Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

+ de 27 700 000 €

Montant des subventions en 2019 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Un palier, deux toits

Un palier, deux toits - 34

L’association « Un palier, deux toits » née en 2018 a pour ambition de créer un quotidien solidaire, ordinaire pour des personnes atteintes de maladies neuro-évolutives en leur permettant d’avoir accès à des soins d’une manière adaptée et mutualisée dans le respect de leur choix d’une vie autonome et non médicalisée. Elle initie ainsi des programmes d’habitats partagés proposant toute une offre de services et d’activités concourrant à un environnement bienveillant et dynamique, « meilleur rempart contre l’évolution des symptômes » (extrait de documents de l’association). Aujourd’hui, elle développe sur la commune de Pézenas (34) un projet d’habitat inclusif constitué de 2 appartements de plain-pied destinés à la colocation de personnes atteintes de maladies neuro-évolutives. L’investissement foncier de ces appartements neufs va permettre d’offrir aux personnes un aménagement idéal et adapté à ces pathologies aux évolutions progressives inexorables.L’habitat comprendra également un studio de répit / accueil temporaire pour des personnes qui souhaiteraient vivre un temps hors de chez leurs proches aidants et d’un espace de vie et d’activités partagé, qui sera ouvert à des personnes externes également atteintes de maladies neuro-évolutives.

Lire la suite

Le Renard et la Rose

Association Le Renard et La Rose - 45

L’Association Le Renard et la Rose s’appuie depuis sa création en 2017 sur l’innovation des pratiques liées à l’inclusion scolaire pour les enfants en situation de handicap et leurs parents. Elle crée en 2018 une école Montessori expérimentale qui accueille aujourd'hui 37 élèves de 3 à 12 ans dont 8 ayant des troubles du spectre autistique, des troubles du développement ou une déficience intellectuelle. Elle permet à des enfants en situation de handicap, qui n’étaient plus scolarisés, de vivre des journées complètes à l’école en s’investissant dans les apprentissages et en normalisant leurs comportements. L’association offre un soutien fort aux aidants avec une offre de répit, d'aide à la parentalité et de formation. Pour développer cette offre d'accompagnement, l'association expérimente le Modèle de l'Apprenant Compétent (Competent Learner Model - CLM), méthode inclusive venue des Etats-Unis pour favoriser l'autonomie des personnes handicapées. Ce programme forme les professionnels et les parents pour assurer une continuité entre l'école et le domicile et favoriser une meilleure coopération et compréhension entre les aidants familiaux, les professionnels et les enfants. Le CLM fait travailler chez l'enfant 7 domaines spécifiques que sont les capacités à observer, écouter, participer, résoudre un problème, parler, lire, écrire. La guidance évolutive permet à l'enfant de réaliser, dans un premier temps, avec un adulte ou un pair, puis de savoir demander de l'aide et enfin de réaliser en autonomie. L’objectif est de tirer de cette expérimentation les enseignements utiles à sa diffusion en France, avec une éducatrice spécialisée référente de la méthode

Lire la suite

Création de la selle adaptée Coralie

Fédération Handiane France - 30

L’association Handiane France a été créée à la suite de la loi de 2005 qui œuvre chaque jour pour faire de la nature et de la culture un espace de partage et de découverte pour tous et en tous lieux. Son ambition est de permettre à des enfants en situation de handicap de pouvoir se balader à dos d’âne en étant accompagnés de leurs familles et de leurs amis. Pour cela l’association a créé en 2010 - après 4 ans de recherche et développement avec le concours de l’école des Mines d’Alès, d’un artisan sellier-bourrelier et des professionnels de la Santé - un modèle de selle adaptée aux besoins spécifiques des enfants ayant des troubles cérébro-moteurs ou polyhandicapés. Afin de parachever la qualité du processus de conception, la selle a été reconnue comme dispositif médical et 11 âniers en sont détenteurs à titre gracieux pour qu’ils puissent proposer des balades à des enfants en situation de handicap sans surcoût financier lié à l’équipement. Aujourd’hui, suite à de nombreuses sollicitations de familles et de professionnels d’établissements médico-sociaux, l’association souhaite développer une selle adaptée aux enfants vivant avec des Troubles du Spectre Autistique (TSA) et lancer une production de 10 selles afin de les mettre à disposition auprès de nouveaux âniers. Ce seront près de 300 enfants par an qui pourront bénéficier des bienfaits d’une balade à dos d’âne

Lire la suite

Chez Eva

Espace Singulier - 91

L'association Espace Singulier propose des services de relayage et d’accompagnement des aidants de personnes en situation de handicap et de personnes âgées. Elle gère le Numéro Unique pour les Aidants de l’Essonne. Afin d’enrichir sa mission, l’association souhaite créer un lieu de ressources et de rencontres, mais aussi de soin et de prévention santé à Massy dans l’Essonne. « Chez Eva » sera à la fois un espace convivial de mixité sociale avec un café-restauration rapide et un espace de soin, pour des consultations médicales, des séances de soutien psychologique gratuites ou des séances de bien être pour les aidants et leurs aidés. Les professionnels de l’accompagnement et du soin auront également accès à ce soutien psychologique, dont le besoin s’est particulièrement fait ressentir avec la crise sanitaire. Ce dispositif de « Conciergerie sociale et solidaire - créatrice de lien », sera animé par les chargés de mission ressource et les relayeurs bénévoles d’Espace Singulier, qui assureront l’accueil, la mise en place de parcours de soin pour les aidants ou s’occuperont de l’aidé pendant la consultation ou le soin de l’aidant. Le modèle économique du lieu repose sur la vente de boissons et de restauration, et par la location des espaces de consultations à des professionnels. Le local choisi sera loué à un tarif préférentiel par la mairie de Massy.

Lire la suite

Maisons partagées Lyon Métropole

Association SIMON DE CYRENE LYON METROPOLE - 69

Construites sur le même modèle que les maisons Simon de Cyrène déjà existantes sur le territoire national, les maisons partagées de Villeurbanne vont permettre à 12 personnes traumatisées crâniennes et/ou cérébrolésées de « vivre ensemble » avec des personnes valides. Les futurs résidents bénéficieront à la fois : • D’un lieu d’habitation avec un logement personnel et répondant au principe de « vivre autonome sans vivre seul ». Les temps collectifs, dans des espaces prévus à cet effet, seront choisis et non imposés, • D’une réponse à un besoin d’aide et d’accompagnement au quotidien, en vue de franchir une étape dans un parcours d’autonomisation. • D’une insertion active dans le voisinage, la vie de quartier, l’environnement de proximité pour favoriser le lien social. L’habitat partagé au-delà des seules personnes en situation de handicap est un projet de mixité sociale. Ce point est fondamental.

Lire la suite

Plateforme pour aidants AARPB

Association AARPB la Brêche - 76

La plateforme de services pour aidants portée par l’Association d’Aide Rurale du Pays de Bray (76 – Seine Maritime) a pour vocation d’assurer en complément de l’offre de services existante : - une fonction d’information et de coordination de parcours des personnes en situation de handicap du territoire, qu’elles soient ou non, accueillies ou accompagnées par des Etablissements / Services Sociaux ou Médico-Sociaux - une fonction d’élaboration et de développement de nouvelles solutions offertes aux personnes en situation de handicap et leurs aidants. Elle comprend également une offre de répit constituée d’hébergement temporaire au sein d’un Foyer d’Hébergement et d’un Foyer d’Accueil Médicalisé. Imaginée dans une logique d’accompagnement de parcours 360° et de soutien aux aidants, l’utilité de cette plateforme de services est d’autant plus prégnante avec le contexte sanitaire actuel. Ainsi, la demande de soutien financier porte principalement sur des travaux de construction et d’aménagement permettant l’accueil et l’accompagnement de personnes en situation de handicap et de leurs proches aidants au sein de 2 de Centres d’Accueil de Jour (CAJ).

Lire la suite

IME la Majourane

ADIR - 83

Géré par l’ADIR (Association pour le Développement d'Institutions de Recours), l’IME La Majourane accueille 30 enfants (de 6 à 16 ans), psychotiques et autistes, ainsi que des enfants présentant des troubles graves du comportement et de la personnalité, dans une bâtisse provençale dotée d’espaces lumineux qui créent les conditions d’un accueil chaleureux. A l’extérieur : des restanques aménagées en jeux d’extérieur sécurisés, atelier vélo, espace vert pour atelier jardinage, etc. L’exiguïté des locaux ne permettant toutefois pas de différencier et d’adapter les accompagnements pour des enfants qui présentent une diversité en âge - de l’enfance à l’adolescence - et dans la manifestation de leurs troubles, le projet d’extension permettra l’aménagement d’espaces modulables mieux adaptés et favorisant la circulation et l’accompagnement des enfants accueillis en petits groupes. Ces nouveaux aménagements, seront favorables à leur vie quotidienne et à la progression de leur autonomie. Également, afin que les familles soient véritablement intégrées dans le parcours de leurs enfants, des espaces d’accueil seront créés et leur seront dédiés.

Lire la suite

Maison des aidants Collectif Handicap 57

Collectif Handicap 57 - 57

Quinze associations Mosellanes du handicap se sont regroupées au sein du « Collectif Handicap 57 » pour créer des synergies entre elles et tisser un réseau territorial afin de défendre les droits de personnes en situation de handicap et de leurs familles. Depuis 2016, elles mènent une action de soutien aux aidants et souhaitent désormais ouvrir une Maison des Aidants à Metz. L’ambition du lieu est de les informer et de les mettre en relation avec les plates-formes et organismes d'aide, mais aussi de leur permettre d'accéder à leurs droits en tant que citoyen, au sein des instances de démocratie participative s’ils le souhaitent, tout en leur offrant un lieu de rencontre et de soutien, principalement basé sur la pair-aidance. Les aidants seront accueillis de façon individuelle ou collective et se verront proposer des groupes de paroles et des activités permettant la création de liens. Ils pourront bénéficier de formations numériques et d’une aide aux démarches administratives et seront formés, pour ceux qui le souhaitent, à exercer au mieux leur mandat de représentants d’usagers. La Maison des Aidants s’attachera aussi à informer les aidants sur la santé de leur proche aidé, mais aussi sur les risques santé liés à l’aidance. Enfin, elle proposera des ateliers pour l'insertion ou le maintien dans l'emploi des aidants. Après 2 ans d'expérimentation, le dispositif sera évalué fin 2022 par l'ARS dans le but d'obtenir un financement pérenne.

Lire la suite

* Restructuration du site médicalisé de Fonsorbes : un projet innovant

Association les Jeunes Handicapés (AJH) - 31

L’ambition de l’AJH est de profiter de la création de 3 unités de vie dédiées à l’accueil de personnes vivant avec autisme et d’une unité du foyer de Vie sur le site de Fonsorbes pour reconsidérer l’ensemble des espaces de vie et d’activités du site. Cela se traduira par la mise en oeuvre de passerelles entre établissements, la mutualisation des ressources et l’extension des capacités de réponse aux besoins des personnes accueillies : 34 personnes supplémentaires pourront être accueillies dont au moins 10 jeunes sous amendement Creton. Le projet prend toute sa place au sein de cette association de mouvement parental engagée sur l’inclusion et le parcours de vie des personnes accueillies. L’AJH a ainsi consacré d’importants moyens pour que le projet architectural de l’extension autisme soit exemplaire pour le bien-être et la sécurité des personnes accueillies (décoration et salles de détente…), et qu’il permette aux professionnels de se consacrer pleinement à l’accompagnement et aux soins en s’appuyant sur des conditions d’hébergement fonctionnelles, apaisantes, durables. Le volet restauration a fait l’objet d’une attention particulière visant à amener qualité et plaisir dans l'assiette de leurs résidents.

Lire la suite

Plateforme multiservice pour adultes porteurs de troubles psychiques

Groupe SOS Solidarités - 97

En novembre 2018, l’ARS de Guyane a lancé un appel à projet pour la création d’une plateforme multiservices de prise en charge des adultes à partir de 16 ans porteurs de troubles psychiatriques et vivant hors établissement. Le projet présenté par le groupe SOS a été retenu car il propose une prise en charge modulable, ouverte sur l’extérieur et adaptée à chaque projet de vie des personnes dans une dynamique de pair-aidance. Cette plateforme est destinée à accompagner des adultes porteurs de troubles psychiatriques dans le cadre de leur projet de vie (volet professionnel, habitat, santé…). L’âge d’entrée est fixé à 16 ans, afin de pouvoir articuler au mieux, avec l’aide de leurs partenaires, le passage délicat entre l’adolescence et l’âge adulte des jeunes relevant de la psychiatrie et soulager ainsi les familles qui assument seule le soutien de leurs proches. La plateforme propose 4 dispositifs distincts : Un service d’accompagnement et de maintien dans le logement - Un service d’habitat inclusif (logements autonomes avec un suivi éducatif) - Un service d’accueil de jour (activités d’insertion, renforcement de l’empowerment, rétablissement des personnes) - Une équipe mobile de soutien psychique de pré-diagnostic, de régularisation des droits et d’orientation pour « aller vers » les populations précaires et éloignées du système de soin.

Lire la suite

L'école des possibles

Des carrés dans des ronds - 56

Face à la déscolarisation de 80% des enfants polyhandicapés, l’association « Des carrés dans des ronds » milite pour le droit à une scolarisation pour ces enfants en France. L’objectif est de réunir les conditions d’un développement physique et psychique pour pouvoir avoir accès à des apprentissages quels qu'ils soient et dans différents domaines de compétences (cognitif, moteur, communication, social, oral, sensoriel). Ainsi, l’association va ouvrir, à partir de janvier 2021, l’Ecole des Possibles, un établissement innovant, proposant aux familles d’enfants polyhandicapés, un véritable projet de rééducation et d’apprentissages adaptés en prenant appui sur les nouvelles données des neurosciences appliquées au handicap et avec l’utilisation de pédagogies et méthodes spécifiques ayant fait leurs preuves, notamment la pédagogie conductive (méthode Petö) . L’école se tournera vers l'extérieur avec des partenariats forts et de multiples projets, notamment avec les écoles environnantes pour des temps scolaires partiels. L’Ecole des Possibles s’installera temporairement sur la commune de Guidel avant de s’installer durablement à partir de la rentrée 2021 sur la commune d’Hennebont. La structure bénéficie de l’appui de l’ARS avec qui elle travaille sur une convention de partenariat et de l’Association de Kervihan (gestionnaire de structures pour personnes polyhandicapées dans le Morbihan).

Lire la suite

SESSAD Les Comètes

Autisme en Ile-de-France - 94

Ouvert en 2005, le SESSAD (Services d’Education Spéciale et de Soins A Domicile) les Comètes, en Val de Marne, s’est doté progressivement d’une Unité d’Enseignement Maternel, puis d’autres dispositifs d’accompagnement et d’inclusion scolaire pour enfants et jeunes porteurs de Troubles du Spectre Autistique. A l’occasion d’un Appel à Manifestation d'intérêt de l'ARS Ile de France, pour lequel il s’est qualifié, le SESSAD les Comètes a pu encore accélérer ses projets de développement de nouveaux services et souhaite : - transférer le SESSAD Les Comètes de Créteil vers de nouveaux locaux à Saint-Maur-des-Fossés et y accueillir les enfants des nouveaux services, - créer une unité de répit de 20 places, - créer une unité de prise en charge de situations complexes de 5 places, - créer un dispositif de Diagnostic et d’Intervention précoces (DIP) de 15 places, en partenariat avec le service de pédopsychiatrie du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC), qui permettra à la fois un diagnostic rapide et précoce et une prise en charge immédiate. Le projet, porté par l'association Autisme en Ile de France, permettra de créer un véritable Pôle de compétences Autisme pour un public porteur de TSA, du plus jeune âge à l’âge adulte, qui proposera des services d’accompagnement adaptés à leurs besoins.

Lire la suite

Maisons partagées à Marseille

Association Simon de Cyrène Marseille - 13

Construites sur le même modèle que les maisons Simon de Cyrène déjà existantes sur le territoire national, les maisons partagées de Marseille vont permettre à 21 personnes traumatisées crâniennes et/ou cérébrolésées de « vivre ensemble » et avec des personnes valides. Les futurs résidents bénéficieront à la fois : • D’un lieu d’habitation avec un logement personnel répondant au principe de « vivre autonome sans vivre seul ». Les espaces et temps collectifs seront choisis et non imposés. • D’une réponse à un besoin d’aide et d’accompagnement au quotidien, en vue de franchir une étape dans un parcours d’autonomisation. Au sein des appartements Simon de Cyrène Marseille est proposé un Service d’Aide à Domicile dédié. • D’une insertion active dans le voisinage, la vie de quartier, l’environnement de proximité pour favoriser le lien social. L’habitat partagé au-delà des seules personnes en situation de handicap est un projet de mixité sociale. Ce point est fondamental.

Lire la suite

Jardin Enfants Spécialisé

PEP 86 - 86

Intégré à l’établissement l’Oasis, établissement pour enfants et adolescents polyhandicapés (EEAP), le Jardin d’Enfants Spécialisé (JES) accompagne les enfants de 0 à 3 ans présentant un décalage temporel important dans leurs acquisitions psychomotrices, sensorielles et /ou orales. Cet espace de prévention précoce permet à de très jeunes enfants, très fréquemment dépendant de dispositifs médicaux, de bénéficier des soins qui leurs sont nécessaires tout en leur permettant d’accéder à un mode d’accueil de droit commun (crèches, maisons d’assistantes maternelles, assistantes maternelles) choisi par leurs parents. Le JES est en effet là pour soutenir ces structures. En 2007, une opportunité de redéploiement a permis de financer le fonctionnement du JES pour l’accueil de 4 enfants. Déjà contraint au niveau de l’espace, seules une chambre double et l’ancienne laverie ont pu être dédiées à ce projet. Au-delà de l’inadaptation de cet espace, son exiguïté ne permet aucune extension du dispositif. Des travaux d’extension des services médical et paramédical de l’Oasis sont prévus et financés pour l’année 2020. L’opportunité de ces travaux permet de penser la construction d’un espace dédié au JES et d’étendre la capacité du dispositif demandée par les partenaires de l’Oasis (8 à 10 enfants). En 2018, le HCFEA (Haut Conseil de la famille et de l’Age) dans son rapport sur les 0-6 ans en situation de handicap, cite le jardin d’Enfants spécialisé de l’Oasis parmi les dispositifs innovants contribuant à favoriser un parcours de vie inclusif et sans rupture.

Lire la suite

Le Lien Psy

Le lien PSY - 75

L'association Le Lien Psy, créée en 2011, propose de rendre accessible la psychothérapie à domicile pour des personnes malades, en situation de handicap physique ou de handicap psychique (phobie, troubles paranoïaques, troubles anxieux...) ne pouvant se déplacer dans les structures de soins habituelles, à l’extérieur de chez eux. Son activité comprend des consultations de psychologues à domicile, mais aussi des groupes d’analyse de la pratique (ADP) pour les psychologues et des formations à destination de professionnels. L'association souhaite développer une offre spécifique gratuite pour les aidants, comprenant : - des séances de psychoéducation (une méthode qui permet de prévenir les risques et les rechutes de troubles psychiques et permet l'amélioration de la prise charge des personnes), - des séances individuelles de soutien psychologique, - des Points Ecoute avec un accueil individuel, en entreprise ou sur des lieux de soin. Cette offre poursuivra un objectif de soin mais aussi de prévention pour les aidants afin de prévenir les impacts sociaux et sanitaires de la relation d’aide. Pour mettre en place et sécuriser cette offre aidant, elle doit structurer ses activités sources de revenu - consultations et formations - et changer d’échelle. Les membres du CCAH sont sollicités sur une aide au démarrage.

Lire la suite

Aménagement de 14 studios du Domicile Collectif

AMPH - 69

Le Domicile collectif de l’association mornantaise pour l'accueil des personnes handicapées va être reconstruit et les personnes actuellement accueillies dans ces logements éclatés sur deux lieux distincts, vont pouvoir bénéficier à compter du 1er trimestre 2021 de studios adaptés, confortables, dans un environnement sécurisant et offrant un accès à toutes les commodités (commerces, transports, soins, loisirs…). Au total 14 studios seront aménagés, 13 de ces studios seront destinés à des résidents permanents et un studio sera dédié à l’accueil temporaire afin de permettre le répit d’aidants familiaux ou l’évaluation préalable à l’intégration d’un logement en complète autonomie.

Lire la suite

Projet d'extension et de restructuration architectural du Pôle Saint-Hélier

Pôle Saint-Hélier - 35

Le Pôle Saint Hélier abrite un centre de médecine physique et de rééducation dans le centre-ville de Rennes. Il accompagne notamment des personnes le plus souvent avec un handicap acquis : blessés médullaires, polytraumatisés, lésés cérébraux ou patients amputés. L’établissement dispose de 202 places dont 82 en hôpital de jour. L’association gestionnaire prépare le plan « Saint Hélier 2030 » avec plusieurs orientations comme l’aide aux aidants, le développement de la télémédecine ou l’inscription sur son territoire avec de nombreuses propositions à l’attention de la population. Ces orientations ont le même fil rouge : repenser l’accompagnement à domicile. Le présent projet prévoit donc la construction d’une nouvelle balnéothérapie et une salle de sport pour mieux accompagner les patients et mettre ces structures à disposition des associations partenaires. Il prévoit également la construction d’une nouvelle unité de 12 places dont 4 seront destinées à donner du répit aux aidants (ces places seront strictement fléchées dans ce but). Enfin il prévoit la dotation en espaces et équipements (prévention, espaces de formation et de recherche) qui vont permettre de développer l’accompagnement hors les murs des personnes.

Lire la suite

Mise en place de séjours de cinéma - Répit JADE

Fondation Edith Seltzer - 05

« La France accuse un retard considérable dans la prise en compte, la reconnaissance et l’accompagnement spécifique de ces jeunes (les jeunes aidants). » Pour inverser la dynamique, la Plateforme de la Fondation Edith Seltzer lance en partenariat avec l’association JADE, une expérimentation qui vise à accompagner les jeunes aidants de la région PACA. Le projet est articulé autour de deux axes. Le premier axe s’attache à diffuser la culture de l’aidant chez les professionnels par le biais de l’information et de la formation et à la réalisation d’actions de sensibilisation auprès des jeunes aidants. Le deuxième axe consiste à mettre en place un accompagnement global avec l’organisation de séjours de répit et d’expression artistique, la mise en place de temps collectifs mensuels et bien sûr, la mise en place d’un suivi individuel et psychologique par les professionnels de la Plateforme.

Lire la suite

Accessibilité et Convenance des Espaces de Vie - ACCEV : le label des usagers

APF France Handicap - 75

APF France Handicap milite de longue date pour l’accessibilité pour tous de tous les lieux ouverts au public. Aujourd’hui, au-delà de la mise en accessibilité, l’association souhaite développer la « Haute qualité d’usage » (satisfaction de l’usager), en partenariat avec le CRIDEV, bureau d’études et de recherche associatif spécialisé depuis plus de 40 ans sur la haute qualité d’usage en matière d’accessibilité pour tous. Le référentiel sur lequel se fonde l’obtention du label Haute qualité d’usage ACCEV a été élaboré avec des usagers et des experts haute qualité d’usage. Il ne s’agit pas d’apprécier un lieu ou un produit en termes d’accessibilité mais bien d’aller au-delà et d’évaluer l’usage au regard d’une particularité liée à un handicap. Pour que cette haute qualité d’usage devienne la règle, l’APF va déployer un vaste programme de formation à destination de ses bénévoles et de ses professionnels, l’objectif étant de constituer une équipe de référents, d’auditeurs et de formateurs capables de diffuser cette nouvelle norme d’accessibilité.

Lire la suite

CAMSP VALS PRES LE PUY

APAJH 43 - 43

Contraint de déménager, le Centre d’action Médico-sociale Précoce, structure spécialisée à l’accueil des jeunes enfants (0 à 6ans), a saisi l’opportunité de rachat d’une ancienne école primaire que lui proposait la commune de Vals près-le Puy. Les Locaux sont particulièrement accessibles et sécurisés de par leur destination initiale avec, un parking devant le bâtiment, un terrain clôturé et sécurisé et des bâtiments de plain-pied sur un terrain plat. En outre, ces nouveaux locaux vont permettre d’aménager une salle dédiée et équipée à l’autisme, et d’accueillir un acteur spécialisé dans la déficience visuelle, le Centre régional des déficients visuels. Ainsi pour ces deux types de handicap, les enfants pourront bénéficier d’un accompagnement plus adapté et ceci de manière plus précoce.

Lire la suite