Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

19 102 609 €

Montant des subventions en 2017 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

FAM Jean Thibierge

Association d'Aide aux Infirmes Moteurs Cérébraux du Nord et de l'Est - 51

L'AAIMC porte le projet de rénovation et d'extension du Foyer d'Accueil Médicalisé Jean Thibierge, créée en 1988, qui accueille 43 personnes infirmes moteurs cérébraux en hébergement et accueil de jour. Le nouveau projet architectural a pour objectif d'humaniser les lieux et de recréer un "bien vivre chez soi", en prenant notamment en compte les besoins des personnes handicapées vieillissantes. Actuellement, la configuration des locaux du FAM (des chambres organisées en ailes autour d'un grand espace collectif) ne permet pas de proposer des activités personnalisées ou en petit groupe ou encore de choisir des horaires de restauration. Le projet vise à réaménager l'ensemble des pôles - hébergement, soins, activité, accueil - pour améliorer l'intimité, le confort au quotidien et s'adapter au rythme de vie de chaque personne en situation de handicap. D'une durée de deux ans, les travaux porteront sur la création d'espaces d'activité plus personnels, l'aménagement de salles de bain individuelles, la création d'espaces bien-être et loisirs, le regroupement du pôle médical ainsi que de l'espace accueil pour une meilleure organisation.

Lire la suite

ESAT IMC Site Rethel

Association d'Aide aux Infirmes Moteurs Cérébraux du Nord et de l'Est - 08

L’association d’Aide au Infirmes Moteurs Cérébraux du Nord et de l’Est est gestionnaire d’un ESAT accueillant 67 travailleurs handicapés dont 27 travaillent sur le site annexe « les ateliers Rethelois » L’association d’Aide au Infirmes Moteurs Cérébraux du Nord et de l’Est est gestionnaire d’un ESAT accueillant 67 travailleurs handicapés dont 27 travaillent sur le site annexe « les ateliers Rethelois » créé en 2007 et situé à 40km de Reims. Les ateliers de production ont été récemment rennovés mais la salle de restauration, les vestiaires et locaux dédiés à l’accompagnement socio-éducatif sont vétustes ou éloignés du site principal de l’ESAT. L’association souhaite donc procéder à la démolition de la maisonnette et du hangard en mauvais état, situés sur le site, pour reconstruire des locaux adaptés et améliorant la qualité de vie au travail. Ces nouveaux locaux accueilleront les espaces dédiés à la restauration, les vestiaires, une salle de soutien éducatif, une cuisine pédagogique et une salle polyvalente. Ces équipements permettront d’améliorer l’accompagnement social, l’apprentissage de l’autonomie et l’inclusion en accueillant ponctuellement dans ces nouveaux locaux, d’autres strucutres médico-sociales et les associations associatives et culturelles locales.

Lire la suite

Foyer de Vie La Baraudelle

Communauté de communes des Crêtes préardennaises - 08

Une synergie de projets émanant de la Communauté de Communes des Crêtes Préardennaises et de l’Association d’Aide aux Infirmes Moteurs Cérébraux (AA IMC CA) a donné le jour au projet de transformation d’une école en 12 logements (6 pour personnes âgées valides et autonomes et 6 pour personnes handicapées) dans les Ardennes. Les 6 logements pour personnes handicapées sont intégrés au Foyer La Baraudelle qui bénéficie pour se faire d’un agrément de 6 places supplémentaires. Ces logements sont livrés et sont loués à l’association gestionnaire du Foyer par la Communauté de Communes. Ils permettent à 6 résidents de développer leur autonomie et de bénéficier d’une vie sociale riche. Le projet a pour but de dynamiser le territoire avec la création d’un site d’accueil multigénérationnel puisqu’un un établissement multi-accueil pour enfants de 0 à 6 ans complétera ce projet.

Lire la suite

MAS/FAM Aubervilliers

ENVOLUDIA - 93

L’association Envoludia a ouvert en octobre 2016 un nouvel établissement de type MAS-FAM dans le centre-ville d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), comprenant la création de 12 places d’internat, de 12 places d’alternat (alternance d’internat et d’externat une semaine sur deux) ainsi que la relocalisation et requalification d’un Centre de jour de 20 places actuellement à Noisy-le-Grand en 20 places de FAM (externat). Il accueille des personnes adultes Infirmes Moteurs Cérébraux (IMC) et polyhandicapées avec troubles moteurs prédominants. Il répond à un vrai besoin reconnu à la fois par l’ARS et le conseil départemental de Seine-Saint-Denis. Le projet fait preuve d’originalité avec sa souplesse d’accompagnement puisqu’il propose trois types de prise en charge complémentaires : un accueil de jour, un accueil de jour avec une alternance de périodes d’internat (alternat) et un internat. L’établissement poeut ainsi bien s’adapter aux évolutions de ses résidents.

Lire la suite

ESAT Les Ateliers de la Gentilhommière

CAP DEVANT - 92

L’ESAT « Les Ateliers de la Gentilhommière » de Marnes la Coquette (92), géré par l’association Cap’Devant (anciennement ARIMC, Association Régionale des Infirmes Moteurs Cérébraux d’Ile de France), accueille 45 travailleurs porteurs d’une infirmité motrice cérébrale, et de surdité pour environ la moitié d’entre eux. Les ateliers proposés, sur site et hors-murs en entreprise ordinaire, permettent de proposer un panel de solutions adaptées aux besoins de chacun. Les locaux ont vieilli et nécessitent d’importants travaux de rénovation et d’isolation : les bâtiments, la cour et les chemins d’accès sont en mauvais état et ne facilitent pas les déplacements des personnes et leur accessibilité. De plus, dans une conjoncture économique peu favorable, l’ESAT est dans l’obligation de diversifier ses activités, et de s’orienter vers de nouvelles voies et notamment les services à la personne et aux entreprises.

Lire la suite

FOYER "PEN AR PRAT"

Union mutualiste finistère-Morbihan - 29

Dans le cadre du 3ème schéma départemental pour les personnes adultes en situation de handicap, la Mutualité Française Finistère-Morbihan a porté un projet d’extension de 10 places du foyer de vie « Pen Ar Prat » pour des personnes handicapées vieillissantes. Le foyer accueille des personnes présentant des pathologies différentes : Infirmité Motrice Cérébrale, Spina Bifida (développement incomplet de la colonne vertébrale causant la paralysie et la perte de sensibilité des membres inférieurs), Maladie Neuromusculaire, Lésion Cérébrale. L’extension ne pouvant se faire sur le terrain du foyer par manque de place, l’organisme gestionnaire a fait l’acquisition en 2011 d’un terrain limitrophe et a ainsi pu amorcer son projet d’extension et de restructuration. L’admission des futurs résidents a été réalisée au premier trimestre 2016. Les nouveaux résidents sont principalement des anciens travailleurs d’ESAT de la Mutualité. Le projet d’extension comprenant 10 studios a été travaillé avec l’ergothérapeute de l’établissement actuel afin de répondre aux besoins de résidents vieillissants et pour anticiper la possible évolution de l’établissement en Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM). Le foyer bénéficie de plusieurs atouts comme la proximité avec le centre-ville, des moyens de transport adaptés aux résidents, des équipements adaptés à chaque handicap, une offre plurielle permettant d’accompagner des parcours résidentiels plus ou moins autonomes.

Lire la suite

IEM La Gentilhommière

CAP DEVANT - 92

Créé en 1959 à Marnes-la-Coquette, l’IEM La Gentilhommière accueille dans un bâtiment datant du 18e siècle, 45 enfants et adolescents âgés de 3 à 20 ans, présentant une infirmité motrice cérébrale avec handicaps associés. L’IEM est spécialisé dans l’accompagnement d’enfants sourds et handicapés moteurs et a développé un accompagnement spécifique : environ la moitié des enfants accueillis sont atteints de surdité. L’IEM a pour mission de développer leur autonomie, et d’assurer l’enseignement, l’éducation et les soins en vue de leur épanouissement, de leur scolarisation et de leur inclusion sociale. Il s’agit de développer la liberté de mouvement et d’offrir des espaces à chacun des enfants pour expérimenter  leurs déplacements, en offrant un cadre d'expériences et de risques calculés. Aujourd’hui, il est nécessaire d’adapter les locaux aux besoins de ces enfants afin d’améliorer la qualité de l’accompagnement proposé. Le projet de restructuration lancé en 2015 consiste à rénover les anciens bâtiments et à agrandir la structure en créant de nouveaux espaces adaptés aux enfants en situation de handicaps moteur et auditif.

Lire la suite

SAJ Arnouville - Gonesse

CAP DEVANT - 95

Suite à la reprise des établissements de l’association AIDAH par l’association ARIMC Ile de France, un projet de regroupement de leur deux Services d’Accueil de Jour (S.A.J) respectifs, le S.A.J Maillol à Villiers Le Bel et le S.A.J Aïda à Arnouville, a vu le jour. Ce projet de délocalisation des 2 centres d’accueil de jour sur la commune de Gonesse et l’augmentation de 31 places à 40 places inscrit les équipes et usagers dans une nouvelle dynamique de service et d’organisation. Ce regroupement a apporté une autre dimension à ces deux S.A.J en les incitant à mutualiser certains moyens et construire un projet d’établissement commun dans la perspective de l’ouverture d’un futur S.A.J dans la ville de Gonesse.

Lire la suite

Centre d'éducation Conductive

Association Honorine Lève toi - 14

Inventée dans les années 1940 par un neuropédiatre hongrois, le docteur Andréas Petö, la méthode d’éducation conductive a été imaginée pour les enfants infirmes moteur cérébraux afin de leur permettre de mieux s’intégrer à l’école en développant leur autonomie. Cette méthode est aujourd’hui proposée plus largement à tous ceux atteints d’un handicap moteur ou de certaines formes de polyhandicap. Reconnue d’intérêt général, l’association Honorine Lève-toi a été créée en 2009. En 2012, elle a ouvert à Bayeux le 2ème centre d’éducation conductive en France qui accueille 6 enfants durant la journée.

Lire la suite

FOYER LA FERME DU CHATEAU

CAP DEVANT - 95

Le Foyer de Vie La Ferme du Château situé à Menucourt (95), accueillant 20 résidents IMC et IMOC, est géré par l’ARIMC IDF. Devenu inadapaté, il va faire l’objet d’une reconstruction totale et va voir sa capacité plus que doublée. Le nouvel établissement va offrir différents modes d’accompagnement : résidence collective, appartements, accueil de jour, places temporaires. Le programme d’activités est conséquent, et l’association mise depuis longtemps sur l’activité horticole du Foyer pour une meilleure intégration des personnes dans la cité.

Lire la suite

Foyer ESAT ARIMC

ODYNEO - 01

Créé en 1978, l’établissement FOYER-ESAT ARIMC de Virieu le Petit se présente aujourd’hui comme un véritable pôle-ressources de la personne atteinte d’Infirmité Motrice Cérébrale. Pour mieux répondre aux souhaits et besoins des résidents, le projet intègre, outre des travaux de réhabilitation et de mises aux normes, une opération d’extension-réhabilitation des sites d’hébergement avec une médicalisation de 25 places et la création de 2 places d’accueil temporaire. L’ensemble des services et offres d’hébergement ainsi proposés par l’association permet d’offrir à la personne la possibilité de parcours et d’expériences totalement diversifiés.

Lire la suite

IEM L'ADAPT

L'ADAPT - 14

Implanté à Bayeux depuis 1962 dans des locaux qui ne convenaient plus aux évolutions des modes d’accompagnement des personnes en situation de handicap, l’Institut d’Education Motrice Le Manoir d’Aprigny qui accueille des jeunes de 11 à 20 ans prépare son transfert à Saint-Lô fin 2013, dans le département de la Manche, ce qui lui permettra de reconfigurer son offre de services. A Saint-Lô, les services de l’IEM seront intégrés dans un collège de la ville, ce qui favorisera les échanges d’une part entre les jeunes de l’IEM et ceux du collège et d’autre part, entre l’équipe pluridisciplinaire de l’IEM et les enseignants. Un foyer d’hébergement, proche du collège, permettra de loger les personnes dans d’excellentes conditions de confort et renforcera le vivre ensemble au sein de la cité.

Lire la suite

Centre de vie Passeraile

Association Passeraile - 95

Après avoir créé le Centre de Vie Passeraile de Magny le Hongre (77) en 2004, qui accueille 45 adultes IMC avec un agrément MAS, FAM, Foyer d’Hébergement et Accueil de Jour, l’association du même nom va créer un deuxième établissement sur le même modèle en 2013 à Herblay (95). Il accueillera 45 personnes avec le même handicap et aux orientations différentes. Aux besoins exprimés par les résidents répond un concept novateur en matière d’intégration et de formation à l’autonomie, avec des objectifs adaptés à cette ambition : intégration sociale en dehors de l’établissement, travail en réseau au niveau local, implication des résidents dans la gestion de l’établissement.

Lire la suite

Centre d'accueil et d'activités de jour

ARAIMC d'Aubagne - 13

Depuis quelques années, l’ARAIMC développe un vaste plan de restructuration de son dispositif aubagnais d’accueil et d’accompagnement d’adultes infirmes moteurs d’origine cérébrale (IMC). Un Centre d’Accueil de Jour de 20 places vient compléter les établissements déjà existants depuis l’été 2012. Des activités sont proposées aux personnes fréquentant à temps plein, mi-temps ou temps partiel l’ESAT et hébergées sur le site. Le CAJ propose aux personnes accueillies un accompagnement de qualité visant le maintien du lien social et un épanouissement maximal de la personne dans le cadre d’activités multiples et variées.

Lire la suite

Maison Pikassaria

Association EVAH - 64

La Maison Pikassaria est un Foyer de vie géré par l’association Espace de Vie pour Adultes Handicapés (EVAH), dont la création répond à une demande forte sur le département. La Maison Pikassaria accueille 10 adultes et personnes handicapées vieillissantes souffrant d’infirmité motrice cérébrale dont 5 de façon permanente en colocation et 4 uniquement la journée. En outre, une chambre est réservée à l’accueil temporaire. La taille de la maison, volontairement réduite, correspond à la volonté de l’association de conserver une dimension familiale dans les espaces de vie, garantie de la qualité du service personnalisé. L’organisation permet de répondre de façon très individualisée aux besoins des personnes et des familles pour un accompagnement de qualité.

Lire la suite

SESSAD Blanche Neige

ARIMOC du Béarn - 64

Géré par l’Association Régionale des Infirmes Moteurs d’Origine Cérébrale (ARIMOC) du Béarn, le SESSAD apporte des soins et un suivi en rapport avec la pathologie de l’enfant. Ne disposant pas de locaux propres et souhaitant étendre son action en direction d’enfants présentant des troubles spécifiques des apprentissages tels que la dyspraxie, la dysphasie ou encore la dyslexie, un nouveau lieu d’accueil mieux adapté a été conçu, permettant d’accompagner davantage d’enfants. Les capacités d’accueil sont donc passées de 30 places à 47. L’accompagnement des enfants présentant des troubles des apprentissages se fait par une prise en charge globale adaptée et des prises en charge individuelles nécessaires à leur évolution. Des séances d’ergothérapie, de psychomotricité, d’ortoptie et d’orthophonie font partie des activités prescrites. Les accompagnements et rééducations proposés par le SESSAD se situent souvent sur le lieu de vie de l’enfant (généralement l’école) ; néanmoins, dans le cas d’enfants non scolarisés ou à cause d’un éloignement géographique, le SESSAD dispose de locaux pour assurer ses prestations. Une partie des séances de rééducation peut s’y réaliser ainsi que la prise en charge des enfants en groupe, les réunions avec les familles ou les partenaires et enfin les consultations médicales et bilans réalisés avec l’enfant et sa famille.

Lire la suite

MAT Le Jardin d'Alexandre

ADIMC 72 - 72

Afin de prendre en compte les besoins de répit des familles, et les besoins des adultes handicapés qui aspirent à des moments de rupture avec leur quotidien, qu’il soit familial ou institutionnel, l’ADIMC a souhaité augmenter la capacité d’accueil de la Maison d’Accueil Temporaire « Le Jardin d’Alexandre ». Destinée initialement aux enfants, elle est désormais ouverte à 8 adultes de 20 à 60 ans porteurs de tous types de handicaps, y compris à des adultes en situation de grande dépendance. Ils sont accueillis dans des locaux neufs situés dans une aile rattachée à la MAT pour enfants. Chaque résident bénéficie d’une chambre individuelle de 25 m² et d’espaces communs permettant d’exercer des activités calmes ou de rencontrer sa famille. Une partie des activités et des services sont mutualisés avec la MAT ouverte à 16 enfants dans un esprit intergénérationnel. Le projet de vie de la personne est pris en compte à la fois dans ses besoins spécifiques concernant l’hébergement, l’accompagnement par des soins paramédicaux ou encore les animations adaptées.

Lire la suite

MAS Les Collines

ADIMC 72 - 72

La Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) Les Collines, gérée par l’ADIMC 72, accueille en internat 36 adultes infirmes moteurs cérébraux ou en situation de polyhandicap. Elle offre également 5 places d’accueil temporaire pour des séjours n’excédant pas 90 jours par an et 5 places d’accueil de jour pour des personnes en situation de grande dépendance. Répartis sur cinq pavillons, les résidents sont au nombre de 8 par unité. Des travaux ont permis d’améliorer sensiblement la qualité d’accueil des résidents. Chaque chambre est désormais dotée d’un bloc sanitaire comprenant une salle de bain équipée avec du matériel médicalisé. Un espace thérapeutique comprenant une balnéothérapie et des espaces dédiés à la kinésithérapie et à l’ergothérapie ont été aménagés afin de maintenir et stimuler l’autonomie dans le quotidien de chacun des résidents, quelle que soit l’importance et la nature du handicap.

Lire la suite

appartements regroupés

AFTC Alsace - 67

L’AFTC Alsace souhaite proposer des solutions d’accompagnement et d’hébergement adaptées aux personnes ayant une infirmité motrice cérébrale, avec handicap cognitif ou moteur. Constatant que de nombreux adultes vivant avec une lésion cérébrale acquise souhaitent rester à domicile de façon indépendante en milieu ordinaire, l’association a porté le projet de reconversion et de réhabilitation de 10 studios transformés en 5 appartements de deux pièces d’une superficie de 36 m²chacun. Ces appartements regroupés visent à offrir une solution aux personnes nécessitant un accompagnement individuel réalisé par des auxiliaires de vie sociale. Il est confié au SAMSAH (service d’accompagnement médico-social pour personnes handicapées) de l’AFTC, situé à proximité des appartements.

Lire la suite

FAM Le Pont de Flandre

CAP DEVANT - 75

L’ARIMC (Association Régionale des Infirmes Moteurs Cérébraux) Ile-de-France gère un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) de 8 places, un foyer d’hébergement de 17 places et un Centre d’Accueil de Jour rassemblés sur un même site, « Le Pont de Flandre ». Les personnes accueillies sont en situation de handicap moteur et cérébral. Entièrement restructuré, l’établissement est désormais adapté aux besoins personnes accueillies (des personnes handicapées vieillissantes pour le FAM, et des travailleurs handicapés ne pouvant plus vivre de manière autonome pour le foyer d’hébergement).

Lire la suite