Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Pôle habitat- Projet "le clos Vaux renard"

AGIVR - 69

Avec la construction de deux bâtiments de logements et le déménagement du foyer d’hébergement actuel, situé à Brianne, L’AGIVR a l’ambition d’apporter une réponse plurielle à des besoins divers. Le projet s’adresse à des personnes en situation de handicap psychique et/ou mental travaillant ou non. La prise en compte de l’avancée en âge et de la mixité des publics est intégrée au projet. Ainsi, 12 places « d’hébergement » seront transformées en « place de foyer de vie », les travailleurs d’ESAT les plus âgés pourront arrêter de travailler tout en gardant leur logement. Deux studios seront réservés à l’accueil temporaire permettant le répit des familles. Les places restantes seront allouées aux travailleurs de l’ESAT. Les logements répondront aux attentes légitimes des personnes de bénéficier d’un « chez soi » intégrant toutes commodités, chaque personne hébergée disposera d'un studio d'environ 20 m² avec une kitchinette et ses propres sanitaires (douche, lavabo et WC). L’implantation dans la ville de Villefranche facilitera l’appropriation de l’ensemble des dispositifs publics (transports, cultures et autres services), par les personnes.

Lire la suite

L'IMPro de Mornant : un projet professionnel et éducatif pour 55 jeunes déficients intellectuels

AMPH - 69

L'Association Mornantaise pour l'accueil des Personnes Handicapées (AMPH) relocalise son Institut Médico-Professionnel pour améliorer ses conditions d'accueil à Mornant. L'IMPro recevra 55 enfants et adolescents de 12 à 20 ans, porteurs de troubles du développement et de la personnalité avec une déficience intellectuelle moyenne. Le nouvel établissement proposera à ces jeunes accueillis ,en internat ou en externat, des lieux distincts et sécurisés selon les moments de la journée : un internat séparé, un lieu d'accueil pour les externes, un pôle éducatif avec des salles de classe, un pôle professionnel avec différents ateliers, un pôle autonomie pour travailler sur les activités quotidiennes, des lieux d'activités physiques et de détente, un restaurant de type self afin d'entamer un travail sur l'hygiène alimentaire avec les jeunes.

Lire la suite

MAS DE DECINES

Fondation OVE - 69

Suite à un appel à projet de l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes, la Fondation OVE a été retenue pour gérer, sur la métropole Lyonnaise, une Maison d’Accueil Spécialisé de 40 places pour adultes présentant des troubles autistiques et/ou des troubles envahissants du développement. Le « projet autisme 2015 – 2017 » instauré par la fondation OVE comporte les orientations qu’elle souhaite transmettre à ses établissements afin d’offrir un accueil de qualité des personnes avec autisme. C’est dans le respect de ces orientations que le futur établissement accueillera 30 personnes en hébergement classique, selon un mode familial privilégiant le respect du rythme de chacun, et 10 personnes en accueil de jour. Le projet architectural comprend les aménagements nécessaires et recommandés pour répondre aux besoins spécifiques des personnes autistes. L’accueil de jour permettra d’offrir des temps de répit à leurs proches. L’équipe d’accompagnement pluridisciplinaire bénéficiera de formations et des conseils de spécialistes tels que le Centre Expertise Autisme Adultes de Niort.

Lire la suite

LA DEMEURE DES DEUX RUISSEAUX

LA DEMEURE DES DEUX RUISSEAUX - 69

L’association « La Demeure des deux ruisseaux » aménage une maison d’habitation située à Limas pour 7 adultes en situation de handicap psychique stabilisé et accompagnés par un Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS). Les résidents vivent actuellement en colocation, dans une maison en zone artisanale. L’association souhaite leur offrir un lieu adapté à leur handicap et à leur avancée en âge tout en favorisant leurs liens sociaux. La demeure de 240m² est insérée dans un quartier résidentiel et comporte actuellement 5 chambres. Les travaux consisteront à aménager deux nouvelles chambres, un bureau, des salles d’activités, une salle de bain adaptée supplémentaire et agrandir la cuisine existante. Ces travaux permettront aux résidents de vivre dans un lieu sécurisé, plus proche des commerces et des services, de maintenir voire développer leur autonomie sans perdre la totalité de leurs repères.

Lire la suite

Maison du Grim

Association GRIM - 69

L’association GRIM assurera la gestion du foyer de vie « Les 3 galets » qui s’insère dans le programme des trois maisons du Grim à destination de 45 adultes en situation de handicap psychique. Situé dans le centre de Lyon, à côté du centre hospitalier du Vinatier, ce dernier foyer permet à 15 personnes handicapées psychiques stabilisées, n’ayant plus leur place à l’hôpital, de bénéficier d’un « chez soi » adapté à leurs difficultés. Comme les foyers « Le petit caillou » ouvert en 2010 et « La pierre d’orée » ouvert en 2012, le foyer « les 3 galets », est constitué de 12 chambres individuelles et de 3 studios indépendants pour valoriser davantage l’autonomie. Dans le cadre d’une articulation indispensable avec les équipes de psychiatrie référentes, chaque résident bénéficie d’un projet personnalisé d’accompagnement, de soutien aux activités quotidiennes, d’un suivi de la prise en charge médicale et d’activités d’animation favorisant la vie sociale et l’inclusion dans la vie citoyenne.

Lire la suite