Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Le Lien Psy

Le lien PSY - 75

L'association Le Lien Psy, créée en 2011, propose de rendre accessible la psychothérapie à domicile pour des personnes malades, en situation de handicap physique ou de handicap psychique (phobie, troubles paranoïaques, troubles anxieux...) ne pouvant se déplacer dans les structures de soins habituelles, à l’extérieur de chez eux. Son activité comprend des consultations de psychologues à domicile, mais aussi des groupes d’analyse de la pratique (ADP) pour les psychologues et des formations à destination de professionnels. L'association souhaite développer une offre spécifique gratuite pour les aidants, comprenant : - des séances de psychoéducation (une méthode qui permet de prévenir les risques et les rechutes de troubles psychiques et permet l'amélioration de la prise charge des personnes), - des séances individuelles de soutien psychologique, - des Points Ecoute avec un accueil individuel, en entreprise ou sur des lieux de soin. Cette offre poursuivra un objectif de soin mais aussi de prévention pour les aidants afin de prévenir les impacts sociaux et sanitaires de la relation d’aide. Pour mettre en place et sécuriser cette offre aidant, elle doit structurer ses activités sources de revenu - consultations et formations - et changer d’échelle. Les membres du CCAH sont sollicités sur une aide au démarrage.

Lire la suite

* Projet d'extension et de restructuration architectural du Pôle Saint-Hélier

Pôle Saint-Hélier - 35

Le Pôle Saint Hélier abrite un centre de médecine physique et de rééducation dans le centre-ville de Rennes. Il accompagne notamment des personnes le plus souvent avec un handicap acquis : blessés médullaires, polytraumatisés, lésés cérébraux ou patients amputés. L’établissement dispose de 202 places dont 82 en hôpital de jour. L’association gestionnaire prépare le plan « Saint Hélier 2030 » avec plusieurs orientations comme l’aide aux aidants, le développement de la télémédecine ou l’inscritpion sur son territoire avec de nombreuses propositions à l’attention de la population. Ces orientations ont le même fil rouge : repenser l’accompagnement à domicile. Le présent projet prévoit donc la construction d’une nouvelle balnéothérapie et une salle de sport pour mieux accompagner les patients et mettre ces structures à disposition des associations partenaires. Il prévoit également la construction d’une nouvelle unité de 12 places dont 4 seront destinées à donner du répit aux aidants (ces places seront strictement fléchées dans ce but). Enfin il prévoit la dotation en espaces et équipements (prévention, espaces de formation et de recherche) qui vont permettre de développer l’accompagnement hors les murs des personnes.

Lire la suite

GEM de Maîche/Morteau

Les Invités au Festin - 25

L'association Les Invités au Festin a développé dans le Haut-Doubs, en milieu rural, un lieu d’accueil de type "GEM" (Groupe d'Entraide Mutuelle), semblable à celui qu'elle anime à Besançon depuis plus de 20 ans. Ces lieux de convivialité permettent de lutter contre l’isolement des personnes en souffrance psychique, leur donnent accès à une vie sociale et les rend pleinement acteurs de leur projet de vie. Basées sur la pair-aidance, les activités sont organisées par de petits groupes co-responsables, afin de renforcer l'autonomie et la confiance en elle de chaque personne. Un premier lieu a été ouvert en 2018 à Maîche, avec une aide de l'Agence Régionale de Santé (ARS) correspondant à la moitié de l'enveloppe habituelle du financement d'un GEM. De fait, le statut de GEM, et donc le financement complet par l'Agence Régionale de Santé ne seront délivrés que lorsqu’un second site aura été ouvert à Morteau, afin de couvrir ainsi la zone Maîche/Morteau identifiée par l’institution comme prioritaire. La pérennisation du projet est conditionnée par cette deuxième ouverture. L'association doit donc mobiliser les acteurs du territoire de Morteau, recruter des bénévoles et trouver un local adapté afin d'accueillir les premiers bénéficiaires. La subvention sollicitée auprès des membres du CCAH servira à lancer l'ouverture de ce second site.

Lire la suite

Elios

ADRINORD - 59

En partenariat avec le CHU de Lille, Elios est un programme de prévention du suicide et de promotion d'accès aux soins pour les adolescents et jeunes adultes (AJA) souffrant de troubles psychiques. Sous forme d'une plateforme numérique, il permet aux jeunes de contacter depuis les réseaux sociaux (twitter, snapschat etc.), une plateforme de web-cliniciens (psychologues et infirmiers) établie sur Lille spécialisée dans la prise en charge des idées suicidaires à distance qui pourra ainsi répondre rapidement à la souffrance psychique, prendre en charge la crise suicidaire et les orienter vers des soins adaptés. En mettant à disposition cette ressource interactive et immédiate, ELIOS utilise les moyens de communication et d'interaction des adolescents et jeunes adultes, qui recherchent souvent une aide informelle sur internet et les réseaux sociaux. La plateforme ELIOS a donc pour ambition d’assurer le rôle de tremplin vers les systèmes de soins conventionnels pour des jeunes qui, sinon, n’y auraient pas accès. Ce dispositif est intégré dans le cadre d'un programme de recherche clinique sur l'accompagnement des jeunes suicidaires, dont l'objectif est de devenir un programme national de santé publique d'ici 3 ans.

Lire la suite

Le Rire Médecin

Le Rire Médecin - 75

L'association "Le Rire Médecin" propose des interventions de clowns dans différents services de l’hôpital Necker, notamment en pédiatrie générale, en neurochirurgie, ou en réanimation pour les enfants hospitalisés et leurs parents. Le service de pédiatrie générale comprend un secteur accueillant les bébés qui souffrent de pathologies congénitales - notamment le syndrome ‘Pierre Robin’ ou trouble de la déglutition - entravant le développement de ces enfants d'une part, et leurs capacités à se nourrir d'autre part. La cheffe du service de pédiatrie générale souhaite ouvrir un nouveau programme du Rire Médecin pour les enfants de ce service et leurs parents, extrêmement démunis et angoissés face à cette pathologie - puisque la mère se trouve dans l’incapacité de nourrir son enfant. L'association a besoin d'une subvention pour lancer l’expérimentation du programme sur 24 mois, et pour réaliser une étude d'impact à deux ans, afin de démontrer les effets bénéfiques du programme qui permet à la fois de procurer de la détente aux enfants, et de réduire le stress des parents.

Lire la suite

ECO HANDI HAMMAM M'EAUX SPA

M'EAUX SPA 77 - 77

M’EAUX SPA 77 est un SPA Sauna Hammam accessible et adapté aux personnes en situation de handicap sur la ville de Meaux ((cf. https://youtu.be/YN8Hd2aYqmk). Le dirigeant M. Kader TADJER a initié ce projet après avoir lui-même était confronté à la non-accessibilité des Spas et hammams aux personnes en situation de handicap. A partir de cette situation qu'il a vécu comme une opportunité pour faciliter l'inclusion sociale et professionnelle des personnes handicapées, il a initié ce projet en partenariat avec différentes structures médico-sociales et sociales de son territoire. Ainsi, différentes activités au sein de son établissement seront réalisées par des personnes en situation de handicap qui seront salariées de son hammam ou qui sont bénéficiaires / résidents de structures médico-sociales. Pour exemple, le salon de thé, sera géré et animé par une équipe de 4 travailleurs d'un ESAT de proximité, 2 masseurs futurs salariés sont déficients visuels. Par ailleurs, il a initié des partenariats avec une MAS accueillant des personnes autistes afin de privatiser l'espace 1/2 journée par semaine afin de les familiariser au lieu et en prévoyant la possibilité de minimiser les stimuli sensoriels ( baisse de l'intensité lumineuse, régulation de la chaleur, volume sonore réduit...). Il a également mis en oeuvre avec le CCAS de la Ville de Meaux, une tarification sociale pour des personnes en grande fragilité dans le cadre d'un processus de redynamisation. L'entreprise est agrée Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale et a pour ambition d'obtenir l'agrément d'Entreprise Adaptée au bout des 2 premières années d'activités.

Lire la suite

Plateforme "Pass'âge"

Fédération Medico-sociale - 88

Née du constat des ruptures de parcours que les usagers les plus âgés des établissements de la Fédération Médico-Sociale pouvaient vivre lorsqu’ils atteignaient l’âge de la retraite, la plateforme « Pass’Age » est une initiative développée par l'ESAT Florebois, un des établissement Vosgien de la Fédération Médico-Sociale. Cette plateforme a pour objectif d’accompagner les travailleurs vieillissants de l’ESAT, afin de garantir une continuité dans leur parcours de vie, et ce, dès les premiers signes de vieillissement. Elle propose un accompagnement adapté, en coordination avec les structures et dispositifs existants : aménagement du temps de travail lors des premiers signes de vieillissement, formation à la retraite, accompagnement au rendez-vous CARSAT, immersion en unité de vie pour personnes handicapées vieillissantes, aide à la recherche et à la gestion du logement, accueil de jour à l'ESAT Florebois pour garder un lien social et rompre l'isolement. La plateforme devrait permettre d’accompagner 30 personnes en file active sur les trois sites Vosgien de l’ESAT Florebois. Le dispositif sera expérimenté avant d’être évalué par le Conseil Départemental des Vosges et par l’ARS mi 2021. C’est sur cette expérimentation, destinée à être dupliquée sur le reste du territoire Vosgien par la suite, que porte la demande de subvention.

Lire la suite

CAMSP d'Alès

CCAS D'Alès - 30

Le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce d’Alès (CAMSP) créé en 1982 dispose d’un agrément de 80 places, a développé une expertise sur la prise en charge des grands prématurés (naissance entre la 28ème et 32ème semaine de grossesse) et l'accompagnement au dépistage des enfants avec des Troubles du Spectre Autistique (TSA). Installé depuis la création dans les locaux d’une ancienne magnanerie, ces derniers sont devenus inadaptés à l’accueil et à l’accompagnement des enfants en situation de handicap et aux besoins de leurs proches aidants. Aujourd’hui, leur projet de construction de nouveaux locaux avec des espaces de prises en charge individuelles et collectives se concrétise. Conçu dans le cadre d’une démarche participative territoriale, il apporte des éléments de réponse à différents besoins exprimés tant par des professionnels médicaux ou para-médicaux du territoire que par les usagers. Ainsi, un espace accueil des familles avec des postes informatiques permettant le travail à distance et une balnéothérapie mutualisée avec l'APF 30 ont été intégrés au programme qui devrait être livré 2ème trimestre 2021.

Lire la suite

Maison pour l'autisme

CERESA (Centre Régional d'Education et de Services pour l'Autisme) - 31

L'association CeRESA fut créée en 2005 par des parents et la Professeure de Psychologie Bernadette Rogé (Maison de la Recherche de l'université Jean Jaurès de Toulouse) pour répondre aux besoins d'informations et d'accompagnement des familles d’enfant ayant des Troubles du Spectre de l'Autisme (TSA). Aujourd'hui, l'association CeRESA gère 7 services répartis sur la Haute-Garonne et le Lot dont 3 SESSAD, 2 Unités d'Enseignement, 1 pôle de formation et 1 plateforme de services. L’association souhaite construireune "Maison de l’Autisme" pour accueillir les différents services de l'association : 2 SESSAD (SESSAD Smile pour les enfants de moins de 4 ans et SESSAD ACCES 31 pour les enfants de plus de 4 ans) et la plateforme de prestations externes (Trampoline) intervenant tous sur le département de la Haute-Garonne. L’accompagnement mis en place au sein des établissements de l'association s’appuie sur la méthode DENVER, dispositif innovant en France. En ce sens, le bâtiment doit répondre à des exigences en matière d’isolation phonique, acoustique, de sensibilité lumineuse et neutralité des espaces. La méthode Denver est une méthode éducative, comportementale, développementale et relationnelle qui utilise les connaissances du développement émotionnel et cognitif de l’enfant. Elle est centrée sur l’enfant et ses émotions positives, et non sur l’enseignement de l’adulte.

Lire la suite

Programme CAP'

Fondation Paralysie Cerebrale - 75

La Fondation Paralysie Cérébrale à lancé en 2019 le programme de recherche médicale CAP visant l'évaluation de la méthode HABIT-ILE chez les enfants avec paralysie cérébrale (PC) en Âge Préscolaire (entre 1 et 4 ans). Des équipes de recherche européennes sont mobilisées. Pour la France ce sont des équipes des CHU de Brest et Angers qui sont impliquées. L’objectif principal du programme CAP’ est d'évaluer dans 2 études randomisées menées chez 100 enfants atteints de Paralysie Cérébrale unilatérale ou bilatérale, d’âge préscolaire âgés de 1 à 4 ans, l'effet de 2 semaines de thérapie HABIT-ILE • sur la performance bimanuelle (enfants avec Paralysie Cérébrale unilatérale) • sur la fonction motrice globale (enfants avec Paralysie Cérébrale bilatérale) en comparaison à deux semaines d'activité motrice habituelle (groupe témoin). Le développement d’interventions précoces et efficaces est l’un des défis de la prise en charge des enfants présentant une paralysie cérébrale. La thérapie HABIT-ILE (Hand and Arm Bimanual Intensive Therapy Including Lower Extremity) est un nouveau type de rééducation intensive impliquant une stimulation constante des membres supérieurs et inférieurs. Cette méthode a montré qu’elle améliorait la fonction motrice des membres supérieurs et inférieurs chez des enfants de plus de 6 ans atteints de Paralysie Cérébrale unilatérale et bilatérale. A ce jour, les familles françaises ayant pu suivre des stages de thérapies de rééducation HABIT’ILE en Belgique relèvent de vrais gains pour leurs enfants favorisant ainsi leur autonomie et permettant de soulager par conséquent énormément le quotidien des parents aidants. C'est pour quoi, pour ne pas désavantager les jeunes enfants inscrits dans le groupe témoin, il est prévu qu'ils puissent bénéficier au terme de l'étude des stages rééducation basée sur cette thérapie

Lire la suite

Le Hameau d'Olivier - Cheval & Handicap

Association le Hameau d'Olivier - Cheval et Handicap - 57

L’association Le Hameau d’Olivier – Cheval & Handicap a été créée pour offrir à des personnes autistes ou en situation de handicap mental en priorité, une activité d'accompagnement et de médiation par le cheval. Elle souhaite construire et aménager une structure d’équithérapie. Chaque personne accompagnée bénéficiera d'un parcours individuel ciblé au travers de séances personnalisées et sera suivie par une équipe médicale pluridisciplinaire - notamment à l’aide d’un programme d’évaluation à l'issue de chaque séance. Les bénéfices de l’équithérapie pour les personnes en situation de handicap sont nombreux et perdurent à long terme. Sur le plan physique, la pratique de l’équithérapie permet d’améliorer la motricité ainsi que les facultés de synchronisation de la personne. Sur le plan psychique et relationnel, en instaurant progressivement un climat de confiance entre le cheval et la personne, elle permet à celle-ci de prendre conscience de son corps, de se détendre et de développer ses capacité de communication et ses facultés de langage et d’expression. L’accompagnement proposé par le Hameau d’Olivier vise à la fois des personnes des structures médico-sociales du territoire, structures que l’ARS Grand Est s’est engagée à soutenir pour financer le recours à ces séances, mais il s’adresse aussi à des particuliers qui souhaitent bénéficier de cette forme de thérapie. Les aidants - parents et fratrie - se verront proposer des rencontres et des activités plein air dans le parc attenant au centre. Le début des travaux est programmé début 2020.

Lire la suite

Foyer d’Accueil Médicalisé Kerlivet

APF FRANCE HANDICAP - 29

Le Foyer d’Accueil Médicalisé Kerlivet dans le Finistère, géré par APF France Handicap, est pleinement engagé dans la dynamique d’accès aux soins des personnes handicapées encouragée par la Charte Romain Jacob et souhaite adapter son offre de service en créant un nouveau dispositif : une plateforme ouverte sur son territoire qui permettra, dans un espace de rééducation adapté, la prise en compte effective des besoins des personnes handicapées de l’établissement et des personnes vivant à domicile, handicapées ou avançant en âge. Le projet est d’aménager et équiper un nouvel espace de rééducation pour les résidents du Foyer d’accueil médicalisé, les usagers des structures en proximité, et les habitants du quartier en situation de handicap. De nouveaux équipements permettront de construire et mettre en œuvre de nouveaux projets de soins individualisés et de développer la prévention de la santé des résidents. C’est un véritable projet inclusif qui permettra de décloisonner l’établissement et de répondre aux besoins de santé du territoire au-delà de l’établissement.

Lire la suite

CAMSP de Montélimar

APAJH DE LA DROME - 26

Alors que les politiques publiques en faveur de l’accompagnement des personnes en situation de handicap favorisent le décloisonnement et la coopération entre les acteurs de terrains pour transformer la logique d’accompagnement institutionnel en une logique de parcours, l’APAJH de la Drôme saisit l’opportunité du déménagement de plusieurs services d’une association partenaire pour mettre en place un pôle enfance favorisant les transversalités et les pratiques partagées entre plusieurs équipes. Le futur pôle enfance sera composé d’un Centre médico-psycho-pédagogique (CMPP), d’un Service d’éducation spéciale et de soins à domicile pour les enfants et jeunes avec un handicap moteur (SESSAD) et du Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP). L’installation du CAMSP de Montélimar dans de nouveaux locaux répondant aux standards modernes permettra également d’améliorer la qualité de la prise en charge des enfants.

Lire la suite

CAMSP 65

GIP CAMSP 65 - 65

Le Groupement d’Intérêt Public CAMSP 65 (Centre d’Action Médico-Sociale Précoce) est un service de prévention, dépistage et diagnostic précoce des troubles de l’enfant de 0 à 3 ans. Il est composé d’une équipe pluridisciplinaire médicale, para-médicale et éducative. Selon les bilans que l’équipe du CAMSP réalisent, un diagnostic peut être posé et/ou des prises en charge thérapeutiques ou éducatives peuvent être proposées afin d’accompagner les familles et leurs enfants. Le GIP CAMSP 65 accueille environ 180 enfants par an, dans des locaux qu’il loue au sein d'un ensemble de bureaux dont le propriétaire refuse l'accès en voiture. Afin de répondre à l'accroissement du nombre de familles accueillies et d'enfants suivis, le GIP CAMSP 65 a décidé de faire construire des locaux spécifiques d'une superficie de 400m². Ainsi, ces nouveaux locaux pour le CAMSP 65 seront plus grands, plus accessibles et doté d'un espace extérieur, pour une meilleure prise en charge des enfants et de leurs familles.

Lire la suite

Etude épidémiologique Acouphènes

Association Journée Nationale de l'Audition (JNA) - 69

Les données épidémiologiques indiquant la prévalence des symptômes ORL (Oto Rhino Laryngologue) appelés acouphènes n’existent pas à ce jour. Elles font défauts, tant au niveau national qu’international. Par conséquent, sans étude scientifique, la mise en place de parcours de soins adaptés, avec une prise en charge financière dédiée est impossible aujourd'hui. Pourtant, ces symptômes concerneraient un français sur quatre selon les estimations issues d’enquêtes déclaratives. Ces symptômes affectent l’équilibre de santé et la vie sociale des patients et font partie des handicaps invisibles invalidants. L’association Journée nationale de l’audition (JNA) a décidé de réaliser une étude scientifique et médicale démontrant que les personnes souffrant d’acouphène sont susceptibles de développer des troubles associés. Les résultats de l’étude bénéficieront d’une attention particulière de Madame la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Lire la suite

Plateforme de services SAVS CAJ SAMSAH

Association Confiance Pierre Boulenger - 78

L’association Confiance Pierre Boulenger, créée dans les années 60, a récemment fait l’acquisition de locaux pour y installer sa plateforme de services. Cette plateforme regroupera, dans un même lieu, un Centre d’accueil de jour (CAJ), un Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) et un Service d’accompagnement médicalisé pour adulte handicapé (SAMSAH). Complètement intégrée dans la ville de Rambouillet, et son territoire d’action, la Plateforme Services souhaite améliorer la qualité d’accompagnement des personnes accompagnées par une offre de services mutualisés dédiés aux personnes accueillies, et des espaces adaptés. Une réflexion sur l’accessibilité des lieux a été menée, les activités ont été également repensées, le confort des personnes sera amélioré et l’accueil des familles et des partenaires sera plus satisfaisant. Par ailleurs, les conditions de travail des professionnels seront aussi impactées, des salles suffisamment grandes permettront d’offrir aux salariés des lieux d’échange et de formation interne.

Lire la suite

SAMSAH APF 24

APF FRANCE HANDICAP - 24

Le projet porté par le SAMSAH APF 24 consiste à expérimenter un programme d’Education Thérapeutique du Patient (ETP), autorisé par l’ARS, avec des usagers et des adhérents de l’APF (enfants / adolescents / adultes). Il s’appuie sur des ateliers « santé » déployés en Dordogne et Haute-Vienne et doit leur permettre de gagner en qualité de vie. Il Après un diagnostic global de la situation de la personne, un programme individuel est proposé à l'usager autour d'Ateliers "Santé". Ces derniers sont réalisés en co-animation entre professionnels de la santé et pairs-émulateurs. Des modules de formations à la pair-aidance sont prévus pour les professionnels et les personnes « patients experts ». Plus de 120 usagers sont ciblés sur 2 ans.

Lire la suite

Développement de l'offre de services prévention santé et accessibilité (Fil Santé jeunes)

UNISDA - 75

L’UNISDA a engagé un profond travail de refonte en 2018. A compter de fin 2018, l'union s'est ainsi fixée pour ambition de : - recenser les besoins des personnes sourdes ou malentendantes pour proposer des solutions adaptées - développer une offre de service ayant un impact direct sur la qualité de vie quotidienne des publics sourds et de leurs aidants avec la mise en oeuvre de projets fédérant l’ensemble des publics quels que soient l’origine de la surdité, le moyen de communication utilisé (LSF, oralisation),etc. De manière opérationnelle, l’Union initie dans un premier temps la mise en place de deux projets : - adaptation aux jeunes sourds du dispositif d’information sur la santé Fil Santé Jeunes pour prendre en compte la détresse psychologique des jeunes sourds - développement d’une application mobile pour évaluer la qualité de l’accessibilité des programmes audiovisuels L'UNISDA souhaite également renforcer sa représentativité en ouvrant l’Union à des associations représentant d’autres publics sourds et en renforçant ses actions pour défendre les droits des personnes sourdes.

Lire la suite

Dispositif Logipsy

La Sauvegarde du Nord - 59

La Sauvegarde du Nord, en partenariat avec l'Etablissement Public de Santé Mentale (EPSM) de l'agglomération Lilloise et les Conseils Locaux de Santé Mentale, expérimentent le dispositif Logipsy : un accompagnement court pour favoriser le maintien et le retour dans le logement de personnes en situation de handicap psychique pendant ou après une période d'hospitalisation. Il s'agit de mobiliser autour et avec la personne en risque de perte de logement, un binôme d'intervenants au domicile (professionnel de santé mentale et technicien d'intervention sociale et familiale), piloté par un coordinateur, pour éviter les ruptures de parcours résidentiels, de vie et de soins. Les intervenants mobilisent un réseau d'acteurs pluridisciplinaires (bailleur, services médico-sociaux, CCAS, médecin etc) afin que la personne conserve son domicile, mais aussi puisse bien-vivre dans son logement. Depuis le début de l'expérimentation en 2016, le dispositif a accompagné 87 personnes sur les villes de Lille, Villeneuve d'Ascq et Roubaix. Pour la 3ème et dernière année d'expérimentation, le dispositif sera élargi au territoire de la Métropole Européenne de Lille (90 communes). L'objectif est d'accompagner une centaine de personnes, de modéliser et dupliquer l'expérimentation et de faire connaître Logipsy au niveau national.

Lire la suite

Les 5 Ponts, lieu d'innovation urbaine pour les personnes handicapées les plus précaires

Association Les Eaux Vives - 44

Projet immobilier socialement innovant de grande envergure, le projet 5 Ponts est né d’une réflexion autour de la question de l’accueil de jour et de nuit des personnes sans-abri présentant des fragilités sociales et des handicaps psychiques et/ou physiques. A son ouverture à l’horizon 2020 sur l’Île de Nantes, il proposera, sur un même site, des espaces et des services d'accompagnement variés. Porté et coordonné par l’association Les Eaux Vives, le projet comportera : • Un pôle d'accueil avec 3 structures d'accueil sociales et médicosociales gérées par l'association les Eaux Vives et permettant d’accueillir les personnes en grande désocialisation confrontées à des difficultés cumulées dont des problèmes de santé. • Des espaces de rencontre avec un restaurant d'insertion sociale ayant vocation à être largement ouvert sur le quartier, un magasin Emmaüs, une ferme urbain sur le toit. • Des logements ordinaires, à prix ordables et libres. Chaque jour, ce projet bénéficiera directement à près de 85 personnes en situation de handicap principalement psychique sur les 150 personnes qui en bénéficient soit près de 1000 personnes par an sur 2000. L’ouverture 24h/24 offre une continuité structurante avec notamment l’accompagnement personnalisé au regard des difficultés liées au handicap : écoute, ouverture des droits (AAH), orientation vers des associations complémentaires, etc. Les 5 Ponts porte une ambition de mixité sociale et d’un vivre-ensemble renouvelé pour ce nouveau quartier et la Ville de Nantes. Déjà testé et réussi à l'étranger, ce projet est soutenu par la Ville de Nantes, la Métropole, la région ainsi que les acteurs associatifs (Emmaüs France, etc.) et l'Europe par le biais de son programme Actions Urbaines Innovatrices.

Lire la suite