Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Foyer de vie Saint Nicolas de Boisset

Association Résidence Saint Nicolas - 15

Après avoir répondu à un appel à projets lancé par le Conseil Départemental du Cantal, la candidature de l’association Résidence Saint Nicolas a été retenue pour la construction et l’ouverture d’un nouveau foyer de vie de 40 places pour adultes souffrant de troubles psychiques. Dans un deuxième temps, le choix du site s’est porté sur la Commune du Boisset qui a proposé de donner un terrain viabilisé à l'association pour qu’elle réalise la construction du nouveau foyer de vie. L’établissement construit sera donc situé en milieu rural, au centre du village de 600 habitants du Boisset. Avec ce projet l’association Résidence Saint Nicolas, apporte une alternative à l’hospitalisation en service psychiatrique des personnes atteintes de troubles psychique (schizophrénie, troubles bipolaires, etc.). Le futur foyer de vie sera aussi une réponse à l’avancée en âge de ces publics car, il accueillera prioritairement des personnes de plus de 40 ans. Par ailleurs, ce projet revêt un caractère innovant par le rôle que souhaite jouer le Foyer de vie du Boisset dans la vie locale du village. En effet en mettant à disposition ses ressources médicales pour les habitants, le foyer se positionne comme un véritable acteur de l’aménagement de ce territoire rural. Le handicap est une solution face aux conséquences de la désertification médicale que subisse les habitants du Boisset. Ce projet peut changer les représentations sociales négatives autour du handicap.

Lire la suite

Pôle habitat- Projet "le clos Vaux renard"

AGIVR - 69

Avec la construction de deux bâtiments de logements et le déménagement du foyer d’hébergement actuel, situé à Brianne, L’AGIVR a l’ambition d’apporter une réponse plurielle à des besoins divers. Le projet s’adresse à des personnes en situation de handicap psychique et/ou mental travaillant ou non. La prise en compte de l’avancée en âge et de la mixité des publics est intégrée au projet. Ainsi, 12 places « d’hébergement » seront transformées en « place de foyer de vie », les travailleurs d’ESAT les plus âgés pourront arrêter de travailler tout en gardant leur logement. Deux studios seront réservés à l’accueil temporaire permettant le répit des familles. Les places restantes seront allouées aux travailleurs de l’ESAT. Les logements répondront aux attentes légitimes des personnes de bénéficier d’un « chez soi » intégrant toutes commodités, chaque personne hébergée disposera d'un studio d'environ 20 m² avec une kitchinette et ses propres sanitaires (douche, lavabo et WC). L’implantation dans la ville de Villefranche facilitera l’appropriation de l’ensemble des dispositifs publics (transports, cultures et autres services), par les personnes.

Lire la suite

Etablissement Saint Joseph

Société Philanthropique - 75

La Société Philanthropique fondée en 1780, est une association à but non lucratif, reconnue d'utilité publique en 1839. Elle exerce dans le domaine de l'action sanitaire, sociale et médicosociale au service des personnes rendues vulnérables par le grand âge, le handicap, la maladie, la précarité sociale ou les difficultés économiques. La Société Philanthropique gère aujourd'hui plus d'une vingtaine d'établissements et services dans le champ de l'économie sociale et solidaire. L'établissement concerné par la demande de financement est le Foyer de Vie Saint Joseph, qui a pour mission de développer l’autonomie des résidents ou tout au moins, de prévenir toute forme de régression par la réalisation d’activités quotidiennes diversifiées. Actuellement implanté dans le 18ème arrondissement dans des locaux vétustes, le Foyer Saint Joseph a décidé de déménager dans des locaux neufs situés ZAC Paul Meurice dans le 20ème arrondissement afin d'augmenter sa capacité d'accueil de plus de 30%. (60 places au lieu de 46 places) Le projet a pour but d'équiper le futur établissement de nouvelles solutions (chambres individuelles avec lit double ; équipements numériques ; cuisine thérapeutique ; unité personnes handicapées vieillissantes...) pour favoriser l'autonomie des personnes. Par ailleurs, pour soutenir leurs capacités et s'ouvrir sur l'extérieur, de multiples partenariats sont d'ores et déjà mis en oeuvre pour favoriser la participation des habitants à la vie du quartier.

Lire la suite

Dispositif Logipsy

La Sauvegarde du Nord - 59

La Sauvegarde du Nord, en partenariat avec l'Etablissement Public de Santé Mentale (EPSM) de l'agglomération Lilloise et les Conseils Locaux de Santé Mentale, expérimentent le dispositif Logipsy : un accompagnement court pour favoriser le maintien et le retour dans le logement de personnes en situation de handicap psychique pendant ou après une période d'hospitalisation. Il s'agit de mobiliser autour et avec la personne en risque de perte de logement, un binôme d'intervenants au domicile (professionnel de santé mentale et technicien d'intervention sociale et familiale), piloté par un coordinateur, pour éviter les ruptures de parcours résidentiels, de vie et de soins. Les intervenants mobilisent un réseau d'acteurs pluridisciplinaires (bailleur, services médico-sociaux, CCAS, médecin etc) afin que la personne conserve son domicile, mais aussi puisse bien-vivre dans son logement. Depuis le début de l'expérimentation en 2016, le dispositif a accompagné 87 personnes sur les villes de Lille, Villeneuve d'Ascq et Roubaix. Pour la 3ème et dernière année d'expérimentation, le dispositif sera élargi au territoire de la Métropole Européenne de Lille (90 communes). L'objectif est d'accompagner une centaine de personnes, de modéliser et dupliquer l'expérimentation et de faire connaître Logipsy au niveau national.

Lire la suite

Centre médico-social Basile Moreau

Association Basile Moreau - 72

Le Centre médico-social Basile Moreau situé à Précigné dans le département de la Sarthe est géré par l’association du même nom et composé de 3 établissements pour personnes handicapées et personnes âgées : Foyer de vie, MAS, EHPAD. Afin d’améliorer les conditions d’accueil et d’accompagnement des résidents jusque-là hébergés dans les locaux de l’ancien couvent de Précigné, une démarche de restructuration et de réflexion architecturale a été menée. L’association a choisi de reconstruire l’ensemble de ses établissements à côté des anciens locaux. Le projet propose des hébergements sous forme de petites unités de vie avec des espaces communs d’activités et de vie dans une logique de plateforme partagée.

Lire la suite

FAM de Holtzheim

Association Route Nouvelle Alsace - 67

Route Nouvelle Alsace, association à but non lucratif, a été créée en 1980 sur l’initiative de l’UNAFAM (Union Nationale des Amis et FAmilles de Malades psychiques). Elle développe et gère des établissements et des services médico-sociaux dont l’objectif est l’insertion et la réinsertion professionnelle - y compris en milieu ordinaire de travail - l'hébergement dans des lieux de vie adaptés, l’accompagnement à la vie sociale et l’accès à la culture. L’association accueille aujourd’hui près de 560 personnes en situation de handicap psychique, accompagnées par 75 salariés. Dans le cadre de son développement, l’association construit un Foyer d’Accueil Médicalisé pour personnes handicapées psychiques vieillissantes de 42 places, dont 20 places médicalisées sur la commune de Holtzheim.

Lire la suite