Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

IME Tully

APEI de Thonon et du Chablais - 74

La restructuration du Pôle Enfance Jeunesse (PEJ) est avant tout un projet politique d’évolution de l’offre médicosociale destinée aux enfants et aux adolescents déficients intellectuels, autistes et polyhandicapés du territoire du Chablais. En effet le regroupement sur un même site de l’ensemble des services du PEJ (Semi-internat, Internat, SESSAD, Accueil Temporaire) doit permettre une plus grande interrelation et complémentarité entre les modalités d’accompagnement proposées. C’est un fonctionnement en dispositif qui est visé puisqu’il s’agit de favoriser le parcours du jeune en s’adaptant à l’évolution de ses besoins et attentes en conjuguant les modalités d’accueil : par exemple le semi-internat pourra venir appuyer l’accompagnement SESSAD par un accueil spécifique pour une activité donnée, et le SESSAD accompagnera de son expertise l’inclusion des jeunes en milieu ordinaire. Il y aura une véritable continuité dans le parcours des enfants et adolescents, ce qui facilitera la vie des parents. Cette évolution s’accompagne aussi d’un projet architectural d’ampleur puisqu’il s’agit de regrouper plusieurs activités sur un seul emplacement, donnant lieu ainsi à des opérations de démolition, de construction et de réhabilitation de bâtiments.

Lire la suite

SEDAC Comme à la maison

Croix-Rouge française - 74

Petite structure ayant fait partie des expérimentations ABA (Applied Behavior Analysis), méthodes d’apprentissages structurées soutenues par les autorités de santé, le Service Expérimental d’Accompagnement Comportemental (SEDAC) de la Croix-Rouge française associe centre de ressources pour le diagnostic, prise en charge précoce des enfants atteints de troubles envahissants du développement (TED) et co-équipage fort avec les familles. Il a été créé en 2009 à titre expérimental pour cinq ans dans le cadre du premier Plan Autisme et accueillait alors 6 enfants. En 2014, l’expérimentation a été reconduite par l’ARS (Agence régionale de Santé) pour 5 ans, soit jusqu’en septembre 2019, et prévoie désormais d’accueillir  14 enfants  dès l’âge de 18 mois. Le SEDAC, auparavant installé dans un groupe scolaire dans une ancienne salle de classe, a dû changer de locaux afin de s’adapter à l’accueil d’un plus grand nombre d’enfants, notamment les plus petits, qui ont besoin d’un espace rassurant. Les enfants autistes ont par ailleurs besoin de lieux calmes, leur permettant des temps individuels avec un éducateur. Les espaces retenus, situés à Meythet (Haute Savoie) reproduiront le cadre de vie familial des enfants accueillis.

Lire la suite

FAM La Ferme des Roches

AAPEI DE HAUTE SAVOIE - 74

Portée par l’AAPEI de Haute-Savoie, la création du Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) La Ferme des Roches permet de répondre aux besoins départementaux d’accueil des adultes atteints d’autisme ou présentant des Troubles Envahissants du Développement (TED). Cette prise en charge résulte de la nécessité de limiter les conséquences de ce handicap sur la personne et ses proches. Le FAM, situé à Chaumont sur un terrain vallonné de 5 hectares, comporte 27 places en internat pour adultes de 18 à 35 ans environ qui peuvent ainsi bénéficier d’un accompagnement adapté et d’activités agrestes (médiation équine, thérapie par l’horticulture…) très structurantes respectant leur rythme et favorisant leur épanouissement.

Lire la suite