Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Foyer de vie Saint Nicolas de Boisset

Association Résidence Saint Nicolas - 15

Après avoir répondu à un appel à projets lancé par le Conseil Départemental du Cantal, la candidature de l’association Résidence Saint Nicolas a été retenue pour la construction et l’ouverture d’un nouveau foyer de vie de 40 places pour adultes souffrant de troubles psychiques. Dans un deuxième temps, le choix du site s’est porté sur la Commune du Boisset qui a proposé de donner un terrain viabilisé à l'association pour qu’elle réalise la construction du nouveau foyer de vie. L’établissement construit sera donc situé en milieu rural, au centre du village de 600 habitants du Boisset. Avec ce projet l’association Résidence Saint Nicolas, apporte une alternative à l’hospitalisation en service psychiatrique des personnes atteintes de troubles psychique (schizophrénie, troubles bipolaires, etc.). Le futur foyer de vie sera aussi une réponse à l’avancée en âge de ces publics car, il accueillera prioritairement des personnes de plus de 40 ans. Par ailleurs, ce projet revêt un caractère innovant par le rôle que souhaite jouer le Foyer de vie du Boisset dans la vie locale du village. En effet en mettant à disposition ses ressources médicales pour les habitants, le foyer se positionne comme un véritable acteur de l’aménagement de ce territoire rural. Le handicap est une solution face aux conséquences de la désertification médicale que subisse les habitants du Boisset. Ce projet peut changer les représentations sociales négatives autour du handicap.

Lire la suite

Inclood

Inclood - 75

Pour la première fois, une application numérique se voit mise au service de la Langue des Signes (LSF) et rend le plaisir de lire accessible aux enfants et adultes sourds, sans exclure les lecteurs non sourds. Depuis 2016, Inclood, entreprise de l'Économie sociale et solidaire (ESS), présente un catalogue de livres bilingue français / LSF. En partenariat avec la maison d'édition L'École des Loisirs, Inclood souhaite enrichir son catalogue de 5 nouveaux livres à destination des enfants. Avec l’application d'Inclood, disponible sur tablette ou mobile, à partir du scan du livre papier, une vidéo se lance et traduit le contenu en LSF fluide et instantanée. Gratuite, l’application est facilement téléchargeable sur Google play ou sur l’App Store.

Lire la suite

Handicap et dépendance : quelle politique pour les aidants actifs ?

VIVRE FM - 75

Dans la continuité du programme « Salariés Aidants, parlons-en ! », en partenariat avec le CCAH sur l’année 2018, la radio Vivre FM va organiser les 1ères Assises des Aidants sur le thème : « Handicap et dépendance : quelle politique pour les aidants actifs ? » Le colloque se déroulera en novembre 2019 à Paris et devrait réunir 200 personnes parmi lesquelles élus et hauts responsables. Il aura notamment pour objectif de sensibiliser aux difficultés des aidants actifs.

Lire la suite

Restructuration de l'ITEP de Guron

Association Saint Louis de Guron - 86

L’ITEP, Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique, de Guron accueille des enfants, adolescents et jeunes adultes présentant des troubles du comportement et de la conduite. Il offre un dispositif dit ITEP proposant une palette d’accompagnement allant de l’internat à l’intervention à domicile, des classes externalisées en milieu ordinaire et des accompagnements individualisés modulables selon les besoins des familles et des jeunes. L’association Saint Louis de Guron reconnue d’utilité publique gère depuis 1920 cet Institut qui œuvre à l’inscription dans « le milieu ordinaire » des enfants qui lui sont confiés. L’ITEP répond ainsi aux attentes de familles en difficulté et sans solution ayant des enfants à besoins complexes qui mettent en difficultés l'Education nationale et les professionnels spécialisés et mettent à mal le quotidien des familles. Le site historique à Guron héberge l'internat et les unités d’enseignement général et professionnel. En complément, deux sites ont été créés à Poitiers pour les adolescents afin de favoriser leur apprentissage de l’autonomie au sein de la cité. Suite à la construction de bâtiments d’hébergement sur les sites de Payré et de Poitiers ainsi que du pôle thérapeutique, l’Association s’est engagée dans une 3ème phase de travaux qui prévoit la construction des espaces d’apprentissage et d’enseignements.

Lire la suite

Structure expérimentale dédiée à des enfants des enfants et adolescents en situation de handicap confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance de Paris

Mutuelle La Mayotte - 95

Face au nombre élevé d'enfants et adolescents relevant d'une situation sociale difficile, et relevant autant du handicap que de l'Aide Sociale à l'Enfance, la Ville de Paris a souhaité initié la création d'une structure expérimentale (un tel fonctionnement n'existe pas par ailleurs) pour accompagner ces jeunes. Ce projet, comme tous ceux portés par le promoteur Mutuelle La Mayotte sur son cœur de métier au travers de son expérience de gestion d’ITEP et d’IME, conjugue 3 dimensions : éducative, pédagogique, et thérapeutique. Il aura pour objectif d’assurer une continuité de l’accompagnement grâce à la mise en œuvre d’une palette de réponses qui s’adapte aux besoins de la personne accueillie, et cela 365 jours par an, 24h sur 24. Un établissement sera donc construit sur le site historique de la Mutuelle de la Mayotte à Montlignon (95) et pourra accueillir 20 jeunes de 9 à 20 ans. Le projet d'établissement reposera fortement sur les partenariats noués avec des structures médico-sociales pour accompagner de façon personnalisée les jeunes.

Lire la suite

Résidence le Clair Bois

Association Autisme en Île de France - 78

Le vieillissement des personnes accueillies à la Résidence du Clair Bois, rendait la médicalisation de l’accompagnement année après année toujours plus nécessaire. L’association Autisme Ile de France a donc souhaité transformer son Foyer de vie (FV) en Foyer d’accueil médicalisé (FAM). Cette médicalisation induit une complète restructuration de l’établissement, avec d’une part la reconfiguration du pôle logement et notamment la construction de quatre unités de logement dont une destinée à l’accueil de huit nouveaux résidents et d’autre part, la rénovation des bâtiments actuels destinés à l’accueil du service administratif, de la salle de restauration et de la buanderie. Avec ce projet, l’association Autisme Ile de France veut garantir à ses résidents la possibilité de vieillir ensemble dans « leur maison », tout en leur assurant une certaine autonomie et indépendance par la création de chambres individuelles équipées de leurs propres sanitaires.

Lire la suite

Université de Lorraine

Université de Lorraine - 54

Lorsque l’on parle d’autisme, on évoque souvent le vécu des parents et les difficultés qu’ils rencontrent, en ayant tendance à oublier le vécu de la fratrie. Pourtant, grandir auprès d'un frère ou d'une sœur souffrant de troubles autistiques est un parcours tout aussi complexe, pouvant engendrer incompréhension, mal-être et isolement. Pour répondre à cette problématique, le Laboratoire Lorrain de Psychologie et Neurosciences de la Dynamique des Comportements (Université de Lorraine) a pour projet la mise en place de groupes de paroles à l'attention d'enfants, d'adolescents, membres d'une fratrie avec une personne porteuse de troubles autistiques. Cette expérimentation, menée sur 3 ans en partenariat avec le Centre de Ressources Autisme de Lorraine et l'IME de Saint Dié des Vosges, a pour objectif d'accompagner la fratrie dans son quotidien familial, scolaire et social et faciliter l'expression et la parole en famille. Le protocole a été expertisé par une équipe de chercheurs de l’Institut de Recherche en Santé Publique (IRESP) qui a souligné l’intérêt de l’objet de la recherche ainsi que par le Comité scientifique de l'Université de Nanterre. 20 à 30 enfants et adolescents de 6 à 18 ans participeront à des ateliers mensuels autour des représentations du handicap, de la posture fraternelle et de la communication, encadrés par un psychologue et deux étudiants. Cette expérimentation permettra de créer des supports pédagogiques à destination des familles et des professionnels, développer la mise en place de groupe de paroles fratrie et sensibiliser pour que cette thématique soit mieux prise en compte par les professionnels et les familles.

Lire la suite

Pôle habitat- Projet "le clos Vaux renard"

AGIVR - 69

Avec la construction de deux bâtiments de logements et le déménagement du foyer d’hébergement actuel, situé à Brianne, L’AGIVR a l’ambition d’apporter une réponse plurielle à des besoins divers. Le projet s’adresse à des personnes en situation de handicap psychique et/ou mental travaillant ou non. La prise en compte de l’avancée en âge et de la mixité des publics est intégrée au projet. Ainsi, 12 places « d’hébergement » seront transformées en « place de foyer de vie », les travailleurs d’ESAT les plus âgés pourront arrêter de travailler tout en gardant leur logement. Deux studios seront réservés à l’accueil temporaire permettant le répit des familles. Les places restantes seront allouées aux travailleurs de l’ESAT. Les logements répondront aux attentes légitimes des personnes de bénéficier d’un « chez soi » intégrant toutes commodités, chaque personne hébergée disposera d'un studio d'environ 20 m² avec une kitchinette et ses propres sanitaires (douche, lavabo et WC). L’implantation dans la ville de Villefranche facilitera l’appropriation de l’ensemble des dispositifs publics (transports, cultures et autres services), par les personnes.

Lire la suite

Plateforme de services SAVS CAJ SAMSAH

Association Confiance Pierre Boulenger - 78

L’association Confiance Pierre Boulenger, créée dans les années 60, a récemment fait l’acquisition de locaux pour y installer sa plateforme de services. Cette plateforme regroupera, dans un même lieu, un Centre d’accueil de jour (CAJ), un Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) et un Service d’accompagnement médicalisé pour adulte handicapé (SAMSAH). Complètement intégrée dans la ville de Rambouillet, et son territoire d’action, la Plateforme Services souhaite améliorer la qualité d’accompagnement des personnes accompagnées par une offre de services mutualisés dédiés aux personnes accueillies, et des espaces adaptés. Une réflexion sur l’accessibilité des lieux a été menée, les activités ont été également repensées, le confort des personnes sera amélioré et l’accueil des familles et des partenaires sera plus satisfaisant. Par ailleurs, les conditions de travail des professionnels seront aussi impactées, des salles suffisamment grandes permettront d’offrir aux salariés des lieux d’échange et de formation interne.

Lire la suite

Handissimo

Association Handissimo - 69

Handissimo est une plateforme de solutions et d’entraide qui a pour mission de simplifier la vie des familles touchées par le handicap d’un enfant. En un clic, elle permet de trouver près de chez soi une structure adaptée, une association, un professionnel, une autre famille avec qui partager son expérience. Lorsqu’on est touché par le handicap d’un enfant ou d’un proche, on est amené à chercher pour lui des solutions adaptées tout au long de son parcours : un lieu de diagnostic ou de soin, un accompagnement pour la scolarisation, un établissement ou un service spécialisé, un professionnel spécialiste, une association ou un club sportif pour les loisirs, des structures de répit ou de soutien pour les parents, et plus tard, une formation, un travail, un lieu de vie, un logement adapté. Les parents et proches passent un temps et une énergie incroyables pour trouver des solutions concrètes, avec plus ou moins de succès, et souvent du retard dans la mise en place des accompagnements nécessaires. Ceci génère du stress, de l’isolement, du découragement. L’un des parents arrête généralement de travailler pour s’occuper de ces démarches. Handissimo est la première plateforme collaborative pour les familles ayant un enfant ou un proche handicapé, qui permet de comprendre, sélectionner et contacter en quelques clics, les structures, services, associations, professionnels spécialisés, près de chez soi.

Lire la suite

Le château de Jully les Buxy

Les petits frères des Pauvres - Association de Gestion des Etablissements - 71

Le Château de Jully est une maison bourgeoise située dans un village vigneron de la côte chalonnaise. Elle permet de rejoindre de nombreux lieux de tourisme : visites de caves et de châteaux, vieux villages, églises et abbayes. Elle a fonctionné 28 ans en maison de vacances et en novembre 1983 a proposé la première saison d’hébergement temporaire. L'association gestionnaire, Les petits frères des Pauvres, a souhaité transformer son établissement afin de développer son nouveau projet d’accueil temporaire et de répit à destination des aidants familiaux. Entourée de vignes, cette maison est un lieu de repos et de convivialité. Le projet prévoit outre la réhabilitation de la maison, la création d’une salle de restauration avec vue sur le parc et la transformation de la cour d’honneur en un lieu de promenade et de repos et accessible aux personnes à mobilité réduite. L’offre de répit pour les aidants viendra compléter l’offre existante institutionnelle avec les accueils temporaires et les accueils de jour.

Lire la suite

UNISDA

UNISDA - 75

L’UNISDA a engagé un profond travail de refonte en 2018. A compter de fin 2018, l'union s'est ainsi fixée pour ambition de : - recenser les besoins des personnes sourdes ou malentendantes pour proposer des solutions adaptées - développer une offre de service ayant un impact direct sur la qualité de vie quotidienne des publics sourds et de leurs aidants avec la mise en oeuvre de projets fédérant l’ensemble des publics quels que soient l’origine de la surdité, le moyen de communication utilisé (LSF, oralisation),etc. De manière opérationnelle, l’Union initie dans un premier temps la mise en place de deux projets : - adaptation aux jeunes sourds du dispositif d’information sur la santé Fil Santé Jeunes pour prendre en compte la détresse psychologique des jeunes sourds - développement d’une application mobile pour évaluer la qualité de l’accessibilité des programmes audiovisuels L'UNISDA souhaite également renforcer sa représentativité en ouvrant l’Union à des associations représentant d’autres publics sourds et en renforçant ses actions pour défendre les droits des personnes sourdes.

Lire la suite

AFASER - MAS du château de Montigny

AFASER - 77

La MAS du Château de Montigny, gérée par l'association AFASER, accompagne 30 adultes souffrant de troubles sévères de l'autisme, nécessitant un accompagnement adapté pour tous les actes de la vie quotidienne. Avec la création de 8 places d'accueil supplémentaires (7 en internat et 1 en accueil temporaire, soit 38 personnes accueillies), la MAS a souhaité se réorganiser pour proposer des accompagnements plus individualisés et offrir des réponses diversifiées aux personnes en situation de handicap complexe et leurs familles. L'association réalisera des travaux d'agrandissement et de rénovation du château, l'espace étant peu adapté en termes fonctionnel et de confort de vie. Le projet consiste à réhabiliter le bâti en créant deux unités de vie de 7 à 8 personnes et construire une extension pouvant accueillir 20 personnes sur 4 unités de vie. Cette nouvelle configuration permettra de créer des espaces individuels mieux aménagés et des lieux de vie collectifs plus réduits, bien identifiables, améliorant les repères et la qualité de vie. L'association fonctionnera comme un centre de ressources autisme sur le territoire Île-de-France, où les professionnels pourront trouver une expertise, partager leurs expériences, analyser leurs pratiques et où les aidants pourront trouver information, écoute et conseil dans une logique d'amélioration de l'accompagnement des personnes en situation complexe ou critique.

Lire la suite

CREAI Aquitaine

CREAI Aquitaine - 33

En 2008, Le CREAI Ile de France, dans le cadre d'une étude sur les situations d'«incasabilité», a montré que la moitié des enfants et adolescents confiés à l’ASE – Aide Sociale à l’Enfance et en rupture d’accueil dont les parcours ont été étudiés, bénéficiaient également d’une orientation vers un établissement médico-social. Par ailleurs, ils ont constaté qu'une institution pouvait se désintéresser d’une situation dès lors que l’enfant était théoriquement pris en compte par l’autre institution (l’effet « patate chaude »). Ainsi, il a été relevé plusieurs situations où un enfant n'était dans la pratique suivi par aucune des structures de l'ASE ou du médico-social, laissant ainsi la famille seule dans l’accompagnement de leur enfant. Le CREAI - Le Centre Régional d’Etudes, d’Actions et d’Informations Nouvelle Aquitaine souhaite conduire une étude sur les conditions et les outils nécessaires à l’évaluation des situations d’enfants relevant du secteur médico-social et de la protection de l’enfance. Cette étude a pour objectif, dans un premier temps, de co-construire les modalités de travail en commun des services de l’Aide Sociale à l'Enfance et des MDPH dans quatre départements afin de mieux accompagner les enfants en situation de handicap et confiés aux services de l’Aide sociale à l’enfance. Dans un second temps, une méthode de travail en coopération sera expérimentée dans deux des quatre départements. En travaillant sur les complémentarités et la place incontournable de chaque secteur dans l’accompagnement de l’enfant, les acteurs seront ainsi sensibilisés à la nécessité de croiser les expertises professionnelles et d’apporter un soutien aux proches aidants.

Lire la suite

Tous aidants

La compagnie des aidants - 94

Mise en oeuvre d'un événement d’information pour les aidants sur les dispositifs qui pourraient faciliter leur vie au quotidien, au travers de l’implantation d’un bus durant 3 jours sur un lieu de rencontres. Ce bus est équipé à l’intérieur de 3 espaces conviviaux et discrets. Compte tenu de la saison, il peut être installé un jardinet extérieur propice à la détente, tranchant radicalement avec le site d’implantation. Les aidants sont accueillis par des Assistantes sociales dans un espace rassurant et confidentiel afin de re?pondre a? toutes leurs questions et de leur apporter des solutions concrètes et pratiques. Lors de leur 1er événement organisé les 26, 27 et 28 juin 2018 sur le parvis de la Défense, plus de 700 personnes ont ainsi été écoutées et soutenues par leur équipe. Vidéo de présentation de leur 1er événement : https://www.youtube.com/watch?v=SEh_EQbCL7U

Lire la suite

Pleine Parole

Pleine Parole - 93

Afin de compléter ses différentes activités à l’attention des personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire (TCA), l’association Pleine Parole prévoit la création d’un atelier pour des aidants proches à Paris, afin de leur apporter un regard plus éclairé sur la maladie. Pour cela est prévue l’animation par un binôme (1 psychologue spécialisé(e) dans les TCA + 1 parent ayant connu la situation d’un enfant atteint d’un TCA chronique) de 2 groupes de parole par mois pour 5 à 10 familles. Il est préconisé, pour un résultat optimum, de participer au moins durant une année à cette activité. L’objectif du projet est de pouvoir proposer cet atelier pour une durée de 3 ans, en accompagnant 20 à 30 familles. Les objectifs sont pour les aidants d’acquérir une meilleure compréhension de ces troubles, d’améliorer la communication avec les personnes qui en sont victimes et de rompre la solitude.

Lire la suite

Aire de jeux inclusive Hôpital Robert Debré

Fonds pour les soins palliatifs - 75

Le Fonds pour les Soins Palliatifs, en lien avec l’équipe mobile de soins palliatifs de l’Hôpital Robert Debré, conduit le projet de création d’une aire de jeux inclusive au sein de l’hôpital pour les enfants hospitalisés à partir de 2 ans et/ou s’inscrivant dans une démarche palliative anticipée. Cette aire de jeux est accessible à tous les enfants, y compris ceux en fauteuil roulant, et l’accessibilité concerne tous les agrès. Les soins palliatifs anticipés sont des soins et traitements de confort qui s’ajoutent aux traitements et soins habituels qui visent soit à guérir soit à stabiliser la maladie évolutive. L'aire de jeux s'adressera également aux fratries et aux proches. L'objectif de ce projet inclusif est de proposer aux enfants des temps de joie, de loisirs adaptés et de partage avec d'autres enfants.

Lire la suite

SAVS NORD REUNION

APAJH de la Réunion - 97

Le dispositif de « relayage 974 » fédère des services (Samsah, savs, Fam-FH-CHRS, SAAD, mandataires judiciaires) d’associations différentes sur le territoire NORD EST réunionnais pour proposer un soutien auprès des personnes en situation de handicap psychique à leur domicile, traversant des difficultés aiguës dans des moments d’angoisse. Cet accompagnement vise à éviter l’hospitalisation et à proposer un lien social apaisé et non intrusif au travers d'un dispositif d’accueil en ville (type : café écoute / bar social). Il prendra appui sur des binômes travailleurs sociaux et « pairs aidants » et se concrétisera par : - la mise en place d’interventions sur le lieu de vie permettant évaluation, orientation, prise en compte de manière à éviter la rupture ; - l'ouverture d’un lieu de rencontre et d’échange, mise en place de permanences d’accueil ; - la mise en œuvre d’un dispositif de formation sur mesure des pairs-aidants et des professionnels

Lire la suite

Construction de l'habitat partagé "les Maisonnettes"

Association ADMR SAMVA - 37

En partenariat avec le bailleur social Touraine Logement, l’association ADMR « Les Maisonnées » souhaite créer à Avoine, dans le département de l’Indre et Loire, un habitat partagé pour 8 adultes autistes avec un accompagnement adapté au quotidien. La construction comprendra 8 studios indépendants répartis sur deux maisons jumelées et répondra aux recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé en matière d’habitat pour personnes autistes (couleurs, repères, luminosité, sécurité). La mutualisation des différentes PCH (Prestation de compensation du handicap) permettra de financer l'accompagnement à domicile de chaque résident et d'assurer une présence de nuit. Chaque locataire sera autonome dans un cadre sécurisant et bénéficiera d’un suivi des soins, d'activités sociales, culturelles, de loisirs ou de travail. Des parties communes permettront aux locataires de bénéficier de temps d’échanges et de convivialité.

Lire la suite

Centre d'accueil temporaire

Le silence des justes - 93

L’association Le Silence des Justes gère à Saint-Denis un Centre d’Accueil Temporaire de 12 places pour enfants, adolescents et jeunes adultes autistes de 6 à 20 ans. Le bâtiment dans lequel est implanté l’établissement ne répond plus du tout aux normes et freine l’association dans le développement de l’accueil temporaire, reconnu comme une solution nécessaire dans l’accompagnement de personnes autistes. Le Silence des Justes a donc fait l’acquisition d’un plateau brut afin d’offrir un lieu d’accueil et d’accompagnement mieux adapté aux particularités du public accueilli. Cet espace sera agencé avec des matériaux permettant une meilleure gestion des difficultés liées aux troubles sensoriels, et une structuration de l’espace offrant un cadre rassurant aux jeunes. L’agencement permettra de créer un espace pour une unité d’enseignement au sein de l’établissement. Cette classe permettra aux jeunes ne pouvant bénéficier d’inclusion à l’école ordinaire de poursuivre le travail scolaire en fonction de leurs besoins spécifiques. Enfin, cette acquisition permettra de faire une demande d’extension non importante de 3 places auprès de l’ARS afin d’ouvrir l’accueil temporaire aux enfants de 3 à 6 ans et offrir ainsi une nouvelle solution de répit pour les familles.

Lire la suite