Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

SERVICE ULS

GIHP Lorraine - 54

Le GIHP Lorraine, en partenariat avec le bailleur social OMH Nancy, a pour projet la création d'une Unité de Logements et de Services (ULS) de 14 appartements, au cœur d'un nouvel éco-quartier, situé en centre ville de Nancy. Ces appartements, répartis dans deux immeubles, permettront à des personnes ayant un handicap moteur important, de vivre à domicile en toute autonomie. Ils seront entièrement adaptés et domotisés et les locataires disposeront d'un service d'aide à domicile pour les actes de la vie quotidienne non-programmables. Ce service d'auxiliaire de vie mutualisé assurera une permanence, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. L'objectif de l'ULS est de permettre, dans le cadre de leur libre choix, à des personnes très dépendantes de vivre seule, dans un environnement adapté à leurs besoins d'aide d'humaine mais aussi d'aide technique. C'est une réponse originale aux nécessités de sécurisation et d'adaptation pour permettre aux personnes lourdement handicapées de vivre en milieu ordinaire et d'avoir plus de souplesse dans leur organisation de vie (intervention à domicile, sorties, gestion des horaires etc.).

Lire la suite

Maison Tremplin de l'ESAT D'Allamps

GIP HANDICAP ET INSERTION - 54

L'Esat d'Allamps, portée par le GIP Handicap et Insertion envisage la construction d'une "maison tremplin". Dans la continuité des ateliers d'initiation à la vie autonome, mis en place il y a trois ans, pour que les travailleurs de l’ESAT puissent développer des compétences sociales et une plus grande autonomie, ces logements d'essai permettront à deux personnes en situation de handicap de l'ESAT de s'initier à l'habitat indépendant pour une période déterminée, afin d'intégrer à terme un logement autonome ou quasi-autonome. La maison comprendra trois studios et un espace commun de 38 m2, qui permettra à l’équipe socio-éducative d'appréhender avec les occupants de la maison les règles de vie commune, les notions de citoyenneté et de respect de l’autre.

Lire la suite

L'arche à Nancy

Association Mosaïque - 54

L'Arche de Nancy a pour projet la relocalisation du Groupe d'Entraide Mutuelle « Les Compagnons » au sein du 3ème habitat inclusif de l’Arche, situé au centre ville de Nancy. Crée en 2017, "Les Compagnons" est le premier GEM en France qui s'adresse à des personnes en situation de handicap mental. Il accueille 45 adhérents. C'est un lieu de vie en journée pour rompre l'isolement, retrouver une vie sociale et devenir acteur de son projet de vie. Basées sur la pair-aidance, les activités sont organisées en binôme co-responsable pour faire émerger les compétences, les talents et renforcer l'autonomie. Actuellement, il est situé dans le bâtiment administratif de l'Arche et ne permet plus d'accueillir les activités dans de bonnes conditions (pièce unique, petite surface). Les travaux de réhabilitation de la maison permettront d’aménager un espace spécifique de 180m², en rez-de-jardin avec entrée indépendante. Le nouveau lieu d'accueil du GEM sera organisé en 3 espaces (salle d'activité, de détente et cuisine pédagogique) pour mieux répondre aux attentes des personnes en situation de handicap en termes d'échanges, de lien social, de participation et de prise d'initiative.

Lire la suite

La Ferme de la Faisanderie

Association la Ferme de la Faisanderie - 54

L'association La Ferme de la Faisanderie a ouvert ses portes en 2005 et accueille aujourd'hui 44 personnes en difficulté sociale et psychique sur deux dispositifs : un ESAT et un Atelier Chantier d'Insertion (ACI). Elle propose un accompagnement social et professionnel à travers les activités d'une petite exploitation agricole : élevage, transformation de produits, traiteur et ferme-auberge. Pour développer un accompagnement au plus près des besoins des personnes accueillies, La Ferme de la Faisanderie souhaite mettre en place un atelier menuiserie, plus contenant et structurant pour les personnes en situation de handicap psychique traversant des périodes complexes, et dont le maintien sur les activités régulières de l'ESAT et de l'ACI est difficile. 6 personnes pourront travailler en même temps dans cet atelier de création d'objets en bois : 3 travailleurs en situation de handicap de façon pérenne, ayant une fonction de pair aidant, et 3 travailleurs de façon temporaire, soit 3 à 15 travailleurs par an. Cette section aménagée d'ESAT permettra d'adapter rapidement l'accompagnement par l'emploi aux besoins des travailleurs.

Lire la suite

EXTRA BOX

MY HANDI CAP - 54

My Handi Cap est une jeune association de parents qui informe et accompagne les familles et personnes touchées par le handicap dans les démarches du quotidien. L’association souhaite développer le projet My Extra Box, un outil qui rassemble les informations nécessaires pour soutenir les familles touchées par le handicap et plus précisement lors de l’annonce ou de la présomption de handicap chez les jeunes enfants. Cet outil pensé sur le modèle de la boîte rose - coffret gratuit offert aux jeunes mamans dont l’offre est adaptée à leur situation – viendra en soutien de l’action des professionnels pour orienter les familles dans les démarches administratives, médicales, médico-sociales et matérielles. My Extra Box sera composée d’une boîte contenant un guide papier, d’un accès au site internet et à une application mobile. Le projet est en phase de démarrage. My Extra Box sera tout d’abord testée sur un échantillon de 5 000 exemplaires sur la région Lorraine, diffusée auprès des centres hospitaliers, Caisses d’Allocations Familiales, Maison Départementale des Personnes Handicapées, et des établissements et services d’accueil de la petite enfance. L’étape suivante est de diffuser ce service sur le territoire national.

Lire la suite

DISPOSITIF INNOVANT ALAGH

ALAGH - 54

L’association ALAGH porte la création du dispositif Passerelle comprenant un hébergement relais médicalisé et une équipe mobile d’accompagnement médico-social. Leur mission est d’accueillir des personnes atteintes de troubles neurologiques, sortant principalement de structures sanitaires pour les appuyer dans la définition et la mise en œuvre de leur projet de vie. L’ALAGH, en partenariat avec l’AFTC Lorraine, a conçu ce dispositif comme un sas, pour assurer une continuité de l’accompagnement et un parcours de vie sans rupture. L’hébergement relais sera constitué d’une unité de vie de 20 places, adossée à la Maison d’Accueil Spécialisée de l’ALAGH à Nancy et proposera un accompagnement sur une durée de deux ans maximum. L’équipe mobile sera chargée d’expertiser les besoins et d’accompagner la personne dans son projet de sortie, en contribuant à la coordination des différents intervenants sanitaires et médico-sociaux.

Lire la suite

MAPH-PSY Terres de Lorraine

ESPOIR 54 - 54

L’association Espoir 54 a créé il y a plus de 10 ans Les MAPH’psy, Maison d’Accompagnement des Personnes Handicapées PSYchiques, qui réunissent dans un même endroit, au cœur de la cité, une offre d’accompagnement pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap psychique, fonctionnant dans une logique de parcours. Forte de son expérience, l’association a pour projet l’ouverture d’une 3ème MAPH’psy sur le territoire Terres de Lorraine (Toul). L’association a acquis une maison, début 2017, pour accueillir dans un lieu accessible et confortable, un SAMSAH, un dispositif d’insertion en milieu ordinaire, un GEM, un dispositif de prévention pour les allocataires de minimas sociaux et les personnes en situation de désinsertion professionnelle ainsi q’un dispositif d’accompagnement pour les personnes vivant à domicile dans des conditions très complexes, soit près de 200 personnes. La MAPH’psy est organisée telle une plateforme de compétences au service d’un parcours aussi bien individuel que collectif.

Lire la suite

Maison d’Accompagnement pour les Personnes en situation de handicap psychique

ESPOIR 54 - 54

La Maison d’Accompagnement des Personnes en situation de Handicap Psychique accueillera un Service d’Accompagnement à la Vie Sociale, un Dispositif d’Insertion  professionnel en Milieu Ordinaire, et un Groupe d’Entraide Mutuelle.

Lire la suite

Maison "Un toit pour toi aussi"

AFTC Lorraine - 54

L’AFTC Lorraine souhaite créer un lieu de vie inclusif en milieu ordinaire dédié aux personnes adultes traumatisées crâniennes et cérébro-lésées pour les aider à se reconstruire, à réapprendre les actes de la vie quotidienne en vue d’une autonomie et par là même, offrir du répit aux familles et aux aidants. En région nancéenne, la Maison « Un toit pour toi aussi » accueillera 7 résidents locataires qui bénéficieront d’un accompagnement adapté à leur handicap et à leur projet de vie.

Lire la suite

CERMES

CAPS - 54

Le Centre de Ressources MEdico-Sociales (CERMES) informe et soutient les aidants familiaux et leurs proches sur la maladie génétique de Prader Willi. Il propose plusieurs modalités d’accueil, dont un Foyer d’Hébergement en internat, de dix places. En complément un Service d’Accompagnement Médicosocial assurera le suivi des personnes à domicile dans la continuité des séjours en foyer, étapes construites vers plus d’autonomie, et de répit pour les aidants.

Lire la suite

L'Arche à Nancy

Association Mosaïque - 54

L’Arche regroupe 146 communautés chrétiennes qui accueillent des personnes avec un handicap mental dans 40 pays sur les cinq continents. L’originalité et la spécificité du projet de l’Arche tient au fait qu’à la suite de Jean Vanier, son fondateur, des hommes et des femmes (assistants volontaires et professionnels) ont choisi de vivre avec les personnes ayant un handicap mental dans des lieux à taille humaine. Aujourd’hui, l'Arche en France accueille plus de 1200 personnes avec un handicap dans l'un de ses 110 foyers (31 communautés) et plus de 700 externes dans des accueils de jour ou en établissements et services d'aide par le travail (ESAT). Le projet de L’Arche à Nancy, vise la création de deux lieux de vie pour personnes adultes avec une déficience intellectuelle, articulés à un service d’aide à la personne. 14 personnes en situation de handicap sont accueillies sur les maisons de Nancy.

Lire la suite

MAS Mont Saint Martin

ALAGH - 54

La MAS de l’ALAGH, située à Mont Saint Martin accueille sur quatre unités de vie, 41 personnes en situation de grande dépendance, en hébergement permanent. Chaque unité a été pensée autour d’une personnalisation de la prise en charge, en fonction du handicap. Sa mission de polyvalence permet de satisfaire une partie des besoins du territoire pour des populations très diversifiées : des personnes autistes, polyhandicapées, en situation de handicap mental, ou des personnes cérébrolésées. La démarche imaginée autour de l’accueil temporaire et de l’accueil de jour, mais également autour du développement de l’autonomie des résidents, démontre l’adéquation du projet d’établissement aux besoins des personnes handicapées et de leurs familles. Actuellement, l’établissement accueille sur deux chambres doubles, quatre places d’accueil temporaire, et souhaite développer un studio permettant un accompagnement progressif vers l’autonomie et pour certains résidents la possibilité de sortie vers de futurs appartements accompagnés, notamment pour les personnes cérébrolésées. Ce studio dédié aux apprentissages permettra également entre deux périodes de stage, d’offrir davantage de possibilités d’accueil temporaire.

Lire la suite

Maison Michelet

AEIM ADAPEI 54 - 54

Le FAM Michelet, situé sur les Hauts du Lièvre à Nancy, accompagne 55 personnes en situation de handicap au sein d’anciens bâtiments de l’école élémentaire Michelet. 36 personnes sont résidentes et 19 fréquentent l’accueil de jour, ou le SAMSAH en journée. Ces personnes en situation de handicap présentent des déficiences intellectuelles (50%), et des troubles du spectre autistique avec troubles envahissants du développement (50%). Les personnes accueillies proviennent essentiellement de la grande couronne nancéenne. Le gestionnaire, l’association AEIM, a donc imaginé déménager le Foyer d’Accueil Médicalisé, l’Accueil de jour et le SAMSAH, dans une nouvelle construction située dans un écoquartier en proximité (500m). Le projet architectural du futur établissement a été pensé avec les équipes médicosociales actuelles, et permettra aux usagers et leurs familles d’améliorer considérablement leur vie quotidienne, avec un fonctionnement par maisonnée. Un dispositif original de trois chambres doubles à destination des aidants sera développé dans les trois maisonnées du projet, et doit offrir la possibilité à des aidants vieillissants d’assurer progressivement la transition lors de l’entrée en établissement de leurs proches.

Lire la suite

La Ferme de la Faisanderie

Association la Ferme de la Faisanderie - 54

La Ferme de la Faisanderie accueille sur une exploitation agricole en périphérie sud de Nancy, 30 travailleurs handicapés psychiques dans sa structure ESAT et cinq travailleurs dans un Chantier d’Insertion par l’Activité Economique. Appuyé dans sa gestion par l’association ESPOIR 54 et l’APAJH, la structure travaille dans une notion de parcours professionnel gradué en fonction du handicap et de l’évolution de la situation de la personne. Les activités de l’ESAT tournent autour d’activités agricoles de culture et d’élevage de volailles. L’ESAT transforme sa production en vue de la commercialisation dans le tissu économique local. Un des axes de développement actuel réside dans l’ouverture d’une ferme auberge, le renforcement de l’activité de préparation de plateaux repas, avec création d’une salle de séminaires, à la demande des collectivités et des entreprises locales.

Lire la suite

Résidence Chevert

Ensemble - 54

Le projet de l’association Ensemble repose sur la création d’une maison-relais à Nancy et de l’extension de la maison-relais de Lunéville. Ces structures s’adressent à des personnes en situation d’isolement ou d’exclusion lourde et dont la situation sociale, psychologique, voire psychiatrique rend impossible à échéance prévisible l’accès à un logement ordinaire. Ces résidences présentent trois caractéristiques : la présence d’un hôte qui gère le quotidien, un accompagnement social et un accompagnement sanitaire. Chaque personne est locataire de son logement et partage des espaces et des acticités collectifs.

Lire la suite

Ateliers d'aide à la réinsertion sociale et professionnelle

AFTC Lorraine - 54

A Nancy, l’Association des familles de traumatisés crânien et cérébro-lésés de Lorraine crée deux ateliers passerelles vers l’emploi qui pourront accueillir une trentaine de personnes. Ces structures d’aide à la réinsertion sociale permettront aux personnes d’acquérir de nouvelles compétences et de se réinsérer petit à petit dans le monde du travail. L’action du l’AFTC Lorraine consiste à offrir aux personnes cérébro-lésées un accompagnement individualisé en favorisant leur autonomie. Le retour direct en emploi n’est pas toujours possible. Il faut procéder par étapes et proposer des solutions individualisées qui permettront aux personnes de se réapproprier une vie professionnelle avec ce que cela implique en matière d’obligations et de changement de rythme de vie.

Lire la suite

Ecole de la vie autonome

OHS Lorraine - 54

L’Ecole de la vie autonome (EVA) a pour objectif d’assurer l’accompagnement de la personne adulte handicapée en milieu ordinaire en l’installant progressivement à son domicile. L’EVA qui peut accueillir une vingtaine de personnes ne se conçoit pas comme une fin mais comme un outil au service des usagers. Elle propose une réponse individualisée de proximité aux personnes handicapées ayant exprimé la volonté de réintégrer le milieu ordinaire. Par son action, elle « pousse » progressivement les usagers hors les murs. La prise en charge s’appuie sur le réseau social, sanitaire et médico-social de l’Office d’hygiène sociale à l’initiative du projet. Le projet s’adresse plus particulièrement à des personnes jeunes - 18 à 20 ans - souhaitant trouver une alternative au retour en famille et potentiellement plus réceptives à un programme de formation à l’autonomie que des personnes plus âgées. L’association travaille en étroite collaboration avec les 4 MDPH de la région lorraine pour identifier les personnes handicapées réunissant toutes les chances de réussite pour participer à cette expérience innovante.

Lire la suite

FAM de Pixérécourt

Vivre avec l'autisme en 54 - 54

Pour faire face au manque de structures pour personnes adultes autistes, l’association Vivre avec l’autisme en Meurthe-et-Moselle s’est lancée dans la création d’un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) de 30 places pour accueillir des adultes atteints d’autisme ou de Troubles Envahissants du Développement (TED). Ces personnes nécessitent en effet un accompagnement permanent et intensif. Le bâtiment destiné à accueillir le FAM a fait face à d’importants travaux de rénovation pour permettre à l’usager d’évoluer vers plus d’autonomie dans un espace confortable et accueillant. Les appartements de 6 places où chaque résident a sa propre chambre et salle de bains, les nombreuses salles dédiées à des activités multiples et tous les locaux sont adaptés à la prise en compte des particularités sensorielles et des besoins de repères des personnes accueillies.

Lire la suite

MAS pour autistes

Association Institution J.B. THIERY - 54

L’association « Institution Jean-Baptiste Thiery » a souhaité répondre à la carence en matière de structures destinées aux adultes et personnes âgées vieillissantes autistes ou souffrant de Troubles Envahissants du Développement (TED) par la création d’une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) à Moyen. Le projet consiste à réhabiliter deux bâtiments anciens en les reliant par une galerie transparente avec vue sur la vallée de la Mortagne. L’établissement, de dimension réduite (24 places : 15 en internat, 6 en externat et 3 places en accueil temporaire) privilégie la qualité de l’accueil ainsi qu’un accompagnement continu et individualisé fait par une équipe spécifiquement formée aux problèmes de l’autisme et des troubles relationnels.  La particularité de cette MAS réside dans son ancrage en territoire rural, permettant ainsi aux résidents de profiter d’activités variées en milieu naturel.

Lire la suite

Maison familiale l'En-Vie

AFTC Lorraine - 54

La Maison familiale l’En-Vie, gérée par l’Association des Familles de Traumatisés Crâniens (AFTC), offre une véritable solution d’accueil aux personnes cérébro-lésées et un répit pour les familles. Les 4 studios, situés dans une grande maison, permettent aux adultes de vivre en milieu ordinaire pour une durée de séjour ne pouvant excéder 18 mois. Chaque occupant dispose d’une grande chambre et les locaux communs (qui comprennent un grand jardin) sont propices aux échanges et permettent l’organisation d’activités communes. L’aménagement des 4 salles de bain privatives et la mise en place d’une rampe dans l’escalier de la maison sécurisent les espaces et apportent un certain confort nécessaire au bien-être des personnes accueilllies. Par ce moyen, l’AFTC souhaite favoriser l’accompagnement individualisé, l’autonomie et la réinsertion sociale, le but étant de trouver une solution personnalisée et pérenne à la fin de la période d’hébergement dans la maison familiale.

Lire la suite