Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

FAM Simone Veil "Hors les Murs"

Association Autisme en Île de France - 75

Le projet d’extension du FAM Simone Veil ou projet FAM « Hors les Murs », a été retenu dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt de l’ARS Ile de France, lancé en juillet 2018. Le FAM actuel situé au cœur du Village Saint Michel, dans le 15e arrondissement de Paris dispose aujourd’hui de 33 places pour adultes autistes, (réparties en Centre d’Accueil de Jour Médicalisé, Foyer d’Accueil Médicalisé et Foyer d’Hébergement). Le projet d’extension comprend à la fois la création de 19 places supplémentaires, portant la capacité totale de l’établissement à 52 places, et une redistribution de ces places entre les locaux existants du Village Saint Michel, et de nouveaux locaux d’autre part , qui abriteront 16 places de Centre d’Accueil de Jour Médicalisé, 6 logements d’apprentissage sur site agréés Foyer d’Accueil Médicalisé et 3 logements externalisés agréés Foyer d’Hébergement. L’établissement a su montrer l’importance qu’il porte à la dimension accompagnement vers l’autonomie - notamment par l’accès au logement individuel et à l’insertion professionnelle. L’Association Autisme Île de France a acquis d’anciens bureaux situés à proximité immédiate du Foyer Simone Veil actuel, afin de les transformer et d’y installer l’extension du Centre d’Accueil de Jour et les appartements d’apprentissage. Les 3 studios externalisés ont été identifiés, et deux sont occupés par des bénéficiaires. Le principe de l’opération a été approuvée par les autorités de tarification et de contrôle - ARS et Ville de Paris.

Lire la suite

EHPAD des Reflets d'Argent

Résidence des Reflets d'Argent - 27

Le projet de reconstruction de l’EHPAD de Conches en Ouche (27 - Eure) qui accueille 145 résidents, intègre deux Unités pour Personnes Handicapées vieillissantes (UPHV) dont la capacité d’accueil est de 27 places, et aussi la création d’un Accueil de Jour pour personnes Alzheimer de 12 places (PASA) Cette réorganisation permettra d’améliorer la qualité des espaces de vie de chacune des unités, ainsi qu l’individualisation de toutes les chambres. En effet, dans les anciens locaux, près de 40% des chambres étaient des chambres doubles, et 8 étaient encore des chambres triples. Ainsi, chaque unité est dotée d’un repas clair et lumineux et d’espaces de prise en charge pour des soins ou pour des animations De plus, chaque chambre disposera d’un rail de transfert permettant une meilleure mobilité du résident en douceur tout en préservant les conditions de travail des personnels. Le choix de la compacité de l’établissement permettra de limiter les distances parcourues quotidiennement par le Personnel et par les Résidents. Le nouveau bâti intègre une Gestion Technique Centralisée (GTC) permettant un suivi efficient de la structure (relevé automatique des températures, détection des fuites, maîtrise des consommations énergétiques…) C’est important pour les personnes ? Ou mettre ça dans la mise en œuvre du projet. la Télémédecine sera déployée et. une chambre "pédagogique" a été créée afin de former le personnel novice ou d'expérimenter de nouvelles pratiques d'accompagnement.

Lire la suite

La Maison des 5

AFTC Centre Val de Loire - 45

L'UNAFTC Centre Val de Loire a pour projet la création d'un habitat partagé et accompagné pour 5 personnes cérébrolésées dans l'agglomération d'Orléans. L'originalité du projet est sa situation au sein d'un habitat participatif et intergénérationnel de 35 logements : "Le Hameau partagé", auquel l'UNAFTC et les futurs colocataires sont pleinement associés. Ils disposeront d'un appartement avec chambres et pièces communes ainsi que de l'ensemble des équipements et des services du projet immobilier : jardin partagé, buanderie, salle commune, activités sociales. Au quotidien, les colocataires seront accompagnés par un service d'aide à domicile, un service médico-social et un éducateur spécialisé pour coordonner les différents intervenants, mettre en oeuvre les projets de vie de chacun, le projet collectif au sein de la colocation mais également au sein de l'habitat participatif. Axé sur la participation sociale, La Maison des 5 favorise ainsi l'inclusion des personnes cérébrolésées au cœur de la cité et offre une solution alternative aux personnes handicapées vieillissantes ne souhaitant plus vivre seules.

Lire la suite

"La Maison Grégory" : La Citoyenneté au quotidien

Association Espoir 80 - 80

L'association Espoir 80 accompagne des personnes souffrant de troubles psychiques à travers un accueil de jour, un GEM et un Pôle Logement. Elle propose des appartements et des colocations, en diffus, ainsi qu'un service d'accompagnement social. L'association gère aujourd'hui 5 maisons en colocation et 83 logements individuels sur le département de la Somme. En partenariat avec un bailleur social, Espoir 80 a pour projet la création d'une Résidence Accueil en centre ville d'Amiens pour 30 personnes en souffrance psychique, ayant eu un parcours de vie complexe (précarité, exclusion) dont une majorité de personnes handicapées vieillissantes. Les personnes seront accompagnées dans leurs projets individuels et collectifs par une équipe d'éducateurs spécialisés - les hôtes - ainsi que dans leur parcours de soins avec les partenaires sanitaires du territoire. L'objectif est d'offrir un logement stable pour améliorer le bien-être des personnes, leur santé et ainsi favoriser leur autonomie par l'accession au logement pour une pleine citoyenneté.

Lire la suite

FAM et IME Mutualiste Transverse

Mutualité française Loire Haute Loire - 42

L’Institut médico-éducatif Mutualiste Transverse de Saint-Etienne, dispose de 8 places pour accueillir tout au long de l’année une trentaine d’enfants polyhandicapés de 0 à 20 ans. Le Foyer d’accueil médicalisé Mutualiste Transverse, situé sur la commune de Chambon Feugerolles compte aujourd’hui, 12 places pour l’accueil d’adultes polyhandicapés. La Mutualité Française Loire Haute-Loire a la gestion de ces deux structures et a décidé de les regrouper sur un même site, le lieu actuel du FAM, pour constituer et proposer une véritable plateforme de répit, ouverte 365 jours par an, aux aidants d’enfants ou d’adultes polyhandicapés. En outre, ce projet a permis au FAM d’obtenir 4 places supplémentaires qui seront dédiées exclusivement à l’accueil temporaire de personnes handicapées vieillissantes.

Lire la suite

Carrefour inclusif et de lien social - Caps

Caps - 54

Dans le cadre d'un appel à projet lancé par la Metropole de Nancy, le Caps (Carrefour d'Accompagnement Public Social) a pour ambition de créer un pôle inclusif et social sur le domaine du Château de Brabois. Le "Carrefour Inclusif et de Lien Social" proposé par le Caps comprendra : - Un ESAT hôtel ( non médicalisé)comprenant 18 chambres doubles et 2 suites familiales, permettant d'héberger des personnes hospitalisées et leurs aidants, à un tarif modéré inférieur aux tarifs pratiqués dans les établissements hôteliers - Un restaurant ESAT offrant une prestation haut de gamme et une prestation cafétéria - Un ESAT prestataire de services aux entreprises : location de salle, prestations à la carte - Un habitat partagé "Bien chez Moi" pour 6 personnes vulnérables (personnes handicapées vieillissantes, personnes âgées ..) afin d'offrir Le projet de Carrefour d'Inclusion et de Lien Social sociale propose une approche de mixité des publics et de pluralité d'activités, de travail en réseaux et de collaborations transversales permettant de mutualiser coûts et services. Il offre des services diversifiées et propose une offre très complète pour les personnes en situation de handicap avec un volet aidants, un volet emploi qui concernera 30 travailleurs d'ESAT et un volet personnes handicapées vieillissantes et personnes âgées pour la partie habitat inclusif.

Lire la suite

MAS du Solarium

CESAP - 37

Le CESAP gère au sein d'un même bâtiment, le Château de Launay, un Etablissement Médico-Educatif (EME) et une Maison d'Accueil Spécialisée (MAS) pour un public de personnes polyhandicapées. Pour permettre un accompagnement différencié des publics enfants et adultes, l'association a pour projet la construction d'un nouveau bâtiment qui accueillera la MAS. Ce projet est en lien avec le redéploiement de 10 places de l'EME vers la MAS et la création de 3 places d'accueil de jour, portant la capacité d'accueil de la MAS à 33 personnes. Le projet de cette nouvelle structure sera orientée vers la prévention et l'accès aux soins, notamment le traitement de la douleur et l'accompagnement jusqu'à la fin de vie. L'association a également la volonté de développer l'inclusion sociale des personnes accueillies, en renforçant le lien avec les familles, en proposant de nouvelles activités à l'intérieur mais aussi à l'extérieur de l'établissement en fonction des souhaits et de l'âge de chacun. Par un accompagnement personnalisé, l'objectif est de favoriser la participation citoyenne des personnes polyhandicapées.

Lire la suite

Centre d'Habitat Léopold Bellan

FONDATION LEOPOLD BELLAN - 37

Confrontée à l’évolution des publics qu’il accompagne, le Centre d'Habitat Léopold Bellan est amené à repenser son offre d’hébergement pour l’adapter aux spécificités de personnes handicapées vieillissantes. Le site Léopold Bellan à Beaumont en Véron (37) sera donc restructuré. Un Foyer de Vie de 25 places destiné à des personnes handicapées mentales vieillissantes, anciens travailleurs d’ESAT, sera créé. La capacité d’accueil du Foyer d’Hébergement sera réduite, passant de 57 places à 40 places. L’association proposera ainsi une offre diversifiée, de l’hébergement collectif en chambre individuelle à l’hébergement individuel en studios, s’adaptant aux souhaits et besoins des personnes. Les espaces bien que sécurisés seront ouverts à tous, permettant aux habitants voisins du Centre d’Habitat de venir profiter des aménagements extérieurs et d’un cadre paysager privilégié. Pleinement inscrit dans son environnement le Centre d’Habitat Léopold Bellan sera un lieu favorisant l’exercice de la citoyenneté des personnes handicapées.

Lire la suite

Foyer d’hébergement "Les Eaux Vives" de Morteau

Adapei du Doubs - 25

Le Foyer pour Adultes « les Eaux Vives », géré par l'Adapei du Doubs souhaite diversifier son offre d’accueil et d’hébergement, afin de mieux accueillir les personnes en situation de handicap mental de la région, notamment vieillissantes, et afin de proposer des solutions à ceux qui désirent plus d’autonomie. Le regroupement du Foyer pour Adultes et du Service d’Accueil de Jour - rendu possible par la nouvelle nomenclature des établissements ou services pour personnes handicapées - élargira l’accueil du Foyer des Eaux Vives à des personnes non travailleurs (les agréments actuels ne permettant que l'accueil de travailleurs d'ESAT). Par ailleurs, les personnes vieillissantes qui le souhaitent pourront rester au sein de l'établissement quand elles se retrouvent à la retraite et ne sont plus reconnues comme travailleur. Parallèlement, l'Adapei du Doubs souhaite rénover le Foyer pour Adultes pour mieux répondre aux besoins des usagers, améliorer leur confort et agrandir les chambres et les espaces de vie. Enfin l’association a décidé d’ouvrir un Service d’Hébergement en Milieu Ouvert (SHMO) pour personnes handicapées, en partenariat avec des bailleurs privés ou publics. Ce dispositif permettra à 9 personnes en situation de handicap mental de louer un appartement à Morteau, tout en bénéficiant de l’accompagnement d’éducateurs spécialisés en fonction de leur degré d’autonomie. Enfin l’association a décidé d’ouvrir un Service d’Hébergement en Milieu Ouvert (SHMO) pour personnes handicapées, en partenariat avec des bailleurs privés ou publics. Ce dispositif permettra à 9 personnes en situation de handicap mental de louer un appartement à Morteau, tout en bénéficiant de l’accompagnement d’éducateurs spécialisés en fonction de leur degré d’autonomie. L’agrément définitif de l’ARS pour ces neuf places sera obtenu en décembre 2019.

Lire la suite

FAM Les écluses

Association Aurore - 75

L'association Aurore porte le projet de création d'un Foyer d'Accueil Médicalisé pour 30 personnes souffrant de troubles du spectre de l'autisme en plein de coeur de Paris. L'hébergement sera réparti en 5 appartements de 6 personnes dont une unité expérimentale pour les situations complexes avec 3 places d’accueil temporaire. Face aux besoins d'accompagnement très importants sur la région Île-de-France, le FAM ouvrira temporairement à Marly le Roi (département des Yvelines), dans un ancien centre d'accueil pour personnes en situation de handicap. Il déménagera courant janvier 2020, à Paris, dans un immeuble rénové par le bailleur social 3F, dont l'association Aurore sera locataire. L'objectif est d'utiliser l'environnement de proximité, le quartier, comme outil d'accompagnement, pour favoriser l'autonomie et l'inclusion sociale, en complément des aménagements intérieurs (salle d'activité, espace snoezelen, lieu de repli et de répit, etc.) entièrement pensés et adaptés pour les personnes souffrant de troubles autistiques.

Lire la suite

Arche à Dijon - Arch'Ensemble

L'Arche à Dijon - 21

La communauté de L’Arche à Dijon porte un important projet de relocalisation de ses infrastructures sur un nouveau site à la lisière de Dijon. Avec ce projet baptisé « Arch’Ensemble », l’association a pour ambition de regrouper ses 3 lieux de vie partagée (foyers de vie et d’hébergement), son Centre d’Accueil de Jour et ses bureaux sur un même lieu, dans l’objectif d’agrandir l’espace, d’améliorer le confort des 19 résidents de ses foyers et de doubler sa capacité d’accueil de jour, qui passera ainsi de 14 à 26 places. Les lieux de vie partagée seront organisés en trois foyers, permettant d’adapter l’hébergement au niveau d’autonomie de chacun, mais aussi de faciliter la progression de chaque personne vers plus d’indépendance, si elle le souhaite. Le nouveau site permettra également la création d’un « Espace retraités » dédié aux personnes en situation de handicap vieillissantes. Six personnes pourront ainsi participer à des activités et à des temps de convivialité avec des retraités bénévoles venus de l’extérieur, avec les autres résidents, dont des plus jeunes, puisqu’une attention particulière sera portée à la dimension intergénérationnelle du projet. Enfin la localisation des bâtiments d’Arch’ensemble au cœur d’un ensemble d’habitation et à proximité directe d’un EHPAD favorisera les échanges avec le voisinage, habitant et commerçants. L’association a fait le choix de devenir propriétaire du Centre d’Accueil de Jour, de l’Espace retraités et des bureaux. Orvitis, le bailleur social, sera propriétaire des trois foyers.

Lire la suite

MAS la Parage

ADPEP 34 - 34

La Maison d'Accueil Spécialisé - MAS - la Parage, de l'association départementale PEP 34, accueille depuis 1986, 41 personnes présentant un handicap mental profond et sévère avec troubles associés (Autisme, polyhandicap…). Elle fut la première MAS construite dans l'Hérault selon un cahier des charges constitué de à 70% de chambres collectives, de salles de bains collectives et de très peu d'espaces thérapeutiques ou collectifs. Aujourd'hui, la volonté de l'association de proposer des conditions d'accueil plus individualisées et répondant aux besoins spécifiques liés au vieillissement des personnes accueillies ( 60% a plus de 45 ans, et 33% plus de 55 ans). Par conséquent, ils ont lancé en 2017 - 2018, un projet de construction d'une nouvelle MAS permettant à chaque résident d'avoir une chambre et une salle de bain individuelles, de vivre dans des espaces spacieux, lumineux, peu sonores et permettant la mise en oeuvre d'activités collectives adaptées (cuisine thérapeutique, jardins, activités manuelles, bassin thérapeutique mutualisé avec d'autres ESMS...). Une attention particulière a été prise pour que les familles des résidents aient également des espaces spécifiques permettant les temps de rencontres et d'échanges en dehors des unités de vie. L'ouverture des nouveaux locaux interviendra le 1er semestre 2020.

Lire la suite

Foncière Chênelet

Foncière Chênelet - 62

La foncière Chênelet, entreprise solidaire d'utilité sociale et maître d'ouvrage d'insertion construit dans le département de la Seine Maritime un ensemble immobilier de 12 logements répartis sur un bâtiment de 4 T3 et de 4 maisons de plain-pied comprenant chacun 1 T2 et 1 T3. 10 de ces logements sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite et en perte d'autonomie. Ces logements permettront d'accueillir des personnes en situation précaire, des personnes vieillissantes en perte d'autonomie et des personnes en situation de handicap. Ces 12 logements sociaux seront respectueux de l'environnement et construits en utilisant des matériaux bio-sourcés (bois, paille, broques en terre crue). La constitution du groupe d'habitants est mené en partenariat avec l'association béguinage et compagnie. Pour la phase constructive, 70% des opérations sont effectuées par des artisans et entreprises solidaires locales. Le porteur des projets a construit des partenariats forts avec les différentes communes (signature de baux emphytéotiques, gestion des logements) et les acteurs de l'habitat au niveau local et national : associations, agences immobilières à vocation sociale, Familles Solidaires, le réseau Ecohabitat, Siel Bleu, etc...

Lire la suite

SERVICE ULS

GIHP Lorraine - 54

Le GIHP Lorraine, en partenariat avec le bailleur social OMH Nancy, a pour projet la création d'une Unité de Logements et de Services (ULS) de 14 appartements, au cœur d'un nouvel éco-quartier, situé en centre ville de Nancy. Ces appartements, répartis dans deux immeubles, permettront à des personnes ayant un handicap moteur important, de vivre à domicile en toute autonomie. Ils seront entièrement adaptés et domotisés et les locataires disposeront d'un service d'aide à domicile pour les actes de la vie quotidienne non-programmables. Ce service d'auxiliaire de vie mutualisé assurera une permanence, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. L'objectif de l'ULS est de permettre, dans le cadre de leur libre choix, à des personnes très dépendantes de vivre seule, dans un environnement adapté à leurs besoins d'aide d'humaine mais aussi d'aide technique. C'est une réponse originale aux nécessités de sécurisation et d'adaptation pour permettre aux personnes lourdement handicapées de vivre en milieu ordinaire et d'avoir plus de souplesse dans leur organisation de vie (intervention à domicile, sorties, gestion des horaires etc.).

Lire la suite

CAJM Atypique le Relais

Fondation L'Elan Retrouvé - 75

Le CAJM (Centre d'accueil de Jour Médicalisé) Atypique le Relais est une structure socialement innovante portée par l'Association l'Elan Retrouvé. Il s’agit d’un dispositif atypique et unique qui accueille 15 jeunes et adultes avec troubles du spectre de l’autisme et troubles du comportement et de la communication associés. Parce qu’elles font partie des cas dit « complexes », avec des problématiques de violence, ces personnes sans solution n’ont souvent jamais été accueillies ni en Foyer, ni en Accueil de Jour et n’ont jamais eu accès à une prise en charge médico-sociale. Historiquement les associations Le Relais et Le Silence des Justes, nées en Seine Saint Denis début 2000, prenaient en charge ces cas complexes ainsi que leurs familles souvent totalement démunies. Les deux associations permettaient également à des jeunes sans emploi de se former au métier d’éducateur. En 2018 seulement, l’association Le Relais obtient l’agrément de l’ARS. C’est l’histoire des deux fondateurs de ces associations qui a inspiré le film « Hors Normes » d’Eric Toledano et Olivier Nakache, qui sortira le 23 octobre 2019. Depuis la reconnaissance tardive de l’ARS, la MDPH oriente des personnes atteintes d’autisme sévere vers le CAJM Atypique pour une période d'un an renouvelable, afin qu'elles puissent intégrer une autre structure, une fois que leurs aptitudes sociales se sont améliorées. Les locaux actuellement situés dans le 18ème arrondissement de Paris sont inadaptés au projet médico-social et éducatif du centre. De nouveaux locaux situés dans le 19eme à Paris ont été acquis par la Fondation L’Elan Retrouvé, et des travaux d’aménagement seront nécessaires pour adapter ces locaux aux besoins des bénéficiaires.

Lire la suite

Habitats Partagés et Accompagnés - Loger Autrement

Association ensemble autrement - 59

L'association Ensemble Autrement, experte de l'accompagnement des personnes en situation de handicap psychique, propose depuis 2015 des Habitats Partagés et Accompagnées (HAPA) sur la Métropole Lilloise. Elle souhaite mettre en place son 5ème et 6ème habitat dans une maison de ville au cœur de Lille, qui accueillera 16 colocataires, dont une majorité de personnes handicapées vieillissantes (entre 40 et 50 ans) et un pair-aidant souhaitant mettre son expérience au service des nouveaux locataires. Ensemble Autrement travaille depuis de nombreuses années avec les acteurs de l'habitat et du secteur sanitaire et médico-social pour développer des solutions d'habitats autonomes et inclusives, évitant les ruptures de parcours pour les personnes souffrant de troubles psychiques. Plusieurs projets sont d'ailleurs en cours pour essaimer les habitats avec des bailleurs sociaux, former d'autres porteurs de projets au montage d'HAPA et coordonner le réseau multipartenarial des Habitats Partagés et Accompagnés sur le département du Nord.

Lire la suite

FAM - Centre Hélène Borel

Association Centre Hélène Borel - 59

Le Foyer d'Accueil Médicalisé Hélène Borel, situé à Raimbeaucourt, accueille 57 personnes en situation de handicap moteur sévère, dont 82% ont plus de 45 ans. Pour s'adapter au vieillissement du public, le Centre Hélène Borel réorganise l'environnement intérieur et extérieur du FAM pour accompagner l'évolution des modes et des rythmes de vie des personnes. Les travaux consistent à agencer un nouvel espace collectif convivial et stimulant, un salon relaxant et créer un espace infirmerie plus adapté. A l'extérieur, un jardin sensoriel sera aménagé pour stimuler la motricité, l'orientation et la concentration. Ces aménagements ont été pensés pour maintenir une vie sociale, susciter l'envie d'aller à l'extérieur et de tester de nouvelles activités. Le projet s'inscrit dans la démarche Humanitude (accompagnement dans la bien-traitance et la qualité du prendre soin), impulsée au sein du Centre Hélène Borel.

Lire la suite

Dispositif Enfance des PEP 10

PEP 10 - 10

Le Dispositif Enfance des PEP 10 se compose d'un IME de 62 places pour enfants et jeunes avec déficience intellectuelle, d'un Dispositif ITEP (Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique) et d'un SESSAD (Service d’Education et de Soins Spécialisés A Domicile). Il est situé en zone rurale sur une propriété appartenant en partie à la ville voisine de Sainte Savine, et en partie à l'Association des PEP 10. La convention qui lie l’association des PEP 10 à la ville de Sainte Savine et l’autorise à occuper le château de Sainte Savine et son le terrain prend fin en décembre 2019. L'Association des PEP 10 a décidé de ne pas déménager et de rester sur la partie du terrain lui appartenant – l’objectif étant de profiter de cette contrainte pour moderniser les espaces de vie commune actuels d'une part, et pour construire de nouveaux bâtiments d’autre part. Ces bâtiments permettront d’accueillir les fonctions actuellement abritées par le château et deux véritables ateliers de formation pré-professionnelle (cuisine et lingerie) qui remplaceront les ateliers actuels, à la fois vétustes et inadaptés.

Lire la suite

Maison Tremplin de l'ESAT D'Allamps

GIP HANDICAP ET INSERTION - 54

L'Esat d'Allamps, portée par le GIP Handicap et Insertion envisage la construction d'une "maison tremplin". Dans la continuité des ateliers d'initiation à la vie autonome mis en place il y a trois ans, pour que les travailleurs de l’ESAT puissent développer des compétences sociales et une plus grande autonomie, ces logements d'essai permettront à deux personnes en situation de handicap de l'ESAT, de s'initier à l'habitat indépendant pour une période déterminée - l’objectif étant d'intégrer, à terme, un logement autonome ou quasi-autonome. Ce projet permettra de fait de soulager les familles et aidants de ceux qui résident encore au domicile familial, chez des parents souvent vieillissants. La maison comprendra trois studios et un espace commun de 38 m2, qui permettra à l’équipe socio-éducative d'appréhender avec les occupants de la maison les règles de vie commune, les notions de citoyenneté et de respect de l’autre.

Lire la suite

ESPOIR 35

ESPOIR 35 - 35

Ayant identifié de nouveaux besoins diversifiés en matière de logement et d’accompagnement, l’association Espoir 35 à Rennes a décidé de réaliser un ensemble immobilier dédié aux personnes en situation de handicap psychique de 36 appartements. L’objectif est de favoriser les rencontres et d’offrir un cadre de vie à la fois inclusif et sécurisant. Mieux accompagner les personnes vieillissantes est un volet important de ce projet. Cet ensemble immobilier sera livré durant l’été 2020, à Noyal Chatillon en périphérie rennaise. Il comprendra : - Les bureaux regroupant le siège et l’ensemble des services supports d’Espoir 35 - La construction de 24 logements ciblés et accompagnés regroupés autour d’espaces communs (cuisine, salon, bureau) - La construction d’un foyer de vie de 12 places pour permettre le transfert du foyer de vie actuel situé à Rennes de 6 places - Les bureaux du SAMSAH et une antenne du SAVS - Des locaux communs d’activités et de loisirs, un city stade

Lire la suite