Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

MOBIJOB

Fondation Innovation & Handicap - 92

MOBIJOB est un outil digital de management qui permet, pour les travailleurs et salariés handicapés et accompagnés par l’association Aires-Paris, d’anticiper et d’organiser sereinement le travail au quotidien. Innovant, il met en lien les 3 autres acteurs utiles pour réussir l’intégration : l’entreprise, l’aidant professionnel au sein de l’association de référence et l’aidant proche. Concrètement, cet outil prend la forme d'une application pour mobiles et montres connectées. Mobijob a été conçu à partir des besoins d’entreprises ayant ou voulant embaucher des travailleurs handicapés et dans le cadre d’ateliers d’idéation animés par la Fondation Innovation & Handicap, qui porte ce projet. Un cahier des charges et une maquette de l’application ont été élaborés par Capfi Objectif, société d’ingénierie digitale. La Fondation I&H souhaite maintenant développer et mettre en test l’application.

Lire la suite

CAMSP de Châtenay Malabry

CESAP - 92

Suite à la réponse à l’appel à projet de l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France et du département des Hauts-de-Seine, l’association CESAP, gestionnaire de l’actuel Centre d’Action Médico-Social Précoce de Châtillon Montrouge (CAMSP), a reçu un avis favorable et ouvrira début 2019 une extension pour 100 enfants de son CAMSP, sur un autre lieu, à Châtenay-Malabry ainsi qu’une Plateforme de Diagnostic Autisme de Proximité (PDAP). Ces structures permettront de répondre à un besoin d’accompagnement de proximité pour les familles demeurant dans le sud du département des Hauts-de-Seine. Le CAMSP de Châtenay-Malabry permettra un accompagnement précoce de 100 enfants en situation de handicap ou présentant un risque de handicap. La PDAP assurera les diagnostics de première intention pour les cas simples d’autisme, l’accompagnement des familles et l’articulation avec les huit centres de diagnostic qui proposeront leur expertise pour les cas les plus complexes. Cette extension permettra de mutualiser des postes avec le CAMSP de Chatillon-Montrouge.

Lire la suite

Comme sur des roulettes

Cross River Productions - 92

Cross River Productions produit une série d’animation de 52 épisodes de 2 minutes intitulée « Will », dont le héros est un jeune garçon de 9 ans en fauteuil roulant. Diffusée sur France 3 à partir de novembre 2016, cette série de divertissement a pour vocation à déstigmatiser le handicap en l’intégrant dans le quotidien d’un jeune garçon dynamique au milieu de sa bande de copains. Cross River Productions a souhaité développer Comme sur des roulettes, en lien avec la série d’animation, un projet transmédia plus vaste, afin de sensibiliser le jeune public aux questions du handicap. « Comme sur des roulettes » est un programme composé d’un jeu vidéo, d’un programme enrichi interactif et d’un site internet avec des contenus documentaires sur le handicap. L’objectif est de sensibiliser les enfants de 6 à 12 ans au handicap, de façon ludique et divertissante afin que les nouvelles générations puissent demain contribuer à changer le regard de la société sur le handicap. Les outils créés seront également de véritables supports de sensibilisation au handicap au service des enseignants et des parents.

Lire la suite

FAGE

FAGE - 92

Afin de garantir l’égalité d’accès à l’enseignement supérieur, la FAGE, 1ère organisation étudiante en France, souhaite développer un nouveau plan d’actions dans le champ du handicap dans une logique de co-construction avec l’ensemble de ses partenaires. La Fédération des Associations Générales Étudiantes – FAGE – est la plus importante organisation d’étudiants en France. Fondée en 1989, elle assoit son fonctionnement sur la démocratie participative et regroupe près de 2 000 associations et syndicats, représentant environ 300 000 étudiants. Sa mission principale est de garantir l’égalité des chances de réussite dans le système éducatif. En ce sens, la FAGE souhaite poursuivre les actions qu’elle met en œuvre depuis plusieurs années dans le domaine du handicap : formation des étudiants sur « l’accueil et l’accompagnement des jeunes en situation de handicap » , sensibilisation aux différentes discriminations sur les campus et cartographie des lieux accessibles aux étudiants en situation de handicap. De plus, la FAGE souhaite également lancer une réflexion afin de traiter de la question de l’accessibilité à l’enseignement supérieur de manière plus générale et complète. L’objectif est de créer une campagne globale de sensibilisation et de développer un projet innovant favorisant l’accessibilité à l’enseignement supérieur. Ces nouveaux outils remplaceraient ainsi progressivement ceux actuellement mis en œuvre.

Lire la suite