Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Relayage / Une plateforme de répit et d'accompagnement

Association Apei Ouest 44 - 44

Deux services d’Aide aux aidants, le service d’aide aux aidants de l’APEI Ouest 44 et Al’Fa Répit; et un service à la personne, l’ADMR 44, travaillent en partenariat depuis quelques années pour proposer un nouveau service de relayage en Loire Atlantique. Suite à l’accord du ministère au printemps 2019, ce service va pourvoi expérimenter l’organisation sous le modèle du concept québecois du balluchonnage d’un service de répit au domicile des aidants allant de 36 heures à maximum 6 jours consécutifs par le même intervenant (dérogation au droit du travail) : un intervenant référencé et formé est mobilisé pour remplacer l’aidant au domicile sur les tâches qu’il effectue au quotidien auprès de son proche aidé ou sur des extra : (sorties, loisirs…) Les missions et le cadre d’intervention sont convenus avec la personne et l’aidant : aide à la toilette, aux déplacements, à la prise de repas, à l’élimination… Le relayeur ne remplace pas les autres intervenants au domicile. C’est une présence rassurante qui intègre une veille et qui propose des divertissements, sorties… L’expérimentation va se poursuivre sur 3 ans et permettre d’intervenir auprès des aidants de personnes en situation de handicap mental et cognitif, quel que soit leur âge et situation.

Lire la suite

Foncière Chenelet - Saint Colomban

Foncière Chênelet - 44

La Foncière Chenelet, bailleur à vocation sociale favorisant l'insertion par le logement, a construit 6 logements sociaux, destinés à accueillir des familles défavorisées et plus particulièrement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, sur la commune de Saint-Colomban en Loire-Atlantique. Cette construction, réalisée selon les principes d'éco-construction, se compose de trois T3 et de 3 T4 dont deux sont mitoyens. Ils sont adaptés et accessibles pour les personnes à mobilité réduite ou en perte de mobilité. Ce projet est issu de la volonté de la Foncière Chenelet et de la commune de Saint Colomban de répondre aux besoins spécifiques du territoire en matière d'habitat, soit l'accès au logement dans des territoires ruraux et péri-urbains pour les publics en difficulté.

Lire la suite

ORA , Espace d’activités sur le vivre au naturel et le bien-être

ORA - 44

Le projet ORA à Nantes vise à ouvrir un lieu de référence du "vivre au naturel", centré sur la prévention santé et l’accompagnement des publics fragiles à Nantes. Son offre de services comporte des consultations de médecines douces et alternatives, des activités physiques et de bien-être, des ateliers/formations/conférences, un espace d’information et de conseil, un point de vente, un espace de restauration proposant une alimentation saine, respectueuse de la Nature et adaptée aux régimes alimentaires sensibles. Le fonctionnement repose sur : - Une communauté de thérapeutes de médecine alternative et complémentaire (naturopathie, ostéopathie, réflexologie plantaire, massages, sophrologie, psychologie, hypnothérapie, kinésiologie, médecine chinoise, médecine indienne, etc.). - Des salles d’activité physique ou de bien-être permettant de pratiquer ou d’expérimenter différentes disciplines (yoga, Qi-Gong, taï-shi, pilate, méditation, etc.). - Une offre de formations et d’ateliers permettant d’apprendre à changer ses pratiques et les expérimenter avec les intervenants : Feng shui, musicothérapie, fabrication de cosmétique, cuisine, aromathérapie, etc. L’objectif est de rendre le « mieux vivre au naturel » simple, pédagogique et accessible en proposant des services adaptés en priorité aux publics fragiles : personnes en situation de handicap, atteintes de maladies lourdes ou chroniques, victimes d’accidents de vie… mais aussi plus largement, dans une logique de mixite, à tous publics: toutes personnes soucieuses de prévention santé ou d’écologie ainsi que des publics plus sensibles : femmes enceintes et jeunes mamans, seniors, personnes en convalescence.

Lire la suite

Guide T'Cap

Collectif T'CAP - 44

Projet de publication du GUIDE T’CAP sur l’offre d’activités sociales adaptées aux personnes handicapées et autres publics fragiles (activités sportives, culture, loisirs… ) sur le territoire Nantais et ses environs.

Lire la suite

Maison d'accueil temporaire Les Amis de Raymond

Les Amis de Raymond - 44

L’association Les Amis de Raymond implantée sur la commune nouvelle de LOIREAUXENCE à l’Est du Département de Loire Atlantique à la frontière avec le Maine et Loire répond aux demandes de personnes vivant à domicile, en famille d’accueil ou en foyer de toute la Loire-Atlantique. Elle accueille ainsi sur des temps d’accueil de jour et/ ou des courts séjours en moyenne 220 personnes par an. Après une première phase expérimentale de 2008 à 2016, le projet ici proposé vise à aménager le site afin de l’adapter pleinement à la mission reconnue par les autorités d’accueil temporaire. Ces travaux et adaptations permettront de répondre aux besoins de tous les accueillis quelque soit leur handicap. L’offre est véritablement celle d’un accueil temporaire médico-social et non des séjours adaptés avec une logiqeu d’accueils séquentiels : les accueillis viennent et reviennent. Cela permet un suivi et une coopération avec les aidants pour répondre à leurs attentes : une aide programmée aux répits pour les aidants et une ouverture vers l’extérieur pour les accueillis. L’objectif de ces accueils est de proposer des activités ou sorties qui ne sont pas forcément habituelles pour eux : se mélanger à la société, leur montrer que cela est possible et changer le regard des autres sur le handicap, favoriser leur sens critique et leur permettre d’émettre des souhaits.

Lire la suite

Projet ICARE de recherche transdisciplinaire : impact des Centres sociaux sur l'avancée en âges et la perte d'autonomie

Union régionale CSX PDL - 44

Les Centres Sociaux et Socioculturels (CSC/CSX) sont des équipements de quartier, ouverts à l’ensemble de la population habitant à proximité. Véritable lieu d’accueil et d’animation de la vie sociale, ils proposent des formes d’actions innovantes privilégiant l’implication directe des acteurs eux-mêmes dans la gouvernance et dans les activités proposées. Concernant les personnes handicapées et âgées, la problématique du bien vieillir et de la prévention des vulnérabilités est au cœur des activités menées par de nombreux centres. Aujourd’hui, le projet I-CARE de recherche transdisciplinaire (santé, géographie, sociologie), porté par les Centres Sociaux des Pays de la Loire, propose de mesurer l’impact social et territorial des CSX sur le bien vieillir des personnes handicapées et âgées. Cette étude menée auprès de 400 usagers d’une quinzaine de centres de la région permet de mieux répondre à l’évolution de la population et aux conséquences du vieillissement en capitalisant les pratiques et réponses innovantes et en développant les connaissances et la formation des acteurs en termes d’alternatives efficientes dans l'accompagnement du «bien vieillir ».

Lire la suite

Maison de vacances La Brise de Mer

Diaconat Protestant - 44

Le Diaconat Protestant de Nantes est une association reconnue d’utilité publique œuvrant pour l’accueil et l’accompagnement des personnes en difficulté et dans le besoin sur le Département (aide alimentaire, aide au logement, etc.). Propriétaire de la maison de vacances « La Brise de Mer » à St Michel Chef Chef en Loire Atlantique, l’association s’est engagée dans un projet de rénovation complet de cette ancienne maison de caractère. L’objectif social de la maison est fortement affirmé avec une attention toute particulière apportée à l’accueil des personnes en situation de handicap (label tourisme et handicap) et à l’accueil des familles en difficultés. Au total 51 lits répartis en 3 bâtiments indépendants seront disponibles avec une quinzaine de lits spécifiquement accessibles aux personnes à mobilité réduite

Lire la suite

Maison de vacances Rivage

Association Rivage - 44

L’association Rivage a souhaité offrir une structure adaptée à l’accueil d’adultes en situation de handicap lourd, quel que soit le handicap, leur permettant de profiter de temps de vacances. Un ancien corps de ferme transformé en locaux collectifs d’activités et de restauration a été prolongé par un bâtiment neuf destiné à l’hébergement pensé selon les normes d’accessibilité en vigueur. Ce centre de vacances peut accueillir 14 personnes. L’ensemble est ceint de murs ou de clôtures ce qui confère au lieu un aspect sécurisant et apaisant tout en offrant l’ouverture nécessaire sur la vie sociale et touristique de la région. La volonté de l’association est de rechercher la meilleure qualité d’accueil possible pour les résidents, y compris en termes de soins, mais également d’offrir un temps de répit aux aidants.

Lire la suite