Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Création de la plateforme numérique PARVIS

UNAFTC - 75

L'UNAFTC porte le projet PARVIS « PARcours de Vie Sans rupture », une plateforme numérique et collaborative qui rassemblera les solutions et les dispositifs pour un parcours de vie et de santé sans rupture des personnes cérébrolésées et leurs familles. Elle s'adressera à tous types d'utilisateurs investis de manières diverses sur la thématique du traumatisme crânien : personnes cérébrolésées, aidants, professionnel, adhérents ou non à l'UNAFTC et grand public. Cet outil sera à la fois un espace public permettant de partager l’information sur la cérébrolésion (santé, vie sociale, habitat etc.), d’identifier rapidement un professionnel, une solution d’accueil ou de témoigner de son parcours. C’est également un outil de travail interne, puisque la plateforme rassemblera l’ensemble des sites internet des AFTC et des GEM de l’association et sera utilisé comme un extranet (échanger sur une situation complexe, accès à un annuaire des experts, communication en ligne, organisation de rencontre métier etc.). Lauréat de l’appel à projet démocratie sanitaire et e-santé du Ministère des Solidarités, PARVIS fonctionnera comme un centre de ressources numériques au service de tous les acteurs de la cérébrolésion et améliorera la participation des personnes en situation de handicap et leurs aidants dans leur parcours de soins et de vie.

Lire la suite

SAAJ - Service d'accueil et d'activité de jour

APEI Les Papillons blancs d'Aix les Bains - 73

Le Service d’accueil et d’activité de jour (SAAJ), situé à Aix-les-Bains, accueille en journée des personnes en situation de handicap mental avec ou sans trouble associé. Les locaux actuels du SAAJ sont peu adaptés aux besoins des personnes handicapées accompagnées. De plus, le vieillissement des personnes requiert des aménagements spécifiques. Le projet de construction d’un nouveau lieu pour les personnes accompagnées par le SAAJ permettra une amélioration considérable de leur qualité de vie par une adaptation architecturale et fonctionnelle répondant à l’hétérogénéité des besoins induit par les différents types de handicaps accompagnés, et le vieillissement de la population. Le SAAJ sera construit conjointement aux nouveaux locaux dédiés à l’Etablissement et services d'aide par le travail (ESAT). Ce projet sera donc également l’occasion de mutualiser les espaces avec l’atelier de transition Belledonne de l’ESAT.

Lire la suite

Astérya

ASTERYA - 75

Créée en 2014, Astérya a pour objectif de favoriser la participation et l’engagement citoyen. Son leitmotiv : « Réveiller, repérer et accompagner les envies d’agir solidaires et citoyennes ». Nombre de personnes, en situation de handicap, disposant de ressources et de talents et souhaitant les mettre au service d’actions solidaires, ne parviennent pas à le faire. L’engagement citoyen se révèle pourtant être un véritable levier d’insertion sociale et professionnelle. Astérya met donc en relation des personnes en situation de fragilité, qui ont la volonté d’agir avec des associations, coopératives, instances de démocratie locale ou collectifs citoyens, peinant parfois à accueillir ces envies d’agir faute de ressources, de temps ou d’outils pour s’adapter à leur diversité. Récemment, en partenariat avec l’ADAPT, Astérya a décidé d’adapter un de ses programmes phare d’accompagnement, « Connecteurs citoyens », à un public en situation de handicap. Entre 2017 et 2018, la démarche d’accompagnement dans un parcours d’engagement avec des personnes cérébrolésées a ainsi été expérimentée en collaboration avec un Centre d’accueil de jour (CAJ). À la suite de cette phase d’expérimentation positive, les connecteurs citoyens de l’association Astérya souhaitent expérimenter leur démarche auprès d’autres types de handicap (sensoriels, moteurs, psychiques et maladies invalidantes notamment) et au sein d’autres établissements. L’Agence du Service Civique s’est d’ores et déjà engagée sur les 3 années du projet via l’attribution d’un agrément.

Lire la suite

POLE ADULTES 42

APF FRANCE HANDICAP - 42

Dans le souci d’apporter une réponse aux difficultés rencontrées par les personnes cérébrolésées (traumatisés crâniens et autres lésions apparentées de type tumeur cérébrale ou AVC) et en partenariat avec le Réseau Départemental RESACCEL (réseau pour les soins et l’accompagnement de personnes cérébrolésées), le Pôle Adultes de l’APF Loire propose à ce public un service d’accueil de jour médicalisé (SAJM) de 10 places financées conjointement par le Conseil départemental de la Loire et l’Agence Régionale de Santé. Le service d’accueil de jour médicalisé (SAJM) est une réponse pour les personnes adultes cérébrolésées désireuses de vivre chez elles tout en ayant un soutien médico-social. L’accompagnement proposé favorise leur inclusion et leur autonomie dans la vie sociale. Durant leur accueil, les personnes bénéficieront d’activités encadrées par une équipe doublement compétente et formée (paramédical : partie réadaptation cognitive et socio-éducatif : activités inclusives et culturelles). Les personnes pourront faire l’expérience d’une vie sociale et mobiliser ainsi leurs compétences psycho-sociales et neuro-comportementales nécessaires à la réalisation des activités et à une vie relationnelle avec les autres. Ce projet d’accueil de jour est aussi un moyen de rendre effectif le droit au répit pour les proches aidants.

Lire la suite

AFTC Isère

AFTC Isère - 38

C’est parce qu’un traumatisme crânien peut-être vécu comme un cataclysme par la personne qui en est victime et sa famille, que l’AFTC Isère s’est créée en 1986. L’association, représente les traumatisés crâniens, les cérébrolésées et leur famille, défend leurs intérêts et leurs droits, améliore qualitativement et quantitativement la prise en charge et l’accompagnement des blessés et de leur famille. Aujourd’hui, l’ambition de l’AFTC Isère est de favoriser la participation sociale des personnes cérébrolésées et leur insertion à la cité. Afin de mener à bien ses missions et d’être au plus près des personnes cérébrolésées et familles qu’elle accompagne, l’AFTC Isère a souhaité faire l’acquisition de nouveaux locaux en centre-ville, pouvant ainsi accueillir le siège de l’association et le Groupe d’entraide mutuelle (GEM) porté par l’AFTC Isère. Par ailleurs, considérant que l’habitat partagé peut être également un levier d’inclusions social, l’AFTC Isère désire acquérir une maison qu’elle a actuellement en gestion locative.

Lire la suite

Logements partagés LADAPT 26/07

L'ADAPT 26/07 - 26

L'ADAPT Drôme-Ardèche, en collaboration avec l'AFTC Drôme-Archèche, souhaite mettre en oeuvre un projet de logements partagés à Valence afin d'offrir à des personnes cérébrolésées une solution autre que la vie en institution. Ce type d'habitat permet d'apporter une convivialité familiale et de rompre le sentiment d'isolement. Réhabilité par le bailleur social Soliha, la résidence offrira 4 logements spécifiquement conçus pour accueillir des personnes dépendantes physiquement. Le locataire bénéficiera d'un suivi par un SAMSAH ou un SAVS. Les locataires disposeront d'espaces communs et de la présence d'une auxiliaire de vie afin d'apporter une aide dans les actes de la vie quotidienne. Le partenariat avec le Groupe d'Entraide Mutuel éCLair permettra aux locataires de bénéficier d'activités de stimulation cognitive, de loisirs et de lien social.

Lire la suite

Maison partagées Simon de Cyrène Nantes

Association Simon de Cyrène Nantes - 44

L’objectif des Maisons Partagées portées par l’Association Simon de Cyrène à Nantes est de proposer à 24 personnes traumatisées crâniennes et/ou cérébro-lésées un lieu où « vivre ensemble sans être seul » et de favoriser leur vie sociale. Cette nouvelle résidence dénommée « La Civelière » est composée de 3 maisons. Chacune d'elles comprend 8 studios pour personnes handicapées, 4 à 5 studios pour des assistants et 1 studio pour un responsable de maisonnée ainsi que des espaces de vie communs. Les maisonnées de la Civelière sont bâties sur le même schéma que les autres maisons Simon de Cyrène en France (Vanves, Rungis, Angers, Dijon) et adhèrent au projet de la fédération. La résidence ouvrira progressivement ses portes à compter de novembre, décembre 2018.

Lire la suite

"Ma chère Famille"

Studio Filmiz - 73

Après le webdocumentaire "Plongez en nos troubles" qui explorait les difficultés scolaires des enfants avec des troubles de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (audience de 90 000 spectateurs), le studio Filmiz souhaite aujourd'hui s'intéresser aux proches aidants des personnes en situation de handicap. En se basant sur une écriture interactive, le studio Filmiz développe un nouveau webdocumentaire intitulé "Ma chère famille" qui permet d'aller à la rencontre des aidants, de leur donner la parole, de comprendre leur quotidien, leurs difficultés et leurs stratégies d'adaptation. D'une durée de 120 minutes, disponible gratuitement 24h/24, le webdocumentaire proposera des solutions pour améliorer le quotidien des aidants. Les partenaires : la Croix-rouge Française, l'Association des Paralysés de France, l'UNAFAM, la Fondation France Répit, l'ADAPEI du Rhône, Austime France apporteront leur expertise pour co-construire le webdocumentaire, mettront en lien les familles intéressées pour réaliser les courts-métrages et les reportages, diffuseront et utiliseront cet outil pour leurs actions de sensibilisation et de formation.

Lire la suite

Maison d'Accueil Spécialisée Camblanes

L'ADAPT - 33

Située à proximité de Bordeaux, la future Maison d’accueil spécialisée LADAPT de Camblanes accueillera à partir du printemps 2018 50 personnes cérébrolésées lourdement dépendantes. Spécialisé dans l’accompagnement des personnes traumatisées crâniennes, LADAPT de la Gironde proposera au sein de la MAS 42 places d’hébergement et 8 places d’accueil de jour. Une attention sera apportée aux aidants familiaux et des places d’accueil temporaire de jour et d’hébergement soulagera les aidants ayant besoin de temps de répit tout en facilitant la transition vers la vie en MAS.

Lire la suite

Foyer Villa Claude Cayeux

ALHPI - 38

Actuellement isolé dans un village de montagne, le foyer de vie « Villa Claude Cayeux », accompagnant des personnes cérébrolésés, sera relocalisé dans un territoire dynamique, sécurisant et actif. Le nouveau site aura pour but de renforcer l’insertion sociale et professionnelle des résidents, de favoriser leur intégration dans la cité et de leur permettre de développer une autonomie suffisante pour réintégrer un logement autonome.

Lire la suite

FAM SAINTE GENEVIEVE

Association Notre Dame de Bon Secours - 75

L’association Notre Dame de Bon Secours porte un projet de reconstruction du nouveau Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) « Saint-Geneviève » qui accueille actuellement 35 résidents atteints de lésions cérébrales acquises. Le nouvel établissement, situé à quelques mètres de l’établissement existant, accueille dans de meilleures conditions 66 résidents neurolésés ou atteints de maladie d’Alzheimer. Actuellement accueillis dans d’anciens locaux sanitaires, les 35 résidents déménageront en 2017 dans un établissement adapté à leurs besoins et à leurs handicaps. Ce lieu de vie fournira un panel de réponses pour améliorer la qualité de vie des résidents, offrir un environnement adapté à leur handicap, proposer une stimulation permanente, maintenir et développer l’autonomie et favoriser le lien avec l’extérieur et le milieu ordinaire.

Lire la suite

UNAFTC

UNAFTC - 75

L’Union nationale des Associations de Familles de Traumatisés Crâniens et Cérébraux-lésés (UNAFTC) réalise une étude sur 3 ans, qui recueille les stratégies trouvées par les aidants naturels et professionnels pour favoriser le maintien à domicile des personnes traumatisées crâniennes en Etat Végétatif Chronique (EVC) ou Etat Pauci-Relationnel (EPR) et améliorer les conditions de vie des aidants. Réalisée avec l’Association France Traumatisme Crânien, l’Université de Rouen et l’Université de Caen Basse-Normandie, cette étude a pour objectif de croiser les regards des aidants naturels et des professionnels concernant leurs pratiques dans le maintien au domicile d’une personne en Etat Végétatif Chronique (aucune activité cérébrale détectée) ou en Etat Pauci-Relationnel (Activité cérébrale détectée impliquant parfois des actes de communication). La finalité de cette enquête sera donc de recueillir les pratiques permettant aux aidants d’améliorer leur condition de vie au quotidien et d’augmenter les connaissances pour permettre une participation de la personne en EVC ou EPR à la vie de famille.

Lire la suite

GEM de Gray

AFTC de Franche Comté - 70

Depuis son ouverture en 2007, le GEM (Groupe d’Entraide Mutuelle) de Gray, qui lutte contre l’isolement en proposant une vie sociale à des personnes cérébro-lésées, est installé dans des locaux devenus depuis exigus et qui se sont révélés peu adaptés aux besoins spécifiques des personnes en situation de handicap avec différents troubles (cognitifs, comportementaux, moteurs…). Un travail a été engagé avec un bailleur social, Habitat 70, afin de trouver des locaux adaptés. Les nouveaux locaux sont situés au centre-ville, au rez-de-chaussée d’une maison avec une cour aménageable. Ils sont restaurés par Habitat 70 qui prend en compte un cahier des charges défini par les adhérents. La demande de financement porte sur le coût des travaux, qui reste à la charge de l’association.

Lire la suite

SAMSAH TC-CL 13

AFTC 13 - 13

Projet de création d’un dispositif de logements accompagnés à destination de personnes traumatisées crâniennes et cérébro-lésées. L’AFTC 13 a été créée en 2000 pour mettre en place un dispositif départemental d’insertion en milieu ordinaire pour que chaque personne traumatisée crânienne/cérébro-lésée puisse réaliser son parcours de vie. Ce dispositif comprend des réponses souples et territorialisées dans les domaines de l’accompagnement médico-social, de la vie sociale, de l’aide humaine et du logement. Le présent projet a pour finalité de compléter les services du SAMSAH par la réalisation d’un parcours résidentiel choisi et non plus subi, par des adultes cérébro-lésés porteurs d’un projet d’autonomie et d’indépendance. Il doit permettre à chacun d’expérimenter une indépendance à partir d’un environnement qui intègre les séquelles physiques, cognitives et comportementales consécutives à une lésion cérébrale acquise. Le projet a vocation à occuper une place importante dans le fonctionnement du dispositif d’insertion en milieu ordinaire de l’AFTC 13. Ce dernier intègre en effet des solutions innovantes en matière de logement pour lesquelles il est nécessaire de conduire un travail préparatoire avec les personnes et l’entourage. En effet, et quelles que soient les solutions envisagées (logement indépendant, colocation, habitat collectif,…), l’expérience montre que le choix du domicile reste un choix fragile, tributaire des aides et qui, mal préparé, peut conduire à des situations d’isolement et d’échec.

Lire la suite

Maison "Un toit pour toi aussi"

AFTC Lorraine - 54

L’AFTC Lorraine souhaite créer un lieu de vie inclusif en milieu ordinaire dédié aux personnes adultes traumatisées crâniennes et cérébro-lésées pour les aider à se reconstruire, à réapprendre les actes de la vie quotidienne en vue d’une autonomie et par là même, offrir du répit aux familles et aux aidants. En région nancéenne, la Maison « Un toit pour toi aussi » accueillera 7 résidents locataires qui bénéficieront d’un accompagnement adapté à leur handicap et à leur projet de vie.

Lire la suite

Foyer d'accueil médicalisé de jour Evasion

Handicap Services Alister - 68

Le FAM Evasion est un établissement expérimental et unique en Alsace qui accueille 10 personnes souffrant de traumatisme crânien. Les locaux actuels sont insuffisants pour apporter aux personnes une réelle situation de confort et de bien-être. L’agrandissement des locaux permettra d’améliorer le confort et de diminuer le nombre de personnes par atelier. Solution de répit pour les aidants, l’établissement a pour mission de permettre aux personnes cérébro-lésées de rester le plus longtemps en milieu ouvert et en famille, de reculer l’institutionnalisation mais aussi d’acclimater la personne à un espace collectif.

Lire la suite

UEROS Les Terrasses

UGECAM Centre ALPC - 79

L’établissement « Les Terrasses », géré par l’UGECAM CENTRE ALPC, offre différents services sanitaires, médico sociaux et de droit commun. Son pôle médico-social spécialisé sur la formation, l’insertion et la cérébrolésion, comprend une Unité d’Evaluation de Réentraînement et d’Orientation Sociale et/ou professionnelle (UEROS). Sa mission est d’accueillir des personnes cérébrolésées et traumatisées crâniennes sur des stages de 1 à 6 mois maximum en vue de les accompagner dans l’élaboration de leur projet de vie en favorisant leur insertion sociale et professionnelle. L’établissement propose un projet de rénovation et d’amélioration de l’accueil des stagiaires.

Lire la suite

Pôle d'accompagnement des cérébro-lésés ADEP

ADEP - 92

L’ADEP Association de Défense et d’Entraide des Personnes Handicapées gère dans les Hauts-de-Seine une MAS en externat, un FAM en externat appelé FAM-CITL Centre d’Insertion des personnes cérébro-lésées et un SAVS. Ces structures s’inscrivent dans une même dynamique de soutien et de renforcement de l’autonomie des personnes handicapées en les accompagnant vers une réinsertion familiale, sociale, voire professionnelle quand cela est possible. Aujourd’hui, contrainte de relocaliser ces 3 services, l’association a souhaité créer à Rueil Malmaison une plateforme globale d’accompagnement des personnes cérébro-lésées vivant à domicile. Cette plateforme permet la création de synergies fortes entre le FAM, la MAS et le SAVS le Vieux Lavoir, tant du point de vue de l’accompagnement des personnes avec une meilleure fluidification des parcours que dans une logique de mutualisation des fonctions et moyens.

Lire la suite

La Novelline

SCI La Novelline - 71

L’association La Novelline s’est constituée en 2012 pour répondre à un besoin dans le département de la Saône-Et-Loire, et plus largement dans la Région Bourgogne, qui est d’offrir à des personnes cérébrolésées un mode alternatif d’habitat conjuguant vie sociale et indépendance. La Maison La Novelline accueillera à partir de l’automne 2015, 5 personnes à Cluny (71). Ces personnes bénéficieront d’une aide humaine et d’une animation assurée par l’association. Les locataires bénéficieront d’un espace et d’un accès privatif à la Maison et d’équipements communs (cuisine, salle d’activités, jardin extérieur). C’est le service d’accompagnement des personnes (SAMSAH, SAVS) qui les orientera vers La Novelline.

Lire la suite

La Maison des Cinq

La Maison des Cinq - 87

La lésion cérébrale acquise (liée au traumatisme crânien ou à l’accident vasculaire cérébral) engendre des handicaps multiples, affectant les fonctions physiques, intellectuelles, sensorielles et cognitives des personnes accidentées. Ce handicap qualifié d’invisible est devenu au cours des trente dernières années une problématique majeure de santé publique, tant le nombre de victimes ne cesse de croitre. Une des problématiques transversales des proches de personnes cérébrolésées reste la question du devenir de leurs proches, devenus dépendants dans de nombreux actes essentiels de la vie quotidienne. L’association Maison des Cinq de Bellac a imaginé, face à l’absence de solutions d’hébergement des personnes cérébrolésées, une maison regroupant cinq personnes cérébrolésées, mutualisant leurs ressources quotidiennes sous la forme d’un habitat regroupé (charges locatives, courses, aide humaine). Ce projet a rencontré le soutien de nombreux partenaires institutionnels de la région (hôpital local, services à la personne, équipe mobile…)

Lire la suite