Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

SCOP 03

SCOP 03 - 37

La Société Coopérative O3 Experts se compose de deux entreprises adaptées (à Tours et à la Réunion) qui accueillent 9 salariés en situation de handicap ayant des troubles autistiques, d'un cabinet comptable et d'un cabinet juridique. La SCOP a acquis de nouveaux locaux, en centre ville de Tours, pour y accueillir ses activités (comptabilité, support administratif et gestion des entreprises). Les lieux ont été totalement réaménagés et adaptés pour les personnes en situation de handicap et notamment les personnes autistes (luminosité, sonorisation, couleurs, outils de travail à distance). Deux cabines - les Box Off - seront prochainement installées pour favoriser le répit lors de moments d'anxiété ou de stress. Ce lieu sera également le 1er pôle économie sociale et solidaire sur le département de l'Indre-et-Loire, répondant aux besoins spécifiques des personnes en situation de handicap. Il se compose d’un espace de co-working, de bureaux partenaires et d’une salle d’événementiel. Tous les équipements seront mutualisés (box-off, salle de visio-travail, espace de convivialité, salle événementiel). A travers ce projet, La SCOP souhaite créer un écosystème favorisant l'emploi des personnes en situation de handicap, dans un environnement adapté, mixte et inclusif.

Lire la suite

Le Hameau d'Olivier - Cheval & Handicap

Association le Hameau d'Olivier - Cheval et Handicap - 57

L’association Le Hameau d’Olivier - Cheval&Handicap a été créée pour offrir à des personnes autistes ou en situation de handicap autre, une activité d'accompagnement et de médiation par le cheval. Elle souhaite construire et aménager une structure de médiation par le cheval sur un terrain situé dans le parc du château de Volkrange et qui lui a été donnée en bail emphytéotique par la ville de Thionville. Chaque personne accompagnée bénéficiera d'un parcours d'accompagnement individuel ciblé au travers de séances personnalisées. Une équipe médicale pluridisciplinaire suivra chacune des personnes, notamment à l’aide d’un programme d’évaluation à l'issue de chaque séance. La demande de permis de construire a été déposée et le début des travaux est programmé fin 2019 ou début 2020.

Lire la suite

VRF Lyautey - Grand Est

OHS Lorraine - 54

L’aide et le répit des aidants est un enjeu majeur identifié à travers la Loi d’Adaptation de la Société au vieillissement. Le projet Village Répit Familles Lyautey s’inscrit dans cette opportunité et propose une nouvelle offre de service qui viendra compléter le panel de services que propose déjà l’Office d’Hygiène Sociale de Lorraine, au sein de la région Grand Est - à savoir l'accompagnement des parcours de vie des enfants jusqu'aux personnes agées, en situation de fragilité (handicap, avancée en âge, situation sociale) . Porté par cet organisme, ce projet situé au sud de la Meurthe-et-Moselle, sera le premier Village Répit de la région. Il pourra accueillir jusqu’à 55 personnes en situation de handicap, personnes âgées et leurs aidants sur deux sites, un site principal à Sion et un autre à Flavigny-sur-Moselle. Le projet s’inscrit dans le périmètre de l’ensemble des établissements de l’OHS Lorraine. Il nécessite la réhabilitation complète d’une ancienne maison de convalescence désaffectée, un aménagement paysager et un ensemble d’aménagements permettant de proposer une offre de service complète et adaptée. Une étude de faisabilité a montré la viabilité d, l'architecte a été choisi mas les études architecturales et le permis de construire seront déposés une fois que les membres du CCAH se seront positionnés. L'OHS attend également une subvention de la CNSA. Comme c'est le cas pour le projet VRF de Couches, le CCAH est sollicité avant l'étude architecturale et la finalisation du plan de financement.

Lire la suite

EnTHreprendre et Handicap

Handiréseau - 75

Sous la Présidence de Pierre Deniziot, Délégué spécial de la Région Ile-de-France en charge du handicap, Handiréseau, le CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse) et leurs partenaires, dont BNP Paribas SA et la Région Ile de France organisent la troisième édition d’EnTHreprendre & Handicap pour les jeunes, leurs enseignants, les étudiants et les demandeurs d’emploi en situation de handicap - une semaine complète destinée à faire connaitre toute forme d’entrepreneuriat et à en faciliter l’accès aux personnes en situation de handicap. Lien vers un reportage de France 2 (Télématin) sur l’événement 2018 : https://www.france.tv/france-2/telematin/813561-emploi-creation-d-entreprise-et-handicap.html

Lire la suite

ETRE

MARTIN MEDIA - 75

Le centre Être « Formation et fragilités en emploi » accueille et accompagne depuis 2000 au sein de la rédaction du magazine Être Handicap Information - spécialisé sur l’inclusion sociale et professionnelle - des personnes en situation de fragilité psychique. Ces personnes, issues des secteurs de la culture, de la communication et des médias sont en risque de désinsertion professionnelle ou demandeur d’emploi de longue durée. L’action du pôle Etre se décline autour de deux axes : • des actions de remobilisation permettant l’accès à des compétences-clés pour les personnes fragilisées ayant connu des périodes d’hospitalisation et de soins psychiatriques. A ce jour, près de 750 personnes demandeurs d’emploi ou salariés relevant de l’obligation d’emploi (RQTH, AAH, pension d’invalidité) ont suivi ces stages. • des séminaires d’aide au retour à l’emploi pour les personnes issues des secteurs professionnels de la culture, médias, communication. Entre 2016 et 2018, Être a accueilli 38 bénéficiaires, à raison de deux séminaires par an. Ces dispositifs ont été soutenus par les membres du CCAH en 2016. Afin d’évaluer leur impact et afin de les transposer à des secteurs autres que ceux de la communication et des médias, le pôle Etre souhaite mettre en place une expérimentation plus large, définir un référentiel d’indicateurs et réaliser une étude de l’impact social de sa méthodologie d’accompagnement.

Lire la suite

Foncière Chênelet

Foncière Chênelet - 62

La foncière Chênelet, entreprise solidaire d'utilité sociale et maître d'ouvrage d'insertion construit dans le département de la Seine Maritime un ensemble immobilier de 12 logements répartis sur un bâtiment de 4 T3 et de 4 maisons de plain-pied comprenant chacun 1 T2 et 1 T3. 10 de ces logements sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite et en perte d'autonomie. Ces logements permettront d'accueillir des personnes en situation précaire, des personnes vieillissantes en perte d'autonomie et des personnes en situation de handicap. Ces 12 logements sociaux seront respectueux de l'environnement et construits en utilisant des matériaux bio-sourcés (bois, paille, broques en terre crue). La constitution du groupe d'habitants est mené en partenariat avec l'association béguinage et compagnie. Pour la phase constructive, 70% des opérations sont effectuées par des artisans et entreprises solidaires locales. Le porteur des projets a construit des partenariats forts avec les différentes communes (signature de baux emphytéotiques, gestion des logements) et les acteurs de l'habitat au niveau local et national : associations, agences immobilières à vocation sociale, Familles Solidaires, le réseau Ecohabitat, Siel Bleu, etc...

Lire la suite

Centre International de Séjour CIS "Toulouse - La Mounède"

Association Départementale des Pupilles de l'Enseignement Public de la Haute Garonne - PEP 31 - 31

L'association départementale des Pupilles de l'Enseignement Public de la Haute Garonne (PEP 31), fondée en 1916, a créé différentes structures intervenant au profit des enfants, des adolescents et des familles, avec pour objectif premier, l'accompagnement des personnes ayant des besoins spécifiques. Les PEP 31 sont gestionnaires d’établissements médico-sociaux à destination des enfants (IME, ITEP et SESSAD) comme des adultes (FAM). Ils interviennent également dans l’accompagnement scolaire, dans le domaine de la petite enfance avec la gestion d’une crèche multi-accueil et d’un lieu d’accueil enfants parents, dans le domaine des séjours classes de découvertes et vacances et enfin dans la formation des acteurs éducatifs. Aujourd'hui, ils élargissent leur champ de compétences avec la création d'une structure de Tourisme social et solidaire (CIS - Toulouse La Mounède) qui accueillera tant des groupes (scolaires, colonies …) que des familles et des étudiants au sein d’une colocation intégrée. Le restaurant du CIS « Toulouse – La Mounède » sera un site professionnalisant et un lieu de stage à destination d’élèves en situation de handicap et de personnes très éloignées dans l’emploi qui souhaitent se former aux métiers de la restauration.

Lire la suite

Les Bobos à la Ferme

La Fabrique des connexions - 62

A l’initiative d’Elodie et Louis, parents d’une enfant en situation de handicap, le projet les Bobos à la ferme a démarré en 2017 avec le Laboratoire de répit, dont l'objectif est de soutenir les aidants familiaux et en particulier les parents d'enfants en situation de handicap. Des rencontres "Les rendez-vous des parents extraordinaires", des ateliers, des événements et des séances d’information, ont fait rapidement du Laboratoire de répit, un lieu ressource pour les aidants du territoire. Pour apporter de nouvelles solutions et rendre effectif le droit au répit, le projet Bobos à la Ferme se poursuit avec la création d'hébergements touristiques et de séjours adaptés. 4 gîtes, deux chambres d'hôtes et deux salles polyvalentes seront aménagés dans un ancien corps de ferme, également lieu de vie des deux porteurs de projets. Cette offre touristique accessible s'adresse aux aidants, aux personnes en situation de handicap, aux touristes avec des prestations à la carte (relayage, loisirs, prévention santé, bien-être), pour répondre aux attentes et besoins de chacun. Ce lieu contribue à une meilleure reconnaissance des aidants familiaux dans un environnement inclusif et innovant.

Lire la suite

Trousse à projets

GIP Trousse à projets - 75

Créée en 2017, la Trousse à projets est une plateforme numérique au service de projets éducatifs et pédagogiques, pour les élèves scolarisés de la maternelle au lycée. Elle permet aux enseignants, élèves et aux membres de la communauté éducative de faire connaître leurs initiatives et de financer leurs projets via une campagne de financement participative. La Trousse à projets peut apporter un coup de pouce financier supplémentaire, via un fonds de solidarité, aux projets « prioritaires », c’est-à-dire portés par des établissements appartenant au réseau d’éducation prioritaire renforcée, ou situés dans des zones très rurales, ou ayant une dimension inclusive (lutte contre le décrochage scolaire, élèves en situation de handicap). Le fonds de solidarité est alimenté par les « dons non fléchés sur un projet», que tout donateur peut réaliser sur la plateforme ou par le soutien financier des partenaires mécènes de la Trousse à projets. Il est ainsi proposé aux membres du CCAH un partenariat pour alimenter le fonds de solidarité dont l’objectif est de soutenir les projets contribuant à la sensibilisation des élèves valides à la question du handicap d’une part, à la réussite des élèves en situation de handicap et au renforcement de leur inclusion au sein de l’école d’autre part, et ce pour une période de 3 ans et environ 350 projets soutenus.

Lire la suite

Boutchous

BA2I - 56

Les jeunes enfants en situation de handicap n’ont quasiment pas accès à un mode d’accueil individuel. Cette recherche d’un mode d’accueil individualisé n’est pas valorisée ni accompagnée. Il n’existe pas ou rarement de répertoire des assistant(s) maternel(le)s (ASSMAT) qui acceptent d’accueillir des enfants en situation de handicap ce qui rend les démarches complexes. Les parents utilisent alors le système familial pour faire garder leur enfant avec des conséquences parfois radicales comme l’arrêt d’un emploi. Afin de permettre à plus de jeunes enfants d’être accueillis chez des ASSMAT, l’association BA2 dans le département du Morbihan va créer un Pôle Ressoucres Handicap, démarche soutenue par la CAF et le CD 56. Ce Pôle Ressources Handicap va permettre à partir de l’automne 2019 de remplir plusieurs missions : - Accompagner les parents dans la démarche de recherche d’un accueil - Accompagner et former des ASSMAT pour l’accueil de jeunes enfants handicapés - Mettre en synergie et faire le lien entre ces 2 populations

Lire la suite

Maison Tremplin de l'ESAT D'Allamps

GIP HANDICAP ET INSERTION - 54

L'Esat d'Allamps, portée par le GIP Handicap et Insertion envisage la construction d'une "maison tremplin". Dans la continuité des ateliers d'initiation à la vie autonome, mis en place il y a trois ans, pour que les travailleurs de l’ESAT puissent développer des compétences sociales et une plus grande autonomie, ces logements d'essai permettront à deux personnes en situation de handicap de l'ESAT de s'initier à l'habitat indépendant pour une période déterminée, afin d'intégrer à terme un logement autonome ou quasi-autonome. La maison comprendra trois studios et un espace commun de 38 m2, qui permettra à l’équipe socio-éducative d'appréhender avec les occupants de la maison les règles de vie commune, les notions de citoyenneté et de respect de l’autre.

Lire la suite

CAMSP de Montélimar

APAJH DE LA DROME - 26

Alors que les politiques publiques en faveur de l’accompagnement des personnes en situation de handicap favorisent le décloisonnement et la coopération entre les acteurs de terrains pour transformer la logique d’accompagnement institutionnel en une logique de parcours, l’APAJH de la Drôme saisit l’opportunité du déménagement de plusieurs services d’une association partenaire pour mettre en place un pôle enfance favorisant les transversalités et les pratiques partagées entre plusieurs équipes. Le futur pôle enfance sera composé d’un Centre médico-psycho-pédagogique (CMPP), d’un Service d’éducation spéciale et de soins à domicile pour les enfants et jeunes avec un handicap moteur (SESSAD) et du Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP). L’installation du CAMSP de Montélimar dans de nouveaux locaux répondant aux standards modernes permettra également d’améliorer la qualité de la prise en charge des enfants.

Lire la suite

CAMSP 65

GIP CAMSP 65 - 65

Le Groupement d’Intérêt Public CAMSP 65 (Centre d’Action Médico-Sociale Précoce) est un service de prévention, dépistage et diagnostic précoce des troubles de l’enfant de 0 à 3 ans. Il est composé d’une équipe pluridisciplinaire médicale, para-médicale et éducative. Selon les bilans que l’équipe du CAMSP réalisent, un diagnostic peut être posé et/ou des prises en charge thérapeutiques ou éducatives peuvent être proposées afin d’accompagner les familles et leurs enfants. Le GIP CAMSP 65 accueille environ 180 enfants par an, dans des locaux qu’il loue au sein d'un ensemble de bureaux dont le propriétaire refuse l'accès en voiture. Afin de répondre à l'accroissement du nombre de familles accueillies et d'enfants suivis, le GIP CAMSP 65 a décidé de faire construire des locaux spécifiques d'une superficie de 400m². Ainsi, ces nouveaux locaux pour le CAMSP 65 seront plus grands, plus accessibles et doté d'un espace extérieur, pour une meilleure prise en charge des enfants et de leurs familles.

Lire la suite

Pôle Ressources Handicap - Multi accueil partagé Les pépites Océane

PEP 56 - 56

Il existe sur le territoire du Morbihan un Pôle Ressources destiné à accompagner les Accueils de Loisirs sans Hébergement vers la prise en charge des enfants en situation de handicap. Mais rien n’existe pour l’heure pour les Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE : multi-accueils, micro-crèches), bien que les enfants en situation de handicap puissent réglementairement y être accueillis jusqu’à leur sixième anniversaire. Dans les faits, les structures apparaissent mal adaptées à l’accueil de ces enfants et les professionnels peu formés. Plusieurs structures se sont ainsi tournées vers le personnel de notre multi-accueil partagé d’Auray pour recevoir des conseils en aménagement ou en pédagogie. Nous souhaitons aujourd’hui leur proposer de recourir à un véritable Pôle Ressources Handicap du jeune enfant, à même de prodiguer des conseils sur site, d’être un lieu d’information et d’échanges (conférences, ateliers), un lieu ressources (littérature sur le handicap, prêt de malles pédagogiques).

Lire la suite

Solinnov

HTS HANDICAP TRAVAIL SOLIDARITE - 44

Les EA et ESAT ont parfois des difficultés à étudier, évaluer, préparer, financer et/ou héberger leurs projets de développement ou d’expérimentation de nouvelles activités ou de filières émergentes. L’association HTS en proposant la création d’une plateforme industrielle et logistique d’expérimentation de nouvelles activités pour les EA-ESAT a pour ambition de lever ces difficultés pour les projets hébergés. Cette plateforme dénommée Solinnov sera située dans la région Nantaise et centrée sur l’économie circulaire. Les projets de lutte contre le gaspillage alimentaire par le recyclage des denrées alimentaires portés par HTS depuis 2017 (pain et fruits/légumes), aujourd’hui regroupés dans le projet européen SoliFoodWaste, seront les activités pilotes de Solinnov. L’objectif est de favoriser l’emploi des personnes handicapées en permettant aux ESAT de tester et expérimenter de nouveaux ateliers de production avant de les implanter dans leurs locaux. Solinnov proposera les services suivants : • Mise en œuvre de nouvelles activités de production initiées par HTS (Solifruits, solipain, soliviande, solicuir, solibois…) permettant de garantir une activité pérenne et économiquement viable en cas de sous-traitance aux EA/ESAT concernés ; • Accès à un laboratoire d’expérimentation en condition réelle de nouvelles activités pour les EA et ESAT souhaitant expérimenter ; • Formation des équipes sur site aux nouvelles activités ; • Accès aux ressources d’HTS pour répondre à des Appels d’offres à plusieurs ESAT ; à du conseil et de l’expertise ; mise à disposition de salles/ateliers ; etc. HTS souhaite aujourd’hui saisir l’opportunité qui se présente d’acheter l’usine Mésanger de 4000m² à Ancenis. L’autre hypothèse qui avait été imaginée est celle d’une construction neuve. Selon l’option qui sera réalisée, le budget prévisionnel évoluera mais restera dans les mêmes échelles de coûts. Cette opportunité d’achat d’occasion accélère le processus de présentation du projet devant le CCAH afin qu’HTS puisse avoir une visibilité des soutiens potentiels des membres du CCAH. Le soutien mutualisé apporté par plusieurs acteurs locaux, mécènes et Groupes de protection sociale membres du CCAH, a tout son sens sur ce projet ambitieux couplant les enjeux environnementaux de l’économie circulaire et les enjeux sociaux d’incubateurs d’activités en faveur de l’emploi des personnes handicapées.

Lire la suite

VRF Mardor

Croix-Rouge française - 71

L’association La Croix-Rouge française gérait depuis de nombreuses années un établissement de Soins de Suite et de Réadaptation dans le département de Saône-Et-Loire, à Couches en zone rurale. Sur recommandation de l’ARS, l’association a transféré son établissement à Châlon sur Saône afin d’être géographiquement au plus près des autres établissements sanitaires départementaux, transférant ainsi ses emplois de Couches à Châlon. Afin d’utiliser les bâtiments laissés disponibles et de maintenir un nombre d’emplois importants sur le site, la Croix-Rouge française travaille depuis plusieurs années avec l’association Vacances Répit Familles à la création d’un Village Répit Familles (VRF) sur le site. Un VRF accompagne de façon temporaire une personne aidée et son aidant familial dans une structure de tourisme proposant un accompagnement médico-social à la personne aidée. L’accompagnement des aidants est un enjeu prioritaire en France et les bâtiments et leur situation sont des atouts à la conduite d’un tel projet. C’est véritablement le premier VRF qui va naître à Couches. L’établissement disposera en effet de 120 places (30 temporaires en EHPAD, 30 temporaires en FAM et 60 pour les aidants familiaux) pour répondre à un besoin de répit pour les aidants et leurs aidés, personnes handicapées et/ou âgées. Les autres VRF s’adressent en effet soit aux personnes âgées, soit aux personnes handicapées et ont au plus une capacité de 25 places. Le projet est en phase de finalisation de sa construction avant la phase de mise en œuvre. Les agréments médico-sociaux ont été obtenus, une première subvention du Conseil Départemental de 400 000 € va permettre de lancer les études architecturales et l’appui politique est moteur dans la concrétisation du projet. C’est à ce stade que les membres du CCAH sont sollicités, avant l’étude architecturale et la finalisation du plan d’investissement par l’emprunt. L’établissement ouvrira en 2021/2022.

Lire la suite

Un autre regard sur le handicap

Aiguemarine Productions - 94

Aiguemarine Productions va réaliser un film sous un format documentaire TV de 52 minutes avec pour titre provisoire "Le handicap psychique, vers un autre regard". Le film sera offert et libre de droits aux partenaires et aux structures ayant participé au film par le biais de témoignages ainsi qu’à toute association qui en fera la demande. Il sortira à la fin de l’année 2020. Aiguemarine Productions ira à la rencontre de personnes porteuses d’un handicap psychique et s'intéressera à ce qu’elles vivent et ressentent au quotidien. Des questions essentielles seront abordées comme : la vie sociale des personnes, leur travail, leur lieu de vie, leur vie familiale et de couple. La parole aux aidants sera également donnée : comment accepter de voir son conjoint, son parent en situation critique, comment concilier sa vie d’aidant et sa vie professionnelle ou scolaire ? Le ton et l’esprit du film seront aussi donnés par des personnalités de terrain fortement engagées sur ce sujet : médecins, sociologues, philosophes, responsables de services liés au handicap psychique.

Lire la suite

SESAM'Emploi

Au fil de la Vie - 68

Porté par l'association Au Fil de la Vie, l'ESAT du Rangen a développé le dispositif d'emploi accompagné pour le territoire du Pays Thur Doller. Le dispositif SESAM’Emploi (Service d’Evaluation et de Soutien pour l’Accès et le Maintien dans l'Emploi), en expérimentation sur 24 mois, propose outre le volet accompagnement, un axe de levée des freins pour l’accès et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés . Il a pour objectif de fluidifier les parcours des personnes accueillies en milieu protégé (ESAT, IMpro) et d’apporter une solution individualisée et adaptée aux demandeurs d’emploi handicapés, aux salariés TH en difficulté et aux employeurs et leurs équipes. Il s’articule autour de trois axes : - Un accompagnement médico-social et un soutien personnalisé de la personne en situation de handicap visant au développement de ses compétences professionnelles et relationnelles, afin de réussir une insertion sur le marché ordinaire du travail; - Un accompagnement et un soutien à la levée des freins périphériques d’accès à l’emploi; - Un soutien et un accompagnement de l’employeur afin de faciliter l’intégration professionnelle de la personne handicapée au sein de l’organisation qu’elle soit privée ou publique.

Lire la suite

Handicap et dépendance : quelle politique pour les aidants actifs ?

VIVRE FM - 75

Dans la continuité du programme « Salariés Aidants, parlons-en ! », en partenariat avec le CCAH sur l’année 2018, la radio Vivre FM va organiser les 1ères Assises des Aidants sur le thème : « Handicap et dépendance : quelle politique pour les aidants actifs ? » Le colloque se déroulera en novembre 2019 à Paris et devrait réunir 200 personnes parmi lesquelles élus et hauts responsables. Il aura notamment pour objectif de sensibiliser aux difficultés des aidants actifs.

Lire la suite

Foyer d'Hébergement en habitat accompagné

ALGEEI - 47

L'ALGEEI - Association Laïque de Gestion d'Etablissements d'Education et d'Insertion - qui gère 27 établissements et services et accueille plus de 4000 personnes de toutes tranches d'âges principalement sur le département du Lot et Garonne a initié dans le cadre de son projet d'Etablissement et de Service la transformation de son Foyer d'Hébergement de Clairac ( 2612 Hab en 2015) en un Dispositif d'Hébergement Accompagné. Pour cela, elle s'est adjointe les compétences d'un promoteur de logements sociaux (ICADE) pour la construction d'un nouveau bâtiment pour le Foyer Hébergement sous forme de 36 studios indépendants avec des espaces partagés et un accompagnement mutualisé. Dans le cadre de réunions de co-constructions avec les résidents, il a été décidé d'implanter le nouveau Foyer d'Hébergement sur la commune de Tonneins (9014 hab en 2015) afin de favoriser leur autonomie.Pour exemple, dans les futurs locaux, les personnes accueillis seront moins dépendants des équipes éducatives pour se déplacer. La gare de Tonneins est en effet accessible à pieds. Par ailleurs, le choix de faire construire des studios est aussi le résultat de cette volonté de permettre aux résidents d'organiser leurs repas en autonomie si ils le souhaitent et de ne pas entraver leur vie sentimentale.

Lire la suite