Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

MAS La rose des Vents (du Vernet) à Guéret

FONDATION Partage et Vie - 23

La Fondation Partage et vie, en lien avec la ville de Guérêt et la société HLM Axentia mène le projet de reconstruction sur un nouveau site de la Maison d’Accueil Spécialisée du Vernet à Guéret. Le projet architectural permettra d’offrir un nouveau lieu de vie sécurisé et adapté aux personnes accueillies et leur avancée en âge. Il s’organise autour de 4 unités de vie sur 2 niveaux avec un plateau de vie et d’activités, et un pôle dédié à l’accueil de jour. La MAS accueille 60 personnes adultes polyhandicapées atteintes de déficiences mentales sévères à profondes et de troubles du comportement. Le nouveau projet prévoit d’ouvrir l’établissement à d’autres publics : personnes traumatisées crâniennes, cérébrolésées ainsi que des personnes atteintes de troubles à spectres autistiques. La restructuration permet aussi de diversifier les modalités d’accueil en proposant 52 chambres en hébergement permanent avec 2 places en hébergement temporaire et 6 places d’accueil de jour. Cela permet de répondre aux besoins d’adaptation des modes d’accueil aux attentes des publics.

Lire la suite

La Bergerie de Berdine

Familles solidaires - 84

La Bergerie de Berdine, association vauclusienne, accueille et accompagne depuis plus de 40 ans des personnes en situation de très grande exclusion, notamment handicapées, âgées et/ou malades et souffrant pour la plupart d’addictions. Son économie reposant sur un partenariat public/privé et autofinancé à plus de la moitié en fait un modèle économique original. La valeur travail, essentielle en tant que thérapie pour le public accompagné, est en effet au cœur du projet. Toutes les personnes quittant l’établissement ont un projet social et/ou professionnel construit avec l’équipe d’encadrement. Soutenue par l’association ARES depuis 2014 dans le cadre d’un partenariat, la structure pérennise son projet social et construit un espace de vie supplémentaire, qui est un centre majeur de la vie à la Bergerie de Berdine et qui permet d’améliorer et d’augmenter sa capacité d’accueil, et de renforcer durablement son ouverture et ses liens avec l’extérieur. L’espace accueille les résidents les plus fragiles et renforce les liens entre la Maison d’Aurélie, unité accueillant 16 personnes extrêmement fragilisées par l’âge et/ou la maladie, et le reste du village.

Lire la suite

IME Fontlaure

Association Vivre à Fontlaure - 26

L’IME Fontlaure, géré par l’association « Vivre à Fontlaure », accueille 11 enfants porteurs de troubles du spectre autistique (TSA) et 25 enfants polyhandicapés. Il va se restructurer par la construction d’un bâtiment neuf permettant d’adapter les espaces aux besoins des enfants et de créer 6 nouvelles places pour enfants atteints de TSA et 2 places d’accueil temporaire (agréments en cours de négociation, attendus pour sept. 2016). L'établissement est ouvert toute l’année, et déploie une offre d’accueil permettant de s’adapter pleinement aux besoins de l’enfant lourdement handicapé et à la présence, ou l’absence, d’un environnement familial : semi-internat, internat, accueil de jour et accueil temporaire. Cette construction permet de répondre aux normes sécuritaires, réglementaires et fonctionnelles et d’accueillir un nouveau groupe d’enfants porteurs de TSA en situations complexes. Les nouveaux locaux équipés de matériels spécialisés améliorent à la fois les conditions de travail du personnel et la qualité de l'accompagnement, notamment dans le cadre de l’application des recommandations de la HAS et de l'ANESM (mise en place d’enseignements structurés, travail avec des experts sur la question de l’architecture adaptée aux besoins des enfants porteurs de TSA, formation des équipes).

Lire la suite

Centre Armançon

AIHP - 89

Le Centre Armançon est un établissement sanitaire (Soins de Suite et de Réadaptation) de 52 places dans l’Yonne accueillant des personnes souffrant d’addictions (liées à la consommation d’alcool notamment) et parfois de troubles psychiques. En effet, 14% des 211 personnes accueillies en 2015 étaient administrativement reconnues en situation de handicap. La particularité de l’établissement réside dans un accompagnement aux frontières du médico-social et du sanitaire avec un projet d’activités verbales, corporelles, manuelles et créatives. Afin de poursuivre le programme de rénovation de son établissement, l’association gestionnaire souhaite offrir un meilleur confort d’hébergement aux personnes qui y passent en moyenne 64 jours. Ce programme passe par l’extension du Centre et la construction de 12 nouvelles chambres de 20 m² avec sanitaires individuels.

Lire la suite

Association Cordia

Association CORDIA - 75

En partenariat avec des chercheurs du Conservatoire national de arts et métiers (CNAM), l’association CORDIA a analysé l’activité conduite à la fois par les professionnels et par les résidents au cours de leur séjour en appartements de coordination thérapeutique. L'étude porte notamment sur le repérage et l’identification des compétences mobilisées par eux-mêmes et par les équipes médico-psychosociales qui les accompagnent.

Lire la suite

AREMIG Maison des Parents

AREMIG Maison des Parents - 54

Association reconnue d’utilité publique, créée en 1982, l’AREMIG soutient le parcours d’hospitalisation d’enfants touchés par le cancer, et d’autres maladies évolutives au travers de différents actions : financement de recherches, amélioration des conditions de vie des enfants dans les services hospitaliers, et accueil / hébergement de leurs aidants familiaux. Dans le cadre de ses missions d’hébergement, l’AREMIG a souhaité améliorer les lieux communs destinés aux familles hébergées en proximité de l’hôpital universitaire de Nancy, par l’extension de la salle d’activités et de la salle à manger.

Lire la suite

Association Sourire à la vie

Association Sourire à la vie - 13

Accompagnant des enfants atteints de cancer depuis 2006, l’association Sourire à la vie a ouvert le premier centre d’accompagnement en France en septembre 2013. Le « Phare des Sourires » propose à tous les enfants de 4 à 19 ans de recevoir un accompagnement personnalisé quel que soit le stade de leur maladie : en rémission, en soins palliatifs ou en cours de traitement. Cet accompagnement repose sur un programme complet d’activités sportives, artistiques et culturelles adaptées aux envies et besoins de chacun. En janvier 2014, l’association a lancé un projet d’agrandissement du centre permettant de créer un lieu d’accueil en pension complète favorisant les séjours de 2 à 10 jours. Le nouvel établissement sera opérationnel en juin 2015.

Lire la suite

ACT de L'APLEAT

APLEAT - 45

L’association APLEAT à Orléans a  pour mission l'accueil, l'écoute, l'évaluation, la prise en charge, l'accompagnement, le soin, et l'orientation des personnes confrontées à des problématiques d’addictologies et/ou de maladies chroniques ainsi que leurs familles et entourages. A ce titre, elle gère notamment des Appartements de Coordination Thérapeutique (ACT) qui fonctionnent sans interruption et hébergent à titre temporaire des personnes atteintes de maladies chroniques et en situation de fragilité psychologique et sociale et nécessitant des soins et un suivi médical. Ainsi l’établissement s’adresse à des patients pour lesquels l'accès aux soins, la réinsertion ou du moins l'évitement de l'exclusion et, de façon globale, l'amélioration de la qualité de vie, en lien avec leur maladie chronique nécessitent un hébergement temporaire.

Lire la suite

Projet Prévention des TCA - ENDAT

ENDAT - 75

L’association ENDAT (Education Nutritionnelle des patients Diabétiques et Aide aux Troubles du comportement alimentaire) accueille, depuis 2008,  un nombre croissant de patients, en majorité des jeunes et des femmes, souffrant de diabète, d’obésité et de troubles des conduites alimentaires (TCA). Lieu d’accueil, d’écoute, d’échanges, d’information et d’accompagnement, l’association met en place et applique une Education Thérapeutique du Patient de qualité par l’intervention de professionnels qualifiés et aide ainsi les personnes accueillies concernées par les troubles des conduites alimentaires, le diabète et les maladies nutritionnelles, souvent précarisées, à se réinsérer socialement et professionnellement. Devant l’aggravation des TCA en région parisienne, la liste active d’ENDAT augmente et l’association souhaite poursuivre le développement de ses services et assurer leur qualité.

Lire la suite

CESSA Centre d'Education Spécialisée pour Enfants SourdsAveugles et Sourds Malvoyants

APSA - 86

L’APSA gère un pôle « Enfants » dédiés à l’accompagnement des enfants et adolescents sourds-aveugles et sourds malvoyants avec ou sans handicap associé. Ce pôle comprend un CESSA (Centre d’Education Spécialisée pour Enfants Sourds Aveugles et Sourds Malvoyants) et un CESSHA (Centre d’Education Spécialisée pour Sourds avec Handicaps associés : autisme, TED, déficience…). L’accompagnement individualisé des enfants (24 en internat, 6 en externat) se décline à travers différents axes éducatifs, pédagogiques, professionnels et thérapeutiques afin de favoriser l’autonomie des jeunes : des prises en charge médicales et de rééducation fonctionnelle à la préparation à l’entrée dans le monde professionnel en passant par les ateliers d’expression et les activités sportives et corporelles, l’équipe déploie une grande créativité professionnelle pour accompagner ces jeunes.

Lire la suite

MAS, FAM et Foyer de vie "Beaurepaire"

AFIPAEIM - 38

La MAS de Seyssuel, gérée par l’AFIPAEIM, accueille 40 adultes polyhandicapés et déficients intellectuels. Afin de répondre aux besoins (vieillissement de la population, pathologies accueillies de plus en plus lourdes) l’établissement sera transféré à Beaurepaire  pour devenir en septembre 2013 un complexe médico-social combinant une MAS, un FAM et un Foyer de Vie de 85 places au total, dont 5 d’accueil temporaire. Cette diversité de solutions d’accueil permettra de proposer un accompagnement à des populations différentes : personnes vieillissantes polyhandicapées, populations plus jeunes atteintes de plurihandicap ou de déficience intellectuelle.

Lire la suite

MAS Geneviève Champsaur

Association Geneviève Champsaur-NAFSEP - 15

La Nouvelle Association Française pour les Sclérosés en Plaques (NAFSEP) a souhaité élargir l’offre de places du Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) créé en 1998, qui accueille des personnes atteintes de la sclérose en plaques et autres maladies neurologiques évolutives. Les établissements spécialisés sur ce handicap étant assez rares en France, la création de places en accueil temporaire est un réel besoin. L’association a créé une unité de 8 places dont la zone de recrutement est la France entière, comprenant 7 places en accueil temporaire plus une place en accueil de jour. Cette unité nouvellement créée possède le statut de Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) pour un taux d’encadrement renforcé. L’accueil temporaire permet d’offrir un répit aux familles et de mieux préparer le retour à domicile ou une intégration de longue durée dans l’établissement. Cette souplesse d’accueil est particulièrement adaptée pour les personnes atteintes de sclérose en plaques, souvent jeunes, soumises à des évolutions variables de la maladie, et souhaitant demeurer autant que possible dans leur famille.

Lire la suite