Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Solinnov

HTS - 44

Les EA et ESAT ont parfois des difficultés à étudier, évaluer, préparer, financer et/ou héberger leurs projets de développement ou d’expérimentation de nouvelles activités ou de filières émergentes. L’association HTS en proposant la création d’une plateforme industrielle et logistique d’expérimentation de nouvelles activités pour les EA-ESAT a pour ambition de lever ces difficultés pour les projets hébergés. Cette plateforme dénommée Solinnov sera située dans la région Nantaise et centrée sur l’économie circulaire. Les projets de lutte contre le gaspillage alimentaire par le recyclage des denrées alimentaires portés par HTS depuis 2017 (pain et fruits/légumes), aujourd’hui regroupés dans le projet européen SoliFoodWaste, seront les activités pilotes de Solinnov. L’objectif est de favoriser l’emploi des personnes handicapées en permettant aux ESAT de tester et expérimenter de nouveaux ateliers de production avant de les implanter dans leurs locaux. Solinnov proposera les services suivants : • Mise en œuvre de nouvelles activités de production initiées par HTS (Solifruits, solipain, soliviande, solicuir, solibois…) permettant de garantir une activité pérenne et économiquement viable en cas de sous-traitance aux EA/ESAT concernés ; • Accès à un laboratoire d’expérimentation en condition réelle de nouvelles activités pour les EA et ESAT souhaitant expérimenter ; • Formation des équipes sur site aux nouvelles activités ; • Accès aux ressources d’HTS pour répondre à des Appels d’offres à plusieurs ESAT ; à du conseil et de l’expertise ; mise à disposition de salles/ateliers ; etc. HTS souhaite aujourd’hui saisir l’opportunité qui se présente d’acheter l’usine Mésanger de 4000m² à Ancenis. L’autre hypothèse qui avait été imaginée est celle d’une construction neuve. Selon l’option qui sera réalisée, le budget prévisionnel évoluera mais restera dans les mêmes échelles de coûts. Cette opportunité d’achat d’occasion accélère le processus de présentation du projet devant le CCAH afin qu’HTS puisse avoir une visibilité des soutiens potentiels des membres du CCAH. Le soutien mutualisé apporté par plusieurs acteurs locaux, mécènes et Groupes de protection sociale membres du CCAH, a tout son sens sur ce projet ambitieux couplant les enjeux environnementaux de l’économie circulaire et les enjeux sociaux d’incubateurs d’activités en faveur de l’emploi des personnes handicapées.

Lire la suite

Les 5 Ponts, lieu d'innovation urbaine pour les personnes handicapées les plus précaires

Association Les Eaux Vives - 44

Projet immobilier socialement innovant de grande envergure, le projet 5 Ponts est né d’une réflexion autour de la question de l’accueil de jour et de nuit des personnes sans-abri présentant des fragilités sociales et des handicaps psychiques et/ou physiques. A son ouverture à l’horizon 2020 sur l’Île de Nantes, il proposera, sur un même site, des espaces et des services d'accompagnement variés. Porté et coordonné par l’association Les Eaux Vives, le projet comportera : • Un pôle d'accueil avec 3 structures d'accueil sociales et médicosociales gérées par l'association les Eaux Vives et permettant d’accueillir les personnes en grande désocialisation confrontées à des difficultés cumulées dont des problèmes de santé. • Des espaces de rencontre avec un restaurant d'insertion sociale ayant vocation à être largement ouvert sur le quartier, un magasin Emmaüs, une ferme urbain sur le toit. • Des logements ordinaires, à prix ordables et libres. Chaque jour, ce projet bénéficiera directement à près de 85 personnes en situation de handicap principalement psychique sur les 150 personnes qui en bénéficient soit près de 1000 personnes par an sur 2000. L’ouverture 24h/24 offre une continuité structurante avec notamment l’accompagnement personnalisé au regard des difficultés liées au handicap : écoute, ouverture des droits (AAH), orientation vers des associations complémentaires, etc. Les 5 Ponts porte une ambition de mixité sociale et d’un vivre-ensemble renouvelé pour ce nouveau quartier et la Ville de Nantes. Déjà testé et réussi à l'étranger, ce projet est soutenu par la Ville de Nantes, la Métropole, la région ainsi que les acteurs associatifs (Emmaüs France, etc.) et l'Europe par le biais de son programme Actions Urbaines Innovatrices.

Lire la suite

Foyer Sésame Autisme 44

Association Sésame Autisme 44 - 44

L'association Sésame Autisme 44 porte un projet de restructuration globale de ses foyers situés à Sucé sur Erdre qui accueillent, depuis plus de 20 ans, des personnes adultes handicapées avec autisme sévère. Compte tenu de l’évolution des normes et du vieillissement du public accueilli, les bâtiments ne permettent plus un accompagnement adapté des résidents. Le projet architectural permettra : - La création de maisonnées de 7 à 8 personnes conçues comme des unités familiales de plain-pied avec des espaces d'hypostimulation sensorielle (visuelle, sonore, etc.) et une organisation facilitant l'accueil tout au long de la vie, - Une différenciation des lieux de vie et des lieux d'activités et de soins permettant d'être dans une logique de structuration spatiale avec "un lieu, une fonction", - La création d’espaces de circulation et de déambulation libres mais contenants, du plus ouverts au plus clos, avec une signalétique adaptée aux moyens de communication des résidents pour faciliter leur autonomie et leur déplacement au quotidien. La restructuration proposée va ainsi permettre une meilleure prise en compte des besoins des personnes avec autisme sévère en répondant à leurs problématiques de communication, d’intérêt restreint, de stéréotypies et ainsi limiter les troubles du comportement. De plus, la médicalisation, permise notamment par l’extension de 13 places de la Maison d’Accueil Spécialisé, permettra de répondre aux enjeux du vieillissement. Le site accueillera ainsi, à l'automne 2020, 50 personnes au total - dont 20 places de MAS et 30 places de FAM.

Lire la suite

ESAT et SAESAT Biocat

ADAPEI 44 - 44

L’ESAT Biocat à Gétigné, géré par l’Adapei 44, accompagne 90 travailleurs handicapés dans des activités professionnelles diversifiées (Espaces Verts, Maraîchage Bio, Restauration, Magasin Bio et Technique et Services). Aujourd’hui, il a besoin de réaliser une restructuration de son site pour répondre aux nouveaux besoins des travailleurs confrontés pour certains à une difficulté à vivre en collectivité ou pour d’autres au vieillissement. Le projet permettra de moderniser le magasin bio et le restaurant tout en améliorant les conditions des accueil des travailleurs handicapés par la création de nouveaux lieux de vie pour les travailleurs (lieux de détente) et de locaux sanitaires complémentaires. L’architecture du nouveau lieu avec des locaux sous serre permettra de proposer un site à caractère commercial et innovant dans « un esprit place de village » regroupant différentes activités professionnelles (magasin bio, atelier chocolat, restaurant, épicerie fine). Cela permet également de mieux organiser le travail quotidien tout en valorisant les différentes activités et productions auprès des clients venant au restaurant et au magasin bio notamment.

Lire la suite

Maison partagées Simon de Cyrène Nantes

Association Simon de Cyrène Nantes - 44

L’objectif des Maisons Partagées portées par l’Association Simon de Cyrène à Nantes est de proposer à 24 personnes traumatisées crâniennes et/ou cérébro-lésées un lieu où « vivre ensemble sans être seul » et de favoriser leur vie sociale. Cette nouvelle résidence dénommée « La Civelière » est composée de 3 maisons. Chacune d'elles comprend 8 studios pour personnes handicapées, 4 à 5 studios pour des assistants et 1 studio pour un responsable de maisonnée ainsi que des espaces de vie communs. Les maisonnées de la Civelière sont bâties sur le même schéma que les autres maisons Simon de Cyrène en France (Vanves, Rungis, Angers, Dijon) et adhèrent au projet de la fédération. La résidence ouvrira progressivement ses portes à compter de novembre, décembre 2018.

Lire la suite

Maison d'accueil temporaire Les Amis de Raymond

Les Amis de Raymond - 44

L’association Les Amis de Raymond implantée sur la commune nouvelle de LOIREAUXENCE à l’Est du Département de Loire Atlantique à la frontière avec le Maine et Loire répond aux demandes de personnes vivant à domicile, en famille d’accueil ou en foyer de toute la Loire-Atlantique. Elle accueille ainsi sur des temps d’accueil de jour et/ ou des courts séjours en moyenne 220 personnes par an. Après une première phase expérimentale de 2008 à 2016, le projet ici proposé vise à aménager le site afin de l’adapter pleinement à la mission reconnue par les autorités d’accueil temporaire. Ces travaux et adaptations permettront de répondre aux besoins de tous les accueillis quelque soit leur handicap. L’offre est véritablement celle d’un accueil temporaire médico-social et non des séjours adaptés avec une logiqeu d’accueils séquentiels : les accueillis viennent et reviennent. Cela permet un suivi et une coopération avec les aidants pour répondre à leurs attentes : une aide programmée aux répits pour les aidants et une ouverture vers l’extérieur pour les accueillis. L’objectif de ces accueils est de proposer des activités ou sorties qui ne sont pas forcément habituelles pour eux : se mélanger à la société, leur montrer que cela est possible et changer le regard des autres sur le handicap, favoriser leur sens critique et leur permettre d’émettre des souhaits.

Lire la suite

GEM Le Nouveau Cap

GEM le NOuveau cap - 44

Depuis 2006, le GEM « Le Nouveau Cap » accueille, sur l’agglomération nantaise, 120 adhérents et usagers souffrant ou ayant souffert de troubles psychiques dont 50% ont plus de 45 ans. Aujourd’hui contraint de changer de locaux, le GEM a conduit un projet de relocalisation avec achat d’un nouveau local couplé avec la création d’un café associatif. L’objectif a été de concevoir un nouvel espace d’échanges ouvert sur le territoire et pouvant accueillir le grand public. Ce projet s’inscrit dans le cadre des activités déjà existantes au sein du GEM (ateliers cuisine, pâtisserie, apéro malin, repas conviviaux, espace cafétéria) et propose de les développer en s’appuyant sur les compétences de ses adhérents pour la gestion concrète du café. Cet espace d’accueil convivial, permet de rompre avec l’isolement, constitue une opportunité de prise de responsabilité par les adhérents et leur permet de  s’investir dans une démarche d’utilité sociale, contribuant à la déstigmatisation du handicap psychique et à leur bien-vieillir. L’ouverture sur la cité passe également par l’organisation de temps forts et par l’accueil d’actions culturelles ouvertes au public.

Lire la suite

Projet ICARE de recherche transdisciplinaire : impact des Centres sociaux sur l'avancée en âges et la perte d'autonomie

Union régionale CSX PDL - 44

Les Centres Sociaux et Socioculturels (CSC/CSX) sont des équipements de quartier, ouverts à l’ensemble de la population habitant à proximité. Véritable lieu d’accueil et d’animation de la vie sociale, ils proposent des formes d’actions innovantes privilégiant l’implication directe des acteurs eux-mêmes dans la gouvernance et dans les activités proposées. Concernant les personnes handicapées et âgées, la problématique du bien vieillir et de la prévention des vulnérabilités est au cœur des activités menées par de nombreux centres. Aujourd’hui, le projet I-CARE de recherche transdisciplinaire (santé, géographie, sociologie), porté par les Centres Sociaux des Pays de la Loire, propose de mesurer l’impact social et territorial des CSX sur le bien vieillir des personnes handicapées et âgées. Cette étude menée auprès de 400 usagers d’une quinzaine de centres de la région permet de mieux répondre à l’évolution de la population et aux conséquences du vieillissement en capitalisant les pratiques et réponses innovantes et en développant les connaissances et la formation des acteurs en termes d’alternatives efficientes dans l'accompagnement du «bien vieillir ».

Lire la suite

FAM NOTRE DAME DE TERRE NEUVE

ASSOCIATION VOIR ENSEMBLE - 44

Le Foyer Terre Neuve de l’association Voir Ensemble est implanté sur la commune de Chauvé en milieu rural et accueille 42 résidents en situation de handicap principalement visuel avec ou sans troubles associés. Le Foyer a su faire évoluer ses modes d’accompagnement au fil des années en offrant aux résidents plusieurs modalités d’accueil : le Foyer d’Accueil Médicalisé et Foyer de vie avec hébergement à Chauvé, un hébergement adapté au cœur d’un lotissement dans le centre bourg de la commune de Pellerin, ou encore un accueil de jour à Trignac. Aujourd’hui le foyer de Chauvé souhaite mieux répondre à l’évolution des besoins des personnes accueillies du fait de leur vieillissement ou de la présence de troubles associés plus importants (troubles psychiques, autistiques et cognitifs notamment).

Lire la suite

Centre de postcure Les Briords

Association Les Briords - 44

Le centre post-cure « les Briords » (44) accueille 31 personnes en situation de handicap psychique dans une démarche de réadaptation professionnelle et sociale. Les personnes y mènent notamment des activités de maraîchage à vocation thérapeutique qui ont dû être interrompues car la serre servant à l’exploitation n’était plus aux normes en termes de sécurité. L’association met donc en place une nouvelle serre pour permettre aux personnes de poursuivre leur parcours de réadaptation.

Lire la suite

ESAT LES IRIS

ADAPEI 45 - 44

Afin d’améliorer les conditions d’accueil des travailleurs, l’association ADAPEI 45 a entrepris des travaux d’envergure dans différents ateliers de l’ESAT, permettant également d’assurer ainsi la pérennité économique de l’établissement. Les 88 personnes accueillies présentent majoritairement des déficiences issues de la trisomie 21, des déficiences mentales profondes ou moyennes avec troubles associés. L’ESAT propose un atelier cuisine, un atelier conserverie, un atelier blanchisserie, un atelier sous-traitance et un atelier espaces verts. Les travaux de rénovation dont ils font l’objet visent à mieux adapter l’environnement actuel des travailleurs en terme d’accessibilité, d’ergonomie des postes et d’optimisation des espaces en tenant compte des difficultés nouvelles liées aux vieillissement de ces travailleurs.

Lire la suite

Centre d'habitat l'Etape

Association l'Etape - 44

Le foyer d’hébergement permet une meilleure prise en charge du vieillissement des travailleurs en situation de handicap mental et psychique mais aussi un apprentissage en douceur de l’autonomie. Il est une solution d’habitation adéquate pour des personnes travaillant au sein des ESAT et Entreprises Adaptées de l’agglomération nantaise. Cette petite structure accueille 17 personnes (dont une de manière temporaire) accompagnées pour leur permettre de tisser les liens sociaux nécessaires à un plus grand épanouissement personnel. Deux types d’habitat sont proposés : un établissement composé de 9 studios individuels et d’espaces collectifs ; ou 4 studios et 2 logements T3 qui accueillent 8 personnes. Cette solution constitue une étape intermédiaire vers un logement plus autonome. Cette offre diversifiée d’habitat permet une évolution au sein même du foyer, en fonction des désirs et des besoins de la personne accueillie.

Lire la suite

Maison de vacances Rivage

Association Rivage - 44

L’association Rivage a souhaité offrir une structure adaptée à l’accueil d’adultes en situation de handicap lourd, quel que soit le handicap, leur permettant de profiter de temps de vacances. Un ancien corps de ferme transformé en locaux collectifs d’activités et de restauration a été prolongé par un bâtiment neuf destiné à l’hébergement pensé selon les normes d’accessibilité en vigueur. Ce centre de vacances peut accueillir 14 personnes. L’ensemble est ceint de murs ou de clôtures ce qui confère au lieu un aspect sécurisant et apaisant tout en offrant l’ouverture nécessaire sur la vie sociale et touristique de la région. La volonté de l’association est de rechercher la meilleure qualité d’accueil possible pour les résidents, y compris en termes de soins, mais également d’offrir un temps de répit aux aidants.

Lire la suite