Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Service d'accueil de jour médicalisé pour traumatisés crâniens

APF France Handicap - 42

Dans le souci d’apporter une réponse aux difficultés rencontrées par les personnes cérébrolésées (traumatisés crâniens et autres lésions apparentées de type tumeur cérébrale ou AVC) et en partenariat avec le Réseau Départemental RESACCEL (réseau pour les soins et l’accompagnement de personnes cérébrolésées), le Pôle Adultes de l’APF Loire propose à ce public un service d’accueil de jour médicalisé (SAJM) de 10 places financées conjointement par le Conseil départemental de la Loire et l’Agence Régionale de Santé. Le service d’accueil de jour médicalisé (SAJM) est une réponse pour les personnes adultes cérébrolésées désireuses de vivre chez elles tout en ayant un soutien médico-social. L’accompagnement proposé favorise leur inclusion et leur autonomie dans la vie sociale. Durant leur accueil, les personnes bénéficieront d’activités encadrées par une équipe doublement compétente et formée (paramédical : partie réadaptation cognitive et socio-éducatif : activités inclusives et culturelles). Les personnes pourront faire l’expérience d’une vie sociale et mobiliser ainsi leurs compétences psycho-sociales et neuro-comportementales nécessaires à la réalisation des activités et à une vie relationnelle avec les autres. Ce projet d’accueil de jour est aussi un moyen de rendre effectif le droit au répit pour les proches aidants.

Lire la suite

AFTC Isère

AFTC Isère - 38

C’est parce qu’un traumatisme crânien peut-être vécu comme un cataclysme par la personne qui en est victime et sa famille, que l’AFTC Isère s’est créée en 1986. L’association, représente les traumatisés crâniens, les cérébrolésées et leur famille, défend leurs intérêts et leurs droits, améliore qualitativement et quantitativement la prise en charge et l’accompagnement des blessés et de leur famille. Aujourd’hui, l’ambition de l’AFTC Isère est de favoriser la participation sociale des personnes cérébrolésées et leur insertion à la cité. Afin de mener à bien ses missions et d’être au plus près des personnes cérébrolésées et familles qu’elle accompagne, l’AFTC Isère a souhaité faire l’acquisition de nouveaux locaux en centre-ville, pouvant ainsi accueillir le siège de l’association et le Groupe d’entraide mutuelle (GEM) porté par l’AFTC Isère. Par ailleurs, considérant que l’habitat partagé peut être également un levier d’inclusions social, l’AFTC Isère désire acquérir une maison qu’elle a actuellement en gestion locative.

Lire la suite

Logements partagés LADAPT 26/07

L'ADAPT 26/07 - 26

L'ADAPT Drôme-Ardèche, en collaboration avec l'AFTC Drôme-Archèche, souhaite mettre en oeuvre un projet de logements partagés à Valence afin d'offrir à des personnes cérébrolésées une solution autre que la vie en institution. Ce type d'habitat permet d'apporter une convivialité familiale et de rompre le sentiment d'isolement. Réhabilité par le bailleur social Soliha, la résidence offrira 4 logements spécifiquement conçus pour accueillir des personnes dépendantes physiquement. Le locataire bénéficiera d'un suivi par un SAMSAH ou un SAVS. Les locataires disposeront d'espaces communs et de la présence d'une auxiliaire de vie afin d'apporter une aide dans les actes de la vie quotidienne. Le partenariat avec le Groupe d'Entraide Mutuel éCLair permettra aux locataires de bénéficier d'activités de stimulation cognitive, de loisirs et de lien social.

Lire la suite

Pôle d'accompagnement des cérébro-lésés ADEP

ADEP - 92

L’ADEP Association de Défense et d’Entraide des Personnes Handicapées gère dans les Hauts-de-Seine une MAS en externat, un FAM en externat appelé FAM-CITL Centre d’Insertion des personnes cérébro-lésées et un SAVS. Ces structures s’inscrivent dans une même dynamique de soutien et de renforcement de l’autonomie des personnes handicapées en les accompagnant vers une réinsertion familiale, sociale, voire professionnelle quand cela est possible. Aujourd’hui, contrainte de relocaliser ces 3 services, l’association a souhaité créer à Rueil Malmaison une plateforme globale d’accompagnement des personnes cérébro-lésées vivant à domicile. Cette plateforme permet la création de synergies fortes entre le FAM, la MAS et le SAVS le Vieux Lavoir, tant du point de vue de l’accompagnement des personnes avec une meilleure fluidification des parcours que dans une logique de mutualisation des fonctions et moyens.

Lire la suite