Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

SCOP 03

SCOP 03 - 37

La Société Coopérative O3 Experts se compose de deux entreprises adaptées (à Tours et à la Réunion) qui accueillent 9 salariés en situation de handicap ayant des troubles autistiques, d'un cabinet comptable et d'un cabinet juridique. La SCOP a acquis de nouveaux locaux, en centre ville de Tours, pour y accueillir ses activités (comptabilité, support administratif et gestion des entreprises). Les lieux ont été totalement réaménagés et adaptés pour les personnes en situation de handicap et notamment les personnes autistes (luminosité, sonorisation, couleurs, outils de travail à distance). Deux cabines - les Box Off - seront prochainement installées pour favoriser le répit lors de moments d'anxiété ou de stress. Ce lieu sera également le 1er pôle économie sociale et solidaire sur le département de l'Indre-et-Loire, répondant aux besoins spécifiques des personnes en situation de handicap. Il se compose d’un espace de co-working, de bureaux partenaires et d’une salle d’événementiel. Tous les équipements seront mutualisés (box-off, salle de visio-travail, espace de convivialité, salle événementiel). A travers ce projet, La SCOP souhaite créer un écosystème favorisant l'emploi des personnes en situation de handicap, dans un environnement adapté, mixte et inclusif.

Lire la suite

Construction de l'habitat partagé "les Maisonnettes"

Association ADMR SAMVA - 37

En partenariat avec le bailleur social Touraine Logement, l’association ADMR « Les Maisonnées » souhaite créer à Avoine, dans le département de l’Indre et Loire, un habitat partagé pour 8 adultes autistes avec un accompagnement adapté au quotidien. La construction comprendra 8 studios indépendants répartis sur deux maisons jumelées et répondra aux recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé en matière d’habitat pour personnes autistes (couleurs, repères, luminosité, sécurité). La mutualisation des différentes PCH (Prestation de compensation du handicap) permettra de financer l'accompagnement à domicile de chaque résident et d'assurer une présence de nuit. Chaque locataire sera autonome dans un cadre sécurisant et bénéficiera d’un suivi des soins, d'activités sociales, culturelles, de loisirs ou de travail. Des parties communes permettront aux locataires de bénéficier de temps d’échanges et de convivialité.

Lire la suite

FAM Les Maisonnées

ADMR Les Maisonnées - 37

Afin de proposer des solutions d’hébergement adaptées à toutes les demandes, l’association gestionnaire ADMR Les Maisonnées a créé une extension s’inscrivant en complément de l’actuel Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) comprenant des places de MAS, des places de Foyer Occupationnel et un accueil de jour. Cette extension se déploie sur 3 sites (dont un en centre-ville), créant ainsi un véritable pôle d’accompagnement des personnes avec autisme et Troubles Envahissants du Développement (TED). Ces différentes orientations permettent au pôle de disposer au total de 8 places en MAS pour les plus vulnérables, 8 places en foyer occupationnel pour les plus autonomes, 28 places en FAM et 9 places en externat. Cette offre autorise toutes les évolutions pour les résidents, qui peuvent de fait être accompagnés dans un établissement quelque soit leur devenir. Afin de favoriser leur autonomie, les résidents sont invités à participer à des ateliers structurants pendant la journée en fonction de leurs désirs. Il peut s’agir de confection de confitures qui seront ensuite vendues, de jardinage ou encore de préparation des repas.

Lire la suite