Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

ETRE

MARTIN MEDIA - 75

Le centre Être « Formation et fragilités en emploi » accueille et accompagne depuis 2000 au sein de la rédaction du magazine Être Handicap Information - spécialisé sur l’inclusion sociale et professionnelle - des personnes en situation de fragilité psychique. Ces personnes, issues des secteurs de la culture, de la communication et des médias sont en risque de désinsertion professionnelle ou demandeur d’emploi de longue durée. L’action du pôle Etre se décline autour de deux axes : • des actions de remobilisation permettant l’accès à des compétences-clés pour les personnes fragilisées ayant connu des périodes d’hospitalisation et de soins psychiatriques. A ce jour, près de 750 personnes demandeurs d’emploi ou salariés relevant de l’obligation d’emploi (RQTH, AAH, pension d’invalidité) ont suivi ces stages. • des séminaires d’aide au retour à l’emploi pour les personnes issues des secteurs professionnels de la culture, médias, communication. Entre 2016 et 2018, Être a accueilli 38 bénéficiaires, à raison de deux séminaires par an. Ces dispositifs ont été soutenus par les membres du CCAH en 2016. Afin d’évaluer leur impact et afin de les transposer à des secteurs autres que ceux de la communication et des médias, le pôle Etre souhaite mettre en place une expérimentation plus large, définir un référentiel d’indicateurs et réaliser une étude de l’impact social de sa méthodologie d’accompagnement.

Lire la suite

Astérya

ASTERYA - 75

Créée en 2014, Astérya a pour objectif de favoriser la participation et l’engagement citoyen. Son leitmotiv : « Réveiller, repérer et accompagner les envies d’agir solidaires et citoyennes ». Nombre de personnes, en situation de handicap, disposant de ressources et de talents et souhaitant les mettre au service d’actions solidaires, ne parviennent pas à le faire. L’engagement citoyen se révèle pourtant être un véritable levier d’insertion sociale et professionnelle. Astérya met donc en relation des personnes en situation de fragilité, qui ont la volonté d’agir avec des associations, coopératives, instances de démocratie locale ou collectifs citoyens, peinant parfois à accueillir ces envies d’agir faute de ressources, de temps ou d’outils pour s’adapter à leur diversité. Récemment, en partenariat avec l’ADAPT, Astérya a décidé d’adapter un de ses programmes phare d’accompagnement, « Connecteurs citoyens », à un public en situation de handicap. Entre 2017 et 2018, la démarche d’accompagnement dans un parcours d’engagement avec des personnes cérébrolésées a ainsi été expérimentée en collaboration avec un Centre d’accueil de jour (CAJ). À la suite de cette phase d’expérimentation positive, les connecteurs citoyens de l’association Astérya souhaitent expérimenter leur démarche auprès d’autres types de handicap (sensoriels, moteurs, psychiques et maladies invalidantes notamment) et au sein d’autres établissements. L’Agence du Service Civique s’est d’ores et déjà engagée sur les 3 années du projet via l’attribution d’un agrément.

Lire la suite

Etablissement Saint Joseph

Société Philanthropique - 75

La Société Philanthropique fondée en 1780, est une association à but non lucratif, reconnue d'utilité publique en 1839. Elle exerce dans le domaine de l'action sanitaire, sociale et médicosociale au service des personnes rendues vulnérables par le grand âge, le handicap, la maladie, la précarité sociale ou les difficultés économiques. La Société Philanthropique gère aujourd'hui plus d'une vingtaine d'établissements et services dans le champ de l'économie sociale et solidaire. L'établissement concerné par la demande de financement est le Foyer de Vie Saint Joseph, qui a pour mission de développer l’autonomie des résidents ou tout au moins, de prévenir toute forme de régression par la réalisation d’activités quotidiennes diversifiées. Actuellement implanté dans le 18ème arrondissement dans des locaux vétustes, le Foyer Saint Joseph a décidé de déménager dans des locaux neufs situés ZAC Paul Meurice dans le 20ème arrondissement afin d'augmenter sa capacité d'accueil de plus de 30%. (60 places au lieu de 46 places) Le projet a pour but d'équiper le futur établissement de nouvelles solutions (chambres individuelles avec lit double ; équipements numériques ; cuisine thérapeutique ; unité personnes handicapées vieillissantes...) pour favoriser l'autonomie des personnes. Par ailleurs, pour soutenir leurs capacités et s'ouvrir sur l'extérieur, de multiples partenariats sont d'ores et déjà mis en oeuvre pour favoriser la participation des habitants à la vie du quartier.

Lire la suite

Hôpital de jour de psychiatrie du sujet âgé

SPASM - 75

L’hôpital de jour de psychiatrie du sujet âgé, à Paris, est une structure innovante et peu répandue. Il offre à des patients présentant un handicap psychique, des soins dont les objectifs sont la stabilisation et la mise en place d’un programme de réhabilitation psycho-sociale. Il doit aboutir à la définition d’un projet de vie dans lequel la question des insertions sociales et relationnelles est centrale. Pour cela, plusieurs outils de ré-autonomisation ont été mis en place, comme l’ouverture d’une cafétéria dont la gestion est assurée par les patients eux-mêmes. Malheureusement, les locaux actuels ne sont plus adaptés et imposent une limitation du nombre de patients accueillis. La pérennité de l’activité étant remise en question, l’établissement va emménager dans un nouveau lieu, toujours à Paris, à l’automne 2018. L’association souhaite profiter de ce déménagement pour non seulement pérenniser et développer son activité mais également améliorer son offre d’accompagnement en proposant un agencement spécifique et précurseur. Elle va donc créer un espace de ré-autonomisation dans lequel les patients seraient mis en condition de développer des initiatives et de s’approprier leur réalisation. L’objectif est de les préparer à la fin de leur accompagnement et l’entrée dans des structures non sanitaires.

Lire la suite

Les petits plats de Maurice

ANRH - 75

Après le succès de l’atelier de réparation de vélo « Les petits vélos de Maurice » et à la demande des travailleurs, l’ESAT Paris XI souhaite créer une activité de restauration ouverte à un public extérieur. Ce restaurant sera situé face au futur parc Truillot, le nouvel espace vert de 5600m² au cœur du 11e arrondissement de Paris. Cette nouvelle activité permettra de valoriser auprès du grand public les compétences professionnelles de 10 travailleurs atteints de troubles psychiques et de déficiences intellectuelles. A travers ses 120 couverts et son espace de vente à emporter, l’établissement offrira des tâches variées (cuisine, service en salle, gestion de la caisse, nettoyage etc.) et adaptées aux capacités de chacun (création de repères, espaces ergonomiques). Un plan de formation sur 6 mois permettra aux travailleurs d’acquérir les compétences professionnelles et la qualification d’agent polyvalent de restauration nécessaires pour l’ouverture. L’ESAT souhaite également s’engager dans une démarche « bio » et éco-responsable en travaillant directement avec les producteurs.

Lire la suite

L'EPOC

L'EPOC - 75

Par ses actions, L’Epoc lutte contre l’exclusion en prenant en charge, sans discrimination, toute personne en souffrance psychique et en favorisant le lien social qui réengage une dynamique. L’association assure un accueil et un suivi thérapeutique d’accès facile 7j/7 et des ateliers à vocation thérapeutique. Soutenu par l’Agence Régionale de Santé et la Mairie de Paris, l’association se réinvente en permanence et impulse et expérimente de nouvelles offres pour s’adapter aux évolutions de ces besoins : accompagnement psychologique à domicile, notamment de personnes handicapées vieillissantes, soutien à la parentalité, mission de soutien au bailleur 3F, appui technique dans les services sociaux parisiens, centre de ressources Santé psychique-Habitat, externalisation de prestations. Depuis peu, l’association travaille sur la santé mentale en entreprise pour lever les tabous. 1499 personnes ont été suivies en 2017. Du fait du tarissement des subventions publiques et afin de répondre aux besoins conséquents de la cité en matière d’accompagnement des personnes en souffrance psychique, l’association est entrée récemment, avec l’appui d’une structure de conseil, dans une démarche d’émancipation économique associant les parties prenantes du dispositif.

Lire la suite

Vivre FM - Programme aidants salariés

ANPHI - 75

Le réseau Vivre FM "Salariés aidants, parlons-en" a pour objectif de sensibiliser les salariés aidants aux particularités de leur situation en leur permettant de prendre la parole et ainsi faciliter l’accès aux dispositifs qui leur sont destinés. Le projet Réseau Vivre FM "Salariés aidants, parlons-en ! " est conçu pour une durée de 3 ans. VIVRE FM souhaite créer des liens pérennes avec les partenaires (entreprises, associations, etc.) autour de cette action destinée aux salariés aidants, problématique émergente et inscrite durablement dans le développement de la société.

Lire la suite

Vivre FM - Programme aidants salariés

ANPHI - 75

L’association nationale pour la prévention des handicaps et pour l’information (ANPHI) réalise une étude basée sur le recueil des témoignages des 500 personnes en situation de handicap psychique qui ont été stagiaires du centre de formation de la radio VIVRE FM au cours des 10 dernières années. L’objectif de l’étude est de comprendre les leviers et les freins de leur insertion professionnelle et sociale. Dans un second temps, cette étude donnera naissance à un guide pratique diffusé gratuitement auprès des entreprises et auprès des personnes en situation de handicap. Il sera constitué des éléments provenant des résultats des travaux de recherche et des témoignages des personnes en situation de handicap psychique.

Lire la suite

Entreprise adaptée Sequences Clés Productions

SARL PRODETHIC'IMAGES - 75

Séquences-Clés Productions est une entreprise adaptée qui se consacre exclusivement aux métiers de l’audiovisuel. Regroupant tous les métiers de l’image et du son, l’équipe rassemble 80% de travailleurs handicapés, tous professionnels expérimentés. Séquences-Clés Productions réalise des vidéos de tous types et propose systématiquement de rendre ses films accessibles à tous les public à travers du sous titrage sourds et malentendants, de la traduction dans toutes les langues, de la traduction interprétation en langue des signes française ou encore de l’audio description à destination des personnes handicapées visuelles.

Lire la suite

appartement intermédiaire

Association Guy Renard - 75

En collaboration avec la clinique Georges Heuyer (Paris 13e), établissement de la FSEF spécialisé dans la psychiatrie de l’adolescent et du jeune adulte, l'association Guy Renard s’est engagée dans un projet de location d’appartement pour des jeunes atteints de troubles psychiques. Véritable dispositif d’accompagnement, cet appartement intermédiaire s’entend comme une étape entre la sortie de clinique et l'insertion dans le milieu non médicalisé. L'objectif est de concevoir une proposition thérapeutique alternative construite autour du logement et d'un suivi en hôpital de jour. Les 3 jeunes accueillis pourront rester dans l’appartement pendant 6 mois avec un renouvellement éventuel de la période si besoin. Situé dans le 13ème arrondissement, l’appartement intermédiaire se trouve à proximité de la clinique. Gestionnaire du projet, l’association Guy Renard loue l’appartement auprès d’un bailleur social.

Lire la suite

hôpital de jour "Addictologie et psychiatrie" de l'institut Paul Sivadon

Fondation L'Elan Retrouvé - 75

Géré par l’association L’Élan Retrouvé, l’hôpital de jour « Addictologie-Psychiatrie » est né de la restructuration d’une unité d’alcoologie et d’une unité de sociothérapie du site la Folie Régnault de l’Institut Paul Sivadon situé dans le 11e arrondissement de Paris. Fort de l’expérience de ces deux unités, l’hôpital de jour dispose désormais de 35 places dédiées à des personnes présentant des troubles psychiques et une addiction et pour lesquelles une prise en charge de jour et séquentielle sur du moyen et long terme est pertinente. Aujourd’hui ce sont près de 350 personnes qui bénéficient d’un accompagnement spécifique tenant compte à la fois de leur addiction et de leurs troubles psychiques. En complémentarité avec l’accompagnement thérapeutique, un travail sur la réadaptation et la réinsertion sociale est réalisé par le Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (CATTP) annexé à l’hôpital de jour.

Lire la suite

Clubhouse Paris

Association Clubhouse France - 75

L’association Clubhouse France a été créée en avril 2010 pour importer un modèle créé à New York en 1948. Un clubhouse" est un lieu de vie et d'activités de jour créé pour et avec des personnes handicapées psychiques (tels que la dépression sévère, la bipolarité ou la schizophrénie) dans le but de faciliter leur socialisation et leur insertion professionnelle. En parallèle, l’association développe des partenariats avec les autorités publiques afin de valider le 1er clubhouse français en tant que projet pilote (protocole expérimental à l’étude), et d’optimiser le développement de ce modèle en tant que service public un peu partout en France. Clubhouse France doit donc valider cette expérimentation sur 5 ans selon l’expérience des 360 autres clubhouses hors hexagone."

Lire la suite

Vivre FM - Programme aidants salariés

Association nationale pour la prévention des handicaps et pour l'information - 75

L’ANPHI, association nationale pour la prévention des handicaps et pour l’information, a créé et gère « Vivre FM 93.9 », la seule radio hertzienne émettant en direction des personnes handicapées et le Centre Cino d’initiation aux métiers de la radio qui accueille des personnes présentant des troubles psychiques ou ayant été victimes de Traumatisme Crânien ou d’Accident Vasculaire Cérébral. Ce projet procède du constat que des emplois stables peuvent être occupés par des personnes relevant de la santé mentale, dès lors qu’elles sont formées correctement et évoluent dans un milieu professionnel favorable. Le centre CINO initie ainsi des personnes présentant des troubles psychiques aux métiers de la radio et permet  également l’intégration au sein de la radio Vivre FM de certains de ces stagiaires issus de la formation CINO.

Lire la suite

Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale Falret

OEUVRE FALRET - 75

Situé dans le 15e arrondissement de Paris, le CHRS Falret propose un hébergement et un accompagnement vers une insertion socio-professionnelle à 106 femmes ayant un parcours en lien avec la psychiatrie. L'accompagnement se fait dans le temps – jusqu’à trois années – et en s'adaptant à la maladie psychique. C'est donc un accompagnement souple, relativement long dans le champ de l'action sociale, et articulé entre un suivi individuel et une prise en charge collective, qui favorise les projets d'insertion des résidentes. L’insertion se fait tant sur le plan professionnel que social. Afin de consolider les liens familiaux, le CHRS offre la possibilité aux résidentes ayant des enfants de les accueillir temporairement, pour des séjours de courte durée, au sein d’un appartement mère-enfant entièrement accessible.

Lire la suite

Institut Paul Sivadon

Fondation L'Elan Retrouvé - 75

Premier hôpital de jour créé en France, l’Institut Paul Sivadon, géré par l’Association L’élan retrouvé, a ouvert ses portes il y a plus de 50 ans dans le 9e arrondissement de Paris. Structure alternative à l’hospitalisation à plein temps, cet hôpital de jour propose un accompagnement psychothérapique à la fois institutionnel, individuel, médicamenteux, social, infirmier, ergothérapique et sociothérapique et accueille en journée 120 personnes en souffrance psychique originaires de Paris et ses environs.

Lire la suite

Théâtre du Chaos

Théatre du Chaos - 75

Créé en 1997, le Théâtre du Chaos mène un travail de fond sur la prévention et les questions de santé publique auprès de différentes populations vulnérables. La technique utilisée est celle du théâtre interactif. Cet outil est très reconnu comme support permettant d’engager la réflexion collective sur des questions de santé publique et est valorisé pour ses qualités en termes d’interactivité avec le public, de mise en réflexion autour de situations que l’on peut retrouver dans la « vraie vie », son aspect à la fois éducatif et ludique. Aujourd’hui, l’association s’est engagée sur une pièce « Un peu de brume dans la tête » afin de sensibiliser et aborder la question du handicap psychique. Ce travail se fait en lien avec l’UNAFAM et a pour origine le travail avec le collectif d’associations lié à la coordination territoriale Nord Charente Maritime dédié à la « prévention suicide – promotion de la santé mentale ».

Lire la suite

SAMSAH pour adultes handicapés psychiques

OEUVRE FALRET - 75

L’association Œuvre Falret a créé un SAMSAH (Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés) de 40 places à Paris, dont la mission est de prendre en charge des  adultes handicapés psychiques souffrant de troubles stabilisés et dont l’autonomie leur permet de rester à domicile. Les prestations comprennent des soins réguliers et coordonnés, ainsi qu’un accompagnement médical et paramédical en milieu ouvert. L’action du SAMSAH s’inscrit dans un cadre de prévention de l’aggravation des troubles et de coordination des soins, tout en accompagnant la personne dans sa vie quotidienne, en proposant notamment des activités et des sorties adaptées tel que du jardinage dans un jardin partagé.

Lire la suite

Foyer de vie Marie Laurencin

OEUVRE FALRET - 75

Géré par l'Œuvre Falret, le Foyer de vie accueille 20 adultes en internat souffrant de troubles psychiques dont l’autonomie est réduite, ne pouvant plus travailler et nécessitant un accompagnement plus ou moins important dans les actes de la vie quotidienne. Le résident est pris en charge et bénéficie d’un suivi éducatif, pédagogique et social pour l’aider à reconstruire sa personnalité et à acquérir une autonomie dans les actes de la vie quotidienne en fonction de ses capacités. Même si le foyer n’est pas une structure médicalisée, l’aspect thérapeutique fait partie intégrante de l’accompagnement et une surveillance médicale est prévue. Le projet du Foyer est organisé autour de la vie collective, néanmoins chaque résident bénéficie d’une chambre individuelle et d’un suivi personnalisé, adapté à ses besoins et à son projet de vie.

Lire la suite

ESAT Le Colibri

OEUVRE FALRET - 75

Géré par l’Oeuvre Falret, l’ESAT Le Colibri accueille 50 travailleurs en situation de handicap psychique dont l’état de santé mentale est stabilisé. L’établissement propose un parcours d’insertion sociale et professionnelle centré sur la fabrication et la livraison de repas auprès des collectivités et des personnes âgées. L’établissement possède une capacité moyenne de production journalière de 1400 repas, 800 pour les personnes âgées et 600 pour les restaurants de collectivités. L’ESAT a créé un atelier pâtisserie afin d’étoffer l’offre commerciale de l’établissement et de diversifier les situations professionnelles proposées aux travailleurs. L’aménagement d’un nouveau réfectoire permet d’améliorer la qualité d’accueil en créant un environnement propice à la détente.

Lire la suite