Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Service d'accueil de jour médicalisé pour traumatisés crâniens

APF France Handicap - 42

Dans le souci d’apporter une réponse aux difficultés rencontrées par les personnes cérébrolésées (traumatisés crâniens et autres lésions apparentées de type tumeur cérébrale ou AVC) et en partenariat avec le Réseau Départemental RESACCEL (réseau pour les soins et l’accompagnement de personnes cérébrolésées), le Pôle Adultes de l’APF Loire propose à ce public un service d’accueil de jour médicalisé (SAJM) de 10 places financées conjointement par le Conseil départemental de la Loire et l’Agence Régionale de Santé. Le service d’accueil de jour médicalisé (SAJM) est une réponse pour les personnes adultes cérébrolésées désireuses de vivre chez elles tout en ayant un soutien médico-social. L’accompagnement proposé favorise leur inclusion et leur autonomie dans la vie sociale. Durant leur accueil, les personnes bénéficieront d’activités encadrées par une équipe doublement compétente et formée (paramédical : partie réadaptation cognitive et socio-éducatif : activités inclusives et culturelles). Les personnes pourront faire l’expérience d’une vie sociale et mobiliser ainsi leurs compétences psycho-sociales et neuro-comportementales nécessaires à la réalisation des activités et à une vie relationnelle avec les autres. Ce projet d’accueil de jour est aussi un moyen de rendre effectif le droit au répit pour les proches aidants.

Lire la suite

Foyer de vie FAM Domaine mutualiste de l'Arzille

Mutualité française Loire Haute Loire - 42

Le Domaine de l’Arzille est un établissement réparti en six pavillons, accueillant 56 personnes présentant un handicap psychique et/ou des troubles du spectre autistique. Son implantation à proximité du centre ville de Feurs permet aux personnes plus autonomes une réelle inclusion dans la cité, et sa conception architecturale offre également la possibilité pour les personnes plus dépendantes de jouir d’un parc de 3 hectares. Des unités de vie différenciées permettent de diversifier les parcours et modes d’accueil notamment par la présence de logements extérieurs à l’établissement. Par ailleurs les processus de ré-apprentissage de repères structurels permettant de faire émerger les capacités cognitives des personnes accueillies. Le projet d’établissement insiste sur la nécessité de pouvoir accompagner l’avancée en âge des personnes par l’adaptation des équipements, tout en améliorant les conditions de vie des résidents. Les professionnels de l’accompagnement souhaitent en outre offrir un lieu d’accueil pour les aidants familiaux. L’établissement souhaite dans ce cadre rénover et créer des lieux collectifs pour les personnes accueillies (salle de sports, salle d’informatique, atelier artistique, salon de coiffure et espace bien-être) et un lieu de rencontre pour les aidants familiaux (groupes de parole).

Lire la suite

ESAT Le Colombier La Blégnière

Association Le Colombier La Blégnière - 42

L’association Le Colombier la Blégnière a pour objet l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées en milieu rural. Elle accueille 79 travailleurs handicapés par le biais de son ESAT agricole, dont 39 sur le site de Crémeaux (42). L’association gère également un SAVS. Les activités économiques de l’ESAT sont très diversifiées : maraîchage, élevage de volailles, horticulture, espaces verts, lingerie, vente de bois, abattage de volailles et vente de produits alimentaires. La diversité des activités permet une adaptation individualisée aux potentialités des travailleurs de l’établissement. L’association, dans son projet associatif, a souhaité consolider et renforcer son activité d’abattage de volailles, du fait de sa bonne adaptation aux fractionnements des tâches, nécessaires pour le public accueilli. La vétusté de l’abattoir existant rend les conditions de travail complexes, et limite les perspectives d’accueil actuel. C'est dans ce contexte que l'établissement a sollicité les membres du CCAH.

Lire la suite

MAS Les Marronniers

ADAPEI DE LA LOIRE - 42

Le transfert de la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) « Les Marronniers » dans un bâtiment neuf a permis d’améliorer l’accueil des personnes en situation de polyhandicap dans des locaux plus adaptés à leur avancement en âge. Il s’accompagne d’une extension de 2 places d’accueil temporaire et de 4 places en accueil de jour, ce qui permet à la MAS de recevoir 44 personnes. Gérée par l’ADAPEI de la Loire, la MAS propose une surveillance médicale et des soins complétés par une approche éducative, l’objectif étant de ne pas recréer l’univers médicalisé des hôpitaux mais de proposer un cadre de vie chaleureux conjuguant les besoins fondamentaux individuels avec la vie en collectivité. L’accompagnement, pluridisciplinaire, vise l’acquisition de la plus grande autonomie possible et surtout la préservation des acquis.

Lire la suite