Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Un Petit Truc en Plus

Association de Gestion du restaurant inclusif "Un Petit Truc en Plus" - 68

L'Association pour la Réadaptation et la Formation Professionnelle, structure porteuse du Centre de Réadaptation de Mulhouse, soutient un projet de restaurant inclusif, au centre de la ville de Mulhouse. Pour cela, elle a créé une association de gestion du restaurant "Un Petit Truc en Plus". L’établissement emploierait dans un premier temps 5 personnes en situation de handicap porteuses de Trisomie 21, accompagnées par 2 salariés et des bénévoles. L'objectif de ce projet est de fournir à ces personnes une alternative au milieu protégé, de leur permettre de développer à la fois leur autonomie et des compétences professionnelles, et, à terme, de servir de passerelle vers le milieu ordinaire, notamment vers les restaurants et activités de restauration collective et les restaurateurs de la région. Enfin, avec ce projet, l’association a pour ambition de créer un lieu de rencontre inclusif, intégré dans une démarche d’économie sociale et solidaire ( qualité des produits, circuits courts, travail avec des entreprise d'insertion… ).

Lire la suite

Foyer d'Hébergement en habitat accompagné

ALGEEI - 47

L'ALGEEI - Association Laïque de Gestion d'Etablissements d'Education et d'Insertion - qui gère 27 établissements et services et accueille plus de 4000 personnes de toutes tranches d'âges principalement sur le département du Lot et Garonne a initié dans le cadre de son projet d'Etablissement et de Service la transformation de son Foyer d'Hébergement de Clairac ( 2612 Hab en 2015) en un Dispositif d'Hébergement Accompagné. Pour cela, elle s'est adjointe les compétences d'un promoteur de logements sociaux (ICADE) pour la construction d'un nouveau bâtiment pour le Foyer Hébergement sous forme de 36 studios indépendants avec des espaces partagés et un accompagnement mutualisé. Dans le cadre de réunions de co-constructions avec les résidents, il a été décidé d'implanter le nouveau Foyer d'Hébergement sur la commune de Tonneins (9014 hab en 2015) afin de favoriser leur autonomie.Pour exemple, dans les futurs locaux, les personnes accueillis seront moins dépendants des équipes éducatives pour se déplacer. La gare de Tonneins est en effet accessible à pieds. Par ailleurs, le choix de faire construire des studios est aussi le résultat de cette volonté de permettre aux résidents d'organiser leurs repas en autonomie si ils le souhaitent et de ne pas entraver leur vie sentimentale.

Lire la suite

Service d'accueil de jour médicalisé pour traumatisés crâniens

APF France Handicap - 42

Dans le souci d’apporter une réponse aux difficultés rencontrées par les personnes cérébrolésées (traumatisés crâniens et autres lésions apparentées de type tumeur cérébrale ou AVC) et en partenariat avec le Réseau Départemental RESACCEL (réseau pour les soins et l’accompagnement de personnes cérébrolésées), le Pôle Adultes de l’APF Loire propose à ce public un service d’accueil de jour médicalisé (SAJM) de 10 places financées conjointement par le Conseil départemental de la Loire et l’Agence Régionale de Santé. Le service d’accueil de jour médicalisé (SAJM) est une réponse pour les personnes adultes cérébrolésées désireuses de vivre chez elles tout en ayant un soutien médico-social. L’accompagnement proposé favorise leur inclusion et leur autonomie dans la vie sociale. Durant leur accueil, les personnes bénéficieront d’activités encadrées par une équipe doublement compétente et formée (paramédical : partie réadaptation cognitive et socio-éducatif : activités inclusives et culturelles). Les personnes pourront faire l’expérience d’une vie sociale et mobiliser ainsi leurs compétences psycho-sociales et neuro-comportementales nécessaires à la réalisation des activités et à une vie relationnelle avec les autres. Ce projet d’accueil de jour est aussi un moyen de rendre effectif le droit au répit pour les proches aidants.

Lire la suite

ESAT LES HORIZONS

ADAPEI de la Haute Loire - 43

Ouvert en 1973, l’ESAT les Horizons fut le premier CAT de l’Adapei de la Haute-Loire à ouvrir ses portes. Il était le seul ESAT du département à cette époque. Quarante-six ans plus tard, 96 travailleurs (pour 85 ETP) sont accompagnés par l’ESAT les Horizons autour de 7 activités professionnelles organisées en pôles d’ateliers. Peu de travaux ont été réalisés sur les bâtiments depuis leur construction, aujourd’hui L’ESAT mesure au quotidien les écarts entre les conditions d’accueil et de travail face aux besoins de la population accueillie et à l’évolution des différentes normes. Après avoir fait l’acquisition d’une parcelle de 9 500 m2 sur la zone d’activité de Taulhac située sur la commune du Puy-en-Velay, l’Adapei de la Haute Loire s’est lancée dans la reconstruction de l’ESAT les Horizons. Cette nouvelle implantation géographique facilitera la mobilité des travailleurs de l’ESAT et permettra d’inscrire la structure dans un tissu économique plus dynamique.

Lire la suite

Plateforme de services la Nouvelle Forge

Association de santé mentale La nouvelle forge - 60

L'association la Nouvelle Forge gère 24 établissements sur les départements de l'Oise et de la Somme et accompagne plus de 2000 personnes avec, comme ligne directrice, le développement des potentialités d'inclusion de chacun dans le milieu scolaire, social et professionnel. Dans la continuité de cette démarche, l'association a pour projet de mutualiser plusieurs structures médico-sociales - deux Instituts Médico-Éducatif (IME), un Service Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) et un Pôle de Compétences et de Prestations Externalisées (PCPE) - sous la forme d'une plateforme de services, rassemblées dans un lieu unique. Cette plateforme accompagnera plus de 140 personnes, jeunes et adultes souffrant de troubles psychiques, de troubles du spectre autistique ou de troubles du comportement. Plusieurs types d'accueil pourront être mobilisés pour réaliser des parcours sur mesure : accueil de jour, hébergement, accompagnement à la réalisation du projet de vie, recherche de solution en cas de rupture de parcours. Le bâtiment est en cours de construction, proche du centre ville de Compiègne. Il se composera de deux étages, avec des chambres d'internat, des logements de transition, des salles d'activités (professionnelle, pédagogique, multimédia, bien-être etc.) et d'un pôle thérapeutique et santé. Cette implantation favorisera l'inclusion des personnes accompagnées et l'accès aux différents services spécialisés ou ordinaire : santé, habitat, emploi, scolarité, sport et culture.

Lire la suite

Pôle habitat- Projet "le clos Vaux renard"

AGIVR - 69

Avec la construction de deux bâtiments de logements et le déménagement du foyer d’hébergement actuel, situé à Brianne, L’AGIVR a l’ambition d’apporter une réponse plurielle à des besoins divers. Le projet s’adresse à des personnes en situation de handicap psychique et/ou mental travaillant ou non. La prise en compte de l’avancée en âge et de la mixité des publics est intégrée au projet. Ainsi, 12 places « d’hébergement » seront transformées en « place de foyer de vie », les travailleurs d’ESAT les plus âgés pourront arrêter de travailler tout en gardant leur logement. Deux studios seront réservés à l’accueil temporaire permettant le répit des familles. Les places restantes seront allouées aux travailleurs de l’ESAT. Les logements répondront aux attentes légitimes des personnes de bénéficier d’un « chez soi » intégrant toutes commodités, chaque personne hébergée disposera d'un studio d'environ 20 m² avec une kitchinette et ses propres sanitaires (douche, lavabo et WC). L’implantation dans la ville de Villefranche facilitera l’appropriation de l’ensemble des dispositifs publics (transports, cultures et autres services), par les personnes.

Lire la suite

Etablissement Saint Joseph

Société Philanthropique - 75

La Société Philanthropique fondée en 1780, est une association à but non lucratif, reconnue d'utilité publique en 1839. Elle exerce dans le domaine de l'action sanitaire, sociale et médicosociale au service des personnes rendues vulnérables par le grand âge, le handicap, la maladie, la précarité sociale ou les difficultés économiques. La Société Philanthropique gère aujourd'hui plus d'une vingtaine d'établissements et services dans le champ de l'économie sociale et solidaire. L'établissement concerné par la demande de financement est le Foyer de Vie Saint Joseph, qui a pour mission de développer l’autonomie des résidents ou tout au moins, de prévenir toute forme de régression par la réalisation d’activités quotidiennes diversifiées. Actuellement implanté dans le 18ème arrondissement dans des locaux vétustes, le Foyer Saint Joseph a décidé de déménager dans des locaux neufs situés ZAC Paul Meurice dans le 20ème arrondissement afin d'augmenter sa capacité d'accueil de plus de 30%. (60 places au lieu de 46 places) Le projet a pour but d'équiper le futur établissement de nouvelles solutions (chambres individuelles avec lit double ; équipements numériques ; cuisine thérapeutique ; unité personnes handicapées vieillissantes...) pour favoriser l'autonomie des personnes. Par ailleurs, pour soutenir leurs capacités et s'ouvrir sur l'extérieur, de multiples partenariats sont d'ores et déjà mis en oeuvre pour favoriser la participation des habitants à la vie du quartier.

Lire la suite

Grande cause Handicap de Make.org

Make.org - 75

Make.org est une entreprise sociétale qui initie des programmes de consultation citoyenne de grande envergure sur des questions sociétales "Grande Cause". L'objectif de ces Grandes Causes est d'identifier et de mettre en oeuvre des projets à fort impact pouvant mobiliser de nombreux citoyens et répondant aux besoins des personnes concernées. Ces programmes se déroulent en trois phases sur une durée de 3 ans. Pour la Grande Cause Handicap, elle se déroulera de la manière suivante : - Phase de Consultation (3 mois) : 8 à 10 millions de personnes seront invitées via les réseaux sociaux, spots télévisuels (accord de France Télévisions et Canal +) à répondre à une question de type : « Comment construire une Société où les personnes handicapées ont une vraie place ? ». Il est attendu au moins 500 000 contributeurs proposant des solutions citoyennes. Ces dernières seront ensuite soumises à différents votes comparaisons / adhésion, afin d’identifier celles qui sont plébiscitées et actionnables. - Phase de Transformation (3 mois) : Cette phase est mise en œuvre au travers d’ateliers de transformation qui réunissent les partenaires entreprises, associations, institutions, médias et citoyens afin de transformer les propositions citoyennes plébiscitées, consensuelles en actions concrètes. - Phase Action (2,5 ans) : Elle concerne la mise en œuvre des 8-10 actions concrètes de domaines différents (Santé, emploi, innovation technologiques…) retenues par les ateliers de transformation. Leur impact sera évalué grâce à des Indicateurs Clés de Performance (ICP) définis avec les partenaires fondateurs et les associations. Les progrès des projets seront suivis et communiqués régulièrement ainsi que les résultats et l’impact positif.

Lire la suite

Plateforme de services SAVS CAJ SAMSAH

Association Confiance Pierre Boulenger - 78

L’association Confiance Pierre Boulenger, créée dans les années 60, a récemment fait l’acquisition de locaux pour y installer sa plateforme de services. Cette plateforme regroupera, dans un même lieu, un Centre d’accueil de jour (CAJ), un Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) et un Service d’accompagnement médicalisé pour adulte handicapé (SAMSAH). Complètement intégrée dans la ville de Rambouillet, et son territoire d’action, la Plateforme Services souhaite améliorer la qualité d’accompagnement des personnes accompagnées par une offre de services mutualisés dédiés aux personnes accueillies, et des espaces adaptés. Une réflexion sur l’accessibilité des lieux a été menée, les activités ont été également repensées, le confort des personnes sera amélioré et l’accueil des familles et des partenaires sera plus satisfaisant. Par ailleurs, les conditions de travail des professionnels seront aussi impactées, des salles suffisamment grandes permettront d’offrir aux salariés des lieux d’échange et de formation interne.

Lire la suite

Complexe Equestre

le pied à l'étrier - 95

Convaincue que la médiation animale peut être une solution thérapeutique non médicamenteuse adaptée à toute personne porteuse d’un handicap, l’association LE PIED A L’ETRIER créée en 2006, a mis l’équithérapie au centre de son action. La structure accueille aujourd’hui 160 adhérents (enfants et adultes) par semaine, dont une cinquantaine de cavaliers individuels et 30 groupes confiés par 25 instituts spécialisés (IME) du Val d’Oise, de l’Oise et de Seine et Marne. La structure fonctionne avec six équithérapeutes doublement diplômées dans le soin et l’enseignement de l’équitation. Faute d’infrastructure propre, la structure doit se faire héberger par des Centres Equestres pour exercer son activité. LE PIED A L’ETRIER a été amenée à déménager plusieurs fois et à chaque fois les raisons invoquées étaient liées à l’accueil spécifique du public. Aussi, en juillet 2016, LE PIED A L’ETRIER, avec l’aide d’une autre association installée en Seine- Maritime, a acheté un terrain idéalement situé en zone rurale. LE PIED A L’ETRIER a pour projet la construction d’un équipement adapté à son activité et son public (bâtiment de 1200m2, manège, carrière…) sur ce même terrain. Vidéo présentant l’association et son activité : https://youtu.be/a31oNIExs4Y

Lire la suite

XVIII World congress of the world federation of the deaf

Fédération nationale des sourds de France - 75

Le Congrès Mondial de la Fédération Mondiale des Sourds (WFD) a lieu tous les 4 ans, dans un pays différent. En 2019, la France accueille le XVIIIème Congrès Mondial sur le thème « le droit à la langue des signes pour tous ». Environ 3000 participants du monde entier sont attendus. La WFD a un statut participatif auprès du Conseil de l'Europe. Il coopère étroitement avec le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme et est membre de l'International Disability Alliance. Les congrès mondiaux de la WFD sont conçus pour réunir des délégués d'associations nationales membres (135), d'organisations de jeunesse et d'autres participants qui souhaitent participer à un échange mondial d'informations et à la promotion de la vision, de la mission et des objectifs de la WFD. Lors de ce congrès, près de 300 communications seront présentées sur des thèmes et des sujets importants pour la communauté sourde à travers le monde : les Droits de l’Homme, la langue des signes, l’éducation, la santé, la technologie et l’accessibilité, les relations internationales, la vie professionnelle. Les études qui seront présentées lors du XVIIIème Congrès Mondial influenceront grandement la Fédération Mondiale des Sourds (FMS) dans son travail avec les Nations Unies et ses agences, et pourront également influencer les politiques gouvernementales et les législations nationales.

Lire la suite

Projet violoncelle inversé

Talents et violoncelles - 75

Créée en 2010 par un comité d’experts reconnus, l’association de loi 1901 reconnue d’intérêt général « Talents & Violoncelles » a pour objectif de permettre l’expression du talent des jeunes musiciens. Cela se concrétise par plusieurs actions : la fabrication et l’acquisition d’instruments de qualité, le prêt de ces instruments à de jeunes talents et l’attribution de bourses pour leur permettre de performer à leur plus haut niveau et le soutien à la lutherie française. Aujourd'hui, l'association souhaite accompagner un jeune violoncelliste en situation de handicap moteur : Soni ROULETTE qui a une malformation à la main gauche l'obligeant à jouer avec un violoncelle classique qui a subi quelques modifications, afin qu'il soit inversé. En effet, dans la pratique du violoncelle, la main gauche sert à pincer les cordes et la main droite à tenir l'archer. Dans son cas, Soni, doit inverser l'usage de ses mains, ce qui n'est pas prévu à l'origine. Par ailleurs, Soni ROULETTE souhaite préparer le concours au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, car il ambitionne de devenir Chef d'Orchestre et par la suite de créer une école de musique développant une pratique et un accompagne adapté des personnes en situation de handicap. Le projet "Violoncelle Inversée" consiste à faire fabriquer lors du festival de musique classique de la Grange de Meslay ( du 14 au 23 juin 2019) le violoncelle inversé par plusieurs luthiers qui seront présents sur le site, afin que le dernier jour du festival Soni ROULETTE puisse donner un concert avec son nouvel instrument. En parallèle de cet événement, des classes scolaires classique et ULIS (Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire) se déplaceront pour découvrir les métiers de la lutherie et la pratique de la musique classique.

Lire la suite

HANDIKAYAK-PARACANOE

Comité Régional Grand Est de Canoé Kayak - 54

Le Comité Régional Grand Est de Canoë-Kayak (CRGECK) participe au développement du canoë-kayak et de ses disciplines associées sur la région Grand Est. Pour favoriser cette pratique sportive auprès des personnes en situation de handicap, le Comité a pour projet le déploiement d'un plan d'actions au sein des 69 clubs de la région afin de proposer des parcours sportifs et de loisirs adaptés et de qualité. Ce plan d'actions s'articule autour de deux grands axes : - le développement d'une offre de services pour les clubs sportifs régionaux : mise en réseau, création de manifestations sportives mixtes ou adaptées, mutualisation des ressources techniques, formation des cadres sportifs et des bénévoles, réalisation de diagnostic accessibilité et test de matériel adapté. - le développement des parcours sportifs de haut niveau pour détecter et accompagner les athlètes en vue des Jeux Paralympiques de 2024. A terme, le Comité souhaite devenir un pôle ressources pour les professionnels, les pratiquants et les partenaires et diffuser à plus grande échelle ses bonnes pratiques. L'objectif est de faire connaître cette discipline aux personnes quelque soit le handicap et encourager une pratique mixte qu'elle soit sportive ou de loisir.

Lire la suite

CPMPR Saint Jacques

Ordre de Malte - 32

Le Centre Pédiatrique de Médecine Physique et de Réadaptation de Roquetaillade fait partie de l'Ordre de Malte et accueille des enfants et adolescents ayant des affections de l'appareil locomoteur, du système nerveux ou des brûlures graves. Pour cette dernière affection, le CPMR est un pôle à rayonnement régional de Bordeaux à Montpellier. Du fait de séjours qui peuvent durer de plusieurs semaines à plusieurs mois, le CPMR a créé il y a 2 ans une unité de vie Parents/enfants, permettant aux parents de rester avec leurs enfants hospitalisés, tout en leur permettant d'être comme à la maison et de pouvoir travailler à distance. Aujourd'hui, afin de renforcer leur dynamique de scolarité inclusive, ils souhaitent aménager un pôle socio-éducatif et pédagogique regroupant des salles de cours, une salle Snoezelen, une salle informatique et une cuisine thérapeutique. Ainsi, la salle informatique équipée d'un système de visio-conférence pourra faciliter le maintien des relations avec les élèves de son école, quand des périodes de retour en classe ne sont pas possibles.

Lire la suite

Ludosens

HAND2HAND - Ludosens - 33

L’insertion professionnelle en milieu ordinaire de jeunes porteurs de TSA se résume très souvent à de longues périodes de chômage ponctuées d'expériences professionnelles très courtes. Ce qui n’améliore pas le taux d’emploi de ces personnes qui est un des plus bas. Afin de contribuer à la construction de parcours professionnels réussis et structurants, l'association Ludosens a initié en 2018 une expérience d’utilité sociale "test" s'inscrivant dans le cadre du dispositif "service civique". Elle visait à accompagner pendant 8 mois, 4 jeunes adultes autistes, dans la découverte des métiers de la création graphique avec pour enjeux en parallèle de mener des actions de sensibilisation à l'autisme auprès de la communauté éducative et de la société civile. Aujourd'hui, elle souhaite mener une expérimentation sur 2 ans, qui concernera environ 10 personnes par an sur le territoire de la Gironde. Elle aura pour objet de : - former les personnes porteuses de TSA en service civique aux métiers de la communication, de la création graphique et du numérique, dans le cadre de 2 parcours créatifs et solidaires. - mener des actions de sensibilisation aux Handicaps auprès de scolaires et de la société civile. Ceci sera le projet d'utilité sociale rendant le dispositif éligible au dispositif "service civique".

Lire la suite

FRATERNATIVE

FRATERNATIVE - 59

L'association Fraternative a ouvert en 2016, un accueil de jour pour des personnes en souffrance psychique et leurs familles. En proposant toute une palette d'ateliers (culture, art, sport, actualité etc.), l'association souhaite rompre la solitude et l'isolement des personnes et ainsi favoriser leur inclusion sociale et professionnelle dans une démarche citoyenne et participative. Aujourd’hui, la structure accueille une trentaine de personnes par jour, soit environ 100 personnes accompagnées. Dans la continuité de son action, l'association a pour projet la création d'un habitat de type "maison de famille" pour accueillir 9 à 10 personnes en situation de handicap psychique rencontrant des difficultés de logement. Fraternative a acquis une maison, dans le centre ville de Tourcoing, proche de l'accueil de jour et d'une structure de soin gérée par l'Etablissement Public de Santé Mentale de Lille Métropole. Cette implantation permet de proposer un accompagnement global de la personne en lien avec le social et le sanitaire. La maison sera réhabilitée pour y aménager 9 studios, des pièces de vie commune et un studio pour héberger en fonction des besoins et des souhaits des locataires, un professionnel de l'accompagnement ou les aidants familiaux.

Lire la suite

Autonomie et Habitat

Association Trisomie 21 Côte d'Or - 21

L'association Trisomie 21 Côte d'Or souhaite offrir aux adultes la possibilité de vivre « chez eux » avec plus d’autonomie et répondre à la question des parents : que deviendront-ils plus tard ? Afin de pouvoir vivre en milieu ordinaire, il est souvent nécessaire de passer par une phase d’apprentissage. Trisomie 21 C-O va mettre en place un apprentissage dans un appartement pédagogique. Un accompagnement éducatif sera assuré par une association d’aide à domicile formée spécifiquement aux personnes concernées (UNIDOM 21) pour les guider et leur permettre d'acquérir les bonnes pratiques. Une évaluation régulière des acquis permettra d’envisager la sortie vers l’habitat de leur choix en milieu ordinaire. L’accompagnement se poursuivra afin de maintenir, de consolider les acquis et d’assurer une assistance. L’Association Trisomie 21 assure l’interface entre l’adulte, la famille et l’association partenaire d’aide à domicile ainsi que le suivi du parcours en apprentissage et en milieu ordinaire.

Lire la suite

AFTC Isère

AFTC Isère - 38

C’est parce qu’un traumatisme crânien peut-être vécu comme un cataclysme par la personne qui en est victime et sa famille, que l’AFTC Isère s’est créée en 1986. L’association, représente les traumatisés crâniens, les cérébrolésées et leur famille, défend leurs intérêts et leurs droits, améliore qualitativement et quantitativement la prise en charge et l’accompagnement des blessés et de leur famille. Aujourd’hui, l’ambition de l’AFTC Isère est de favoriser la participation sociale des personnes cérébrolésées et leur insertion à la cité. Afin de mener à bien ses missions et d’être au plus près des personnes cérébrolésées et familles qu’elle accompagne, l’AFTC Isère a souhaité faire l’acquisition de nouveaux locaux en centre-ville, pouvant ainsi accueillir le siège de l’association et le Groupe d’entraide mutuelle (GEM) porté par l’AFTC Isère. Par ailleurs, considérant que l’habitat partagé peut être également un levier d’inclusions social, l’AFTC Isère désire acquérir une maison qu’elle a actuellement en gestion locative.

Lire la suite

CREAI Aquitaine

CREAI Aquitaine - 33

En 2008, Le CREAI Ile de France, dans le cadre d'une étude sur les situations d'«incasabilité», a montré que la moitié des enfants et adolescents confiés à l’ASE – Aide Sociale à l’Enfance et en rupture d’accueil dont les parcours ont été étudiés, bénéficiaient également d’une orientation vers un établissement médico-social. Par ailleurs, ils ont constaté qu'une institution pouvait se désintéresser d’une situation dès lors que l’enfant était théoriquement pris en compte par l’autre institution (l’effet « patate chaude »). Ainsi, il a été relevé plusieurs situations où un enfant n'était dans la pratique suivi par aucune des structures de l'ASE ou du médico-social, laissant ainsi la famille seule dans l’accompagnement de leur enfant. Le CREAI - Le Centre Régional d’Etudes, d’Actions et d’Informations Nouvelle Aquitaine souhaite conduire une étude sur les conditions et les outils nécessaires à l’évaluation des situations d’enfants relevant du secteur médico-social et de la protection de l’enfance. Cette étude a pour objectif, dans un premier temps, de co-construire les modalités de travail en commun des services de l’Aide Sociale à l'Enfance et des MDPH dans quatre départements afin de mieux accompagner les enfants en situation de handicap et confiés aux services de l’Aide sociale à l’enfance. Dans un second temps, une méthode de travail en coopération sera expérimentée dans deux des quatre départements. En travaillant sur les complémentarités et la place incontournable de chaque secteur dans l’accompagnement de l’enfant, les acteurs seront ainsi sensibilisés à la nécessité de croiser les expertises professionnelles et d’apporter un soutien aux proches aidants.

Lire la suite

Edition adaptée

SIGNES DE SENS - 59

L'association Signes de Sens travaille depuis plusieurs années avec les médiathèques pour faciliter l’accès à la lecture des enfants en situation de handicap. Le projet propose d'intégrer l’édition adaptée dans toutes les médiathèques de France en créant des espaces dédiés avec un fonds de livres, en formant les professionnels à l'accueil des personnes en situation de handicap et à l'édition adaptée, en déployant des activités de médiation culturelle accessibles - grâce à la conception d'une boîte à outils, la mallette Bili, - et en créant des événements dans les médiathèques mais aussi au niveau national avec l’organisation de la semaine de l'édition adaptée. Pour animer cette communauté de lecteurs, de professionnels des secteurs culturels, sociaux et médico-sociaux, Signes de Sens souhaite créer une plateforme en ligne qui référencerait l'offre d'édition adaptée et permettrait à tous d'accéder gratuitement aux outils co-construits avec les médiathèques, les enfants et leur entourage. L'association mobilise les acteurs de l'édition, de la grande distribution (Cultura, FNAC), les partenaires médico-sociaux et le Ministère de la Culture, notamment pour le lancement du projet autour de la signature de la Charte de l'édition adaptée qui se tiendra en mars 2019.

Lire la suite