Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

MAS Héliodore

APEI de Périgueux - 24

La MAS « Héliodore » a ouvert ses portes en 1989. Elle est labellisée depuis 2015 « établissement-ressources » par l’ARS Aquitaine. Depuis 2014, l'APEI Périgueux, organisme gestionnaire de la MAS "Héliodore", a initié un projet d'extension - restructuration de cette dernière portant un triple objectif : - augmenter la capacité d'accueil de la MAS de 10 places supplémentaires - offrir un cadre de vie plus adapté à l’évolution des profils (avancée en âge, …) et besoins (individualisation des chambres, nouveaux lieux de déambulation, espace pour les résidents et leurs familles,...). - accroître l’offre d’accompagnement (pose de rails de transfert, locaux dédiés pour les professionnels paramédicaux, …).

Lire la suite

MAS LOUISE DE GUITAUT

AAJB - 14

Située à Louvigny, à proximité de Caen, la MAS Louise de Guitaut accompagne depuis 1990 des adultes polyhandicapés, plurihandicapés ou porteurs d'autisme en internat, en accueil de jour mais également à domicile (MAS externalisée). Aujourd'hui, ces adultes ont une moyenne d'âge de 50 ans et leur accompagnement nécessite des locaux et un accompagnement adaptés. C'est pourquoi l'association des amis de Jean Bosco a décidé de construire un nouveau bâtiment afin d'offrir de meilleures conditions d'accueil et de vie et d'accompagner 33 résidents dans leur avancée en âge en internat (30 places dont 3 créées) ou en accueil de jour (3 places). La nouvelle MAS favorisera également la socialisation et le bien-être des personnes accueillies tout en offrant de meilleures conditions de travail aux professionnels. La nouvelle MAS accueillera les résidents dès septembre 2018.

Lire la suite

FAM Les Eaux Vives

ADAPEI de la Côte d'Or - 21

L’Adapei de la Côte d’Or gère depuis 2008 à Is sur Tille (21), un Foyer d’Accueil Médicalisé de 33 places et depuis 2010, une Maison d’Accueil Spécialisée de 11 places, ces 2 établissements accueillant des personnes lourdement handicapées. La moyenne d’âge des résidents est actuellement de 47 ans. Une extension, validée par l’ARS, va être réalisée afin d’accueillir à l’automne 2019, 14 nouveaux résidents : 11 résidents transférés du FAM Sainte Elisabeth de Fontaine-Française (qui va voir sa capacité réduite) et 3 autres jeunes en attente d’un accueil permanent établissement pour adultes. L’association profite de ce programme immobilier pour améliorer son projet d’établissement afin de proposer un accueil plus qualitatif pour les résidents, notamment via un partenariat renforcé avec l’hôpital local, et assurer une plus grande ouverture vers l’extérieur.

Lire la suite

MAS DE SAINTONGE

Association Emmanuelle - 17

L’association Emmanuelle en Charente Maritime mène un projet de construction d’une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) adaptée à l’accompagnement de personnes adultes présentant un polyhandicap et/ou des Troubles du Spectre Autistique (TSA). La MAS de Haute-Saintonge accueillera ainsi 28 résidents dans un environnement prenant en compte, dans tous les domaines, y compris l’architecture des bâtiments, la spécificité des personnes avec autisme. Le projet se situe dans un lieu de vie privilégié : Le Domaine du Château de Bernessard, au cœur d’un vaste environnement rural et paisible, situé à proximité de la ville de Gémozac. L’hébergement s’organise autour quatre unités de 6 à 8 personnes, réparties sur 2 bâtiments de plain-pied. Chaque résident bénéficie d’un studio de 20m² avec sanitaires privés et jardinet individuel. Lors de l’élaboration du projet architectural, un soin particulier a été apporté aux particularités sensorielles afin de pallier au maximum les difficultés rencontrées par les personnes avec autisme (lumières tamisées, couleurs relaxantes, environnement préservé).

Lire la suite

Création d'un livret de sensibilisation sur le polyhandicap à destination des acteurs de santé

Association ressources polyhandicap Hauts de France - 59

L’association ressources polyhandicap Hauts-de-France fédère plusieurs associations représentant les personnes polyhandicapées et leurs familles ainsi que des structures gestionnaires d’établissements sur la région Hauts-de-France. Elle souhaite développer un livret de sensibilisation dont l’objectif est d’acculturer les professionnels santé de proximité aux besoins spécifiques des personnes polyhandicapées. Composé d’une trentaine de fiches thématiques co-rédigées par des médécins, des parents et des professionnels médico-sociaux, le livret sera remis directement par les familles lors de visites de santé afin de créer un support de dialogue et d’échanges avec la medecine de ville.

Lire la suite

MAS d'Etalans

Solidarité Doubs Handicap - 25

La Maison d’Accueil Spécialisée d’Etalans accueille 60 résidents pour la plupart vieillissants et lourdement polyhandicapés. Ils sont encore aujourd’hui hébergés dans 20 chambres, ce qui nuit à leur accompagnement et leur intimité. Le projet porté par l’association vise à améliorer le bien-être et le confort de ce public polyhandicapé par la construction d’un bâtiment de 40 chambres et la transformation du bâtiment existant pour transformer les 20 chambres existantes en chambres simples. Le projet améliorera également les conditions de travail du personnel et permettra de renforcer la bientraitance, notamment grâce aux espaces de circulation et des sanitaires individualisés. Les espaces de jour et de nuit seront mieux différenciés et des espaces de repos seront aménagés. Enfin, deux chambres seront créées et destinées à de l’accueil temporaire répondant au droit au répit des proches via des séjours de rupture ou de découverte.

Lire la suite

IME Accueil de jour de l'APAJH 46

APAJH du Lot - 46

Depuis 2007, l’APAJH 46 accueille au sein de son IME de jour des enfants et adolescents polyhandicapés avec handicap associé. Unique structure du département à accueillir de très jeunes enfants lourdement handicapés en accueil de jour, l’IME dispose également d’un Service d'Aide et de Soutien à l'Intégration (type SESSAD) qui accompagne 50 enfants. Ces solutions apportent un véritable soutien aux parents. Afin de répondre aux besoins des grands adolescents sans solution d’accompagnement, l’IME a obtenu une extension de 5 places, passant de 10 à 15 enfants. L’IME accueille désormais des enfants âgés de 0 à 20 ans (jusqu’alors 16 ans). Le projet d’extension des locaux permet aux enfants et adolescents accueillis de bénéficier d’espaces plus spacieux et mieux adaptés.

Lire la suite

FAM LES 4 SEIGNEURS

ADAGES - 34

Crée en 1991, le Foyer d’Accueil Médicalisé accueille 60 adultes poly ou pluri handicapés avec une déficience intellectuelle sévère. La configuration actuelle ainsi que la surface des locaux ne permet plus aux professionnels de proposer un accompagnement de qualité aux personnes accueillies, en accord avec leur projet de vie. L’ADAGES a décidé la rénovation complète de l’établissement afin d’offrir désormais un lieu de vie respectueux et de qualité. A l’issue de la restructuration, les résidents vivent au sein de petites unités de 10 personnes et bénéficient de chambres individuelles avec salle de bain privatives, d’espaces de vie collectifs plus conviviaux et d’équipements adaptés.

Lire la suite

FAM La Maison en plus

ADAPEI DES HAUTS DE SEINE - 92

L’Association Départementale des Parents et Amis de personnes handicapées mentales des Hauts de Seine (ADAPEI 92) a pour projet la création du Foyer d’Accueil Médicalisé « La maison en plus », structure accueillant 32 adultes lourdement handicapées (polyhandicap ou troubles envahissants du développement (TED), la plupart étant épileptiques). Le Foyer d’Accueil Médicalisé situé à Vaucresson, assurera un accompagnement personnalisé et gradué (Semi-internat, dit hébergement séquentiel, ou internat complet). En lien avec l’Association de  parents « Quelque chose en plus » qui facilitera le lien avec les familles, ce projet a pour vocation de garantir aux enfants devenus adultes la continuité d’un accompagnement adapté à leur handicap, tant au niveau médical qu’éducatif. Ce lieu de vie offre un panel de réponses pour limiter les conséquences du handicap lourd, un projet de vie personnalisé à chaque résident, un climat familial avec 4 unités de vie, la mise en place de toutes les stimulations possibles avec des locaux adaptés, et du personnel formé. L’accent sera également mis sur l’intégration à la vie citoyenne et sur une écoute attentive entre parents et professionnel pour entretenir les liens sociaux et familiaux.

Lire la suite

APF Département Polyhandicap/Handas

APF France Handicap - 75

Un appareillage orthopédique externe « sur mesure et sur moulage » de qualité est un élément décisif pour l’autonomie de vie de la personne, son confort et sa qualité de vie. Cet appareillage très spécifique est conçu de manière personnalisée (à partir d’un « moule » du membre concerné) et doit pouvoir évoluer au fil du temps durant tout ou partie de la vie de la personne (taille, poids, etc.). Les acteurs concernés (usagers, professionnels, familles) ont constaté des difficultés pour réaliser et suivre cet appareillage de manière concertée et en complémentarité. Un groupe projet de plusieurs associations a été organisé afin de concevoir un carnet d’appareillage constitué de deux grands domaines : 1) Préconisations pour la réalisation d’un appareillage efficient ; 2) Carnet personnel de suivi de l’appareillage dans le temps et à son renouvellement. L’objectif est de concevoir/expérimenter/promouvoir/diffuser un carnet d’appareillage pluripartenarial (professionnels, usagers, familles) en vue de créer les conditions optimales pour la réalisation et le suivi de qualité de l’appareillage orthopédique externe « sur mesure et sur moulage », adapté aux besoins de la personne, quel que soit son handicap.

Lire la suite

FAM L'envol

APEAHM - 13

L’association APEAHM gère à Marignane (13) sur un même site, 5 établissements accueillant 162 personnes en situation de handicap, de l’enfant à la personne vieillissante. Parmi eux, le Foyer l’Envol accompagne depuis 1979, 28 adultes polyhandicapés. Les personnes accueillies sont en majorité des personnes handicapées vieillissantes (les deux-tiers ont plus de 40 ans). L’établissement est un Foyer de Vie, mais les résidents nécessitent aujourd’hui une assistance médicale soutenue. Le projet d’accompagnement socio-éducatif se décline autour de plusieurs activités : thérapies avec la musicothérapie ou la relaxation (snoezelen), la créativité (cuisine, théâtre), la stimulation (jeux, zoothérapie) et la socialisation. Le projet de soins vise à freiner l’apparition des pathologies dûes à l’avancée en âge des résidents. Cependant, il a été constaté au fil des années une multiplication des actes médicaux et paramédicaux à l’extérieur de l’établisssement. La transformation du Foyer de Vie en Foyer d’Accueil Médicalisé est donc une réponse adaptée visant à prévenir et accompagner l’autonomie des personnes polyhandicapées et de rendre plus effectif le droit et l’accès à la santé. Cette transformation bénéficie du soutien de l’ARS et du Conseil Départemental avec un agrément obtenu début 2014. Le projet comprend une extension neuve et une partie existante à réhabiliter. Les résidents disposeront désormais d’une chambre individuelle de plain-pied plus grande avec salle de bains et W.C. privatifs. De nouvelles salles d’activité accompagneront le projet.

Lire la suite

HOME NATHALIE

ASSOCIATION MARIE HELENE - 27

Créée il y a plus de 50 ans, la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) Home Nathalie dans l’Eure a la particularité d’accompagner aujourd’hui 40 personnes lourdement polyhandicapées sans véritables contre-indications. Cependant, depuis une dizaine d’années, l’association met en œuvre un projet de vie sociale à l’attention de tous ses résidents afin que la MAS ne soit pas qu’un lieu d’hébergement et de survie. Aujourd’hui, l’établissement n’est plus conforme et ne correspond pas à ce qui est attendu pour la sécurité, le confort des résidents et la qualité de travail du personnel. Les locaux, ayant subi plusieurs réaménagements au fur et à mesure des années, ne forment pas un ensemble fonctionnel et rendent, de jour comme de nuit, la surveillance des personnes polyhandicapées particulièrement difficile. Une étude pour la mise aux normes de ces locaux fait apparaître un coût nettement supérieur à celui d’une construction neuve, qui serait déployée sur un seul niveau et réalisée selon les nouvelles règles et les dernières technologies en matière d’isolation et de chauffage. Pour toutes ces raisons, le Conseil d’Administration de l’association Marie-Hélène a décidé de reconstruire, sur le même site, l’ensemble des locaux destinés à l’hébergement et aux activités quotidiennes des résidents. Cette construction permettra une amélioration du confort de vie pour les résidents et de leur accompagnement par le personnel. Le nouvel établissement ouvrira en 2017 et accueillera 10 résidents de plus.

Lire la suite

IMP Les Amis de Laurence

ASSOCIATION NOTRE DAME DE JOYE - 75

L’Institut Médico-Pédagogique Les Amis de Laurence (Paris 14) va construire une aire de jeux permettant aux enfants polyhandicapés accueillis de faire des expériences sensorielles et motrices nouvelles pour eux. Ils auront ainsi, grâce à des installations adaptées, la possibilité de faire de la balançoire, du toboggan, du trampoline : ces installations n’existent que très exceptionnellement dans les aires de jeux publiques. Cet espace construit sur le terrain de l’IMP permettra aux professionnels d’y accompagner très facilement et régulièrement les enfants : ce sera à la fois un espace de jeux et un espace de rééducation motrice. De plus l’établissement souhaite l’ouvrir aux enfants qui fréquentent les écoles du quartier, ce qui favorisera les liens entre enfants valides et enfants porteurs de handicap.

Lire la suite

EEAP Decanis de Voisins

ARAIMC d'Aubagne - 13

L’EEAP Decanis de Voisins de Marseille accompagne 42 enfants et adolescents polyhandicapés en externat. L’établissement offre des conditions de travail de plus en plus difficiles dans un bâtiment exigü. Afin de mettre en œuvre un projet d’établissement prenant en compte les différents besoins des jeunes accompagnés avec des involutions fréquentes, l’association a pris la décision de transférer l’établissement dans une construction neuve. Celle-ci bénéficiera de véritables espaces de travail pour les séances thérapeutiques (balnéothérapie, snoezelen) et pourra surtout accueillir plus facilement des groupes extérieurs. L’établissement pourra par ailleurs développer une véritable relation avec les familles, ce qu’il ne peut faire aujourd’hui, faute d’espaces.

Lire la suite

MAS LA BRIANCIERE

Association Altérité - 91

L’association Altérité (anciennement APAJH 91) gère depuis plus de 20 ans une MAS accueillant 44 personnes polyhandicapées. Pour faire face au vieillissement de sa population (plus des trois-quarts des personnes ont plus de 40 ans) et afin de se doter d’un outil ouvert sur la Cité, l’association va transférer son établissement sur un nouveau site. L’ARS lui a octroyé 10 nouvelles places pour porter le nombre de personnes accueillies à 54. La nouvelle MAS disposera d’équipements performants et ouverts, et va proposer de nouvelles activités. Le projet reposera très largement sur l’ouverture de l’établissement et pourra proposer des parcours personnalisés avec la création de places en accueil de jour et temporaire (12 places au total).

Lire la suite

GPF

GPF - 75

Le Groupe Polyhandicap France est une association représentative d’une part, des personnes polyhandicapées et de leurs familles, et d’autre part des établissements médicosociaux et sanitaires accueillant des personnes polyhandicapées. Cette association fondée en 1996 regroupe 158 associations gestionnaires et 110 familles. Elle assure des missions d’information, de formation, et de soutien aux aidants familiaux et aux professionnels des structures d’hébergement. Rappelons que la personne polyhandicapée présente un dysfonctionnement cérébral, ayant pour conséquence de graves perturbations de l'efficience motrice, perceptive, cognitive et de la construction des relations avec l'environnement physique et humain. Cette situation évolutive d'extrême vulnérabilité physique, psychique et sociale associe parfois, de manière transitoire ou durable, des signes d’autisme. L’association GPF s’intéresse aujourd’hui à une dimension des soins autour de «l’éducation thérapeutique appliquée aux personnes polyhandicapées et à leurs aidants.» Elle vient d'achever un travail de recherche action autour de cette question. La recherche action vise à recenser et analyser les données bibliographiques disponibles sur ce thème, à décrire le cadre légal et réglementaire dans lequel s’exerce l’éducation thérapeutique auprès de personnes polyhandicapées. L’ambition est donc de dresser un état des lieux des pratiques, au domicile et en établissement, en recueillant les avis et propositions des familles et des professionnels en termes de « bonnes pratiques ».

Lire la suite

IME Yepi Kaz

APAJH Guyane - 97

Parce que sur la Guyane, les solutions d’accompagnement des personnes polyhandicapées font cruellement défaut, l’APAJH de Guyane a créé en 2009 un Service de Soins à Domicile (SSAD) destiné à 35 jeunes polyhandicapés âgés de 0 à 20 ans. Dans la continuité du SSAD, l’association a ouvert fin 2010 un IME à Rémire-Montjoly, l’IME Yépi Kaz, accueillant 20 enfants polyhandicapés. Aujourd’hui, l’IME s’agrandit pour accueillir jusqu’à 70 enfants d’ici fin 2015 : 40 en internat, 25 en semi-internat et 5 en accueil de jour. Les formes d’accueils seront diversifiées - internat, semi-internat, accueil de jour…mais aussi accueil séquentiel ou temporaire - afin d’être adaptées à chaque enfant et à ses parents. De plus, les enfants pouvant être accueillis dès le plus jeune âge, une pouponnière spécialisée de 10 places sera créée avec une identité distincte et des particularités liées à l’âge des enfants accueillis tant dans la composition de l’équipe que dans la conception des locaux.

Lire la suite

Réseau LUCIOLES

Réseau Lucioles - 69

RESEAU-LUCIOLES est une association dont l’objectif est d’améliorer l’accompagnement des personnes atteintes d’un handicap mental sévère par la mutualisation de l’expérience des parents et des professionnels. Le handicap mental sévère concerne 45 000 personnes en France, et peut être défini comme un handicap complexe, intellectuel sévère et souvent moteur. Les personnes en situation de handicap n’ont pas accès à la parole et leur entourage n’a pas la certitude de répondre correctement à leurs attentes. Pour la plupart des actes du quotidien (manger, s’habiller, communiquer, jouer,...parfois même marcher), elles ont besoin d’un accompagnement permanent. RESEAU LUCIOLES crée depuis 2004 des outils pour le grand public, les 2000 familles de l’association, et les professionnels médicosociaux. Ces outils visent à donner accès aux personnes handicapées mentales sévères : à une scolarité et à une éducation réelle et adaptée, aux soins dont elles ont besoin, aux loisirs, au sport et à la culture. RESEAU-LUCIOLES conduit pour cela un programme ambitieux de recherches appliquées et d’actions composé actuellement de quatre actions, dans le domaine de la recherche appliquée et la sensibilisation.

Lire la suite

SESSAD Les Tout Petits

ASSOCIATION LES TOUT PETITS - 75

L’association Les Tout-Petits crée un SESSAD de 30 places pour enfants de la naissance à 20 ans, répondant aux critères du handicap rare. Ce projet a obtenu un avis favorable du C.R.O.M.S., notifié le 6 avril 2010. Il permet l’accueil des enfants sur plusieurs demi-journées par semaine, qui du fait de la lourdeur de leur handicap (polyhandicap, maladies rares et handicaps associés, autisme, épilepsie sévère) se trouvent souvent sans solution d’accueil. Le SESSAD a également pour objectif le soutien à la scolarisation, la mise en place d’un environnement social adapté et offre un accompagnement, des temps d’échange et des moments de répit aux parents, pour préserver le plus possible le lien entre les parents et l’enfant handicapé.

Lire la suite

EEAP le Bercail Saint Denis

Association pour l'animation des fondations "Docteur Gibert" - 76

L’EEAP (Enfants Et Adolescents Polyhandicapés) du Bercail Saint Denis (76) accueille des jeunes de 6 ans jusqu’à 20 ans et présentant des troubles du développement, du comportement, et des troubles associés. Parmi les nombreux ateliers que l’association propose sur son site à l’adresse des personnes accompagnées, l’atelier « Côté Poney » a vu le jour en Septembre 2010. La rencontre avec l’animal a lieu grâce à différents supports que ce soit pendant les soins aux poneys ou lors du travail à pied à leurs côtés. L’atelier « Côté Poney » reçoit chaque semaine 40 personnes. L’association souhaite développer cette activité en construisant sur son site un manège couvert et des boxes afin de loger les poneys. D’autre part, l’éducatrice spécialisée en charge des ateliers vient d’obtenir son diplôme d’équithérapie (printemps 2013).

Lire la suite