Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

EHPAD Bartischgut

EHPAD Bartischgut - 67

L'EHPAD Bartischgut accueille en hébergement 129 personnes âgées dépendantes avec une priorité d'accueil pour les personnes malvoyantes et aveugles, dont des personnes de moins de 60 ans, n'ayant pas de solution d'accompagnement. Initialement foyer logement et centre de cure, le bâtiment doit être réhabilité pour offrir aux personnes handicapées et âgées de meilleurs conditions d’accueil, d'autonomie et de confort de vie. Le projet prévoit la rénovation complète des chambres, des lieux de vie communs, la création d'une unité Alzheimer ainsi qu'un Pôle d'Activités et de Soins Adaptés. L'objectif est l’accompagnement du déficient visuel de l’âge adulte jusqu’à la fin de vie dans un lieu facilitant les différentes étapes de l’entrée en dépendance. A travers ce projet, l’EHPAD Bartischgut souhaite être référent pour les établissements du secteur sur la déficience visuelle et devenir une vitrine architecturale.

Lire la suite

La lumière qui rétablit la vue

Fondation Voir & Entendre - 75

De dimension internationale, l’Institut de la Vision est un centre de recherche entièrement dédié à la recherche sur les maladies de l’œil et réunit à Paris sur un même site près de l’hôpital des Quinze-Vingts, chercheurs, médecins et industriel mobilisés pour découvrir des traitements innovants contre les maladies oculaires et améliorer la qualité de vie des personnes malvoyantes. Une des avancées récentes de l’Institut concerne l’amélioration de la vue des personnes malvoyantes du fait d’un diabète. En effet l'augmentation de l'incidence de l'obésité dans la population française entraîne une augmentation du nombre de cas de diabète. En 2010, on comptait 3 millions de personnes diabétiques dont 300 000 présentent les symptômes de la rétinopathie diabétique. Le traitement de la rétinopathie diabétique est complexe et nécessite le recours à des injections intraoculaires fréquentes. Soutenu par l’INSERM et l’Agence Nationale de Recherche, l’institut de la vision a mené une recherche ayant abouti à la conception d’un programme associant des techniques d’imagerie à un laser qui permettra de diminuer le nombre d’intervention sur l’œil déficient et d’améliorer considérablement la vue de la personne diabétique sur le long terme. Aujourd’hui l’institut de la vision réalise un programme auprès de deux cents personnes afin de confirmer à grande échelle les résultats positifs obtenus. L’institut souhaite ainsi accélérer la diffusion de cette technique parmi les ophtalmologistes et l’amélioration du diagnostic de ces lésions. Ce programme de diffusion et de formation à la nouvelle technique est lancé sur deux ans. Entièrement pris en charge par la Sécurité sociale, ce traitement améliorera considérablement la vie quotidienne des personnes diabétiques déficientes visuelles.

Lire la suite

lieu d'accueil pour personnes handicapées visuelles

AAAAL - 67

L’association des aveugles et des amblyopes d’Alsace et de Lorraine (AAAL) a pour objet la promotion sociale et professionnelle des personnes aveugles et amblyopes et la sauvegarde de leurs intérêts. Avec plus de 630 membres dans la région, elle est la seule organisation en France à gérer des structures de travail spécifiquement dédiées à ce public. Elle a la charge de 2 entreprises adaptées et de 3 centres de distribution de travail à domicile. A Strasbourg, l’association des aveugles et amblyopes d’Alsace Lorraine (AAAL) souhaite disposer d’un espace d’accueil dédié à ses adhérents. Ce lieu aura pour objectif de sortir les personnes handicapées visuelles de leur isolement en créant du lien social, plus particulièrement en direction des jeunes malvoyants et aveugles. De nombreuses activités ludiques et informatives y seront proposées. Le local sera ouvert pendant la semaine de 13 heures 30 à 20 heures ainsi que le samedi.

Lire la suite

AccessiGames

AccessiJeux - 75

Pour permettre à tous l’accès au plaisir du jeu, AccessiJeux développe une application offrant aux enfants et adultes déficients visuels des outils pour accéder en parfaite autonomie à de nombreux jeux de société et jouer en compagnie de personnes valides. Basée sur la technologie du QR-Code (mini code-barres), cette application combinée à des stickers QR-Codes appliqués sur les éléments d’un jeu (cartes, plateau…) permet aux joueurs déficients visuels d’accéder à ces contenus et de les lire via la synthèse vocale de leurs smartphones dans une oreillette. L’application propose également des outils pour rendre accessible la partie de jeu : lecture d’une règle du jeu en audio, lancers de dés virtuels, sabliers virtuels, gestions de feuilles de scores… AccessiJeux a su convaincre de grands éditeurs de jeux d’être partenaires du projet et est soutenu par la Fondation de France dans le développement de ce projet.

Lire la suite

HANDISCO

HANDISCO - 54

Développement d’une canne blanche connectée permettant aux personnes aveugles ou malvoyantes de disposer d’informations fiables pour leurs déplacements, l’accès aux lieux publics, et leur vie sociale et professionnelle.

Lire la suite

FAM NOTRE DAME DE TERRE NEUVE

ASSOCIATION VOIR ENSEMBLE - 44

Le Foyer Terre Neuve de l’association Voir Ensemble est implanté sur la commune de Chauvé en milieu rural et accueille 42 résidents en situation de handicap principalement visuel avec ou sans troubles associés. Le Foyer a su faire évoluer ses modes d’accompagnement au fil des années en offrant aux résidents plusieurs modalités d’accueil : le Foyer d’Accueil Médicalisé et Foyer de vie avec hébergement à Chauvé, un hébergement adapté au cœur d’un lotissement dans le centre bourg de la commune de Pellerin, ou encore un accueil de jour à Trignac. Aujourd’hui le foyer de Chauvé souhaite mieux répondre à l’évolution des besoins des personnes accueillies du fait de leur vieillissement ou de la présence de troubles associés plus importants (troubles psychiques, autistiques et cognitifs notamment).

Lire la suite

Section d'éducation pour enfants avec handicaps associés (SEHA) du SAFEP-SAAAIS

Fédération des aveugles et amblyopes de France - Languedoc Roussillon - 34

Depuis 1988, la Fédération des aveugles de France du Languedoc Roussillon accueille de jeunes enfants déficients visuels. Elle dispose aujourd’hui d’un agrément SAFEP-SAAAIS de 80 places : le service d’accompagnement familial et d’éducation précoce (SAFEP) et le service d’aide à l’acquisition à l’autonomie et à l’insertion scolaire (SAAAIS) permettent d’accompagner une centaine d’enfants âgés de 0 à 20 ans. Face à la demande de plus en plus forte d’enfants déficients visuels avec handicaps associés, l’association a décidé de dédier 10 places du SAFEP-SAAAIS à ces enfants en créant une section d'éducation pour enfants avec handicaps associés (SEHA) qui accompagnera les enfants de 0 à 10 ans pour acquérir une autonomie, et pour une insertion sociale et scolaire leur permettant de vivre pleinement leur citoyenneté. Un soutien aux parents, tant psychologique qu’éducatif est également assuré leur permettant ainsi de souffler et d’être moins isolés et démunis face au plurihandicap de leur jeune enfant. Grâce à une équipe qualifiée et formée et à des partenariats renforcés, l’accompagnement des jeunes enfants sera proposé dès l’automne 2014.

Lire la suite

MAS Les Chanterelles

IRSAM - 13

La Maison d’Accueil Spécialisée Les Chanterelles de Marseille accueille 20 adultes handicapés visuels. Les résidents présentent des troubles de la communication, marqués par une absence de langage ou par des paroles stéréotypées. Ils présentent parfois des troubles du comportement caractérisés par de l’agressivité et par des stéréotypies gestuelles. Dans l’environnement urbain de l’établissement, les résidents ne bénéficient pas d’un espace vert qui leur est dédié. L’idée a donc germé d’optimiser une parcelle en friche et de la transformer en un jardin sensoriel afin d’apprendre à développer leurs sens. Ce jardin évoquera les cinq sens, à savoir : l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher et la vue même si cette dernière est absente ou très peu présente chez les résidents.

Lire la suite

Les auxiliaires des aveugles de l'Hérault

Les auxiliaires des aveugles de l'Hérault - 34

La délégation Languedoc Roussillon de l’association des auxiliaires des aveugles, située à Montpellier, propose aux personnes déficientes visuelles de la région un accompagnement dans la vie quotidienne. Elle met ainsi en relation des bénévoles avec les personnes déficientes visuelles qui la sollicitent pour un accompagnement à la carte, selon les besoins et envies de la personne. Il peut s’agir d’une aide au domicile mais aussi un accompagnement hors du domicile pour des démarches administratives, des courses, une activité sportive ou culturelle… L’association a l’originalité de proposer une aide lors d’une recherche immobilière avec une présence d’un bénévole lors de la visite d’appartement, des rendez-vous avec une agence ou un propriétaire, car ces démarches sont particulièrement difficiles pour une personne non voyante. Enfin, de nombreuses actions d’information et de sensibilisation sur la déficience visuelle sont menées auprès du grand public.

Lire la suite

Centre MIRA EUROPE

MIRA EUROPE - 84

Le Centre Mira Europe est le premier centre d'éducation de chiens-guides spécialement formés pour être remis gratuitement à des enfants aveugles, à partir de l’âge de 12 ans. Le Centre, qui se trouve à L’Isle-sur-la-Sorgue (84), procède chaque année, à une session de remise de chiens-guides à des jeunes, français et européens. Le Centre Mira Europe propose deux modules aux jeunes déficients visuels. Dans un premier temps, ils peuvent participer à un stage de découverte du chien-guide. Après ce stage, Mira Europe pourra proposer à l'enfant d'intégrer le programme de remise d’un chien-guide. L'hébergement des jeunes pendant ces stages est toujours financé par Mira Europe. Le Centre est constitué de trois espaces réunis sur un site unique : le bâtiment dédié à l'éducation, à l'hébergement et aux soins des chiens-guides, le « parcours des sens compensatoires », et le bâtiment dédié à l'accueil et à l'hébergement des jeunes aveugles lors des stages, qui est la troisième et dernière étape de développement du site.

Lire la suite

FAM et Foyer de vie La Pyramide

ASSOCIATION VOIR ENSEMBLE - 03

Le Foyer d’Accueil Médicalisé – Foyer de vie « la Pyramide » à Yzeure (03), géré par l’association Voir Ensemble,  accueille en séjour permanent (28 places) ou temporaire (2 places), ainsi qu’en accueil de jour (7 places) des adultes vieillissants, aveugles ou déficients visuels avec d’importants handicaps associés. Un certain nombre d’aménagements ergonomiques et spatiaux ainsi que des matériels spécifiquement adaptés au handicap des personnes accueillies (bandes de guidage au sol, vélo-tandem, outils informatiques, luminaires...) seront acquis  pour faciliter la vie quotidienne l’apprentissage de l’autonomie, grâce au soutien financier du CCAH et de ses membres. L’établissement a en outre le projet de créer un espace Snoezelen.

Lire la suite

La Maison des Mollières

ADAS - 69

Le Foyer d’Accueil Médicalisé « la Maison des Mollières » de l’Arbresles (69), géré par l’ADAS (Association pour l’Accueil et le Développement des Aveugles Surhandicapés) accueille des adultes de 18 à 60 ans présentant une déficience visuelle associée à une ou plusieurs autres déficiences: intellectuelle, psychique, motrice… entraînant une dépendance importante. La Maison des Mollières accueille aujourd’hui 33 personnes, mais doit faire face à l’avancée en âge de ses résidents combinée à un nombre accru de personnes présentant des troubles du comportement et nécessitant un accompagnement constant, ainsi qu’à une demande croissante issue de la France entière en raison de la spécificité du handicap des personnes accueillies. Une nouvelle unité de vie de 11 places (dont 6 places de MAS) ouvrira en juillet 2013 et dédiée aux personnes handicapées vieillissantes présentant les handicaps les plus lourds.

Lire la suite

Association pour l'informatique comme ressource des déficients visuels

AIR - 75

Convaincue que les nouvelles technologies de l’information peuvent apporter plus d’autonomie aux déficients visuels, l’Association pour l’Informatique comme Ressource des déficients visuels (A.I.R) regroupe des formateurs bénévoles qui aident les personnes malvoyantes ou non voyantes à pratiquer l’informatique à travers des cours individuels adaptés. Moyen de communication universel, l’informatique offre des outils pour rompre l’isolement et améliorer la participation à la vie sociale. L’association accompagne 150 nouvelles personnes par an, venant de toute la France. Les formations peuvent durer de 20 à 120 heures selon les objectifs que la personne s’est fixée avec le formateur, qui la suivra tout au long du stage. Chaque stagiaire bénéficie d’un programme adapté et les outils informatiques utilisés (logiciel de grossissement, assistance vocale…) sont sélectionnés en fonction de ses propres besoins. Les équipements informatiques et les logiciels utilisés évoluant rapidement, A.I.R doit les renouveler fréquemment pour maintenir une formation de qualité et accompagner par l’informatique la personne déficiente visuelle dans l’accès à l’autonomie.

Lire la suite

service de rééducation à domicile

Groupement des intellectuels aveugles ou amblyopes - 83

Le GIAA 83 (Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes) propose de nombreux services à ses adhérents : un service de transcription des livres en Braille, un service de formation au Braille, une bibliothèque sonore et une structure de vie sociale avec un accompagnement à domicile. Le service de rééducation à domicile du GIAA 83 a pour but d’intervenir directement chez les personnes aveugles ou malvoyantes, avec ou sans troubles associés, âgées de 18 à 90 ans. 20 à 25 personnes peuvent bénéficier de cet accompagnement permettant de créer les conditions d’assistance, d’apprentissage, d’insertion et de développement susceptibles de renforcer l’autonomie du déficient visuel. Ce service de rééducation à domicile a fait l’acquisition d’équipements indispensables au développement de son activité, tels qu’un téléagrandisseur, un appareil de reconnaissance et synthèse vocale, ou encore une calculatrice en gros caractères.

Lire la suite

GIAA - Imprimerie Braille

GIAA Paris - 75

Le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA) a pour objectif de favoriser l’accès des déficients visuels à la lecture et donc l’accès aux études, à la culture, à l’information, à la vie professionnelle et aux loisirs. Pour ce faire, le GIAA dispose d’une librairie sonore de plus de 2000 livres et transcrit en braille ou en gros caractères tout type de document (des magazines d’actualité, des documents universitaires…). Afin de satisfaire la demande croissante de transcription en braille, l’association s’est s’équipée d’une nouvelle embosseuse braille fonctionnelle et plus polyvalente.

Lire la suite

INSTITUT MEDICO EDUCATIF JEAN PAUL

ASSOCIATION NATIONALE DES PARENTS D'ENFANTS AVEUGLES - 91

L’Institut Médico-Educatif (IME) Jean-Paul, géré par l’ANPEA, accueille des enfants déficients visuels avec handicaps associés et possède une capacité d’accueil de 55 places, 37 en internat et 18 en externat. 10 places sont réservées pour des enfants polyhandicapés et 6 pour des jeunes présentant des traits autistiques. Disposé autour d’un vaste atrium à ciel ouvert, l’établissement se déploie sur trois niveaux. Les espaces pédagogiques et éducatifs sont bien différenciés des unités de vie et des systèmes de repérages tactiles au sol permettent aux enfants de se déplacer avec facilité dans les parties communes du bâtiment. Dans les unités de vie, les chambres sont regroupées autour d’un séjour commun où des activités sont proposées aux résidents. Une cuisine équipée et une salle à manger modulable complètent l’équipement.  L’IME s’est doté d’espaces de jeux, dont un jardin des cinq sens et un parc d’objets roulants adaptés (tricycles, bicyclettes…). La diversification des activités ludiques permet de répondre à des objectifs éducatifs, pédagogiques et thérapeutiques à travers des interventions adaptées tout en prenant en compte la spécificité de la déficience visuelle.

Lire la suite