l’inclusion professionnelle des jeunes.

Lire la suite

Simplon for All

SIMPLON.CO - 93

Depuis 2013, Simplon œuvre pour que le numérique soit un levier d’inclusion pour les personnes les plus éloignées de l’emploi. Avec son programme SIMPLON FOR ALL, Simplon se tourne vers les Personnes en situation de handicap et ambitionne de former gratuitement 300 personnes en situation de handicap sur l’ensemble du territoire français. Mais l’ambition de Simplon ne s’arrête pas là ! En effet, Simplon veut agir plus globalement pour un web plus inclusif et accompagner les acteurs de l’ESS (dont ceux dédiés aux personnes handicapée) dans la mise en accessibilité de leur site web. Simplon travaille par ailleurs sur le développement d’une application mobile à destination des personnes avec des déficiences mentales, pour les accompagner dans leurs tâches professionnelles quotidiennes ; et à destination des professionnels qui les suivent (éducateurs, managers...), contribuant ainsi à une insertion professionnelle réussie.

Lire la suite

Entreprise Adaptée "Atelier d'Aubervilliers"

Association des cités du secours catholique - 93

L'Association des Cités du Secours Catholique souhaite construire et équiper une extension de son entreprise adaptée "Atelier d'Aubervilliers" qui salarie 55 personnes en situation de handicap à Aubervilliers. Ces nouveaux locaux auront pour objectifs de s'adapter au vieillissement des salariés atteints de déficiences intellectuelles et/ou présentant des troubles psychiques mais également de renforcer l'activité de l'entreprise. D'ici 2022, l'entreprise embauchera ainsi 4 nouvelles personnes également en situation de handicap. Spécialisée dans le façonnage de supports publicitaires et le conditionnement secondaire de cosmétique, l'entreprise souhaite moderniser ses ateliers, améliorer l'ergonomie des postes et créer un espace de réunion et de formation (informatique, technique, secourisme, langue française etc.) ainsi qu'un lieu réservé aux salariés en mission chez le client (vestiaires, douches accessibles, etc.)

Lire la suite

Mode Estime

SCIC Phares - 93

Le projet de l’association Mode Estime au sein du Pôle d’Hospitalité aux Activités à Rayonnement Ecologiques et Solidaires (PHARES) situé sur l’Île-St-Denis vise à mettre en place un atelier de production et de création textile comme support pour favoriser l’insertion socio-professionnelle de personnes en situation de handicap. Chantier d’insertion pour personnes en situation de handicap financé par la direction du travail, le projet vise à accompagner 12 personnes en situation de handicap dans leur parcours d’insertion. L’activité de l’atelier est centrée sur la la création, confection vente de vêtements et accessoires de mode adaptée aux personnes en situation de handicap. Rappelons également que PHARES est un lieu qui réunit plusieurs structures de l’économie sociale et solidaire leur permettant ainsi de mutualiser des locaux et services et d’échanger et de coopérer entre elles en lien avec les autres acteurs du territoire

Lire la suite