Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

FRATERNATIVE

FRATERNATIVE - 59

L'association Fraternative a ouvert en 2016, un accueil de jour pour des personnes en souffrance psychique et leurs familles. En proposant toute une palette d'ateliers (culture, art, sport, actualité etc.), l'association souhaite rompre la solitude et l'isolement des personnes et ainsi favoriser leur inclusion sociale et professionnelle dans une démarche citoyenne et participative. Aujourd’hui, la structure accueille une trentaine de personnes par jour, soit environ 100 personnes accompagnées. Dans la continuité de son action, l'association a pour projet la création d'un habitat de type "maison de famille" pour accueillir 9 à 10 personnes en situation de handicap psychique rencontrant des difficultés de logement. Fraternative a acquis une maison, dans le centre ville de Tourcoing, proche de l'accueil de jour et d'une structure de soin gérée par l'Etablissement Public de Santé Mentale de Lille Métropole. Cette implantation permet de proposer un accompagnement global de la personne en lien avec le social et le sanitaire. La maison sera réhabilitée pour y aménager 9 studios, des pièces de vie commune et un studio pour héberger en fonction des besoins et des souhaits des locataires, un professionnel de l'accompagnement ou les aidants familiaux.

Lire la suite

MAS Les jours heureux

ASSOCIATION LES JOURS HEUREUX - 91

L’établissement, ouvert en 1996, a connu une première étape significative lors de la signature de son premier CPOM en 2008. Dix ans plus tard, un second souffle est attendu par une redistribution des unités de vie et la création d’un septième pôle qui harmonise et équilibre la structure. Cela se réalise grâce à un agrandissement de cinq places, et le passage des deux places d’accueil temporaire en accueil permanent. D’un autre côté, l’aménagement du bâtiment « Hiver » va ancrer les résidents dans une dissociation des temps et des lieux, qui va leur permettre de mieux rythmer leur quotidien. Un peu plus de 20 ans après son ouverture, l’établissement se devait de passer par une phase qui lui fasse correspondre l’accueil des résidents avec un niveau de prise en charge acceptable : entre 1996 et 2018, la capacité passe de 60 à 67 lits, et de 75 à 112 salariés. La cuisine doit être intégralement refaite tout comme le parking, les vestiaires sont trop exigus pour les professionnels, et de nouveaux locaux ont été trouvés pour adapter l’offre au oublis de résidents ou vieillissant ou autiste nouvellement arrivé.

Lire la suite

Foyer de vie de la Dune aux Pins

AFEJI - 59

Le Foyer de Vie la Dune aux Pins, géré par l’association AFEJI, accueille en hébergement 46 adultes en situation de handicap mental sur deux sites situés à Ghyvelde et Leffrinckoucke, dans le département du Nord. Pour répondre aux besoins différenciés des personnes accompagnées et favoriser l’inclusion sociale, l’AFEJI a pour projet le transfert de ces deux sites, dans une ancienne maternité située à Saint-Pol-sur-Mer, dans un milieu plus urbain et accessible. Le bâtiment sera entièrement réhabilité, pour devenir un habitat intégré dans la ville et s’organisera en plusieurs niveaux : des espaces communs de restauration et d’activité, une unité de 12 places pour personnes handicapées vieillissantes, la création de 3 places d’accueil temporaire, l’accueil de 20 personnes en hébergement foyer de vie et l'aménagement de studio et de colocation pour les personnes souhaitant expérimenter une vie plus autonome. Le site accueillera également un call-center sous forme de chantier d'insertion, géré également par l'association. Ce projet permettra de mettre en pratique les axes du projet d'établissement et du projet associatif : l'inclusion dans la cité, l'auto-détermination et la citoyenneté, quelque soit l'âge ou l'autonomie des personnes accueillies.

Lire la suite

AFASER - MAS du château de Montigny

AFASER - 77

La MAS du Château de Montigny, gérée par l'association AFASER, accompagne 30 adultes souffrant de troubles sévères de l'autisme, nécessitant un accompagnement adapté pour tous les actes de la vie quotidienne. Avec la création de 8 places d'accueil supplémentaires (7 en internat et 1 en accueil temporaire, soit 38 personnes accueillies), la MAS a souhaité se réorganiser pour proposer des accompagnements plus individualisés et offrir des réponses diversifiées aux personnes en situation de handicap complexe et leurs familles. L'association réalisera des travaux d'agrandissement et de rénovation du château, l'espace étant peu adapté en termes fonctionnel et de confort de vie. Le projet consiste à réhabiliter le bâti en créant deux unités de vie de 7 à 8 personnes et construire une extension pouvant accueillir 20 personnes sur 4 unités de vie. Cette nouvelle configuration permettra de créer des espaces individuels mieux aménagés et des lieux de vie collectifs plus réduits, bien identifiables, améliorant les repères et la qualité de vie. L'association fonctionnera comme un centre de ressources autisme sur le territoire Île-de-France, où les professionnels pourront trouver une expertise, partager leurs expériences, analyser leurs pratiques et où les aidants pourront trouver information, écoute et conseil dans une logique d'amélioration de l'accompagnement des personnes en situation complexe ou critique.

Lire la suite

Dispositif Logipsy

La Sauvegarde du Nord - 59

La Sauvegarde du Nord, en partenariat avec l'Etablissement Public de Santé Mentale (EPSM) de l'agglomération Lilloise et les Conseils Locaux de Santé Mentale, expérimentent le dispositif Logipsy : un accompagnement court pour favoriser le maintien et le retour dans le logement de personnes en situation de handicap psychique pendant ou après une période d'hospitalisation. Il s'agit de mobiliser autour et avec la personne en risque de perte de logement, un binôme d'intervenants au domicile (professionnel de santé mentale et technicien d'intervention sociale et familiale), piloté par un coordinateur, pour éviter les ruptures de parcours résidentiels, de vie et de soins. Les intervenants mobilisent un réseau d'acteurs pluridisciplinaires (bailleur, services médico-sociaux, CCAS, médecin etc) afin que la personne conserve son domicile, mais aussi puisse bien-vivre dans son logement. Depuis le début de l'expérimentation en 2016, le dispositif a accompagné 87 personnes sur les villes de Lille, Villeneuve d'Ascq et Roubaix. Pour la 3ème et dernière année d'expérimentation, le dispositif sera élargi au territoire de la Métropole Européenne de Lille (90 communes). L'objectif est d'accompagner une centaine de personnes, de modéliser et dupliquer l'expérimentation et de faire connaître Logipsy au niveau national.

Lire la suite

AFAEDAM

AFAEDAM - 57

L'AFAEDAM accueille un public en situation de handicap mental enfant, adulte et vieillissant dans ses différents services et établissements situés sur l'agglomération de Metz. L'association souhaite aujourd'hui développer d'autres formes d'hébergements pour répondre aux évolutions de ces publics, sur le modèle d'un habitat plus inclusif. Le projet consiste en la construction d'une résidence de 40 studios domotisés avec jardin partagé et salle commune. Elle accueillera de jeunes travailleurs d'ESAT souhaitant quitter le domicile familial ou des travailleurs retraités cherchant une solution d'hébergement à la suite du foyer d'hébergement, mais aussi des personnes handicapées vieillissantes et des personnes âgées du territoire souhaitant vivre de façon autonome. Une assistance 24h/24h sera mise en place avec la présence d'un référent/gardien et l'articulation des différents services médico-sociaux, d'aide à domicile et de services à la personne en fonction des besoins de chacun. L'objectif est de créer un lieu de vie mixte, intégré à la cité, favorisant le vivre-ensemble.

Lire la suite

ITEP enfants et IME

Fondation Lucy Lebon - 52

La Fondation Lucy Lebon gère un Institut Médico-Educatif (IME) et un Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique (ITEP) qui accueillent 70 enfants et adolescents déficients intellectuels ou ayant des troubles du comportement, en hébergement, accueil de jour et accueil temporaire. Ces deux structures sont implantées sur le site historique de la Fondation, sur la commune de la Porte du Der, dans des locaux peu adaptés aux besoins du public accueilli (espaces non différenciés et vétustes). Pour améliorer l'accompagnement de ces jeunes, la Fondation a lancé un programme de réhabilitation et construction du bâti sur 3 ans. Le projet consiste à reconstruire 7 unités de vie (4 pour l'IME et 3 pour l'ITEP) en pavillons communicants, à créer une unité pour les jeunes en situation complexe, à réhabiliter les espaces communs et à créer un pôle para-médical. La Fondation proposera ainsi des accompagnements souples et modulables (répit, urgence, séquentiel, séjour de rupture), fonctionnant comme une plateforme de services pour les professionnels, les partenaires et les familles du territoire.

Lire la suite

Les 5 Ponts, lieu d'innovation urbaine pour les personnes handicapées les plus précaires

Association Les Eaux Vives - 44

Projet immobilier socialement innovant de grande envergure, le projet 5 Ponts est né d’une réflexion autour de la question de l’accueil de jour et de nuit des personnes sans-abri présentant des fragilités sociales et des handicaps psychiques et/ou physiques. A son ouverture à l’horizon 2020 sur l’Île de Nantes, il proposera, sur un même site, des espaces et des services d'accompagnement variés. Porté et coordonné par l’association Les Eaux Vives, le projet comportera : • Un pôle d'accueil avec 3 structures d'accueil sociales et médicosociales gérées par l'association les Eaux Vives et permettant d’accueillir les personnes en grande désocialisation confrontées à des difficultés cumulées dont des problèmes de santé. • Des espaces de rencontre avec un restaurant d'insertion sociale ayant vocation à être largement ouvert sur le quartier, un magasin Emmaüs, une ferme urbain sur le toit. • Des logements ordinaires, à prix ordables et libres. Chaque jour, ce projet bénéficiera directement à près de 85 personnes en situation de handicap principalement psychique sur les 150 personnes qui en bénéficient soit près de 1000 personnes par an sur 2000. L’ouverture 24h/24 offre une continuité structurante avec notamment l’accompagnement personnalisé au regard des difficultés liées au handicap : écoute, ouverture des droits (AAH), orientation vers des associations complémentaires, etc. Les 5 Ponts porte une ambition de mixité sociale et d’un vivre-ensemble renouvelé pour ce nouveau quartier et la Ville de Nantes. Déjà testé et réussi à l'étranger, ce projet est soutenu par la Ville de Nantes, la Métropole, la région ainsi que les acteurs associatifs (Emmaüs France, etc.) et l'Europe par le biais de son programme Actions Urbaines Innovatrices.

Lire la suite

EHPAD Résidence de la Fontaine

CIAS du Cap Sizun - 29

L’une des spécificités de la Résidence de la Fontaine à Pont Croix est l’accueil des Personnes Handicapées Vieillissantes (PHV). Ces résidents sont actuellement accueillis de façon privilégiée dans les pavillons. Une convention de partenariat existe depuis la création de l’unité en 2008 avec l’Association KAN AR MOR et avec le Conseil Départemental du FINISTERE. Une personne handicapée vieillissante est une personne qui a entamé ou connu sa situation de handicap (quel qu’en soit la nature ou la cause) avant de connaître les effets du vieillissement. La situation de handicap a donc précédé le vieillissement. Les PHV présentent généralement un degré d’autonomie plus important que la majorité des personnes âgées du reste de l’EHPAD. Dans le cadre du projet, une unité de vie spécifique est envisagée. Le projet de l’EHPAD de PONT CROIX envisage également l’accueil innovant possible de parent âgé-enfant handicapé tel qu’il est réalisé aujourd’hui : accueil conjoint d’une personne âgée avec sa fille handicapée de + de 60 ans.

Lire la suite

Construction de l'habitat partagé "les Maisonnettes"

Association ADMR SAMVA - 37

En partenariat avec le bailleur social Touraine Logement, l’association ADMR « Les Maisonnées » souhaite créer à Avoine, dans le département de l’Indre et Loire, un habitat partagé pour 8 adultes autistes avec un accompagnement adapté au quotidien. La construction comprendra 8 studios indépendants répartis sur deux maisons jumelées et répondra aux recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé en matière d’habitat pour personnes autistes (couleurs, repères, luminosité, sécurité). La mutualisation des différentes PCH (Prestation de compensation du handicap) permettra de financer l'accompagnement à domicile de chaque résident et d'assurer une présence de nuit. Chaque locataire sera autonome dans un cadre sécurisant et bénéficiera d’un suivi des soins, d'activités sociales, culturelles, de loisirs ou de travail. Des parties communes permettront aux locataires de bénéficier de temps d’échanges et de convivialité.

Lire la suite

Résidence Accueil Formigier

MSA Services Limousin - 19

Avec une ouverture prévue en janvier 2019, à la réception des travaux de réhabilitation du bâtiment existant, la résidence accueil Formigier aura pour mission l'accueil et l'accompagnement d’hommes et de femmes majeures, seules ou en couple, en situation de handicap psychique stabilisé, originaires prioritairement d'Objat (19 - Corrèze) ou de son bassin de vie. La résidence accueil est une petite unité de vie qui permet à ces personnes autonomes, en situation d'isolement, de fragilité à domicile et en reconstruction psychologique, de vivre dans un cadre chaleureux, parfaitement adapté et dans une ambiance familiale, tout en satisfaisant un légitime besoin de sécurité. Cette résidence autonomie est une alternative au maintien à domicile, lorsque celui-ci s’avère momentanément ou définitivement inadapté. Les personnes accueillies, toutes en capacité à vivre en semi collectivité, seront accompagnées par les professionnels de la structure dans le maintien de leur autonomie, et seront encouragées à s'inscrire dans des activités adaptées (sportives, de loisirs, et/ou professionnelles)

Lire la suite

FAM Jean Thibierge

Association d'Aide aux Infirmes Moteurs Cérébraux du Nord et de l'Est - 51

L'AAIMC porte le projet de rénovation et d'extension du Foyer d'Accueil Médicalisé Jean Thibierge, créée en 1988, qui accueille 43 personnes infirmes moteurs cérébraux en hébergement et accueil de jour. Le nouveau projet architectural a pour objectif d'humaniser les lieux et de recréer un "bien vivre chez soi", en prenant notamment en compte les besoins des personnes handicapées vieillissantes. Actuellement, la configuration des locaux du FAM (des chambres organisées en ailes autour d'un grand espace collectif) ne permet pas de proposer des activités personnalisées ou en petit groupe ou encore de choisir des horaires de restauration. Le projet vise à réaménager l'ensemble des pôles - hébergement, soins, activité, accueil - pour améliorer l'intimité, le confort au quotidien et s'adapter au rythme de vie de chaque personne en situation de handicap. D'une durée de deux ans, les travaux porteront sur la création d'espaces d'activité plus personnels, l'aménagement de salles de bain individuelles, la création d'espaces bien-être et loisirs, le regroupement du pôle médical ainsi que de l'espace accueil pour une meilleure organisation.

Lire la suite

MAS Héliodore

APEI de Périgueux - 24

La MAS « Héliodore » a ouvert ses portes en 1989. Elle est labellisée depuis 2015 « établissement-ressources » par l’ARS Aquitaine. Depuis 2014, l'APEI Périgueux, organisme gestionnaire de la MAS "Héliodore", a initié un projet d'extension - restructuration de cette dernière portant un triple objectif : - augmenter la capacité d'accueil de la MAS de 10 places supplémentaires - offrir un cadre de vie plus adapté à l’évolution des profils (avancée en âge, …) et besoins (individualisation des chambres, nouveaux lieux de déambulation, espace pour les résidents et leurs familles,...). - accroître l’offre d’accompagnement (pose de rails de transfert, locaux dédiés pour les professionnels paramédicaux, …).

Lire la suite

Regroupement des 3 foyers de vie et du FAM pour PHV La Passerelle ADMR 44

Association ADMR-ADES - 44

L’association La Passerelle, association de familles de personnes handicapées, créée en 1984, a pour objectif de proposer une solution d’accueil et d’hébergement pour les travailleurs vieillissants. De 1988 à 1996, 3 foyers de vie ont ouvert (à St Julien de Concelles, Haute-Goulaine, La Chapelle Basse Mer). Leur gestion a été confiée à l’ADMR ADES de Loire Atlantique. En 2007, un Foyer d’Accueil Médicalisé a vu le jour pour répondre aux besoins de soins accentués du fait du vieillissement des résidents. Depuis 2013, ces 4 lieux d’accueil dispersés n’apparaissent plus adaptés à l’évolution du public et son vieillissement. Cela impacte l’accompagnement quotidien avec des groupes non-homogènes en termes d’autonomie et de besoins, ainsi que l’organisation des foyers avec des familles de plus en plus absentes (accompagnement santé, retours week-end, etc.). L’ADMR-ADES, en lien avec l’association Passerelle, a ainsi décidé de regrouper sur un même site les foyers. Ce projet organisé en 4 unités familiales permet de répondre aux besoins d’adaptation liés à l’avancée en âge des résidents en offrant plus de passerelles dans les accompagnements entre les résidents des 4 unités ainsi que des équipements adaptés (chambres avec sanitaire individuels, salle Snoezelen, etc.). Actuellement en construction, l’ouverture du nouveau site est prévue pour le 4ème trimestre 2018 avec une finalisation des aménagements et équipement début 2019.

Lire la suite

Unité de Logement et Services

GIHP Languedoc Roussillon - 34

Basé sur les valeurs fondatrices du réseau GIHP : « l’insertion dans la société en milieu ordinaire de vie de la personne en situation de handicap », l’objectif poursuivi de l’Unité de Logement de Services (ULS) est de permettre à des personnes avec un handicap moteur de vivre de façon autonome, dans des logements adaptés en toute sécurité. L’ULS est une forme d’habitat innovant ayant pour objectif de répondre aux besoins de ces personnes en leur apportant un service d’aide humaine à la demande et mutualisé, associé à un logement adapté. L’autonomie est facilitée grâce à la fonctionnalité architecturale des logements, l’équipement domotique et la permanence 24h/24, 7j/7 assurée par le Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile. Le GIHP et le bailleur social "Un toit pour tous" se sont associés pour développer une ULS sur la commune de Castelnau-le-Lez (34 - Hérault) prévue pour être opérationnelle au cours du second semestre 2018.

Lire la suite

Foyer Sésame Autisme 44

Association Sésame Autisme 44 - 44

L'association Sésame Autisme 44 porte un projet de restructuration globale de ses foyers situés à Sucé sur Erdre qui accueillent, depuis plus de 20 ans, des personnes adultes handicapées avec autisme sévère. Compte tenu de l’évolution des normes et du vieillissement du public accueilli, les bâtiments ne permettent plus un accompagnement adapté des résidents. Le projet architectural permettra : - La création de maisonnées de 7 à 8 personnes conçues comme des unités familiales de plain-pied avec des espaces d'hypostimulation sensorielle (visuelle, sonore, etc.) et une organisation facilitant l'accueil tout au long de la vie, - Une différenciation des lieux de vie et des lieux d'activités et de soins permettant d'être dans une logique de structuration spatiale avec "un lieu, une fonction", - La création d’espaces de circulation et de déambulation libres mais contenants, du plus ouverts au plus clos, avec une signalétique adaptée aux moyens de communication des résidents pour faciliter leur autonomie et leur déplacement au quotidien. La restructuration proposée va ainsi permettre une meilleure prise en compte des besoins des personnes avec autisme sévère en répondant à leurs problématiques de communication, d’intérêt restreint, de stéréotypies et ainsi limiter les troubles du comportement. De plus, la médicalisation, permise notamment par l’extension de 13 places de la Maison d’Accueil Spécialisé, permettra de répondre aux enjeux du vieillissement. Le site accueillera ainsi, à l'automne 2020, 50 personnes au total - dont 20 places de MAS et 30 places de FAM.

Lire la suite

L'IMPro de Mornant : un projet professionnel et éducatif pour 55 jeunes déficients intellectuels

AMPH - 69

L'Association Mornantaise pour l'accueil des Personnes Handicapées (AMPH) relocalise son Institut Médico-Professionnel pour améliorer ses conditions d'accueil à Mornant. L'IMPro recevra 55 enfants et adolescents de 12 à 20 ans, porteurs de troubles du développement et de la personnalité avec une déficience intellectuelle moyenne. Le nouvel établissement proposera à ces jeunes accueillis ,en internat ou en externat, des lieux distincts et sécurisés selon les moments de la journée : un internat séparé, un lieu d'accueil pour les externes, un pôle éducatif avec des salles de classe, un pôle professionnel avec différents ateliers, un pôle autonomie pour travailler sur les activités quotidiennes, des lieux d'activités physiques et de détente, un restaurant de type self afin d'entamer un travail sur l'hygiène alimentaire avec les jeunes.

Lire la suite

Logements partagés LADAPT 26/07

L'ADAPT 26/07 - 26

L'ADAPT Drôme-Ardèche, en collaboration avec l'AFTC Drôme-Archèche, souhaite mettre en oeuvre un projet de logements partagés à Valence afin d'offrir à des personnes cérébrolésées une solution autre que la vie en institution. Ce type d'habitat permet d'apporter une convivialité familiale et de rompre le sentiment d'isolement. Réhabilité par le bailleur social Soliha, la résidence offrira 4 logements spécifiquement conçus pour accueillir des personnes dépendantes physiquement. Le locataire bénéficiera d'un suivi par un SAMSAH ou un SAVS. Les locataires disposeront d'espaces communs et de la présence d'une auxiliaire de vie afin d'apporter une aide dans les actes de la vie quotidienne. Le partenariat avec le Groupe d'Entraide Mutuel éCLair permettra aux locataires de bénéficier d'activités de stimulation cognitive, de loisirs et de lien social.

Lire la suite

FAM Les apogées

AFAEI Rosselle et Nied - 57

Le Foyer d'Accueil Spécialisé et le Foyer d'Accueil Médicalisé de l'AFAEI Rosselle et Nied accueillent 47 personnes déficientes intellectuelles et autistes, en hébergement, accueil de jour et accueil temporaire. Pour répondre aux besoins croissants d'accueil des jeunes et adultes souffrant de troubles de l'autisme, L'AFAEI en partenariat avec l'ARS a pour projet la construction d'une extension du FAM pour 15 personnes. Elle sera composée de deux unités d'hébergement et d'une place en accueil de jour. La mixité des publics, axe fort de la structure, se traduira par des locaux et des activités mutualisées entre le FAS, le FAM et l'unité autisme, une intégration des personnes par la pair-aidance et l'aménagement d'un jardin sensoriel qui accueillera les scolaires et les personnes en perte d'autonomie.

Lire la suite

MAS Monique Bostaetter

AFAPEI - 68

La MAS Monique Bostaetter - gérée par l'AFAPEI de Bartenheim - accueille depuis 2008, 12 jeunes adultes déficients intellectuels en accueil de jour. Suite à un appel à projets de l'ARS Alsace, l'AFAPEI réalise une extension de la MAS pour accueillir 12 personnes supplémentaires, dans une logique de parcours enfance - adulte. Ce projet s'adresse à des jeunes ayant atteint l'âge de 20 ans, maintenus en secteur enfance au titre de l'amendement Creton, faute de places en secteur adulte. L'association a mis en place des partenariats forts avec les structures du secteur enfance pour proposer une continuité de parcours éducatif, médical et familial aux personnes accompagnées. L'extension accueillera sur 300 m2 des salles d'activité, une salle de relaxation, une salle de restauration et un atelier jardinage, dans la continuité architecturale du bâtiment existant.

Lire la suite