Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Boutchous

BA2I - 56

Les jeunes enfants en situation de handicap n’ont quasiment pas accès à un mode d’accueil individuel. Cette recherche d’un mode d’accueil individualisé n’est pas valorisée ni accompagnée. Il n’existe pas ou rarement de répertoire des assistant(s) maternel(le)s (ASSMAT) qui acceptent d’accueillir des enfants en situation de handicap ce qui rend les démarches complexes. Les parents utilisent alors le système familial pour faire garder leur enfant avec des conséquences parfois radicales comme l’arrêt d’un emploi. Afin de permettre à plus de jeunes enfants d’être accueillis chez des ASSMAT, l’association BA2 dans le département du Morbihan va créer un Pôle Ressoucres Handicap, démarche soutenue par la CAF et le CD 56. Ce Pôle Ressources Handicap va permettre à partir de l’automne 2019 de remplir plusieurs missions : - Accompagner les parents dans la démarche de recherche d’un accueil - Accompagner et former des ASSMAT pour l’accueil de jeunes enfants handicapés - Mettre en synergie et faire le lien entre ces 2 populations

Lire la suite

Pôle Ressources Handicap - Multi accueil partagé Les pépites Océane

PEP 56 - 56

Il existe sur le territoire du Morbihan un Pôle Ressources destiné à accompagner les Accueils de Loisirs sans Hébergement vers la prise en charge des enfants en situation de handicap. Mais rien n’existe pour l’heure pour les Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE : multi-accueils, micro-crèches), bien que les enfants en situation de handicap puissent réglementairement y être accueillis jusqu’à leur sixième anniversaire. Dans les faits, les structures apparaissent mal adaptées à l’accueil de ces enfants et les professionnels peu formés. Plusieurs structures se sont ainsi tournées vers le personnel de notre multi-accueil partagé d’Auray pour recevoir des conseils en aménagement ou en pédagogie. Nous souhaitons aujourd’hui leur proposer de recourir à un véritable Pôle Ressources Handicap du jeune enfant, à même de prodiguer des conseils sur site, d’être un lieu d’information et d’échanges (conférences, ateliers), un lieu ressources (littérature sur le handicap, prêt de malles pédagogiques).

Lire la suite

AIDER

GCSMS AIDER - 56

Le GCSMS AIDER, « Action pour l’Information, le Développement et les Etudes sur le Relais des Aidants » est un Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale. Il regroupe diverses associations dans le but de partager les savoirs et les compétences, afin de favoriser par tout moyen le développement des relais aux aidants de personnes en situation de handicap, âgées ou malades en fournissant aux structures, services et usagers un ensemble de services mutualisés. La mise en commun des réseaux de chacun de ses membres doit permettre de mener des actions de sensibilisation, des recherches ou des soutiens dans le domaine des relais aux aidants. La publication d’une étude sur les solutions de relais aux aidants, intitulée « Contributions pour l’amélioration et le développement des relais aux aidants » est la première opération du groupement. Cette contribution a pour objectif d’inciter les professionnels à mieux intégrer les aidants en comprenant leurs besoins et en optimisant les moyens déjà engagés en matière de relais. L’étude est disponible à la fois en version imprimée et sur CD-ROM, dont le contenu est mis en ligne sur le Portail de l’accueil temporaire et des relais aux aidants.

Lire la suite