Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

FAM La Maison en plus

ADAPEI DES HAUTS DE SEINE - 92

L’Association Départementale des Parents et Amis de personnes handicapées mentales des Hauts de Seine (ADAPEI 92) a pour projet la création du Foyer d’Accueil Médicalisé « La maison en plus », structure accueillant 32 adultes lourdement handicapées (polyhandicap ou troubles envahissants du développement (TED), la plupart étant épileptiques). Le Foyer d’Accueil Médicalisé situé à Vaucresson, assurera un accompagnement personnalisé et gradué (Semi-internat, dit hébergement séquentiel, ou internat complet). En lien avec l’Association de  parents « Quelque chose en plus » qui facilitera le lien avec les familles, ce projet a pour vocation de garantir aux enfants devenus adultes la continuité d’un accompagnement adapté à leur handicap, tant au niveau médical qu’éducatif. Ce lieu de vie offre un panel de réponses pour limiter les conséquences du handicap lourd, un projet de vie personnalisé à chaque résident, un climat familial avec 4 unités de vie, la mise en place de toutes les stimulations possibles avec des locaux adaptés, et du personnel formé. L’accent sera également mis sur l’intégration à la vie citoyenne et sur une écoute attentive entre parents et professionnel pour entretenir les liens sociaux et familiaux.

Lire la suite

FAM Le Bel Air

Association L'Essor - 92

L’association L’Essor a souhaité apporter son soutien aux adultes polyhandicapés souffrant d’épilepsies graves en créant le Foyer d’Accueil Médicalisé Le Bel Air, unique établissement destiné à ces types de handicap en Ile-de-France. D’une capacité de 40 places, il est le domicile principal de 36 résidents tandis que 4 places sont réservées à l’accueil temporaire. A l’intérieur de l’établissement, chaque personne peut évoluer dans trois espaces distincts : son espace propre (chambre équipée de sanitaires), l’espace commun avec les autres résidents de la même unité de vie et l’espace institutionnel. Les activités proposées, adaptées à l’avancée en âge des personnes et à leurs besoins, sont très diversifiées. 3 ateliers de jour sont notamment proposés : atelier nature (horticulture et petite ferme), travaux de petites séries ayant une utilité sociale, atelier cuisine et repassage. L’action de l’équipe médicale se décline selon trois axes principaux : prévention, soins des pathologies spécifiques et soins directement liés à la prise en charge de l’épilepsie. Véritable lieu d’accueil, le FAM permet d’apporter des soins adaptés dans un cadre pensé pour que chacun puisse poursuivre son projet de vie.

Lire la suite

FOYER D'ACCUEIL MEDICALISE ESTIENNE D'ORVES

APEI SUD 92 - 92

L’association APEI Sud 92 a créé un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) pour pallier l’absence d’établissement destiné à l’accueil des adultes polyhandicapés ou présentant un handicap psychique avec troubles du comportement associés. Le FAM partage les locaux avec une maison médicale de garde et une structure d’accueil de jour pour les malades d’Alzheimer. D’une capacité d’accueil de 32 places, il réserve une place à l’accueil temporaire, les autres places étant destinées à un hébergement en internat. Toutes les chambres sont individuelles et équipées de sanitaires privés et deux appartements sont également aménagés dans l’établissement. Comprenant six chambres chacun, ils permettent à des résidents physiquement dépendants de vivre dans un espace plus familial. Chaque appartement est équipé d’un coin cuisine et d’un salon. Afin de favoriser les rencontres entre les résidents, des activités de jour et des sorties sont régulièrement organisées.

Lire la suite