Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Foyer d’hébergement "Les Eaux Vives" de Morteau

Adapei du Doubs - 25

Le Foyer pour Adultes « les Eaux Vives », géré par l'Adapei du Doubs souhaite diversifier son offre d’accueil et d’hébergement, afin de mieux accueillir les personnes en situation de handicap mental de la région, notamment vieillissantes, et afin de proposer des solutions à ceux qui désirent plus d’autonomie. Le regroupement du Foyer pour Adultes et du Service d’Accueil de Jour - rendu possible par la nouvelle nomenclature des établissements ou services pour personnes handicapées - élargira l’accueil du Foyer des Eaux Vives à des personnes non travailleurs (les agréments actuels ne permettant que l'accueil de travailleurs d'ESAT). Par ailleurs, les personnes vieillissantes qui le souhaitent pourront rester au sein de l'établissement quand elles se retrouvent à la retraite et ne sont plus reconnues comme travailleur. Parallèlement, l'Adapei du Doubs souhaite rénover le Foyer pour Adultes pour mieux répondre aux besoins des usagers, améliorer leur confort et agrandir les chambres et les espaces de vie. Enfin l’association a décidé d’ouvrir un Service d’Hébergement en Milieu Ouvert (SHMO) pour personnes handicapées, en partenariat avec des bailleurs privés ou publics. Ce dispositif permettra à 9 personnes en situation de handicap mental de louer un appartement à Morteau, tout en bénéficiant de l’accompagnement d’éducateurs spécialisés en fonction de leur degré d’autonomie. Enfin l’association a décidé d’ouvrir un Service d’Hébergement en Milieu Ouvert (SHMO) pour personnes handicapées, en partenariat avec des bailleurs privés ou publics. Ce dispositif permettra à 9 personnes en situation de handicap mental de louer un appartement à Morteau, tout en bénéficiant de l’accompagnement d’éducateurs spécialisés en fonction de leur degré d’autonomie. L’agrément définitif de l’ARS pour ces neuf places sera obtenu en décembre 2019.

Lire la suite

APV ANCV 2020

ANCV - 95

L’année 2020 sera la 12ème édition du programme d’aides aux vacances pour les travailleurs d’ESAT (et anciens travailleurs d’ESAT vivant toujours en Foyer d’Hébergement), mené en partenariat par l’ANCV et les membres du CCAH. L’objectif est de favoriser le départ en vacances les travailleurs handicapés d’ESAT ayant de faibles revenus et ne partant pas ou peu en vacances en leur apportant une aide significative. L’ambition de cette nouvelle édition est ainsi d’aider plus de 4 000 travailleurs handicapés d’ESAT à partir en vacances. Ce programme permet de soutenir, dans la construction de leur projet vacances. Le dispositif est fondé sur une logique de cofinancement partagé entre les différentes parties prenantes : une aide cofinancée par les membres du CCAH (1/3) et l’ANCV (2/3) d’un montant maximum de 500 € et versée sous forme de Chèques-Vacances/aide qui vient s’ajouter à l’épargne personnelle du travailleur et à une contribution de l’ESAT. Au total en 11 ans, près de 35 000 départs en vacances ont ainsi été soutenus pour un montant global de plus de 14 000 000 €.

Lire la suite

FAM Les écluses

Association Aurore - 75

L'association Aurore porte le projet de création d'un Foyer d'Accueil Médicalisé pour 30 personnes souffrant de troubles du spectre de l'autisme en plein de coeur de Paris. L'hébergement sera réparti en 5 appartements de 6 personnes dont une unité expérimentale pour les situations complexes avec 3 places d’accueil temporaire. Face aux besoins d'accompagnement très importants sur la région Île-de-France, le FAM ouvrira temporairement à Marly le Roi (département des Yvelines), dans un ancien centre d'accueil pour personnes en situation de handicap. Il déménagera courant janvier 2020, à Paris, dans un immeuble rénové par le bailleur social 3F, dont l'association Aurore sera locataire. L'objectif est d'utiliser l'environnement de proximité, le quartier, comme outil d'accompagnement, pour favoriser l'autonomie et l'inclusion sociale, en complément des aménagements intérieurs (salle d'activité, espace snoezelen, lieu de repli et de répit, etc.) entièrement pensés et adaptés pour les personnes souffrant de troubles autistiques.

Lire la suite

Arche à Dijon - Arch'Ensemble

L'Arche à Dijon - 21

La communauté de L’Arche à Dijon porte un important projet de relocalisation de ses infrastructures sur un nouveau site à la lisière de Dijon. Avec ce projet baptisé « Arch’Ensemble », l’association a pour ambition de regrouper ses 3 lieux de vie partagée (foyers de vie et d’hébergement), son Centre d’Accueil de Jour et ses bureaux sur un même lieu, dans l’objectif d’agrandir l’espace, d’améliorer le confort des 19 résidents de ses foyers et de doubler sa capacité d’accueil de jour, qui passera ainsi de 14 à 26 places. Les lieux de vie partagée seront organisés en trois foyers, permettant d’adapter l’hébergement au niveau d’autonomie de chacun, mais aussi de faciliter la progression de chaque personne vers plus d’indépendance, si elle le souhaite. Le nouveau site permettra également la création d’un « Espace retraités » dédié aux personnes en situation de handicap vieillissantes. Six personnes pourront ainsi participer à des activités et à des temps de convivialité avec des retraités bénévoles venus de l’extérieur, avec les autres résidents, dont des plus jeunes, puisqu’une attention particulière sera portée à la dimension intergénérationnelle du projet. Enfin la localisation des bâtiments d’Arch’ensemble au cœur d’un ensemble d’habitation et à proximité directe d’un EHPAD favorisera les échanges avec le voisinage, habitant et commerçants. L’association a fait le choix de devenir propriétaire du Centre d’Accueil de Jour, de l’Espace retraités et des bureaux. Orvitis, le bailleur social, sera propriétaire des trois foyers.

Lire la suite

SAAJ - Service d'accueil et d'activité de jour

APEI Les Papillons blancs d'Aix les Bains - 73

Le Service d’accueil et d’activité de jour (SAAJ), situé à Aix-les-Bains, accueille en journée des personnes en situation de handicap mental avec ou sans trouble associé. Les locaux actuels du SAAJ sont peu adaptés aux besoins des personnes handicapées accompagnées. De plus, le vieillissement des personnes requiert des aménagements spécifiques. Le projet de construction d’un nouveau lieu pour les personnes accompagnées par le SAAJ permettra une amélioration considérable de leur qualité de vie par une adaptation architecturale et fonctionnelle répondant à l’hétérogénéité des besoins induit par les différents types de handicaps accompagnés, et le vieillissement de la population. Le SAAJ sera construit conjointement aux nouveaux locaux dédiés à l’Etablissement et services d'aide par le travail (ESAT). Ce projet sera donc également l’occasion de mutualiser les espaces avec l’atelier de transition Belledonne de l’ESAT.

Lire la suite

ETRE

MARTIN MEDIA - 75

Le centre Être « Formation et fragilités en emploi » accueille et accompagne depuis 2000 au sein de la rédaction du magazine Être Handicap Information - spécialisé sur l’inclusion sociale et professionnelle - des personnes en situation de fragilité psychique. Ces personnes, issues des secteurs de la culture, de la communication et des médias sont en risque de désinsertion professionnelle ou demandeur d’emploi de longue durée. L’action du pôle Etre se décline autour de deux axes : • des actions de remobilisation permettant l’accès à des compétences-clés pour les personnes fragilisées ayant connu des périodes d’hospitalisation et de soins psychiatriques. A ce jour, près de 750 personnes demandeurs d’emploi ou salariés relevant de l’obligation d’emploi (RQTH, AAH, pension d’invalidité) ont suivi ces stages. • des séminaires d’aide au retour à l’emploi pour les personnes issues des secteurs professionnels de la culture, médias, communication. Entre 2016 et 2018, Être a accueilli 38 bénéficiaires, à raison de deux séminaires par an. Ces dispositifs ont été soutenus par les membres du CCAH en 2016. Afin d’évaluer leur impact et afin de les transposer à des secteurs autres que ceux de la communication et des médias, le pôle Etre souhaite mettre en place une expérimentation plus large, définir un référentiel d’indicateurs et réaliser une étude de l’impact social de sa méthodologie d’accompagnement.

Lire la suite

Foncière Chênelet

Foncière Chênelet - 62

La foncière Chênelet, entreprise solidaire d'utilité sociale et maître d'ouvrage d'insertion construit dans le département de la Seine Maritime un ensemble immobilier de 12 logements répartis sur un bâtiment de 4 T3 et de 4 maisons de plain-pied comprenant chacun 1 T2 et 1 T3. 10 de ces logements sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite et en perte d'autonomie. Ces logements permettront d'accueillir des personnes en situation précaire, des personnes vieillissantes en perte d'autonomie et des personnes en situation de handicap. Ces 12 logements sociaux seront respectueux de l'environnement et construits en utilisant des matériaux bio-sourcés (bois, paille, broques en terre crue). La constitution du groupe d'habitants est mené en partenariat avec l'association béguinage et compagnie. Pour la phase constructive, 70% des opérations sont effectuées par des artisans et entreprises solidaires locales. Le porteur des projets a construit des partenariats forts avec les différentes communes (signature de baux emphytéotiques, gestion des logements) et les acteurs de l'habitat au niveau local et national : associations, agences immobilières à vocation sociale, Familles Solidaires, le réseau Ecohabitat, Siel Bleu, etc...

Lire la suite

Astérya

ASTERYA - 75

Créée en 2014, Astérya a pour objectif de favoriser la participation et l’engagement citoyen. Son leitmotiv : « Réveiller, repérer et accompagner les envies d’agir solidaires et citoyennes ». Nombre de personnes, en situation de handicap, disposant de ressources et de talents et souhaitant les mettre au service d’actions solidaires, ne parviennent pas à le faire. L’engagement citoyen se révèle pourtant être un véritable levier d’insertion sociale et professionnelle. Astérya met donc en relation des personnes en situation de fragilité, qui ont la volonté d’agir avec des associations, coopératives, instances de démocratie locale ou collectifs citoyens, peinant parfois à accueillir ces envies d’agir faute de ressources, de temps ou d’outils pour s’adapter à leur diversité. Récemment, en partenariat avec l’ADAPT, Astérya a décidé d’adapter un de ses programmes phare d’accompagnement, « Connecteurs citoyens », à un public en situation de handicap. Entre 2017 et 2018, la démarche d’accompagnement dans un parcours d’engagement avec des personnes cérébrolésées a ainsi été expérimentée en collaboration avec un Centre d’accueil de jour (CAJ). À la suite de cette phase d’expérimentation positive, les connecteurs citoyens de l’association Astérya souhaitent expérimenter leur démarche auprès d’autres types de handicap (sensoriels, moteurs, psychiques et maladies invalidantes notamment) et au sein d’autres établissements. L’Agence du Service Civique s’est d’ores et déjà engagée sur les 3 années du projet via l’attribution d’un agrément.

Lire la suite

Handigital

Mille Et Un Regards - 73

L'entreprise MILLE ET UN REGARD, avec son programme Handigital a choisi d’agir sur l'emploi et la formation professionnelle des personnes en situation de handicap en proposant la création d’une école préparatoire aux métiers du numérique. L’objectif du programme est d’accompagner l’élévation du niveau général de connaissances et de compétences Web et numériques des personnes en situation de handicap, et ainsi de les préparer à la transformation digitale de l’ensemble de notre société et de notre économie. Suite aux bons résultats obtenus sur la première session de formation qui s’est déroulée en 2018 sur Grenoble, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a demandé à Handigital d’ouvrir des nouvelles sessions sur Lyon et Chambéry

Lire la suite

CAJM Atypique le Relais

Fondation L'Elan Retrouvé - 75

Le CAJM (Centre d'accueil de Jour Médicalisé) Atypique le Relais est une structure socialement innovante portée par l'Association l'Elan Retrouvé. Il s’agit d’un dispositif atypique et unique qui accueille 15 jeunes et adultes avec troubles du spectre de l’autisme et troubles du comportement et de la communication associés. Parce qu’elles font partie des cas dit « complexes », avec des problématiques de violence, ces personnes sans solution n’ont souvent jamais été accueillies ni en Foyer, ni en Accueil de Jour et n’ont jamais eu accès à une prise en charge médico-sociale. Historiquement les associations Le Relais et Le Silence des Justes, nées en Seine Saint Denis début 2000, prenaient en charge ces cas complexes ainsi que leurs familles souvent totalement démunies. Les deux associations permettaient également à des jeunes sans emploi de se former au métier d’éducateur. En 2018 seulement, l’association Le Relais obtient l’agrément de l’ARS. C’est l’histoire des deux fondateurs de ces associations qui a inspiré le film « Hors Normes » d’Eric Toledano et Olivier Nakache, qui sortira le 23 octobre 2019. Depuis la reconnaissance tardive de l’ARS, la MDPH oriente des personnes atteintes d’autisme sévere vers le CAJM Atypique pour une période d'un an renouvelable, afin qu'elles puissent intégrer une autre structure, une fois que leurs aptitudes sociales se sont améliorées. Les locaux actuellement situés dans le 18ème arrondissement de Paris sont inadaptés au projet médico-social et éducatif du centre. De nouveaux locaux situés dans le 19eme à Paris ont été acquis par la Fondation L’Elan Retrouvé, et des travaux d’aménagement seront nécessaires pour adapter ces locaux aux besoins des bénéficiaires.

Lire la suite

Centre International de Séjour CIS "Toulouse - La Mounède"

Association Départementale des Pupilles de l'Enseignement Public de la Haute Garonne - PEP 31 - 31

L'association départementale des Pupilles de l'Enseignement Public de la Haute Garonne (PEP 31), fondée en 1916, a créé différentes structures intervenant au profit des enfants, des adolescents et des familles, avec pour objectif premier, l'accompagnement des personnes ayant des besoins spécifiques. Les PEP 31 sont gestionnaires d’établissements médico-sociaux à destination des enfants (IME, ITEP et SESSAD) comme des adultes (FAM). Ils interviennent également dans l’accompagnement scolaire, dans le domaine de la petite enfance avec la gestion d’une crèche multi-accueil et d’un lieu d’accueil enfants parents, dans le domaine des séjours classes de découvertes et vacances et enfin dans la formation des acteurs éducatifs. Aujourd'hui, ils élargissent leur champ de compétences avec la création d'une structure de Tourisme social et solidaire (CIS - Toulouse La Mounède) qui accueillera tant des groupes (scolaires, colonies …) que des familles et des étudiants au sein d’une colocation intégrée. Le restaurant du CIS « Toulouse – La Mounède » sera un site professionnalisant et un lieu de stage à destination d’élèves en situation de handicap et de personnes très éloignées dans l’emploi qui souhaitent se former aux métiers de la restauration.

Lire la suite

"HANDIWORK Découverte" et transfert de connaissances auprès des ESAT

SAS HANDIWORK - 30

HANDIWORK a été créé en août 2017 pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap accompagnés par des établissements médico-sociaux (ESAT ; IMPro ; IME ; ITEP…), en développant des modules expérientiels et de formation aux métiers de la grande distribution (dispositif HANDIWORK Découverte). Après avoir mis en œuvre en 2017/18 5 dispositifs avec une seule enseigne (BRICOMARCHE), HANDIWORK a déployé depuis septembre 2018, 28 nouveaux dispositifs dont 90% en Occitanie, en partenariat avec 12 enseignes commerciales (alimentaire, bricolage, ameublement…). Les premiers apports de l’intégration d’un dispositif « HANDIWORK Découverte » au sein d’un magasin est son levier de sensibilisation au handicap en entreprise et sa capacité à faciliter l’insertion sociale et professionnelle en milieu classique de personnes en situation de handicap. Par ailleurs, cela permet d’ouvrir un champ des possibles très significatif pour les ESAT qui souhaitent développer une activité « hors les murs » dans un secteur dont ils sont quasi absents, hors prestations périphériques (espaces verts, nettoyage…). Pour les prochaines années, HANDIWORK prévoit de déployer par an entre 30 et 40 dispositifs et une augmentation de 30% du nombre d'enseignes représentées. Elle souhaite également élargir / tester son dispositif sur les métiers de la logistique (HANDIWORK Test) et implanter son dispositif sur d’autres régions. Pour mener à bien cette expérimentation, et afin d’accompagner les ESAT à piloter en direct des modules « HANDIWORK Découverte », HANDIWORK souhaite également développer une formation au dispositif qui se nommera « HANDIWORK Formation ».

Lire la suite

Habitats Partagés et Accompagnés - Loger Autrement

Association ensemble autrement - 59

L'association Ensemble Autrement, experte de l'accompagnement des personnes en situation de handicap psychique, propose depuis 2015 des Habitats Partagés et Accompagnées (HAPA) sur la Métropole Lilloise. Elle souhaite mettre en place son 5ème et 6ème habitat dans une maison de ville au cœur de Lille, qui accueillera 16 colocataires, dont une majorité de personnes handicapées vieillissantes (entre 40 et 50 ans) et un pair-aidant souhaitant mettre son expérience au service des nouveaux locataires. Ensemble Autrement travaille depuis de nombreuses années avec les acteurs de l'habitat et du secteur sanitaire et médico-social pour développer des solutions d'habitats autonomes et inclusives, évitant les ruptures de parcours pour les personnes souffrant de troubles psychiques. Plusieurs projets sont d'ailleurs en cours pour essaimer les habitats avec des bailleurs sociaux, former d'autres porteurs de projets au montage d'HAPA et coordonner le réseau multipartenarial des Habitats Partagés et Accompagnés sur le département du Nord.

Lire la suite

Boutique Solidaire Quai Ouest

Association Marie Moreau - 44

Depuis 2015, l’association Marie Moreau, gestionnaire de structures et notamment d’un ESAT à St Nazaire, a expérimenté avec des partenaires du secteur de l’économie solidaire et du commerce équitable (APEI Ouest 44, Artisans du Monde …), l’ouverture d’une boutique éphémère pendant la période de Noël en centre ville de St Nazaire. Cet espace mutualisé dédié à la vente de produits inter ESAT a bénéficié d’une grande notoriété et d’une belle synergie entre ses partenaires. La boutique a dès le début proposé à la vente la marque « 15 marins » créée par l’association Marie Moreau avec toute sa gamme de sacs en voile recyclée produite par son ESAT. Forte de cette expérience, l’association a décidé de s’engager dans le développement et la pérennisation de la boutique solidaire permanente sous forme d’une Entreprise d’Insertion (EI) qui a obtenu l’accord de la Direccte. Les salariés en insertion ont un contrat de 24 mois avec un accompagnement sur leur projet professionnel. Au terme de cette période, si le salarié n’a pas trouvé de solution (emploi ou/et formation), il est orienté vers son prescripteur d’origine qui reprend l’accompagnement socio professionnel. Cette boutique, dénommée Quai Ouest, s’attachera ainsi à la montée en compétences des publics éloignés de l’emploi vers les métiers de la vente notamment. Elle ouvre l’association à l’insertion socio professionnelle au sens large en mêlant les deux secteurs : handicap (ESAT) et insertion (Boutique Quai Ouest). Elle permet aussi de travailler davantage sur la notion de sortie vers le milieu ordinaire pour les travailleurs handicapés.

Lire la suite

Les Bobos à la Ferme

La Fabrique des connexions - 62

A l’initiative d’Elodie et Louis, parents d’une enfant en situation de handicap, le projet les Bobos à la ferme a démarré en 2017 avec le Laboratoire de répit, dont l'objectif est de soutenir les aidants familiaux et en particulier les parents d'enfants en situation de handicap. Des rencontres "Les rendez-vous des parents extraordinaires", des ateliers, des événements et des séances d’information, ont fait rapidement du Laboratoire de répit, un lieu ressource pour les aidants du territoire. Pour apporter de nouvelles solutions et rendre effectif le droit au répit, le projet Bobos à la Ferme se poursuit avec la création d'hébergements touristiques et de séjours adaptés. 4 gîtes, deux chambres d'hôtes et deux salles polyvalentes seront aménagés dans un ancien corps de ferme, également lieu de vie des deux porteurs de projets. Cette offre touristique accessible s'adresse aux aidants, aux personnes en situation de handicap, aux touristes avec des prestations à la carte (relayage, loisirs, prévention santé, bien-être), pour répondre aux attentes et besoins de chacun. Ce lieu contribue à une meilleure reconnaissance des aidants familiaux dans un environnement inclusif et innovant.

Lire la suite

Trousse à projets

GIP Trousse à projets - 75

Créée en 2017, la Trousse à projets est une plateforme numérique au service de projets éducatifs et pédagogiques, pour les élèves scolarisés de la maternelle au lycée. Elle permet aux enseignants, élèves et aux membres de la communauté éducative de faire connaître leurs initiatives et de financer leurs projets via une campagne de financement participative. La Trousse à projets peut apporter un coup de pouce financier supplémentaire, via un fonds de solidarité, aux projets « prioritaires », c’est-à-dire portés par des établissements appartenant au réseau d’éducation prioritaire renforcée, ou situés dans des zones très rurales, ou ayant une dimension inclusive (lutte contre le décrochage scolaire, élèves en situation de handicap). Le fonds de solidarité est alimenté par les « dons non fléchés sur un projet», que tout donateur peut réaliser sur la plateforme ou par le soutien financier des partenaires mécènes de la Trousse à projets. Il est ainsi proposé aux membres du CCAH un partenariat pour alimenter le fonds de solidarité dont l’objectif est de soutenir les projets contribuant à la sensibilisation des élèves valides à la question du handicap d’une part, à la réussite des élèves en situation de handicap et au renforcement de leur inclusion au sein de l’école d’autre part, et ce pour une période de 3 ans et environ 350 projets soutenus.

Lire la suite

Le Cartable Fantastique

Le Cartable Fantastique - 91

Le Cartable Fantastique oeuvre pour l’inclusion scolaire d’enfants en situation de handicap et plus particulièrement dyspraxiques (perturbation de la coordination des gestes et du regard). En croisant regards scientifiques et pédagogiques, l’association créé et adapte des supports pédagogiques et développe des outils numériques de compensation ou d’adaptation.Le Cartable Fantastique sollicite le CCAH et ses membres pour un soutien financier permettant la réalisation de 2 projets : les Fantastiques Exercices mathématiques (développement de la banque de ressource pédagogique en mathématiques adapté aux enfants dyspraxiques et notamment au collège) et les Plug-in du Cartable Fantastique (développement de fonctionnalités sur Libre Office & Word qui facilitent la lecture de l'enfant et du jeune du primaire au lycée). Tous les outils du Cartable Fantastique sont gratuits

Lire la suite

CAMSP 65

GIP CAMSP 65 - 65

Le Groupement d’Intérêt Public CAMSP 65 (Centre d’Action Médico-Sociale Précoce) est un service de prévention, dépistage et diagnostic précoce des troubles de l’enfant de 0 à 3 ans. Il est composé d’une équipe pluridisciplinaire médicale, para-médicale et éducative. Selon les bilans que l’équipe du CAMSP réalisent, un diagnostic peut être posé et/ou des prises en charge thérapeutiques ou éducatives peuvent être proposées afin d’accompagner les familles et leurs enfants. Le GIP CAMSP 65 accueille environ 180 enfants par an, dans des locaux qu’il loue au sein d'un ensemble de bureaux dont le propriétaire refuse l'accès en voiture. Afin de répondre à l'accroissement du nombre de familles accueillies et d'enfants suivis, le GIP CAMSP 65 a décidé de faire construire des locaux spécifiques d'une superficie de 400m². Ainsi, ces nouveaux locaux pour le CAMSP 65 seront plus grands, plus accessibles et doté d'un espace extérieur, pour une meilleure prise en charge des enfants et de leurs familles.

Lire la suite

Le Labo

Ligue de l'enseignement de Normandie - 14

L'IME Institut André Bordereau est en cours de création d'un atelier - laboratoire Traiteur pour des jeunes de 16 à 20 ans. Il sera implanté dans un petit centre commercial sur la commune d'Hérouville-Saint-Clair. Sa vocation est d'être un lieu pédagogique et d'apprentissage des métiers de la restauration. Il accueillera des jeunes accueillis au sein de l'IME, mais aussi des jeunes scolarisés en milieu ordinaire dans une dynamique d'inclusion sociale et professionnelle.

Lire la suite

Panda Guide - Un détournement technologique

ESTHESIX - 7

Nous reprenons ce qui permet aux voitures autonomes de se mouvoir en sécurité, et aux robots aspirateurs de se déplacer chez nous, sans tomber dans l’escalier ou heurter les murs, et permettons à des êtres humains d'en bénéficier. Notre innovation repose sur un nouvel usage de ces technologies de pointe. PANDA Guide est un projet ambitieux et innovant qui veut rendre les personnes déficientes visuelles autonomes, et libérer leurs ambitions. Pour cela, la jeune et dynamique équipe de l'entreprise ESTHESIX, agrée ESUS (Entreprise solidaire d'utilité sociale), a développé une application qui permet de guider des personnes aveugles au sein de lieux complexes (gares, aéroports, hôtels). L'étape suivante est la conception et le développement du casque PANDA Guide, premier casque de réalité augmentée, au monde, dédié à l’autonomie des personnes aveugles.

Lire la suite