Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

FAM Les écluses

Association Aurore - 75

L'association Aurore porte le projet de création d'un Foyer d'Accueil Médicalisé pour 30 personnes souffrant de troubles du spectre de l'autisme en plein de coeur de Paris. L'hébergement sera réparti en 5 appartements de 6 personnes dont une unité expérimentale pour les situations complexes avec 3 places d’accueil temporaire. Face aux besoins d'accompagnement très importants sur la région Île-de-France, le FAM ouvrira temporairement à Marly le Roi (département des Yvelines), dans un ancien centre d'accueil pour personnes en situation de handicap. Il déménagera courant janvier 2020, à Paris, dans un immeuble rénové par le bailleur social 3F, dont l'association Aurore sera locataire. L'objectif est d'utiliser l'environnement de proximité, le quartier, comme outil d'accompagnement, pour favoriser l'autonomie et l'inclusion sociale, en complément des aménagements intérieurs (salle d'activité, espace snoezelen, lieu de repli et de répit, etc.) entièrement pensés et adaptés pour les personnes souffrant de troubles autistiques.

Lire la suite

Création de la plateforme numérique PARVIS

UNAFTC - 75

L'UNAFTC porte le projet PARVIS « PARcours de Vie Sans rupture », une plateforme numérique et collaborative qui rassemblera les solutions et les dispositifs pour un parcours de vie et de santé sans rupture des personnes cérébrolésées et leurs familles. Elle s'adressera à tous types d'utilisateurs investis de manières diverses sur la thématique du traumatisme crânien : personnes cérébrolésées, aidants, professionnel, adhérents ou non à l'UNAFTC et grand public. Cet outil sera à la fois un espace public permettant de partager l’information sur la cérébrolésion (santé, vie sociale, habitat etc.), d’identifier rapidement un professionnel, une solution d’accueil ou de témoigner de son parcours. C’est également un outil de travail interne, puisque la plateforme rassemblera l’ensemble des sites internet des AFTC et des GEM de l’association et sera utilisé comme un extranet (échanger sur une situation complexe, accès à un annuaire des experts, communication en ligne, organisation de rencontre métier etc.). Lauréat de l’appel à projet démocratie sanitaire et e-santé du Ministère des Solidarités, PARVIS fonctionnera comme un centre de ressources numériques au service de tous les acteurs de la cérébrolésion et améliorera la participation des personnes en situation de handicap et leurs aidants dans leur parcours de soins et de vie.

Lire la suite

Accueil de loisirs ALSH et GEM L'Enfant Soleil

Association L'Enfant Soleil - 16

Reconnue depuis septembre 2010 comme Accueil de loisirs Sans Hébergement pour enfants en situation de handicap, l’association L’Enfant Soleil accueille des enfants lourdement handicapés de 3 à 20 ans sur des temps péri et extra- scolaires. Elle organise aussi des groupes de paroles pour les proches aidants de ces jeunes : les parents et fratries. Face à l’avancée en âge de ces jeunes, l'association a développé des activités de socialisation pour les jeunes adultes, et a été autorisée par l’ARS à ouvrir un GEM – Groupe d’Entraide Mutuelle. Ces deux services permettent de proposer une continuité d’accompagnement pour les enfants et jeunes adultes sans solutions. De plus, en termes d’organisation et d’optimisation des locaux, ils se complètent en proposant des temps d’activités sur des périodes différentes : les enfants sur les temps périscolaires ; les jeunes adultes, le week-end, le soir ou en journée. Au fil de son développement et avec la progression constante des besoins des familles, le manque d’espace devient problématique; c’est pourquoi l’association souhaite réaliser des travaux de modernisation et ainsi améliorer la qualité des accueils réalisés pour ses publics: enfants lourdement handicapés, jeunes adultes autistes et lourdement dépendants, les leurs familles et fratries. Ce service apporte un véritable soutien aux aidants pour des familles qui peuvent aussi avoir des moments de répit, voire reprendre leur travail.

Lire la suite

Le Hameau d'Olivier - Cheval & Handicap

Association le Hameau d'Olivier - Cheval et Handicap - 57

L’association Le Hameau d’Olivier - Cheval&Handicap a été créée pour offrir à des personnes autistes ou en situation de handicap autre, une activité d'accompagnement et de médiation par le cheval. Elle souhaite construire et aménager une structure de médiation par le cheval sur un terrain situé dans le parc du château de Volkrange et qui lui a été donnée en bail emphytéotique par la ville de Thionville. Chaque personne accompagnée bénéficiera d'un parcours d'accompagnement individuel ciblé au travers de séances personnalisées. Une équipe médicale pluridisciplinaire suivra chacune des personnes, notamment à l’aide d’un programme d’évaluation à l'issue de chaque séance. La demande de permis de construire a été déposée et le début des travaux est programmé fin 2019 ou début 2020.

Lire la suite

VRF Lyautey - Grand Est

OHS Lorraine - 54

L’aide et le répit des aidants est un enjeu majeur identifié à travers la Loi d’Adaptation de la Société au vieillissement. Le projet Village Répit Familles Lyautey s’inscrit dans cette opportunité et propose une nouvelle offre de service qui viendra compléter le panel de services que propose déjà l’Office d’Hygiène Sociale de Lorraine, au sein de la région Grand Est - à savoir l'accompagnement des parcours de vie des enfants jusqu'aux personnes agées, en situation de fragilité (handicap, avancée en âge, situation sociale) . Porté par cet organisme, ce projet situé au sud de la Meurthe-et-Moselle, sera le premier Village Répit de la région. Il pourra accueillir jusqu’à 55 personnes en situation de handicap, personnes âgées et leurs aidants sur deux sites, un site principal à Sion et un autre à Flavigny-sur-Moselle. Le projet s’inscrit dans le périmètre de l’ensemble des établissements de l’OHS Lorraine. Il nécessite la réhabilitation complète d’une ancienne maison de convalescence désaffectée, un aménagement paysager et un ensemble d’aménagements permettant de proposer une offre de service complète et adaptée. Une étude de faisabilité a montré la viabilité d, l'architecte a été choisi mas les études architecturales et le permis de construire seront déposés une fois que les membres du CCAH se seront positionnés. L'OHS attend également une subvention de la CNSA. Comme c'est le cas pour le projet VRF de Couches, le CCAH est sollicité avant l'étude architecturale et la finalisation du plan de financement.

Lire la suite

CAJM Atypique le Relais

Fondation L'Elan Retrouvé - 75

Le CAJM (Centre d'accueil de Jour Médicalisé) Atypique le Relais est une structure socialement innovante portée par l'Association l'Elan Retrouvé. Il s’agit d’un dispositif atypique et unique qui accueille 15 jeunes et adultes avec troubles du spectre de l’autisme et troubles du comportement et de la communication associés. Parce qu’elles font partie des cas dit « complexes », avec des problématiques de violence, ces personnes sans solution n’ont souvent jamais été accueillies ni en Foyer, ni en Accueil de Jour et n’ont jamais eu accès à une prise en charge médico-sociale. Historiquement les associations Le Relais et Le Silence des Justes, nées en Seine Saint Denis début 2000, prenaient en charge ces cas complexes ainsi que leurs familles souvent totalement démunies. Les deux associations permettaient également à des jeunes sans emploi de se former au métier d’éducateur. En 2018 seulement, l’association Le Relais obtient l’agrément de l’ARS. C’est l’histoire des deux fondateurs de ces associations qui a inspiré le film « Hors Normes » d’Eric Toledano et Olivier Nakache, qui sortira le 23 octobre 2019. Depuis la reconnaissance tardive de l’ARS, la MDPH oriente des personnes atteintes d’autisme sévere vers le CAJM Atypique pour une période d'un an renouvelable, afin qu'elles puissent intégrer une autre structure, une fois que leurs aptitudes sociales se sont améliorées. Les locaux actuellement situés dans le 18ème arrondissement de Paris sont inadaptés au projet médico-social et éducatif du centre. De nouveaux locaux situés dans le 19eme à Paris ont été acquis par la Fondation L’Elan Retrouvé, et des travaux d’aménagement seront nécessaires pour adapter ces locaux aux besoins des bénéficiaires.

Lire la suite

Les Bobos à la Ferme

La Fabrique des connexions - 62

A l’initiative d’Elodie et Louis, parents d’une enfant en situation de handicap, le projet les Bobos à la ferme a démarré en 2017 avec le Laboratoire de répit, dont l'objectif est de soutenir les aidants familiaux et en particulier les parents d'enfants en situation de handicap. Des rencontres "Les rendez-vous des parents extraordinaires", des ateliers, des événements et des séances d’information, ont fait rapidement du Laboratoire de répit, un lieu ressource pour les aidants du territoire. Pour apporter de nouvelles solutions et rendre effectif le droit au répit, le projet Bobos à la Ferme se poursuit avec la création d'hébergements touristiques et de séjours adaptés. 4 gîtes, deux chambres d'hôtes et deux salles polyvalentes seront aménagés dans un ancien corps de ferme, également lieu de vie des deux porteurs de projets. Cette offre touristique accessible s'adresse aux aidants, aux personnes en situation de handicap, aux touristes avec des prestations à la carte (relayage, loisirs, prévention santé, bien-être), pour répondre aux attentes et besoins de chacun. Ce lieu contribue à une meilleure reconnaissance des aidants familiaux dans un environnement inclusif et innovant.

Lire la suite

Boutchous

BA2I - 56

Les jeunes enfants en situation de handicap n’ont quasiment pas accès à un mode d’accueil individuel. Cette recherche d’un mode d’accueil individualisé n’est pas valorisée ni accompagnée. Il n’existe pas ou rarement de répertoire des assistant(s) maternel(le)s (ASSMAT) qui acceptent d’accueillir des enfants en situation de handicap ce qui rend les démarches complexes. Les parents utilisent alors le système familial pour faire garder leur enfant avec des conséquences parfois radicales comme l’arrêt d’un emploi. Afin de permettre à plus de jeunes enfants d’être accueillis chez des ASSMAT, l’association BA2 dans le département du Morbihan va créer un Pôle Ressoucres Handicap, démarche soutenue par la CAF et le CD 56. Ce Pôle Ressources Handicap va permettre à partir de l’automne 2019 de remplir plusieurs missions : - Accompagner les parents dans la démarche de recherche d’un accueil - Accompagner et former des ASSMAT pour l’accueil de jeunes enfants handicapés - Mettre en synergie et faire le lien entre ces 2 populations

Lire la suite

Le Cartable Fantastique

Le Cartable Fantastique - 91

Le Cartable Fantastique oeuvre pour l’inclusion scolaire d’enfants en situation de handicap et plus particulièrement dyspraxiques (perturbation de la coordination des gestes et du regard). En croisant regards scientifiques et pédagogiques, l’association créé et adapte des supports pédagogiques et développe des outils numériques de compensation ou d’adaptation.Le Cartable Fantastique sollicite le CCAH et ses membres pour un soutien financier permettant la réalisation de 2 projets : les Fantastiques Exercices mathématiques (développement de la banque de ressource pédagogique en mathématiques adapté aux enfants dyspraxiques et notamment au collège) et les Plug-in du Cartable Fantastique (développement de fonctionnalités sur Libre Office & Word qui facilitent la lecture de l'enfant et du jeune du primaire au lycée). Tous les outils du Cartable Fantastique sont gratuits

Lire la suite

Maison Tremplin de l'ESAT D'Allamps

GIP HANDICAP ET INSERTION - 54

L'Esat d'Allamps, portée par le GIP Handicap et Insertion envisage la construction d'une "maison tremplin". Dans la continuité des ateliers d'initiation à la vie autonome, mis en place il y a trois ans, pour que les travailleurs de l’ESAT puissent développer des compétences sociales et une plus grande autonomie, ces logements d'essai permettront à deux personnes en situation de handicap de l'ESAT de s'initier à l'habitat indépendant pour une période déterminée, afin d'intégrer à terme un logement autonome ou quasi-autonome. La maison comprendra trois studios et un espace commun de 38 m2, qui permettra à l’équipe socio-éducative d'appréhender avec les occupants de la maison les règles de vie commune, les notions de citoyenneté et de respect de l’autre.

Lire la suite

CAMSP de Montélimar

APAJH DE LA DROME - 26

Alors que les politiques publiques en faveur de l’accompagnement des personnes en situation de handicap favorisent le décloisonnement et la coopération entre les acteurs de terrains pour transformer la logique d’accompagnement institutionnel en une logique de parcours, l’APAJH de la Drôme saisit l’opportunité du déménagement de plusieurs services d’une association partenaire pour mettre en place un pôle enfance favorisant les transversalités et les pratiques partagées entre plusieurs équipes. Le futur pôle enfance sera composé d’un Centre médico-psycho-pédagogique (CMPP), d’un Service d’éducation spéciale et de soins à domicile pour les enfants et jeunes avec un handicap moteur (SESSAD) et du Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP). L’installation du CAMSP de Montélimar dans de nouveaux locaux répondant aux standards modernes permettra également d’améliorer la qualité de la prise en charge des enfants.

Lire la suite

CAMSP 65

GIP CAMSP 65 - 65

Le Groupement d’Intérêt Public CAMSP 65 (Centre d’Action Médico-Sociale Précoce) est un service de prévention, dépistage et diagnostic précoce des troubles de l’enfant de 0 à 3 ans. Il est composé d’une équipe pluridisciplinaire médicale, para-médicale et éducative. Selon les bilans que l’équipe du CAMSP réalisent, un diagnostic peut être posé et/ou des prises en charge thérapeutiques ou éducatives peuvent être proposées afin d’accompagner les familles et leurs enfants. Le GIP CAMSP 65 accueille environ 180 enfants par an, dans des locaux qu’il loue au sein d'un ensemble de bureaux dont le propriétaire refuse l'accès en voiture. Afin de répondre à l'accroissement du nombre de familles accueillies et d'enfants suivis, le GIP CAMSP 65 a décidé de faire construire des locaux spécifiques d'une superficie de 400m². Ainsi, ces nouveaux locaux pour le CAMSP 65 seront plus grands, plus accessibles et doté d'un espace extérieur, pour une meilleure prise en charge des enfants et de leurs familles.

Lire la suite

Relayage / Une plateforme de répit et d'accompagnement

Association Apei Ouest 44 - 44

Deux services d’Aide aux aidants, le service d’aide aux aidants de l’APEI Ouest 44 et Al’Fa Répit; et un service à la personne, l’ADMR 44, travaillent en partenariat depuis quelques années pour proposer un nouveau service de relayage en Loire Atlantique. Suite à l’accord du ministère au printemps 2019, ce service va pourvoi expérimenter l’organisation sous le modèle du concept québecois du balluchonnage d’un service de répit au domicile des aidants allant de 36 heures à maximum 6 jours consécutifs par le même intervenant (dérogation au droit du travail) : un intervenant référencé et formé est mobilisé pour remplacer l’aidant au domicile sur les tâches qu’il effectue au quotidien auprès de son proche aidé ou sur des extra : (sorties, loisirs…) Les missions et le cadre d’intervention sont convenus avec la personne et l’aidant : aide à la toilette, aux déplacements, à la prise de repas, à l’élimination… Le relayeur ne remplace pas les autres intervenants au domicile. C’est une présence rassurante qui intègre une veille et qui propose des divertissements, sorties… L’expérimentation va se poursuivre sur 3 ans et permettre d’intervenir auprès des aidants de personnes en situation de handicap mental et cognitif, quel que soit leur âge et situation.

Lire la suite

VRF Mardor

Croix-Rouge française - 71

L’association La Croix-Rouge française gérait depuis de nombreuses années un établissement de Soins de Suite et de Réadaptation dans le département de Saône-Et-Loire, à Couches en zone rurale. Sur recommandation de l’ARS, l’association a transféré son établissement à Châlon sur Saône afin d’être géographiquement au plus près des autres établissements sanitaires départementaux, transférant ainsi ses emplois de Couches à Châlon. Afin d’utiliser les bâtiments laissés disponibles et de maintenir un nombre d’emplois importants sur le site, la Croix-Rouge française travaille depuis plusieurs années avec l’association Vacances Répit Familles à la création d’un Village Répit Familles (VRF) sur le site. Un VRF accompagne de façon temporaire une personne aidée et son aidant familial dans une structure de tourisme proposant un accompagnement médico-social à la personne aidée. L’accompagnement des aidants est un enjeu prioritaire en France et les bâtiments et leur situation sont des atouts à la conduite d’un tel projet. C’est véritablement le premier VRF qui va naître à Couches. L’établissement disposera en effet de 120 places (30 temporaires en EHPAD, 30 temporaires en FAM et 60 pour les aidants familiaux) pour répondre à un besoin de répit pour les aidants et leurs aidés, personnes handicapées et/ou âgées. Les autres VRF s’adressent en effet soit aux personnes âgées, soit aux personnes handicapées et ont au plus une capacité de 25 places. Le projet est en phase de finalisation de sa construction avant la phase de mise en œuvre. Les agréments médico-sociaux ont été obtenus, une première subvention du Conseil Départemental de 400 000 € va permettre de lancer les études architecturales et l’appui politique est moteur dans la concrétisation du projet. C’est à ce stade que les membres du CCAH sont sollicités, avant l’étude architecturale et la finalisation du plan d’investissement par l’emprunt. L’établissement ouvrira en 2021/2022.

Lire la suite

Foyer de vie Saint Nicolas de Boisset

Association Résidence Saint Nicolas - 15

Après avoir répondu à un appel à projets lancé par le Conseil Départemental du Cantal, la candidature de l’association Résidence Saint Nicolas a été retenue pour la construction et l’ouverture d’un nouveau foyer de vie de 40 places pour adultes souffrant de troubles psychiques. Dans un deuxième temps, le choix du site s’est porté sur la Commune du Boisset qui a proposé de donner un terrain viabilisé à l'association pour qu’elle réalise la construction du nouveau foyer de vie. L’établissement construit sera donc situé en milieu rural, au centre du village de 600 habitants du Boisset. Avec ce projet l’association Résidence Saint Nicolas, apporte une alternative à l’hospitalisation en service psychiatrique des personnes atteintes de troubles psychique (schizophrénie, troubles bipolaires, etc.). Le futur foyer de vie sera aussi une réponse à l’avancée en âge de ces publics car, il accueillera prioritairement des personnes de plus de 40 ans. Par ailleurs, ce projet revêt un caractère innovant par le rôle que souhaite jouer le Foyer de vie du Boisset dans la vie locale du village. En effet en mettant à disposition ses ressources médicales pour les habitants, le foyer se positionne comme un véritable acteur de l’aménagement de ce territoire rural. Le handicap est une solution face aux conséquences de la désertification médicale que subisse les habitants du Boisset. Ce projet peut changer les représentations sociales négatives autour du handicap.

Lire la suite

Inclood

Inclood - 75

Pour la première fois, une application numérique se voit mise au service de la Langue des Signes (LSF) et rend le plaisir de lire accessible aux enfants et adultes sourds, sans exclure les lecteurs non sourds. Depuis 2016, Inclood, entreprise de l'Économie sociale et solidaire (ESS), présente un catalogue de livres bilingue français / LSF. En partenariat avec la maison d'édition L'École des Loisirs, Inclood souhaite enrichir son catalogue de 5 nouveaux livres à destination des enfants. Avec l’application d'Inclood, disponible sur tablette ou mobile, à partir du scan du livre papier, une vidéo se lance et traduit le contenu en LSF fluide et instantanée. Gratuite, l’application est facilement téléchargeable sur Google play ou sur l’App Store.

Lire la suite

Handicap et dépendance : quelle politique pour les aidants actifs ?

VIVRE FM - 75

Dans la continuité du programme « Salariés Aidants, parlons-en ! », en partenariat avec le CCAH sur l’année 2018, la radio Vivre FM va organiser les 1ères Assises des Aidants sur le thème : « Handicap et dépendance : quelle politique pour les aidants actifs ? » Le colloque se déroulera en novembre 2019 à Paris et devrait réunir 200 personnes parmi lesquelles élus et hauts responsables. Il aura notamment pour objectif de sensibiliser aux difficultés des aidants actifs.

Lire la suite

Restructuration de l'ITEP de Guron

Association Saint Louis de Guron - 86

L’ITEP, Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique, de Guron accueille des enfants, adolescents et jeunes adultes présentant des troubles du comportement et de la conduite. Il offre un dispositif dit ITEP proposant une palette d’accompagnement allant de l’internat à l’intervention à domicile, des classes externalisées en milieu ordinaire et des accompagnements individualisés modulables selon les besoins des familles et des jeunes. L’association Saint Louis de Guron reconnue d’utilité publique gère depuis 1920 cet Institut qui œuvre à l’inscription dans « le milieu ordinaire » des enfants qui lui sont confiés. L’ITEP répond ainsi aux attentes de familles en difficulté et sans solution ayant des enfants à besoins complexes qui mettent en difficultés l'Education nationale et les professionnels spécialisés et mettent à mal le quotidien des familles. Le site historique à Guron héberge l'internat et les unités d’enseignement général et professionnel. En complément, deux sites ont été créés à Poitiers pour les adolescents afin de favoriser leur apprentissage de l’autonomie au sein de la cité. Suite à la construction de bâtiments d’hébergement sur les sites de Payré et de Poitiers ainsi que du pôle thérapeutique, l’Association s’est engagée dans une 3ème phase de travaux qui prévoit la construction des espaces d’apprentissage et d’enseignements.

Lire la suite

Structure expérimentale dédiée à des enfants des enfants et adolescents en situation de handicap confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance de Paris

Mutuelle La Mayotte - 95

Face au nombre élevé d'enfants et adolescents relevant d'une situation sociale difficile, et relevant autant du handicap que de l'Aide Sociale à l'Enfance, la Ville de Paris a souhaité initié la création d'une structure expérimentale (un tel fonctionnement n'existe pas par ailleurs) pour accompagner ces jeunes. Ce projet, comme tous ceux portés par le promoteur Mutuelle La Mayotte sur son cœur de métier au travers de son expérience de gestion d’ITEP et d’IME, conjugue 3 dimensions : éducative, pédagogique, et thérapeutique. Il aura pour objectif d’assurer une continuité de l’accompagnement grâce à la mise en œuvre d’une palette de réponses qui s’adapte aux besoins de la personne accueillie, et cela 365 jours par an, 24h sur 24. Un établissement sera donc construit sur le site historique de la Mutuelle de la Mayotte à Montlignon (95) et pourra accueillir 20 jeunes de 9 à 20 ans. Le projet d'établissement reposera fortement sur les partenariats noués avec des structures médico-sociales pour accompagner de façon personnalisée les jeunes.

Lire la suite

Résidence le Clair Bois

Association Autisme en Île de France - 78

Le vieillissement des personnes accueillies à la Résidence du Clair Bois, rendait la médicalisation de l’accompagnement année après année toujours plus nécessaire. L’association Autisme Ile de France a donc souhaité transformer son Foyer de vie (FV) en Foyer d’accueil médicalisé (FAM). Cette médicalisation induit une complète restructuration de l’établissement, avec d’une part la reconfiguration du pôle logement et notamment la construction de quatre unités de logement dont une destinée à l’accueil de huit nouveaux résidents et d’autre part, la rénovation des bâtiments actuels destinés à l’accueil du service administratif, de la salle de restauration et de la buanderie. Avec ce projet, l’association Autisme Ile de France veut garantir à ses résidents la possibilité de vieillir ensemble dans « leur maison », tout en leur assurant une certaine autonomie et indépendance par la création de chambres individuelles équipées de leurs propres sanitaires.

Lire la suite