Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

SAAJ - Service d'accueil et d'activité de jour

APEI Les Papillons blancs d'Aix les Bains - 73

Le Service d’accueil et d’activité de jour (SAAJ), situé à Aix-les-Bains, accueille en journée des personnes en situation de handicap mental avec ou sans trouble associé. Les locaux actuels du SAAJ sont peu adaptés aux besoins des personnes handicapées accompagnées. De plus, le vieillissement des personnes requiert des aménagements spécifiques. Le projet de construction d’un nouveau lieu pour les personnes accompagnées par le SAAJ permettra une amélioration considérable de leur qualité de vie par une adaptation architecturale et fonctionnelle répondant à l’hétérogénéité des besoins induit par les différents types de handicaps accompagnés, et le vieillissement de la population. Le SAAJ sera construit conjointement aux nouveaux locaux dédiés à l’Etablissement et services d'aide par le travail (ESAT). Ce projet sera donc également l’occasion de mutualiser les espaces avec l’atelier de transition Belledonne de l’ESAT.

Lire la suite

ETRE

MARTIN MEDIA - 75

Le centre Être « Formation et fragilités en emploi » accueille et accompagne depuis 2000 au sein de la rédaction du magazine Être Handicap Information - spécialisé sur l’inclusion sociale et professionnelle - des personnes en situation de fragilité psychique. Ces personnes, issues des secteurs de la culture, de la communication et des médias sont en risque de désinsertion professionnelle ou demandeur d’emploi de longue durée. L’action du pôle Etre se décline autour de deux axes : • des actions de remobilisation permettant l’accès à des compétences-clés pour les personnes fragilisées ayant connu des périodes d’hospitalisation et de soins psychiatriques. A ce jour, près de 750 personnes demandeurs d’emploi ou salariés relevant de l’obligation d’emploi (RQTH, AAH, pension d’invalidité) ont suivi ces stages. • des séminaires d’aide au retour à l’emploi pour les personnes issues des secteurs professionnels de la culture, médias, communication. Entre 2016 et 2018, Être a accueilli 38 bénéficiaires, à raison de deux séminaires par an. Ces dispositifs ont été soutenus par les membres du CCAH en 2016. Afin d’évaluer leur impact et afin de les transposer à des secteurs autres que ceux de la communication et des médias, le pôle Etre souhaite mettre en place une expérimentation plus large, définir un référentiel d’indicateurs et réaliser une étude de l’impact social de sa méthodologie d’accompagnement.

Lire la suite

Astérya

ASTERYA - 75

Créée en 2014, Astérya a pour objectif de favoriser la participation et l’engagement citoyen. Son leitmotiv : « Réveiller, repérer et accompagner les envies d’agir solidaires et citoyennes ». Nombre de personnes, en situation de handicap, disposant de ressources et de talents et souhaitant les mettre au service d’actions solidaires, ne parviennent pas à le faire. L’engagement citoyen se révèle pourtant être un véritable levier d’insertion sociale et professionnelle. Astérya met donc en relation des personnes en situation de fragilité, qui ont la volonté d’agir avec des associations, coopératives, instances de démocratie locale ou collectifs citoyens, peinant parfois à accueillir ces envies d’agir faute de ressources, de temps ou d’outils pour s’adapter à leur diversité. Récemment, en partenariat avec l’ADAPT, Astérya a décidé d’adapter un de ses programmes phare d’accompagnement, « Connecteurs citoyens », à un public en situation de handicap. Entre 2017 et 2018, la démarche d’accompagnement dans un parcours d’engagement avec des personnes cérébrolésées a ainsi été expérimentée en collaboration avec un Centre d’accueil de jour (CAJ). À la suite de cette phase d’expérimentation positive, les connecteurs citoyens de l’association Astérya souhaitent expérimenter leur démarche auprès d’autres types de handicap (sensoriels, moteurs, psychiques et maladies invalidantes notamment) et au sein d’autres établissements. L’Agence du Service Civique s’est d’ores et déjà engagée sur les 3 années du projet via l’attribution d’un agrément.

Lire la suite

Handigital

Mille Et Un Regards - 73

L'entreprise MILLE ET UN REGARD, avec son programme Handigital a choisi d’agir sur l'emploi et la formation professionnelle des personnes en situation de handicap en proposant la création d’une école préparatoire aux métiers du numérique. L’objectif du programme est d’accompagner l’élévation du niveau général de connaissances et de compétences Web et numériques des personnes en situation de handicap, et ainsi de les préparer à la transformation digitale de l’ensemble de notre société et de notre économie. Suite aux bons résultats obtenus sur la première session de formation qui s’est déroulée en 2018 sur Grenoble, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a demandé à Handigital d’ouvrir des nouvelles sessions sur Lyon et Chambéry

Lire la suite

Habitats Partagés et Accompagnés - Loger Autrement

Association ensemble autrement - 59

L'association Ensemble Autrement, experte de l'accompagnement des personnes en situation de handicap psychique, propose depuis 2015 des Habitats Partagés et Accompagnées (HAPA) sur la Métropole Lilloise. Elle souhaite mettre en place son 5ème et 6ème habitat dans une maison de ville au cœur de Lille, qui accueillera 16 colocataires, dont une majorité de personnes handicapées vieillissantes (entre 40 et 50 ans) et un pair-aidant souhaitant mettre son expérience au service des nouveaux locataires. Ensemble Autrement travaille depuis de nombreuses années avec les acteurs de l'habitat et du secteur sanitaire et médico-social pour développer des solutions d'habitats autonomes et inclusives, évitant les ruptures de parcours pour les personnes souffrant de troubles psychiques. Plusieurs projets sont d'ailleurs en cours pour essaimer les habitats avec des bailleurs sociaux, former d'autres porteurs de projets au montage d'HAPA et coordonner le réseau multipartenarial des Habitats Partagés et Accompagnés sur le département du Nord.

Lire la suite

Boutique Solidaire Quai Ouest

Association Marie Moreau - 44

Depuis 2015, l’association Marie Moreau, gestionnaire de structures et notamment d’un ESAT à St Nazaire, a expérimenté avec des partenaires du secteur de l’économie solidaire et du commerce équitable (APEI Ouest 44, Artisans du Monde …), l’ouverture d’une boutique éphémère pendant la période de Noël en centre ville de St Nazaire. Cet espace mutualisé dédié à la vente de produits inter ESAT a bénéficié d’une grande notoriété et d’une belle synergie entre ses partenaires. La boutique a dès le début proposé à la vente la marque « 15 marins » créée par l’association Marie Moreau avec toute sa gamme de sacs en voile recyclée produite par son ESAT. Forte de cette expérience, l’association a décidé de s’engager dans le développement et la pérennisation de la boutique solidaire permanente sous forme d’une Entreprise d’Insertion (EI) qui a obtenu l’accord de la Direccte. Les salariés en insertion ont un contrat de 24 mois avec un accompagnement sur leur projet professionnel. Au terme de cette période, si le salarié n’a pas trouvé de solution (emploi ou/et formation), il est orienté vers son prescripteur d’origine qui reprend l’accompagnement socio professionnel. Cette boutique, dénommée Quai Ouest, s’attachera ainsi à la montée en compétences des publics éloignés de l’emploi vers les métiers de la vente notamment. Elle ouvre l’association à l’insertion socio professionnelle au sens large en mêlant les deux secteurs : handicap (ESAT) et insertion (Boutique Quai Ouest). Elle permet aussi de travailler davantage sur la notion de sortie vers le milieu ordinaire pour les travailleurs handicapés.

Lire la suite

Le Labo

Ligue de l'enseignement de Normandie - 14

L'IME Institut André Bordereau est en cours de création d'un atelier - laboratoire Traiteur pour des jeunes de 16 à 20 ans. Il sera implanté dans un petit centre commercial sur la commune d'Hérouville-Saint-Clair. Sa vocation est d'être un lieu pédagogique et d'apprentissage des métiers de la restauration. Il accueillera des jeunes accueillis au sein de l'IME, mais aussi des jeunes scolarisés en milieu ordinaire dans une dynamique d'inclusion sociale et professionnelle.

Lire la suite

ESAT les Ateliers de l'IF

AGERIS 82 - 82

L'association AGERIS 82, basée à Castelsarrasin, accompagne 50 adultes en situation de handicap dès l’âge de 18 ans, autour de 4 services : - Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) - Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) - Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) - Entreprise Adaptée (EA) Du fait du développement des activités de l'ESAT (47 places), l'association a pris la décision d'acquérir, en décembre 2017, et de réhabiliter un bâtiment industriel leur permettant ainsi d'envisager un développement d'activités sur les axes suivants : - Espace - Accueil et hébergement d'entreprises type "start-up" dans la perspective qu'elles aient des besoins en lien avec les activités de l'ESAT - Développement de nouvelles activités (logistiques ; services tertiaires...) En parallèle, l'association a développé des modalités d'accompagnement spécifiques pour des personnes atteintes de troubles du spectre de l'Autisme, afin de répondre aux besoins identifiés sur le territoire. L'ensemble de ces éléments leur permettent d'ambitionner une extension du nombre de places, afin de se rapprocher de l'effectif moyen départemental (66 places).

Lire la suite

Pôle habitat- Projet "le clos Vaux renard"

AGIVR - 69

Avec la construction de deux bâtiments de logements et le déménagement du foyer d’hébergement actuel, situé à Brianne, L’AGIVR a l’ambition d’apporter une réponse plurielle à des besoins divers. Le projet s’adresse à des personnes en situation de handicap psychique et/ou mental travaillant ou non. La prise en compte de l’avancée en âge et de la mixité des publics est intégrée au projet. Ainsi, 12 places « d’hébergement » seront transformées en « place de foyer de vie », les travailleurs d’ESAT les plus âgés pourront arrêter de travailler tout en gardant leur logement. Deux studios seront réservés à l’accueil temporaire permettant le répit des familles. Les places restantes seront allouées aux travailleurs de l’ESAT. Les logements répondront aux attentes légitimes des personnes de bénéficier d’un « chez soi » intégrant toutes commodités, chaque personne hébergée disposera d'un studio d'environ 20 m² avec une kitchinette et ses propres sanitaires (douche, lavabo et WC). L’implantation dans la ville de Villefranche facilitera l’appropriation de l’ensemble des dispositifs publics (transports, cultures et autres services), par les personnes.

Lire la suite

Etablissement Saint Joseph

Société Philanthropique - 75

La Société Philanthropique fondée en 1780, est une association à but non lucratif, reconnue d'utilité publique en 1839. Elle exerce dans le domaine de l'action sanitaire, sociale et médicosociale au service des personnes rendues vulnérables par le grand âge, le handicap, la maladie, la précarité sociale ou les difficultés économiques. La Société Philanthropique gère aujourd'hui plus d'une vingtaine d'établissements et services dans le champ de l'économie sociale et solidaire. L'établissement concerné par la demande de financement est le Foyer de Vie Saint Joseph, qui a pour mission de développer l’autonomie des résidents ou tout au moins, de prévenir toute forme de régression par la réalisation d’activités quotidiennes diversifiées. Actuellement implanté dans le 18ème arrondissement dans des locaux vétustes, le Foyer Saint Joseph a décidé de déménager dans des locaux neufs situés ZAC Paul Meurice dans le 20ème arrondissement afin d'augmenter sa capacité d'accueil de plus de 30%. (60 places au lieu de 46 places) Le projet a pour but d'équiper le futur établissement de nouvelles solutions (chambres individuelles avec lit double ; équipements numériques ; cuisine thérapeutique ; unité personnes handicapées vieillissantes...) pour favoriser l'autonomie des personnes. Par ailleurs, pour soutenir leurs capacités et s'ouvrir sur l'extérieur, de multiples partenariats sont d'ores et déjà mis en oeuvre pour favoriser la participation des habitants à la vie du quartier.

Lire la suite

FRATERNATIVE

FRATERNATIVE - 59

L'association Fraternative a ouvert en 2016, un accueil de jour pour des personnes en souffrance psychique et leurs familles. En proposant toute une palette d'ateliers (culture, art, sport, actualité etc.), l'association souhaite rompre la solitude et l'isolement des personnes et ainsi favoriser leur inclusion sociale et professionnelle dans une démarche citoyenne et participative. Aujourd’hui, la structure accueille une trentaine de personnes par jour, soit environ 100 personnes accompagnées. Dans la continuité de son action, l'association a pour projet la création d'un habitat de type "maison de famille" pour accueillir 9 à 10 personnes en situation de handicap psychique rencontrant des difficultés de logement. Fraternative a acquis une maison, dans le centre ville de Tourcoing, proche de l'accueil de jour et d'une structure de soin gérée par l'Etablissement Public de Santé Mentale de Lille Métropole. Cette implantation permet de proposer un accompagnement global de la personne en lien avec le social et le sanitaire. La maison sera réhabilitée pour y aménager 9 studios, des pièces de vie commune et un studio pour héberger en fonction des besoins et des souhaits des locataires, un professionnel de l'accompagnement ou les aidants familiaux.

Lire la suite

Les 5 Ponts, lieu d'innovation urbaine pour les personnes handicapées les plus précaires

Association Les Eaux Vives - 44

Projet immobilier socialement innovant de grande envergure, le projet 5 Ponts est né d’une réflexion autour de la question de l’accueil de jour et de nuit des personnes sans-abri présentant des fragilités sociales et des handicaps psychiques et/ou physiques. A son ouverture à l’horizon 2020 sur l’Île de Nantes, il proposera, sur un même site, des espaces et des services d'accompagnement variés. Porté et coordonné par l’association Les Eaux Vives, le projet comportera : • Un pôle d'accueil avec 3 structures d'accueil sociales et médicosociales gérées par l'association les Eaux Vives et permettant d’accueillir les personnes en grande désocialisation confrontées à des difficultés cumulées dont des problèmes de santé. • Des espaces de rencontre avec un restaurant d'insertion sociale ayant vocation à être largement ouvert sur le quartier, un magasin Emmaüs, une ferme urbain sur le toit. • Des logements ordinaires, à prix ordables et libres. Chaque jour, ce projet bénéficiera directement à près de 85 personnes en situation de handicap principalement psychique sur les 150 personnes qui en bénéficient soit près de 1000 personnes par an sur 2000. L’ouverture 24h/24 offre une continuité structurante avec notamment l’accompagnement personnalisé au regard des difficultés liées au handicap : écoute, ouverture des droits (AAH), orientation vers des associations complémentaires, etc. Les 5 Ponts porte une ambition de mixité sociale et d’un vivre-ensemble renouvelé pour ce nouveau quartier et la Ville de Nantes. Déjà testé et réussi à l'étranger, ce projet est soutenu par la Ville de Nantes, la Métropole, la région ainsi que les acteurs associatifs (Emmaüs France, etc.) et l'Europe par le biais de son programme Actions Urbaines Innovatrices.

Lire la suite

SAVS NORD REUNION

APAJH de la Réunion - 97

Le dispositif de « relayage 974 » fédère des services (Samsah, savs, Fam-FH-CHRS, SAAD, mandataires judiciaires) d’associations différentes sur le territoire NORD EST réunionnais pour proposer un soutien auprès des personnes en situation de handicap psychique à leur domicile, traversant des difficultés aiguës dans des moments d’angoisse. Cet accompagnement vise à éviter l’hospitalisation et à proposer un lien social apaisé et non intrusif au travers d'un dispositif d’accueil en ville (type : café écoute / bar social). Il prendra appui sur des binômes travailleurs sociaux et « pairs aidants » et se concrétisera par : - la mise en place d’interventions sur le lieu de vie permettant évaluation, orientation, prise en compte de manière à éviter la rupture ; - l'ouverture d’un lieu de rencontre et d’échange, mise en place de permanences d’accueil ; - la mise en œuvre d’un dispositif de formation sur mesure des pairs-aidants et des professionnels

Lire la suite

GEM la Vie

GEM La Vie - 56

En 2012, trois personnes fréquentant le Centre Médico-Psychologique de Ploërmel se rencontrent au Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) de Locminé (56) pour découvrir le fonctionnement d’une telle structure. Emballés par une telle dynamique, ils décident de se lancer et de créer leur propre association. Pendant 6 ans l'association se développera sans moyens matériels, par le bouche à oreille et le crédit apporté à l'association. Le dynamisme de l'association a été reconnu par l'ARS à l'issue d'une sélection opérée dans le cadre d’un appel d'offres en 2018 où seuls 2 dossiers, dont GEM la Vie, ont été retenus. L’association est donc aujourd’hui officiellement un GEM. GEM La Vie va procéder à la location d'un local (jusqu'à présent l'association se réunissait dans un local municipal non exclusif) et l'embauche d'une animatrice déjà identifiée.

Lire la suite

Résidence Accueil Formigier

MSA Services Limousin - 19

Avec une ouverture prévue en janvier 2019, à la réception des travaux de réhabilitation du bâtiment existant, la résidence accueil Formigier aura pour mission l'accueil et l'accompagnement d’hommes et de femmes majeures, seules ou en couple, en situation de handicap psychique stabilisé, originaires prioritairement d'Objat (19 - Corrèze) ou de son bassin de vie. La résidence accueil est une petite unité de vie qui permet à ces personnes autonomes, en situation d'isolement, de fragilité à domicile et en reconstruction psychologique, de vivre dans un cadre chaleureux, parfaitement adapté et dans une ambiance familiale, tout en satisfaisant un légitime besoin de sécurité. Cette résidence autonomie est une alternative au maintien à domicile, lorsque celui-ci s’avère momentanément ou définitivement inadapté. Les personnes accueillies, toutes en capacité à vivre en semi collectivité, seront accompagnées par les professionnels de la structure dans le maintien de leur autonomie, et seront encouragées à s'inscrire dans des activités adaptées (sportives, de loisirs, et/ou professionnelles)

Lire la suite

Service d'accompagnement à la vie sociale "Armor"

Fondation saint Jean de Dieu - 22

Le Service d'Aide à la Vie Sociale (SAVS) "Armor" de Dinan (22) a démarré son activité en 2012 en accompagnant 25 personnes handicapées psychiques. L'agrément a depuis été porté à 40 places (33 pour l'instant financées). Depuis 2017, la direction du SAVS souhaite mettre en place une stratégie d’ouverture. Le principal levier d’ouverture identifié est l’implantation de ce service en centre-ville. En effet le SAVS est situé depuis sa création dans un local loué et en périphérie de la ville, accolé au centre hospitalier spécialisé et ne répond pas pleinement aux attentes des professionnels et usagers. Par ailleurs l’augmentation en 2017 du nombre de places rend encore plus prégnante une nouvelle localisation. Une architecture au service de l’ouverture est un moyen pour améliorer la qualité des prestations et un principe pour structurer les pratiques professionnelles.

Lire la suite

Les petits plats de Maurice

ANRH - 75

Après le succès de l’atelier de réparation de vélo « Les petits vélos de Maurice » et à la demande des travailleurs, l’ESAT Paris XI souhaite créer une activité de restauration ouverte à un public extérieur. Ce restaurant sera situé face au futur parc Truillot, le nouvel espace vert de 5600m² au cœur du 11e arrondissement de Paris. Cette nouvelle activité permettra de valoriser auprès du grand public les compétences professionnelles de 10 travailleurs atteints de troubles psychiques et de déficiences intellectuelles. A travers ses 120 couverts et son espace de vente à emporter, l’établissement offrira des tâches variées (cuisine, service en salle, gestion de la caisse, nettoyage etc.) et adaptées aux capacités de chacun (création de repères, espaces ergonomiques). Un plan de formation sur 6 mois permettra aux travailleurs d’acquérir les compétences professionnelles et la qualification d’agent polyvalent de restauration nécessaires pour l’ouverture. L’ESAT souhaite également s’engager dans une démarche « bio » et éco-responsable en travaillant directement avec les producteurs.

Lire la suite

Plateforme la TRAME

Mutuelle La Mayotte - 95

Dans le secteur nord-ouest de la Seine Saint-Denis, la mutuelle « la Mayotte » souhaite expérimenter durant 2 années une plateforme dédiée aux personnes souffrant de troubles psychiques. Elle assurera une mission d’information et d’orientation, de gestion et de suivi des situations complexes en proposant un accompagnement adapté et en mobilisant les partenaires du territoire et portera des actions de déstigmatisation auprès du grand public. Cette expérimentation se situe dans le prolongement d’une recherche action « entre la ville et nous » autour de l’accueil et l’accompagnement de personnes en souffrances psychiques et permettra de modéliser ce dispositif et de développer de nouvelles activités. Soutenue par la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA), la plateforme s’appuiera sur ses partenaires engagés dans l’accompagnement sur le territoire : repérage, concertation, constitution d’un guichet intégré, gestion de cas et s’inscrit donc dans la dynamique de la démarche « Réponse Accompagnée Pour Tous » portée par le ministère de la santé.

Lire la suite

GEM Le Nouveau Cap

GEM le NOuveau cap - 44

Depuis 2006, le GEM « Le Nouveau Cap » accueille, sur l’agglomération nantaise, 120 adhérents et usagers souffrant ou ayant souffert de troubles psychiques dont 50% ont plus de 45 ans. Aujourd’hui contraint de changer de locaux, le GEM a conduit un projet de relocalisation avec achat d’un nouveau local couplé avec la création d’un café associatif. L’objectif a été de concevoir un nouvel espace d’échanges ouvert sur le territoire et pouvant accueillir le grand public. Ce projet s’inscrit dans le cadre des activités déjà existantes au sein du GEM (ateliers cuisine, pâtisserie, apéro malin, repas conviviaux, espace cafétéria) et propose de les développer en s’appuyant sur les compétences de ses adhérents pour la gestion concrète du café. Cet espace d’accueil convivial, permet de rompre avec l’isolement, constitue une opportunité de prise de responsabilité par les adhérents et leur permet de  s’investir dans une démarche d’utilité sociale, contribuant à la déstigmatisation du handicap psychique et à leur bien-vieillir. L’ouverture sur la cité passe également par l’organisation de temps forts et par l’accueil d’actions culturelles ouvertes au public.

Lire la suite

Equipe mobile passerelle

OEUVRE FALRET - 78

L’œuvre Falret mène un projet innovant et expérimental sur 3 ans de création d'une équipe mobile passerelle, en partenariat avec un bailleur social (OPIEVOY) et le Réseau Psychiatrie Santé Mentale Sud-Yvelines. Ce projet cible les locataires d’un logement social en souffrance psychique qui se retrouvent isolés et en difficulté à leur domicile. L’objectif est de créer une passerelle entre les ménages, leur bailleur social, les soins et les dispositifs sociaux. Pour ce faire, la structure intervient sur différents niveaux : accompagnement des personnes locataires d’un logement social qui se retrouvent en difficulté dans leur logement voire menacés de le perdre, en situation d’expulsion, sensibilisation, information, formation des équipes de proximité du bailleur social et des professionnels de droit commun sur les répercussions du handicap psychique, sensibilisation et médiation avec le voisinage. Ce projet a été retenu en vue d’un financement dans le cadre de l’appel à projets de l’Etat et l’Union Sociale pour l’Habitat « 10 000 logements accompagnés ».

Lire la suite