Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

CRP Larougière

ASSOCIATION FORMATION ET METIER - 13

La transition numérique s’accompagne d’un besoin croissant de compétences nouvelles. C’est dans cet esprit que le Centre de Rééducation Professionnelle La Rouguière à Marseille propose une offre nouvelle de formations dans le secteur du Numérique. Ces formations sont destinées aux personnes handicapées qui ne doivent pas rester en marge de cette évolution et pour qu’elles y trouvent des opportunités d’insertion professionnelle. Le Pôle Numérique va donc former 16 personnes par an à partir de 2019. Les 3 nouvelles formations vont se décliner ainsi : Technicien d’Assistance en Informatique, Référent Numérique en Entreprise TPE/ PME, Vendeur multicanal. Elles ont pour but d’offrir des réponses aux projets professionnels des bénéficiaires dans un secteur porteur. Les formations qualifiantes seront précédées par une formation préparatoire en tronc commun dénommée : Préparatoire Numérique.

Lire la suite

MAS de la route du sel

SESAME AUTISME PACA - 13

Gestionnaire de 2 établissements accompagnant des adultes autistes en Provence, l’association Sésame Autisme PACA a remporté un appel à projet de l’Agence Régionale de Santé (ARS) afin de créer et gérer une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) pour 40 adultes autistes. Ce nouvel établissement se trouvera près de Salon de Provence, au nord du département des Bouches du Rhône et ouvrira au printemps 2019. 5 places d’accueil temporaire sont inscrites au projet d’établissement. La MAS « La Route du Sel » sera organisée en petites unités de vie de 6 ou 7 places avec des zones communes à toutes les unités. Les activités agricoles (vignes, olives) font partie intégrante du projet d’établissement et représentent un axe de médiation important, au même titre que les activités thérapeutiques traditionnelles. Des partenariats nombreux sont enfin conclus avec de nombreuses structures médico-sociales du territoire afin de sécuriser les parcours des futurs résidents de la MAS. D’autre part, l’association est également fortement soutenue par la CNSA sur ce projet.

Lire la suite

Handestau au coeur de l'handicap

Association Handestau "Au coeur de l'handicap" - 13

L’association Handestau accueille depuis 2005, dans le cadre d’un centre d’accueil de jour et de formation, 32 personnes en situation de handicap dans ses 2 locaux du quartier de l’Estaque à Marseille. Elle propose des ateliers cuisine et diverses activités d’expression et d’apprentissage ainsi que des classes de maintien des acquis scolaires. Elle dispose également d’un restaurant d’application. Afin de développer son projet d’emploi, d’insertion et d’intégration de personnes handicapées en milieu ordinaire, il est nécessaire de créer un pôle d’apprentissage et d’acquisition de compétences transversales pour l’autonomie avec trois modalités d’accueil. Handestau souhaite donc se doter d’un troisième local afin d’accueillir 15 nouveaux usagers et de mettre en place trois modalités d’accueil (une par lieu) : l’accueil de jour, la « passerelle » afin d’assurer le développement de l’autonomie et des capacités des personnes, et le CFA (centre de formation des apprentis) pour les préparer à l’obtention d’un CAP « agent de restauration ». Actuellement, toutes ces activités ont lieu en même temps dans un même espace ; cette promiscuité gêne la concentration des usagers qui ont besoin de calme lors des apprentissages scolaires et accompagnements individuels.

Lire la suite

Résidence La Sousto

AGAPEI 13 NO - 13

Afin de de répondre à l’évolution des besoins des personnes accueillies au sein du Foyer d’Hébergement La Sousto de Salon de Provence, l’association AGAPEI 13 NO a prévu en accord avec le Conseil Départemental la refonte du projet d’établissement. Le projet implique un transfert du foyer existant et permettra une augmentation de sa capacité d’accueil. On compte un total de 40 personnes accueillies contre 30 aujourd’hui. Le projet permett d’accompagner l’avancée en âge des travailleurs d’ESAT (la moyenne d’âge des résidents est en effet de 44 ans) à travers la possibilité d’accueil partiel de jour et de prendre en compte le souhait d’autonomie des résidents les plus jeunes notamment. L’établissement comprend ainsi 8 studios loués à des personnes suffisamment autonomes qui sont accompagnées par un SAVS (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale).

Lire la suite

SAMSAH TC-CL 13

AFTC 13 - 13

Projet de création d’un dispositif de logements accompagnés à destination de personnes traumatisées crâniennes et cérébro-lésées. L’AFTC 13 a été créée en 2000 pour mettre en place un dispositif départemental d’insertion en milieu ordinaire pour que chaque personne traumatisée crânienne/cérébro-lésée puisse réaliser son parcours de vie. Ce dispositif comprend des réponses souples et territorialisées dans les domaines de l’accompagnement médico-social, de la vie sociale, de l’aide humaine et du logement. Le présent projet a pour finalité de compléter les services du SAMSAH par la réalisation d’un parcours résidentiel choisi et non plus subi, par des adultes cérébro-lésés porteurs d’un projet d’autonomie et d’indépendance. Il doit permettre à chacun d’expérimenter une indépendance à partir d’un environnement qui intègre les séquelles physiques, cognitives et comportementales consécutives à une lésion cérébrale acquise. Le projet a vocation à occuper une place importante dans le fonctionnement du dispositif d’insertion en milieu ordinaire de l’AFTC 13. Ce dernier intègre en effet des solutions innovantes en matière de logement pour lesquelles il est nécessaire de conduire un travail préparatoire avec les personnes et l’entourage. En effet, et quelles que soient les solutions envisagées (logement indépendant, colocation, habitat collectif,…), l’expérience montre que le choix du domicile reste un choix fragile, tributaire des aides et qui, mal préparé, peut conduire à des situations d’isolement et d’échec.

Lire la suite

FAM L'envol

APEAHM - 13

L’association APEAHM gère à Marignane (13) sur un même site, 5 établissements accueillant 162 personnes en situation de handicap, de l’enfant à la personne vieillissante. Parmi eux, le Foyer l’Envol accompagne depuis 1979, 28 adultes polyhandicapés. Les personnes accueillies sont en majorité des personnes handicapées vieillissantes (les deux-tiers ont plus de 40 ans). L’établissement est un Foyer de Vie, mais les résidents nécessitent aujourd’hui une assistance médicale soutenue. Le projet d’accompagnement socio-éducatif se décline autour de plusieurs activités : thérapies avec la musicothérapie ou la relaxation (snoezelen), la créativité (cuisine, théâtre), la stimulation (jeux, zoothérapie) et la socialisation. Le projet de soins vise à freiner l’apparition des pathologies dûes à l’avancée en âge des résidents. Cependant, il a été constaté au fil des années une multiplication des actes médicaux et paramédicaux à l’extérieur de l’établisssement. La transformation du Foyer de Vie en Foyer d’Accueil Médicalisé est donc une réponse adaptée visant à prévenir et accompagner l’autonomie des personnes polyhandicapées et de rendre plus effectif le droit et l’accès à la santé. Cette transformation bénéficie du soutien de l’ARS et du Conseil Départemental avec un agrément obtenu début 2014. Le projet comprend une extension neuve et une partie existante à réhabiliter. Les résidents disposeront désormais d’une chambre individuelle de plain-pied plus grande avec salle de bains et W.C. privatifs. De nouvelles salles d’activité accompagneront le projet.

Lire la suite

Foyer de vie Les Hauts de la Bessonnière

Association régionale pour l'intégration - 13

Sur un site exploité depuis 1962 au nord de Marseille, et accueillant aujourd’hui un ESAT, un SAVS et un Foyer d’hébergement, l’Association Régionale pour l’Intégration (ARI) souhaite améliorer son offre de services à destination des personnes en créant un Foyer de Vie avec hébergement, accueil de jour et SACAT, pour 57 personnes. Un des objectifs de l’association réside dans la mise en place de dispositifs polyvalents et permettant à une personne donnée de passer transitoirement d’une modalité d’accompagnement à une autre, d’alterner entre plusieurs modalités ou de les combiner. Cette transversalité offre des moyens de réponses supplémentaires que ne pourrait pas développer chaque structure prise individuellement. Le projet répartit les accueils sur deux lieux distincts : le foyer qui regroupera les 42 logements et qui constitue le lieu d’habitation des personnes, et la « Bastide » qui accueillera les personnes sur les temps de jour et sera un lieu où une large palette d’activités sera proposé.

Lire la suite

ARI Pole Arc en Ciel

Association régionale pour l'intégration - 13

Ouvert en 1978, l’ESAT Arc en Ciel (13) a eu son agrément transféré début 2012 à l’ARI. D’importants travaux de mise en sécurité et confort ont été réalisés sur l’année écoulée. L’établissement accueille aujourd’hui 114 usagers dont le tiers travaille hors les murs, directement chez les clients. L’association engage un important programme de rénovation destiné à offrir aux usagers un outil de travail agréable qui puisse en outre leur permettre d’offrir de nouveaux services à leurs clients.

Lire la suite

MAS Les Chanterelles

IRSAM - 13

La Maison d’Accueil Spécialisée Les Chanterelles de Marseille accueille 20 adultes handicapés visuels. Les résidents présentent des troubles de la communication, marqués par une absence de langage ou par des paroles stéréotypées. Ils présentent parfois des troubles du comportement caractérisés par de l’agressivité et par des stéréotypies gestuelles. Dans l’environnement urbain de l’établissement, les résidents ne bénéficient pas d’un espace vert qui leur est dédié. L’idée a donc germé d’optimiser une parcelle en friche et de la transformer en un jardin sensoriel afin d’apprendre à développer leurs sens. Ce jardin évoquera les cinq sens, à savoir : l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher et la vue même si cette dernière est absente ou très peu présente chez les résidents.

Lire la suite

Centre d'accueil et d'activités de jour

ARAIMC d'Aubagne - 13

Depuis quelques années, l’ARAIMC développe un vaste plan de restructuration de son dispositif aubagnais d’accueil et d’accompagnement d’adultes infirmes moteurs d’origine cérébrale (IMC). Un Centre d’Accueil de Jour de 20 places vient compléter les établissements déjà existants depuis l’été 2012. Des activités sont proposées aux personnes fréquentant à temps plein, mi-temps ou temps partiel l’ESAT et hébergées sur le site. Le CAJ propose aux personnes accueillies un accompagnement de qualité visant le maintien du lien social et un épanouissement maximal de la personne dans le cadre d’activités multiples et variées.

Lire la suite

ESAT LA VALBARELLE

ASSOCIATION FORMATION ET METIER - 13

Géré par l’association Formation et Métier, l’ESAT La Valbarelle a pour mission d’accompagner 110 hommes déficients intellectuels ou en situation de handicap sensoriel ou moteur, en capacité d’exercer des activités à caractère professionnel mais ne pouvant instantanément ou durablement intégrer un milieu ordinaire de travail. La Valbarelle vise à renforcer l’autonomie des personnes et valoriser leurs potentialités en s’appuyant sur leurs compétences professionnelles tout en cherchant à les développer. L’ESAT se consacre aux travaux du bâtiment (maçonnerie, peinture, menuiserie, métallurgie, plomberie et électricité), au conditionnement et à la fabrication de palettes. Afin d’améliorer le confort des travailleurs, un système de chauffage plus performant ainsi qu’un réel espace de restauration ont été aménagés. Les travaux de réhabilitation des espaces de production ont permis de diversifier les activités de l’ESAT, qui ainsi modernisé répond davantage aux besoins des travailleurs.

Lire la suite