Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

CAJM Atypique le Relais

Fondation L'Elan Retrouvé - 75

Le CAJM (Centre d'accueil de Jour Médicalisé) Atypique le Relais est une structure socialement innovante portée par l'Association l'Elan Retrouvé. Il s’agit d’un dispositif atypique et unique qui accueille 15 jeunes et adultes avec troubles du spectre de l’autisme et troubles du comportement et de la communication associés. Parce qu’elles font partie des cas dit « complexes », avec des problématiques de violence, ces personnes sans solution n’ont souvent jamais été accueillies ni en Foyer, ni en Accueil de Jour et n’ont jamais eu accès à une prise en charge médico-sociale. Historiquement les associations Le Relais et Le Silence des Justes, nées en Seine Saint Denis début 2000, prenaient en charge ces cas complexes ainsi que leurs familles souvent totalement démunies. Les deux associations permettaient également à des jeunes sans emploi de se former au métier d’éducateur. En 2018 seulement, l’association Le Relais obtient l’agrément de l’ARS. C’est l’histoire des deux fondateurs de ces associations qui a inspiré le film « Hors Normes » d’Eric Toledano et Olivier Nakache, qui sortira le 23 octobre 2019. Depuis la reconnaissance tardive de l’ARS, la MDPH oriente des personnes atteintes d’autisme sévere vers le CAJM Atypique pour une période d'un an renouvelable, afin qu'elles puissent intégrer une autre structure, une fois que leurs aptitudes sociales se sont améliorées. Les locaux actuellement situés dans le 18ème arrondissement de Paris sont inadaptés au projet médico-social et éducatif du centre. De nouveaux locaux situés dans le 19eme à Paris ont été acquis par la Fondation L’Elan Retrouvé, et des travaux d’aménagement seront nécessaires pour adapter ces locaux aux besoins des bénéficiaires.

Lire la suite

Etablissement Saint Joseph

Société Philanthropique - 75

La Société Philanthropique fondée en 1780, est une association à but non lucratif, reconnue d'utilité publique en 1839. Elle exerce dans le domaine de l'action sanitaire, sociale et médicosociale au service des personnes rendues vulnérables par le grand âge, le handicap, la maladie, la précarité sociale ou les difficultés économiques. La Société Philanthropique gère aujourd'hui plus d'une vingtaine d'établissements et services dans le champ de l'économie sociale et solidaire. L'établissement concerné par la demande de financement est le Foyer de Vie Saint Joseph, qui a pour mission de développer l’autonomie des résidents ou tout au moins, de prévenir toute forme de régression par la réalisation d’activités quotidiennes diversifiées. Actuellement implanté dans le 18ème arrondissement dans des locaux vétustes, le Foyer Saint Joseph a décidé de déménager dans des locaux neufs situés ZAC Paul Meurice dans le 20ème arrondissement afin d'augmenter sa capacité d'accueil de plus de 30%. (60 places au lieu de 46 places) Le projet a pour but d'équiper le futur établissement de nouvelles solutions (chambres individuelles avec lit double ; équipements numériques ; cuisine thérapeutique ; unité personnes handicapées vieillissantes...) pour favoriser l'autonomie des personnes. Par ailleurs, pour soutenir leurs capacités et s'ouvrir sur l'extérieur, de multiples partenariats sont d'ores et déjà mis en oeuvre pour favoriser la participation des habitants à la vie du quartier.

Lire la suite

ASPERTEAM

ASPERTEAM - 75

ASPERTEAM est une Entreprise appartenant au secteur de l’Économie Sociale et Solidaire, qui a pour mission de faciliter l’inclusion et le maintien en emploi durable de personnes autistes de haut niveau, en milieu ordinaire (en entreprise). Pour cela, ASPERTEAM développe et propose un accompagnement global, systémique et innovant de la personne souffrant de Trouble du Spectre Autistique (TSA) sans Déficience Intellectuelle (Asperger). Global, car ASPERTEAM intervient à toutes les étapes clés de la vie professionnelle de la personne, de l’amont, en préparant via du job coaching les personnes autistes, jusqu’à l’aval du recrutement en accompagnant la personne jusqu’à plus de 9 mois après la prise de poste. Systémique car l’ensemble des acteurs de l’entreprise accueillante pourront être sensibilisés aux spécificités de ce handicap (Rh, équipe directe) et/ou accompagnés (manager, tuteur) pour faciliter l’intégration de la personne autiste au sein des équipes. Et enfin, innovant car ASPERTEAM pour réaliser sa prestation d’accompagnement s’appuie sur un outil numérique, une montre connectée reliée à une application mobile de ressources numériques. Cette montre détecte toutes situations stressantes pour la personne autiste qui a du mal à les percevoir elle-même et l’oriente vers des ressources lui permettant de dépasser cette situation de stress.

Lire la suite

Festival du Futur Composé

Futur Composé - 75

Ce festival grand public de qualité, comportant une représentation théâtrale, des concerts, une exposition et des animations, est organisé tous les deux ans à Paris et mobilise 300 jeunes autistes et des artistes professionnels, handicapés ou non. Il tiendra sa prochaine édition en juin 2018. Le festival, principale activité de l’association, offre à des personnes autistes et à d’autres qui ne le sont pas (professionnels du spectacle ou éducateurs en institutions) un moment de partage. L’objectif initial n’est pas thérapeutique mais artistique ; cependant les résultats en termes de progrès et de mieux-être pour les personnes sont souvent impressionnants, ce qui explique le large soutien apporté au projet par les institutions spécialisées et les familles des personnes participantes. Soutenu par de nombreux partenaires (Mairie de Paris, RATP, Région Ile-de-France etc.) et parrainé par le Ministère de la culture et de la communication et le secrétariat d’Etat aux personnes handicapées, ce festival rassemble chaque année plus de 5 000 spectateurs.

Lire la suite

Apte Pôle Répit

APTE Pôle Répit - 75

Apte Pôle Répit est une association référente en matière d’autisme en Ile de France depuis 2009. Elle accompagne 40 familles en file active à travers 6 000 heures de prestations dispensées par des professionnels spécialisés. Elle recrute et forme à l’ensemble des approches de l’autisme, des professionnels qui accompagnent à domicile sur des durées variables, des personnes avec autisme. Afin de développer son activité et apporter plus de réponses ponctuelles ou durables à ces familles, l’association va créer une plateforme digitale, nommée Le Pôle Répit. Ce service, soutenu par le Conseil Régional d’Ile de France, s’appuie sur l’implication des familles, des personnes avec autisme (selon leurs capacités) et des intervenants professionnels formés, agréés et labellisés par la structure dans une logique d’engagement et de lien responsable. Le développement consiste à mettre en place un outil digital de gestion et de mise en lien afin de développer progressivement son activité sur le territoire national.

Lire la suite

FAM et Foyer d'Hébergement Simone Veil

AUTISME 75 Centre Ile-de-France - 75

Le « Village Saint Michel » est en cours de construction sur le site de l’ancien hôpital Saint-Michel dans le 15ème arrondissement de Paris. Le projet a pour but de créer un lieu de vie et de lien intergénérationnel dans un cadre architectural entièrement neuf. Ce projet de 30 000 m² inclura 15 000 m² de logements dont 9 000 m² de logements sociaux, 15 280 m² de structures médico-sociales dont un EHPAD et plusieurs établissements médico-sociaux pour personnes handicapées. Le terrain appartient à l'association de l’hôpital Saint Michel et Saint Vincent, qui a signé un contrat de promotion immobilière avec BNP Paribas, lequel a confié la construction à Bouygues Immobilier. Le Foyer d’accueil médicalisé Simone Veil sera le premier FAM ouvert à Paris, spécialisé pour adultes autistes offrant un accueil permanent.

Lire la suite

Futur composé

Futur Composé - 75

L’association du Futur Composé organise depuis 2000 un festival biannuel mobilisant de jeunes artistes porteurs de troubles du spectre autistique. Ce festival, qui met en avant la qualité artistique réelle de ses productions, vise un succès non compassionnel auprès d’un public exigeant. Il ne se veut pas outil thérapeutique en soi mais plutôt une ouverture sur le monde très valorisante pour les participants. Ce festival propose des représentations théâtrales, des concerts, une exposition de peintures et une inauguration autour d’animations diverses dans les grands salons de l’Hôtel de Ville de Paris. Les  manifestations s’adressent au grand public et ont, lors de la dernière édition, attiré plus de 2500 spectateurs. L’entrée est payante ou gratuite selon les événements (billetterie FNAC). Les jeunes gens handicapés montent sur scène et préparent longuement ces manifestations avec l’aide d’artistes professionnels aguerris et des artistes amateurs et des éducateurs qui assurent quotidiennement leur prise en charge dans des établissements spécialisés ; vingt à trente établissements et associations, situés en Ile de France, se fédèrent à l’occasion de chaque festival. Trois-cents jeunes gens participent à ce festival. Cette préparation collective, très exigeante, participe à la rupture de leur isolement. Le festival se prépare 8 mois avant les représentations de juin 2016 et des ateliers artistiques sont mis en place dans les institutions partenaires.

Lire la suite

IME Alternance 75

APRAHM-AUTISME - 75

L’IME ALTERNANCE 75 est une structure gérée par l’association APRAHM-AUTISME qui accueille 17 adolescents autistes en alternance une semaine d’internat suivie de 2 semaines d’externat. Les locaux loués jusqu’à présent dans le XIXème arrondissement de Paris sont devenus trop petits, hors normes et surtout inadaptés à la prise en charge des jeunes et ne bénéficient d’aucun espace extérieur. Encouragée par l’ARS, l’association a procédé à une acquisition dans le XVIIème arrondissement. Ce projet de délocalisation permettra d’assurer une meilleure prise en charge mais aussi de répondre au manque de place sur Paris avec une extension de 2 places supplémentaires

Lire la suite

Pôle Répit APTE pour famille de personnes atteintes d'autisme

APTE Pôle Répit - 75

Créée en 2006, l’association APTE Autisme favorise l’accès à la pratique du piano par des enfants et des adultes atteints d’autisme. Dans le cadre de ses activités, l’association a pu constater le besoin des familles de souffler, de confier leur enfant autiste à des professionnels pour s’accorder du répit. C’est ainsi que le pôle répit a été créé en 2009. En 2012, afin de mieux distinguer les deux activités, et pour répondre spécifiquement aux besoins des familles, l’association APTE Pôle Répit est créée avec une double vocation : assurer du répit pour les familles épuisées, en menant une intervention à domicile ou sur un lieu dédié, accompagner les enfants atteints d’autisme qui ne sont pas pris en charge dans une structure spécialisée. Cette association propose un service d’aide aux aidants et intervient auprès des personnes atteintes d’autisme à domicile ou dans un lieu d’accueil. Actuellement implantée sur Paris, l’association se développe et ouvrira en 2014 un nouveau lieu d’accueil à Aulnay (93).

Lire la suite

M. & Mme Rêves

Association Théodora - 75

Lors de sa création en 2000, l'association Théodora a alors pour mission de soulager par le rire le quotidien des enfants hospitalisés en leur offrant des visites de clowns professionnels, les docteurs Rêves. Depuis 2009, les clowns, devenus M. & Mme Rêves interviennent auprès d’enfants atteints d’autisme accueillis en IME. Fort de son succès auprès de ces enfants, l’association développe aujourd’hui son projet M. & Mme Rêves en formant de nouveaux clowns. Ce sont les enfants de 8 IME situés en région parisienne, PACA ou des pays-de-Loire qui profiteront de la venue d’un clown tous les 15 jours. Il les aidera alors à s’ouvrir sur l’extérieur, à communiquer mais aussi à accéder au rire, à l’amusement, à l’inattendu. Le développement de ce programme est prévu sur 3 ans, de 2013 à 2015.

Lire la suite

Pôle Enfance Autisme et TED du Centre Robert Doisneau

Fondation hospitalière Sainte Marie - 75

Au sein du Centre Robert Doisneau, pôle médico-social implanté au cœur du XVIIIème arrondissement de Paris, la Fondation Hospitalière Sainte Marie créé un Pôle Enfance Autisme-TED permettant l’accompagnement de 20 jeunes de 6 à 12 ans en IME et de 25 jeunes de 3 à 20 ans en SESSAD. Ces deux services apportent une réponse très attendue aux besoins des familles d’enfants et adolescents autistes ou présentant des Troubles Envahissants du Développement (TED) sur ce territoire.

Lire la suite

Maison pour l'Apprentissage et l'Intégration des enfants avec Autisme

Association Les Amis de Pénélope MAIA - 75

Afin de répondre aux besoins d’accueil d’enfants autistes à Paris, l’association Les Amis de Pénélope Maureau-Doyon a souhaité créer une structure expérimentale de 16 places, bénéficiant de l’agrément d’Institut Médico-Educatif (IME) et destinée à l’accueil d’enfants autistes et/ou présentant des troubles envahissants du développement (TED) entre 3 et 18 ans. Les enfants, répartis en 4 classes, bénéficient d’une prise en charge thérapeutique fondée sur la méthode ABA (Applied Behaviour Analysis), basée sur la réduction des comportements inappropriés, l’augmentation de la communication, des apprentissages et des comportements sociaux. Pour chacun des enfants, une intégration scolaire ou sociale est organisée selon leur compétence et le désir des parents. Le faible nombre d’enfants par classe permet d’appréhender les situations en groupe tout en favorisant un travail dans un espace individuel en cohérence avec le projet de vie de chacun. Du fait de son caractère expérimental, une évaluation de l’application de la méthode a lieu tous les 18 mois, et est menée par une autorité extérieure à l’établissement.

Lire la suite

Foyer d'hébergement "Les Petites Victoires"

Association au service des autistes et de la pédagogie - 75

L’Association au Service des Autistes et de la Pédagogie (ASAP) a souhaité proposer une forme d’hébergement aux adolescents et adultes accueillis dans le Centre d’Activités de Jour Médicalisé (CAJM) dont elle est déjà gestionnaire. Les studios pédagogiques « Les petites victoires » s’inscrivent donc dans la continuité du projet global d’accueil et d’accompagnement. 3 places sont réservées pour 7 jeunes adultes accueillis en alternance 1 ou 2 soirées par semaine après leur journée au CAJM. Les 3 autres places sont destinées aux plus âgés qui sont présents du lundi soir au vendredi matin. Les studios pédagogiques proposent une aide permettant l'évolution de la personne vers une certaine autonomie. Les 6 studios aménagés sont séparés par une salle commune qui comprend une cuisine, une salle à manger et un salon. Le projet met notamment l’accent sur la communication et le langage, les compétences sociales, la maîtrise de soi, l’apprentissage de compétences professionnelles, le développement de l’autonomie, l’hygiène de vie et l’activité physique. L’établissement recherche ainsi le meilleur équilibre entre la protection et l’indépendance des résidents.

Lire la suite