Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Plateforme multiservice pour adultes porteurs de troubles psychiques

Groupe SOS Solidarités - 97

En novembre 2018, l’ARS de Guyane a lancé un appel à projet pour la création d’une plateforme multiservices de prise en charge des adultes à partir de 16 ans porteurs de troubles psychiatriques et vivant hors établissement. Le projet présenté par le groupe SOS a été retenu car il propose une prise en charge modulable, ouverte sur l’extérieur et adaptée à chaque projet de vie des personnes dans une dynamique de pair-aidance. Cette plateforme est destinée à accompagner des adultes porteurs de troubles psychiatriques dans le cadre de leur projet de vie (volet professionnel, habitat, santé…). L’âge d’entrée est fixé à 16 ans, afin de pouvoir articuler au mieux, avec l’aide de leurs partenaires, le passage délicat entre l’adolescence et l’âge adulte des jeunes relevant de la psychiatrie et soulager ainsi les familles qui assument seule le soutien de leurs proches. La plateforme propose 4 dispositifs distincts : Un service d’accompagnement et de maintien dans le logement - Un service d’habitat inclusif (logements autonomes avec un suivi éducatif) - Un service d’accueil de jour (activités d’insertion, renforcement de l’empowerment, rétablissement des personnes) - Une équipe mobile de soutien psychique de pré-diagnostic, de régularisation des droits et d’orientation pour « aller vers » les populations précaires et éloignées du système de soin.

Lire la suite

L'école des possibles

Des carrés dans des ronds - 56

Face à la déscolarisation de 80% des enfants polyhandicapés, l’association « Des carrés dans des ronds » milite pour le droit à une scolarisation pour ces enfants en France. L’objectif est de réunir les conditions d’un développement physique et psychique pour pouvoir avoir accès à des apprentissages quels qu'ils soient et dans différents domaines de compétences (cognitif, moteur, communication, social, oral, sensoriel). Ainsi, l’association va ouvrir, à partir de janvier 2021, l’Ecole des Possibles, un établissement innovant, proposant aux familles d’enfants polyhandicapés, un véritable projet de rééducation et d’apprentissages adaptés en prenant appui sur les nouvelles données des neurosciences appliquées au handicap et avec l’utilisation de pédagogies et méthodes spécifiques ayant fait leurs preuves, notamment la pédagogie conductive (méthode Petö) . L’école se tournera vers l'extérieur avec des partenariats forts et de multiples projets, notamment avec les écoles environnantes pour des temps scolaires partiels. L’Ecole des Possibles s’installera temporairement sur la commune de Guidel avant de s’installer durablement à partir de la rentrée 2021 sur la commune d’Hennebont. La structure bénéficie de l’appui de l’ARS avec qui elle travaille sur une convention de partenariat et de l’Association de Kervihan (gestionnaire de structures pour personnes polyhandicapées dans le Morbihan).

Lire la suite

SESSAD Les Comètes

Autisme en Ile-de-France - 94

Ouvert en 2005, le SESSAD (Services d’Education Spéciale et de Soins A Domicile) les Comètes, en Val de Marne, s’est doté progressivement d’une Unité d’Enseignement Maternel, puis d’autres dispositifs d’accompagnement et d’inclusion scolaire pour enfants et jeunes porteurs de Troubles du Spectre Autistique. A l’occasion d’un Appel à Manifestation d'intérêt de l'ARS Ile de France, pour lequel il s’est qualifié, le SESSAD les Comètes a pu encore accélérer ses projets de développement de nouveaux services et souhaite : - transférer le SESSAD Les Comètes de Créteil vers de nouveaux locaux à Saint-Maur-des-Fossés et y accueillir les enfants des nouveaux services, - créer une unité de répit de 20 places, - créer une unité de prise en charge de situations complexes de 5 places, - créer un dispositif de Diagnostic et d’Intervention précoces (DIP) de 15 places, en partenariat avec le service de pédopsychiatrie du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC), qui permettra à la fois un diagnostic rapide et précoce et une prise en charge immédiate. Le projet, porté par l'association Autisme en Ile de France, permettra de créer un véritable Pôle de compétences Autisme pour un public porteur de TSA, du plus jeune âge à l’âge adulte, qui proposera des services d’accompagnement adaptés à leurs besoins.

Lire la suite

Maisons partagées à Marseille

Association Simon de Cyrène Marseille - 13

Construites sur le même modèle que les maisons Simon de Cyrène déjà existantes sur le territoire national, les maisons partagées de Marseille vont permettre à 21 personnes traumatisées crâniennes et/ou cérébrolésées de « vivre ensemble » et avec des personnes valides. Les futurs résidents bénéficieront à la fois : • D’un lieu d’habitation avec un logement personnel répondant au principe de « vivre autonome sans vivre seul ». Les espaces et temps collectifs seront choisis et non imposés. • D’une réponse à un besoin d’aide et d’accompagnement au quotidien, en vue de franchir une étape dans un parcours d’autonomisation. Au sein des appartements Simon de Cyrène Marseille est proposé un Service d’Aide à Domicile dédié. • D’une insertion active dans le voisinage, la vie de quartier, l’environnement de proximité pour favoriser le lien social. L’habitat partagé au-delà des seules personnes en situation de handicap est un projet de mixité sociale. Ce point est fondamental.

Lire la suite

Jardin Enfants Spécialisé

PEP 86 - 86

Intégré à l’établissement l’Oasis, établissement pour enfants et adolescents polyhandicapés (EEAP), le Jardin d’Enfants Spécialisé (JES) accompagne les enfants de 0 à 3 ans présentant un décalage temporel important dans leurs acquisitions psychomotrices, sensorielles et /ou orales. Cet espace de prévention précoce permet à de très jeunes enfants, très fréquemment dépendant de dispositifs médicaux, de bénéficier des soins qui leurs sont nécessaires tout en leur permettant d’accéder à un mode d’accueil de droit commun (crèches, maisons d’assistantes maternelles, assistantes maternelles) choisi par leurs parents. Le JES est en effet là pour soutenir ces structures. En 2007, une opportunité de redéploiement a permis de financer le fonctionnement du JES pour l’accueil de 4 enfants. Déjà contraint au niveau de l’espace, seules une chambre double et l’ancienne laverie ont pu être dédiées à ce projet. Au-delà de l’inadaptation de cet espace, son exiguïté ne permet aucune extension du dispositif. Des travaux d’extension des services médical et paramédical de l’Oasis sont prévus et financés pour l’année 2020. L’opportunité de ces travaux permet de penser la construction d’un espace dédié au JES et d’étendre la capacité du dispositif demandée par les partenaires de l’Oasis (8 à 10 enfants). En 2018, le HCFEA (Haut Conseil de la famille et de l’Age) dans son rapport sur les 0-6 ans en situation de handicap, cite le jardin d’Enfants spécialisé de l’Oasis parmi les dispositifs innovants contribuant à favoriser un parcours de vie inclusif et sans rupture.

Lire la suite

Le Lien Psy

Le lien PSY - 75

L'association Le Lien Psy, créée en 2011, propose de rendre accessible la psychothérapie à domicile pour des personnes malades, en situation de handicap physique ou de handicap psychique (phobie, troubles paranoïaques, troubles anxieux...) ne pouvant se déplacer dans les structures de soins habituelles, à l’extérieur de chez eux. Son activité comprend des consultations de psychologues à domicile, mais aussi des groupes d’analyse de la pratique (ADP) pour les psychologues et des formations à destination de professionnels. L'association souhaite développer une offre spécifique gratuite pour les aidants, comprenant : - des séances de psychoéducation (une méthode qui permet de prévenir les risques et les rechutes de troubles psychiques et permet l'amélioration de la prise charge des personnes), - des séances individuelles de soutien psychologique, - des Points Ecoute avec un accueil individuel, en entreprise ou sur des lieux de soin. Cette offre poursuivra un objectif de soin mais aussi de prévention pour les aidants afin de prévenir les impacts sociaux et sanitaires de la relation d’aide. Pour mettre en place et sécuriser cette offre aidant, elle doit structurer ses activités sources de revenu - consultations et formations - et changer d’échelle. Les membres du CCAH sont sollicités sur une aide au démarrage.

Lire la suite

Aménagement de 14 studios du Domicile Collectif

AMPH - 69

Le Domicile collectif de l’association mornantaise pour l'accueil des personnes handicapées va être reconstruit et les personnes actuellement accueillies dans ces logements éclatés sur deux lieux distincts, vont pouvoir bénéficier à compter du 1er trimestre 2021 de studios adaptés, confortables, dans un environnement sécurisant et offrant un accès à toutes les commodités (commerces, transports, soins, loisirs…). Au total 14 studios seront aménagés, 13 de ces studios seront destinés à des résidents permanents et un studio sera dédié à l’accueil temporaire afin de permettre le répit d’aidants familiaux ou l’évaluation préalable à l’intégration d’un logement en complète autonomie.

Lire la suite

Projet d'extension et de restructuration architectural du Pôle Saint-Hélier

Pôle Saint-Hélier - 35

Le Pôle Saint Hélier abrite un centre de médecine physique et de rééducation dans le centre-ville de Rennes. Il accompagne notamment des personnes le plus souvent avec un handicap acquis : blessés médullaires, polytraumatisés, lésés cérébraux ou patients amputés. L’établissement dispose de 202 places dont 82 en hôpital de jour. L’association gestionnaire prépare le plan « Saint Hélier 2030 » avec plusieurs orientations comme l’aide aux aidants, le développement de la télémédecine ou l’inscritpion sur son territoire avec de nombreuses propositions à l’attention de la population. Ces orientations ont le même fil rouge : repenser l’accompagnement à domicile. Le présent projet prévoit donc la construction d’une nouvelle balnéothérapie et une salle de sport pour mieux accompagner les patients et mettre ces structures à disposition des associations partenaires. Il prévoit également la construction d’une nouvelle unité de 12 places dont 4 seront destinées à donner du répit aux aidants (ces places seront strictement fléchées dans ce but). Enfin il prévoit la dotation en espaces et équipements (prévention, espaces de formation et de recherche) qui vont permettre de développer l’accompagnement hors les murs des personnes.

Lire la suite

Mise en place de séjours de cinéma - Répit JADE

Fondation Edith Seltzer - 05

« La France accuse un retard considérable dans la prise en compte, la reconnaissance et l’accompagnement spécifique de ces jeunes (les jeunes aidants). » Pour inverser la dynamique, la Plateforme de la Fondation Edith Seltzer lance en partenariat avec l’association JADE, une expérimentation qui vise à accompagner les jeunes aidants de la région PACA. Le projet est articulé autour de deux axes. Le premier axe s’attache à diffuser la culture de l’aidant chez les professionnels par le biais de l’information et de la formation et à la réalisation d’actions de sensibilisation auprès des jeunes aidants. Le deuxième axe consiste à mettre en place un accompagnement global avec l’organisation de séjours de répit et d’expression artistique, la mise en place de temps collectifs mensuels et bien sûr, la mise en place d’un suivi individuel et psychologique par les professionnels de la Plateforme.

Lire la suite

Accessibilité et Convenance des Espaces de Vie - ACCEV : le label des usagers

APF France Handicap - 75

APF France Handicap milite de longue date pour l’accessibilité pour tous de tous les lieux ouverts au public. Aujourd’hui, au-delà de la mise en accessibilité, l’association souhaite développer la « Haute qualité d’usage » (satisfaction de l’usager), en partenariat avec le CRIDEV, bureau d’études et de recherche associatif spécialisé depuis plus de 40 ans sur la haute qualité d’usage en matière d’accessibilité pour tous. Le référentiel sur lequel se fonde l’obtention du label Haute qualité d’usage ACCEV a été élaboré avec des usagers et des experts haute qualité d’usage. Il ne s’agit pas d’apprécier un lieu ou un produit en termes d’accessibilité mais bien d’aller au-delà et d’évaluer l’usage au regard d’une particularité liée à un handicap. Pour que cette haute qualité d’usage devienne la règle, l’APF va déployer un vaste programme de formation à destination de ses bénévoles et de ses professionnels, l’objectif étant de constituer une équipe de référents, d’auditeurs et de formateurs capables de diffuser cette nouvelle norme d’accessibilité.

Lire la suite

CAMSP VALS PRES LE PUY

APAJH 43 - 43

Contraint de déménager, le Centre d’action Médico-sociale Précoce, structure spécialisée à l’accueil des jeunes enfants (0 à 6ans), a saisi l’opportunité de rachat d’une ancienne école primaire que lui proposait la commune de Vals près-le Puy. Les Locaux sont particulièrement accessibles et sécurisés de par leur destination initiale avec, un parking devant le bâtiment, un terrain clôturé et sécurisé et des bâtiments de plain-pied sur un terrain plat. En outre, ces nouveaux locaux vont permettre d’aménager une salle dédiée et équipée à l’autisme, et d’accueillir un acteur spécialisé dans la déficience visuelle, le Centre régional des déficients visuels. Ainsi pour ces deux types de handicap, les enfants pourront bénéficier d’un accompagnement plus adapté et ceci de manière plus précoce.

Lire la suite

Le Rire Médecin

Le Rire Médecin - 75

L'association "Le Rire Médecin" propose des interventions de clowns dans différents services de l’hôpital Necker, notamment en pédiatrie générale, en neurochirurgie, ou en réanimation pour les enfants hospitalisés et leurs parents. Le service de pédiatrie générale comprend un secteur accueillant les bébés qui souffrent de pathologies congénitales - notamment le syndrome ‘Pierre Robin’ ou trouble de la déglutition - entravant le développement de ces enfants d'une part, et leurs capacités à se nourrir d'autre part. La cheffe du service de pédiatrie générale souhaite ouvrir un nouveau programme du Rire Médecin pour les enfants de ce service et leurs parents, extrêmement démunis et angoissés face à cette pathologie - puisque la mère se trouve dans l’incapacité de nourrir son enfant. L'association a besoin d'une subvention pour lancer l’expérimentation du programme sur 24 mois, et pour réaliser une étude d'impact à deux ans, afin de démontrer les effets bénéfiques du programme qui permet à la fois de procurer de la détente aux enfants, et de réduire le stress des parents.

Lire la suite

ECO HANDI HAMMAM M'EAUX SPA

M'EAUX SPA 77 - 77

M’EAUX SPA 77 est un SPA Sauna Hammam accessible et adapté aux personnes en situation de handicap sur la ville de Meaux ((cf. https://youtu.be/YN8Hd2aYqmk). Le dirigeant M. Kader TADJER a initié ce projet après avoir lui-même était confronté à la non-accessibilité des Spas et hammams aux personnes en situation de handicap. A partir de cette situation qu'il a vécu comme une opportunité pour faciliter l'inclusion sociale et professionnelle des personnes handicapées, il a initié ce projet en partenariat avec différentes structures médico-sociales et sociales de son territoire. Ainsi, différentes activités au sein de son établissement seront réalisées par des personnes en situation de handicap qui seront salariées de son hammam ou qui sont bénéficiaires / résidents de structures médico-sociales. Pour exemple, le salon de thé, sera géré et animé par une équipe de 4 travailleurs d'un ESAT de proximité, 2 masseurs futurs salariés sont déficients visuels. Par ailleurs, il a initié des partenariats avec une MAS accueillant des personnes autistes afin de privatiser l'espace 1/2 journée par semaine afin de les familiariser au lieu et en prévoyant la possibilité de minimiser les stimuli sensoriels ( baisse de l'intensité lumineuse, régulation de la chaleur, volume sonore réduit...). Il a également mis en oeuvre avec le CCAS de la Ville de Meaux, une tarification sociale pour des personnes en grande fragilité dans le cadre d'un processus de redynamisation. L'entreprise est agrée Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale et a pour ambition d'obtenir l'agrément d'Entreprise Adaptée au bout des 2 premières années d'activités.

Lire la suite

Création d'un pôle médico-social spécialisé Handicap Psychique ALHPI et d'une plateforme SAMSAH

Association Accompagner Le Handicap Psychique en Isère - 38

Sans excès d’originalité, l’association ALHPI s’est construite de façon empirique par la succession et l’enchevêtrement de créations, mais aussi d’absorptions, de plusieurs établissements et services médico-sociaux spécialisés dans l’accueil et l’accompagnement de personnes en situation de handicap psychique. A l’heure de la promotion de parcours personnalisés, fluides et sans rupture – et profitant d’un contexte propice au changement (acquisition d’un immeuble et ouverture d’un nouveau service) – l’association ALHPI souhaite aujourd’hui emprunter le chemin de l’innovation et de la cohérence en faveur de ses usagers et de leurs proches. L’ambition est claire : rompre avec la dichotomie institution/domicile et l’opposition usager/personne pour que se substitue à « un projet, deux vies » un véritable « projet DE vie » dans sa globalité. L’ALPHI propose ainsi de créer un véritable pôle médico-social dédié au handicap psychique regroupant sur un même lieu le Service d’accueil de jour (SAJ), les deux Services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapé (SAMSAH) et le siège de l’association.

Lire la suite

CAMSP d'Alès

CCAS D'Alès - 30

Le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce d’Alès (CAMSP) créé en 1982 dispose d’un agrément de 80 places, a développé une expertise sur la prise en charge des grands prématurés (naissance entre la 28ème et 32ème semaine de grossesse) et l'accompagnement au dépistage des enfants avec des Troubles du Spectre Autistique (TSA). Installé depuis la création dans les locaux d’une ancienne magnanerie, ces derniers sont devenus inadaptés à l’accueil et à l’accompagnement des enfants en situation de handicap et aux besoins de leurs proches aidants. Aujourd’hui, leur projet de construction de nouveaux locaux avec des espaces de prises en charge individuelles et collectives se concrétise. Conçu dans le cadre d’une démarche participative territoriale, il apporte des éléments de réponse à différents besoins exprimés tant par des professionnels médicaux ou para-médicaux du territoire que par les usagers. Ainsi, un espace accueil des familles avec des postes informatiques permettant le travail à distance et une balnéothérapie mutualisée avec l'APF 30 ont été intégrés au programme qui devrait être livré 2ème trimestre 2021.

Lire la suite

Maison pour l'autisme

CERESA (Centre Régional d'Education et de Services pour l'Autisme) - 31

L'association CeRESA fut créée en 2005 par des parents et la Professeure de Psychologie Bernadette Rogé (Maison de la Recherche de l'université Jean Jaurès de Toulouse) pour répondre aux besoins d'informations et d'accompagnement des familles d’enfant ayant des Troubles du Spectre de l'Autisme (TSA). Aujourd'hui, l'association CeRESA gère 7 services répartis sur la Haute-Garonne et le Lot dont 3 SESSAD, 2 Unités d'Enseignement, 1 pôle de formation et 1 plateforme de services. L’association souhaite construireune "Maison de l’Autisme" pour accueillir les différents services de l'association : 2 SESSAD (SESSAD Smile pour les enfants de moins de 4 ans et SESSAD ACCES 31 pour les enfants de plus de 4 ans) et la plateforme de prestations externes (Trampoline) intervenant tous sur le département de la Haute-Garonne. L’accompagnement mis en place au sein des établissements de l'association s’appuie sur la méthode DENVER, dispositif innovant en France. En ce sens, le bâtiment doit répondre à des exigences en matière d’isolation phonique, acoustique, de sensibilité lumineuse et neutralité des espaces. La méthode Denver est une méthode éducative, comportementale, développementale et relationnelle qui utilise les connaissances du développement émotionnel et cognitif de l’enfant. Elle est centrée sur l’enfant et ses émotions positives, et non sur l’enseignement de l’adulte.

Lire la suite

AppLinou BEP

Université de Lorraine - 54

Le Laboratoire Lorrain de Psychologie et Neurosciences de la Dynamique des Comportements (2LPN) est une unité de recherche de l'Université de Lorraine. Dans le cadre du projet LINUMEN (Littératie et Numératie Emergentes par le Numérique), retenu par le Programme d’Investissement Avenir 2 (PIA2) du Ministère de l’Education Nationale, une équipe de chercheurs en psychologie, informatique et sciences de l'éducation a conçu l’application « AppLinou - Apprendre avec Linou en maternelle » - un outil numérique qui permet de développer et de renforcer les compétences liées à la littératie* et la numératie** émergentes chez les enfants en âge préscolaire (4 à 6 ans). L’ambition de l'équipe de chercheurs du Laboratoire 2LPN est aujourd’hui de développer une version adaptée de l'application AppLinou pour des enfants à BEP « Besoins Educatifs Particuliers*** » du même âge, puis de réaliser une étude de l'impact de son utilisation sur une population d'enfants de 4 à 6 porteurs de TSA. Les résultats obtenus sur ce public autiste seront ensuite étendus sur l’ensemble des enfants à Besoins Educatifs Particuliers, les besoins des enfants porteurs d’autisme étant les plus importants. L'objectif est ensuite de diffuser cette étude et d’en présenter l'application aux enseignants et aux psychologues de l'Education Nationale en Meurthe et Moselle d’abord, puis sur le reste du territoire. Une version commercialisable de l’application devrait être développée à terme.

Lire la suite

FAM Le Châtaignier et le Charme

APEI Centre Alsace - 67

Le Foyer d'Accueil Médicalisé Le Châtaignier, porté par l'APEI Centre Alsace, dispose actuellement de 38 places d’accueil dont 2 temporaires et de 4 places d’accueil de jour pour personnes adultes polyhandicapées ou pluri-handicapées très dépendantes. Ces personnes nécessitent un accompagnement dans la quasi-totalité des actes de la vie quotidienne. L'APEI Centre Alsace a décidé, pour améliorer le confort d’hébergement et d’accueil de ses résidents devenu très insuffisant, de réaliser une extension des locaux du Foyer d'Accueil Médicalisé Le Châtaignier. Cet aménagement prévoit de transformer les 9 chambres doubles en 9 chambres individuelles, plus spacieuses, et de créer 9 nouvelles chambres, toutes entièrement équipées. Il permettra d'améliorer nettement la prise en charge des résidents, dont la plupart sont âgés, et pour qui l’hébergement en chambre double devenait très inadapté pour la prise en charge et les soins quotidiens. Le projet inclut aussi la création de 4 places supplémentaires portant la capacité d'hébergement à 42 places, par une « extension non importante » autorisée par l’ARS Grand-Est, et répondant ainsi au déficit de places de la région.

Lire la suite

Programme CAP'

Fondation Paralysie Cerebrale - 75

La Fondation Paralysie Cérébrale à lancé en 2019 le programme de recherche médicale CAP visant l'évaluation de la méthode HABIT-ILE chez les enfants avec paralysie cérébrale (PC) en Âge Préscolaire (entre 1 et 4 ans). Des équipes de recherche européennes sont mobilisées. Pour la France ce sont des équipes des CHU de Brest et Angers qui sont impliquées. L’objectif principal du programme CAP’ est d'évaluer dans 2 études randomisées menées chez 100 enfants atteints de Paralysie Cérébrale unilatérale ou bilatérale, d’âge préscolaire âgés de 1 à 4 ans, l'effet de 2 semaines de thérapie HABIT-ILE • sur la performance bimanuelle (enfants avec Paralysie Cérébrale unilatérale) • sur la fonction motrice globale (enfants avec Paralysie Cérébrale bilatérale) en comparaison à deux semaines d'activité motrice habituelle (groupe témoin). Le développement d’interventions précoces et efficaces est l’un des défis de la prise en charge des enfants présentant une paralysie cérébrale. La thérapie HABIT-ILE (Hand and Arm Bimanual Intensive Therapy Including Lower Extremity) est un nouveau type de rééducation intensive impliquant une stimulation constante des membres supérieurs et inférieurs. Cette méthode a montré qu’elle améliorait la fonction motrice des membres supérieurs et inférieurs chez des enfants de plus de 6 ans atteints de Paralysie Cérébrale unilatérale et bilatérale. A ce jour, les familles françaises ayant pu suivre des stages de thérapies de rééducation HABIT’ILE en Belgique relèvent de vrais gains pour leurs enfants favorisant ainsi leur autonomie et permettant de soulager par conséquent énormément le quotidien des parents aidants. C'est pour quoi, pour ne pas désavantager les jeunes enfants inscrits dans le groupe témoin, il est prévu qu'ils puissent bénéficier au terme de l'étude des stages rééducation basée sur cette thérapie

Lire la suite

FAM Simone Veil "Hors les Murs"

Association Autisme en Île de France - 75

Le projet d’extension du FAM Simone Veil ou projet FAM « Hors les Murs », a été retenu dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt de l’ARS Ile de France, lancé en juillet 2018. Le FAM actuel situé au cœur du Village Saint Michel, dans le 15e arrondissement de Paris dispose aujourd’hui de 33 places pour adultes autistes, (réparties en Centre d’Accueil de Jour Médicalisé, Foyer d’Accueil Médicalisé et Foyer d’Hébergement). Le projet d’extension comprend à la fois la création de 19 places supplémentaires, portant la capacité totale de l’établissement à 52 places, et une redistribution de ces places entre les locaux existants du Village Saint Michel, et de nouveaux locaux d’autre part , qui abriteront 16 places de Centre d’Accueil de Jour Médicalisé, 6 logements d’apprentissage sur site agréés Foyer d’Accueil Médicalisé et 3 logements externalisés agréés Foyer d’Hébergement. L’établissement a su montrer l’importance qu’il porte à la dimension accompagnement vers l’autonomie - notamment par l’accès au logement individuel et à l’insertion professionnelle. L’Association Autisme Île de France a acquis d’anciens bureaux situés à proximité immédiate du Foyer Simone Veil actuel, afin de les transformer et d’y installer l’extension du Centre d’Accueil de Jour et les appartements d’apprentissage. Les 3 studios externalisés ont été identifiés, et deux sont occupés par des bénéficiaires. Le principe de l’opération a été approuvée par les autorités de tarification et de contrôle - ARS et Ville de Paris.

Lire la suite