Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Pôle habitat- Projet "le clos Vaux renard"

AGIVR - 69

Avec la construction de deux bâtiments de logements et le déménagement du foyer d’hébergement actuel, situé à Brianne, L’AGIVR a l’ambition d’apporter une réponse plurielle à des besoins divers. Le projet s’adresse à des personnes en situation de handicap psychique et/ou mental travaillant ou non. La prise en compte de l’avancée en âge et de la mixité des publics est intégrée au projet. Ainsi, 12 places « d’hébergement » seront transformées en « place de foyer de vie », les travailleurs d’ESAT les plus âgés pourront arrêter de travailler tout en gardant leur logement. Deux studios seront réservés à l’accueil temporaire permettant le répit des familles. Les places restantes seront allouées aux travailleurs de l’ESAT. Les logements répondront aux attentes légitimes des personnes de bénéficier d’un « chez soi » intégrant toutes commodités, chaque personne hébergée disposera d'un studio d'environ 20 m² avec une kitchinette et ses propres sanitaires (douche, lavabo et WC). L’implantation dans la ville de Villefranche facilitera l’appropriation de l’ensemble des dispositifs publics (transports, cultures et autres services), par les personnes.

Lire la suite

L'IMPro de Mornant : un projet professionnel et éducatif pour 55 jeunes déficients intellectuels

AMPH - 69

L'Association Mornantaise pour l'accueil des Personnes Handicapées (AMPH) relocalise son Institut Médico-Professionnel pour améliorer ses conditions d'accueil à Mornant. L'IMPro recevra 55 enfants et adolescents de 12 à 20 ans, porteurs de troubles du développement et de la personnalité avec une déficience intellectuelle moyenne. Le nouvel établissement proposera à ces jeunes accueillis ,en internat ou en externat, des lieux distincts et sécurisés selon les moments de la journée : un internat séparé, un lieu d'accueil pour les externes, un pôle éducatif avec des salles de classe, un pôle professionnel avec différents ateliers, un pôle autonomie pour travailler sur les activités quotidiennes, des lieux d'activités physiques et de détente, un restaurant de type self afin d'entamer un travail sur l'hygiène alimentaire avec les jeunes.

Lire la suite

ESAT Moulin à vent

Fondation Richard - 69

L’ESAT de la Fondation Richard accueille sur deux sites distincts de l’agglomération lyonnaise (Vénissieux et Villeurbanne) 96 personnes en situation de handicap. L’objectif de cet établissement est l’accueil de personnes en situation de handicap physique, mais également l’accueil de personnes cérébrolésées, sur le site de Villeurbanne. L’établissement fait actuellement face à des difficultés organisationnelles liées à des locaux devenus trop petits. Un projet de réimplantation sur la commune de Saint Fons va permettre aux équipes d’encadrement et aux travailleurs de l’ESAT, de concilier objectifs institutionnels, économiques et qualité, en améliorant considérablement les conditions de travail.

Lire la suite

Site de la Providence

ALGED - 69

Le complexe « la Providence », situé au cœur de Lyon et géré par l’ALGED, fait l’objet d’une restructuration au terme de laquelle il accueillera en juillet 2013 un FAM, un Foyer de Vie, un Service d’Accueil Temporaire, un Service d’accueil de jour, un  Foyer d’Hébergement et des appartements individuels, pour un total de 156 places. Toute la conception architecturale a été pensée pour améliorer les conditions de vie des personnes, grâce à des chambres individuelles spacieuses, une vaste salle commune et un salon convivial dans chaque unité de vie. Cette évolution permet de répondre aux besoins liés au vieillissement de la population et de diversifier l’offre d’accompagnement.

Lire la suite

Institut Saint Vincent de Paul

Association de l'Institut Saint Vincent de Paul - 69

La nécessité de mettre aux normes l’lnstitut Médico-Professionnel (IMPRO), situé dans un quartier historique de Lyon, a conduit l’association de l’Institut Saint Vincent de Paul à mettre en œuvre un plan de restructuration global. Pour améliorer les conditions d’accueil des 90 adolescents en difficultés, présentant une déficience mentale légère, un nouveau bâtiment d’hébergement a été construit dans la continuité de l’ensemble architectural historique datant de 1773 et accueille l’internat de 36 places ainsi que le service médico-psychologique. En outre, la rénovation du bâtiment historique permet d’accueillir à nouveau la cuisine et les salles de restauration, l’administration, ainsi que les salles d’activités, d’enseignement et de formation professionnelle. Pour rendre accessible l’ensemble des bâtiments à tous les types de handicap, 3 cages d’ascenseurs ont été créées. La position de l’Institut Saint Vincent de Paul, situé dans le centre-ville de Lyon, est un atout majeur pour favoriser l’intégration des jeunes qui bénéficient d’un suivi personnalisé jusqu’à leur recherche d’emploi à la sortie de l’IMPRO.

Lire la suite

Maison "Saint-François d'Assise"

Association Saint François d'Assise - 69

Géré par l’association Saint-François d’Assise, le Foyer de vie pour personnes handicapées vieillissantes se situe au sein même de la Maison de retraite Saint-François d’Assise. Permettant l’accueil de 12 personnes en internat et d’une personne en accueil temporaire, le Foyer de vie est destiné aux personnes en situation de handicap mental ou ayant des troubles psychiques stabilisés. Sa création s’inscrit dans le projet de rénovation et d’extension de l’EHPAD. Les deux types d’établissements ne sont pas physiquement séparés afin de soutenir la diversification des populations et d'encourager la mixité des publics, les personnes en situation de handicap apportent en effet une dynamique particulière du fait de leur jeunesse relative par rapport aux autres résidents. Le Foyer de vie bénéficie de la mutualisation des moyens humains de l’EHPAD et des intervenants extérieurs (ergothérapeute, psychologue, psychomotricien…). Toutefois l’accompagnement des personnes en situation de handicap est spécifique avec une équipe éducative et médico-psychologique dédiée pour prendre en compte le projet de vie de chacun.

Lire la suite