Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

GEM de Maîche/Morteau

Les Invités au Festin - 25

L'association Les Invités au Festin a développé dans le Haut-Doubs, en milieu rural, un lieu d’accueil de type "GEM" (Groupe d'Entraide Mutuelle), semblable à celui qu'elle anime à Besançon depuis plus de 20 ans. Ces lieux de convivialité permettent de lutter contre l’isolement des personnes en souffrance psychique, leur donnent accès à une vie sociale et les rend pleinement acteurs de leur projet de vie. Basées sur la pair-aidance, les activités sont organisées par de petits groupes co-responsables, afin de renforcer l'autonomie et la confiance en elle de chaque personne. Un premier lieu a été ouvert en 2018 à Maîche, avec une aide de l'Agence Régionale de Santé (ARS) correspondant à la moitié de l'enveloppe habituelle du financement d'un GEM. De fait, le statut de GEM, et donc le financement complet par l'Agence Régionale de Santé ne seront délivrés que lorsqu’un second site aura été ouvert à Morteau, afin de couvrir ainsi la zone Maîche/Morteau identifiée par l’institution comme prioritaire. La pérennisation du projet est conditionnée par cette deuxième ouverture. L'association doit donc mobiliser les acteurs du territoire de Morteau, recruter des bénévoles et trouver un local adapté afin d'accueillir les premiers bénéficiaires. La subvention sollicitée auprès des membres du CCAH servira à lancer l'ouverture de ce second site.

Lire la suite

MANES (Médiation et Accessibilité Numérique pour les Etudiants Sourds)

Laboratoire LIDILEM - 38

Croire qu’il faut simplement retranscrire la parole de l’enseignant pour que l’étudiant sourd assimile le cours, est une idée répandue dans l’opinion publique et fausse. Le projet porté par le laboratoire LIDILEM de l’Université Grenoble-Alpes, de réalisation d’une recherche action vise à favoriser la réussite académique des étudiants sourds, en participant à une meilleure identification et évaluation de leurs besoins d’aménagement, et en explorant l’élaboration de dispositifs d’accessibilité, technologiques et pédagogiques, adaptés à leurs stratégies de traitement de l’écrit. Le projet se déclinera en plusieurs phases : tout d’abord il s’agira d’identifier et de comprendre les stratégies mises en place par les des étudiants sourds dans le traitement de la trace écrite ; ensuite un diagnostic sur les techniques de reconnaissance vocale automatique sera réalisé ; enfin le projet aboutira avec la production de plusieurs outils permettant d’aider la communauté universitaire à adapter les cours dispensés.

Lire la suite

Nous Aussi

Nous Aussi - 75

Nous Aussi, association d'auto-représentation des personnes en situation de handicap mental, a constaté de nombreux obstacles pour permettre aux personnes déficientes intellectuelles d'accéder au droit de vote et d’exercer leur pleine citoyenneté : manque d'information, méconnaissance des droits, réticences des proches, manque de compréhension des messages des candidats, complexité des démarches et procédures etc. En partenariat avec la Fédération des CREAI et l'UNAPEI, l'association a lancé le projet : le droit de vote pour tous c'est maintenant ! Après une étude des besoins des personnes en situation de handicap, cette campagne d'information et de sensibilisation nationale reposera sur la création de deux outils - un guide papier et un serious game - afin d'informer et soutenir les 300 000 à 500 000 électeurs potentiels dans leur démarche citoyenne. Des actions de plaidoyer auprès des partis politiques et des collectivités locales sont également menées pour préparer les prochaines échéances électorales sur 2020 et 2021, pour rendre réellement effectif le droit de vote des personnes en situation de handicap mental.

Lire la suite

FAM Simone Veil "Hors les Murs"

Association Autisme en Île de France - 75

Le projet d’extension du FAM Simone Veil ou projet FAM « Hors les Murs », a été retenu dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt de l’ARS Ile de France, lancé en juillet 2018. Le FAM actuel situé au cœur du Village Saint Michel, dans le 15e arrondissement de Paris dispose aujourd’hui de 33 places pour adultes autistes, (réparties en Centre d’Accueil de Jour Médicalisé, Foyer d’Accueil Médicalisé et Foyer d’Hébergement). Le projet d’extension comprend à la fois la création de 19 places supplémentaires, portant la capacité totale de l’établissement à 52 places, et une redistribution de ces places entre les locaux existants du Village Saint Michel, et de nouveaux locaux d’autre part , qui abriteront 16 places de Centre d’Accueil de Jour Médicalisé, 6 logements d’apprentissage sur site agréés Foyer d’Accueil Médicalisé et 3 logements externalisés agréés Foyer d’Hébergement. L’établissement a su montrer l’importance qu’il porte à la dimension accompagnement vers l’autonomie - notamment par l’accès au logement individuel et à l’insertion professionnelle. L’Association Autisme Île de France a acquis d’anciens bureaux situés à proximité immédiate du Foyer Simone Veil actuel, afin de les transformer et d’y installer l’extension du Centre d’Accueil de Jour et les appartements d’apprentissage. Les 3 studios externalisés ont été identifiés, et deux sont occupés par des bénéficiaires. Le principe de l’opération a été approuvée par les autorités de tarification et de contrôle - ARS et Ville de Paris.

Lire la suite

Projet Benur

MonShareProjet -

Pour répondre aux problématiques d’autonomie et de mobilité que rencontrent les Personnes à mobilité réduite et/ou personnes âgées, une équipe soudée et expérimentée s’est formée pour concevoir et développer un handbike de nouvelle génération basé sur une innovation majeure : un handbike accessible directement en fauteuil roulant, quel que soit le fauteuil utilisé. Le handbike BENUR souhaite apporter une réelle alternative aux Personnes à mobilité réduite (PMR) en matière de mobilité et conjuguer : autonomie, aucune aide extérieure nécessaire ; multi-usages et tout terrain, adapté à toutes les typologies de terrain et utilisable sur les petites et moyennes distances grâce à l’assistance électrique (130 km d’autonomie) ; design, une esthétique à l’opposé d’un appareil médical tout en restant pratique et fonctionnel. La solution BENUR a vocation à entrer dans le quotidien des PMR et par extension des personnes âgées, à l’instar des moyens de déplacement toujours plus nombreux proposés aux valides.

Lire la suite

Auti'Cafet Marais

Association Autisme en Île de France - 75

L’IME Cour de Venise de l’association Autisme en Île-de-France, accueille 22 jeunes avec autisme et se donne pour objectif de développer la capacité de décider et d’agir des jeunes dans leur inclusion sociale et professionnelle, mais également d’améliorer la qualité des relations avec leur environnement. L’IME souhaite aller plus loin dans les réponses qu’il apporte à l’autonomie des jeunes et à leur ouverture vers l’extérieur. En 2017, le programme de réhabilitation de la Caserne des Minimes dans le IIIème arrondissement de Paris, a retenu le projet d’ouverture d’un café de quartier porté par l’IME et visant à favoriser l’insertion professionnelle des personnes autistes. Cette cafétéria qui sera un lieu fédérateur, permettra aussi l’émergence et le développement de compétences utiles dans la vie quotidienne des personnes autistes. Leur autonomie sera améliorée.

Lire la suite

Arche à Dijon - Arch'Ensemble

L'Arche à Dijon - 21

La communauté de L’Arche à Dijon porte un important projet de relocalisation de ses infrastructures sur un nouveau site à la lisière de Dijon. Avec ce projet baptisé « Arch’Ensemble », l’association a pour ambition de regrouper ses 3 lieux de vie partagée (foyers de vie et d’hébergement), son Centre d’Accueil de Jour et ses bureaux sur un même lieu, dans l’objectif d’agrandir l’espace, d’améliorer le confort des 19 résidents de ses foyers et de doubler sa capacité d’accueil de jour, qui passera ainsi de 14 à 26 places. Les lieux de vie partagée seront organisés en trois foyers, permettant d’adapter l’hébergement au niveau d’autonomie de chacun, mais aussi de faciliter la progression de chaque personne vers plus d’indépendance, si elle le souhaite. Le nouveau site permettra également la création d’un « Espace retraités » dédié aux personnes en situation de handicap vieillissantes. Six personnes pourront ainsi participer à des activités et à des temps de convivialité avec des retraités bénévoles venus de l’extérieur, avec les autres résidents, dont des plus jeunes, puisqu’une attention particulière sera portée à la dimension intergénérationnelle du projet. Enfin la localisation des bâtiments d’Arch’ensemble au cœur d’un ensemble d’habitation et à proximité directe d’un EHPAD favorisera les échanges avec le voisinage, habitant et commerçants. L’association a fait le choix de devenir propriétaire du Centre d’Accueil de Jour, de l’Espace retraités et des bureaux. Orvitis, le bailleur social, sera propriétaire des trois foyers.

Lire la suite

SERVICE ULS

GIHP Lorraine - 54

Le GIHP Lorraine, en partenariat avec le bailleur social OMH Nancy, a pour projet la création d'une Unité de Logements et de Services (ULS) de 14 appartements, au cœur d'un nouvel éco-quartier, situé en centre ville de Nancy. Ces appartements, répartis dans deux immeubles, permettront à des personnes ayant un handicap moteur important, de vivre à domicile en toute autonomie. Ils seront entièrement adaptés et domotisés et les locataires disposeront d'un service d'aide à domicile pour les actes de la vie quotidienne non-programmables. Ce service d'auxiliaire de vie mutualisé assurera une permanence, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. L'objectif de l'ULS est de permettre, dans le cadre de leur libre choix, à des personnes très dépendantes de vivre seule, dans un environnement adapté à leurs besoins d'aide d'humaine mais aussi d'aide technique. C'est une réponse originale aux nécessités de sécurisation et d'adaptation pour permettre aux personnes lourdement handicapées de vivre en milieu ordinaire et d'avoir plus de souplesse dans leur organisation de vie (intervention à domicile, sorties, gestion des horaires etc.).

Lire la suite

CAJM Atypique le Relais

Fondation L'Elan Retrouvé - 75

Le CAJM (Centre d'accueil de Jour Médicalisé) Atypique le Relais est une structure socialement innovante portée par l'Association l'Elan Retrouvé. Il s’agit d’un dispositif atypique et unique qui accueille 15 jeunes et adultes avec troubles du spectre de l’autisme et troubles du comportement et de la communication associés. Parce qu’elles font partie des cas dit « complexes », avec des problématiques de violence, ces personnes sans solution n’ont souvent jamais été accueillies ni en Foyer, ni en Accueil de Jour et n’ont jamais eu accès à une prise en charge médico-sociale. Historiquement les associations Le Relais et Le Silence des Justes, nées en Seine Saint Denis début 2000, prenaient en charge ces cas complexes ainsi que leurs familles souvent totalement démunies. Les deux associations permettaient également à des jeunes sans emploi de se former au métier d’éducateur. En 2018 seulement, l’association Le Relais obtient l’agrément de l’ARS. C’est l’histoire des deux fondateurs de ces associations qui a inspiré le film « Hors Normes » d’Eric Toledano et Olivier Nakache, qui sortira le 23 octobre 2019. Depuis la reconnaissance tardive de l’ARS, la MDPH oriente des personnes atteintes d’autisme sévere vers le CAJM Atypique pour une période d'un an renouvelable, afin qu'elles puissent intégrer une autre structure, une fois que leurs aptitudes sociales se sont améliorées. Les locaux actuellement situés dans le 18ème arrondissement de Paris sont inadaptés au projet médico-social et éducatif du centre. De nouveaux locaux situés dans le 19eme à Paris ont été acquis par la Fondation L’Elan Retrouvé, et des travaux d’aménagement seront nécessaires pour adapter ces locaux aux besoins des bénéficiaires.

Lire la suite

Maison Tremplin de l'ESAT D'Allamps

GIP HANDICAP ET INSERTION - 54

L'Esat d'Allamps, portée par le GIP Handicap et Insertion envisage la construction d'une "maison tremplin". Dans la continuité des ateliers d'initiation à la vie autonome mis en place il y a trois ans, pour que les travailleurs de l’ESAT puissent développer des compétences sociales et une plus grande autonomie, ces logements d'essai permettront à deux personnes en situation de handicap de l'ESAT, de s'initier à l'habitat indépendant pour une période déterminée - l’objectif étant d'intégrer, à terme, un logement autonome ou quasi-autonome. Ce projet permettra de fait de soulager les familles et aidants de ceux qui résident encore au domicile familial, chez des parents souvent vieillissants. La maison comprendra trois studios et un espace commun de 38 m2, qui permettra à l’équipe socio-éducative d'appréhender avec les occupants de la maison les règles de vie commune, les notions de citoyenneté et de respect de l’autre.

Lire la suite

Panda Guide - Un détournement technologique

ESTHESIX - 92

PANDA Guide est un projet ambitieux et innovant qui veut rendre les personnes déficientes visuelles autonomes, et libérer leurs ambitions. Pour cela, la jeune et dynamique équipe de l'entreprise ESTHESIX, agréée ESUS (Entreprise solidaire d'utilité sociale), a développé une application qui permet de guider des personnes aveugles au sein de lieux complexes (gares, aéroports, hôtels). L'étape suivante est la conception et le développement du casque PANDA Guide, premier casque de réalité augmentée, au monde, dédié à l’autonomie des personnes aveugles. Grâce à la technologie utilisée, le casque, PANDA Guide, sera capable de reconnaître et « décrypter » l’environnement de la personne déficiente visuelle et de lui décrire vocalement. Ainsi la personne pourra se déplacer en toute autonomie, en évitant tous les obstacles qui jalonnent son parcours.

Lire la suite

L'arche à Nancy

L'arche à Nancy - 54

L'Arche de Nancy a pour projet la relocalisation du Groupe d'Entraide Mutuelle « Les Compagnons » au sein du 3ème habitat inclusif de l’Arche, situé au centre ville de Nancy. Crée en 2017, "Les Compagnons" est le premier GEM en France qui s'adresse à des personnes en situation de handicap mental. Il accueille 45 adhérents. C'est un lieu de vie en journée pour rompre l'isolement, retrouver une vie sociale et devenir acteur de son projet de vie. Basées sur la pair-aidance, les activités sont organisées en binôme co-responsable pour faire émerger les compétences, les talents et renforcer l'autonomie. Actuellement, il est situé dans le bâtiment administratif de l'Arche et ne permet plus d'accueillir les activités dans de bonnes conditions (pièce unique, petite surface). Les travaux de réhabilitation de la maison permettront d’aménager un espace spécifique de 180m², en rez-de-jardin avec entrée indépendante. Le nouveau lieu d'accueil du GEM sera organisé en 3 espaces (salle d'activité, de détente et cuisine pédagogique) pour mieux répondre aux attentes des personnes en situation de handicap en termes d'échanges, de lien social, de participation et de prise d'initiative.

Lire la suite

SESAM'Emploi

Au fil de la Vie - 68

Porté par l'association Au Fil de la Vie, l'ESAT du Rangen a développé un dispositif d'emploi accompagné pour le territoire du Pays Thur Doller. Le dispositif SESAM’Emploi (Service d’Evaluation et de Soutien pour l’Accès et le Maintien dans l'Emploi) - en expérimentation sur 24 mois - propose, outre le volet accompagnement, un axe de levée des freins pour l’accès et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés. Il a pour objectif de fluidifier les parcours des personnes accueillies en milieu protégé (ESAT, IMpro) et d’apporter une solution adaptée et individualisée aux demandeurs d’emploi et salariés handicapés en difficulté ainsi qu'aux employeurs et à leurs équipes. Il s’articule autour de trois axes : - Un accompagnement médico-social et un soutien personnalisé de la personne en situation de handicap visant au développement de ses compétences professionnelles et relationnelles pour réussir une insertion sur le marché ordinaire du travail, - Un accompagnement et un soutien à la levée des freins périphériques d’accès à l’emploi (en particulier liés à la mobilité), - Un soutien et un accompagnement de l’employeur afin de faciliter l’intégration professionnelle de la personne handicapée au sein de l’organisation.

Lire la suite

POLE ADULTES 42

APF FRANCE HANDICAP - 42

Dans le souci d’apporter une réponse aux difficultés rencontrées par les personnes cérébrolésées (traumatisés crâniens et autres lésions apparentées de type tumeur cérébrale ou AVC) et en partenariat avec le Réseau Départemental RESACCEL (réseau pour les soins et l’accompagnement de personnes cérébrolésées), le Pôle Adultes de l’APF Loire propose à ce public un service d’accueil de jour médicalisé (SAJM) de 10 places financées conjointement par le Conseil départemental de la Loire et l’Agence Régionale de Santé. Le service d’accueil de jour médicalisé (SAJM) est une réponse pour les personnes adultes cérébrolésées désireuses de vivre chez elles tout en ayant un soutien médico-social. L’accompagnement proposé favorise leur inclusion et leur autonomie dans la vie sociale. Durant leur accueil, les personnes bénéficieront d’activités encadrées par une équipe doublement compétente et formée (paramédical : partie réadaptation cognitive et socio-éducatif : activités inclusives et culturelles). Les personnes pourront faire l’expérience d’une vie sociale et mobiliser ainsi leurs compétences psycho-sociales et neuro-comportementales nécessaires à la réalisation des activités et à une vie relationnelle avec les autres. Ce projet d’accueil de jour est aussi un moyen de rendre effectif le droit au répit pour les proches aidants.

Lire la suite

Pôle habitat- Projet "le clos Vaux renard"

AGIVR - 69

Avec la construction de deux bâtiments de logements et le déménagement du foyer d’hébergement actuel, situé à Brianne, L’AGIVR a l’ambition d’apporter une réponse plurielle à des besoins divers. Le projet s’adresse à des personnes en situation de handicap psychique et/ou mental travaillant ou non. La prise en compte de l’avancée en âge et de la mixité des publics est intégrée au projet. Ainsi, 12 places « d’hébergement » seront transformées en « place de foyer de vie », les travailleurs d’ESAT les plus âgés pourront arrêter de travailler tout en gardant leur logement. Deux studios seront réservés à l’accueil temporaire permettant le répit des familles. Les places restantes seront allouées aux travailleurs de l’ESAT. Les logements répondront aux attentes légitimes des personnes de bénéficier d’un « chez soi » intégrant toutes commodités, chaque personne hébergée disposera d'un studio d'environ 20 m² avec une kitchinette et ses propres sanitaires (douche, lavabo et WC). L’implantation dans la ville de Villefranche facilitera l’appropriation de l’ensemble des dispositifs publics (transports, cultures et autres services), par les personnes.

Lire la suite

Ludosens

HAND2HAND - Ludosens - 33

L’insertion professionnelle en milieu ordinaire de jeunes porteurs de TSA se résume très souvent à de longues périodes de chômage ponctuées d'expériences professionnelles très courtes. Ce qui n’améliore pas le taux d’emploi de ces personnes qui est un des plus bas. Afin de contribuer à la construction de parcours professionnels réussis et structurants, l'association Ludosens a initié en 2018 une expérience d’utilité sociale "test" s'inscrivant dans le cadre du dispositif "service civique". Elle visait à accompagner pendant 8 mois, 4 jeunes adultes autistes, dans la découverte des métiers de la création graphique avec pour enjeux en parallèle de mener des actions de sensibilisation à l'autisme auprès de la communauté éducative et de la société civile. Aujourd'hui, elle souhaite mener une expérimentation sur 2 ans, qui concernera environ 10 personnes par an sur le territoire de la Gironde. Elle aura pour objet de : - former les personnes porteuses de TSA en service civique aux métiers de la communication, de la création graphique et du numérique, dans le cadre de 2 parcours créatifs et solidaires. - mener des actions de sensibilisation aux Handicaps auprès de scolaires et de la société civile. Ceci sera le projet d'utilité sociale rendant le dispositif éligible au dispositif "service civique".

Lire la suite

Autonomie et Habitat

Association Trisomie 21 Côte d'Or - 21

L'association Trisomie 21 Côte d'Or souhaite offrir aux adultes la possibilité de vivre « chez eux » avec plus d’autonomie et répondre à la question des parents : que deviendront-ils plus tard ? Afin de pouvoir vivre en milieu ordinaire, il est souvent nécessaire de passer par une phase d’apprentissage. L’association va mettre en place cette phase à travers la mise à disposition d’un appartement pédagogique. Un accompagnement éducatif sera assuré par une association d’aide à domicile formée spécifiquement à l’accompagnement de personnes trisomiques (UNIDOM 21) pour les guider et leur permettre d'acquérir les bonnes pratiques. Le projet permettra en outre d’apporter un soutien important aux familles dans la construction d’un projet de vie pour leurs enfants. Une évaluation régulière des acquis permettra d’envisager la sortie vers l’habitat de leur choix en milieu ordinaire. L’accompagnement se poursuivra afin de maintenir, de consolider les acquis et d’assurer une assistance. L’Association Trisomie 21 assure l’interface entre l’adulte, la famille et l’association partenaire d’aide à domicile ainsi que le suivi du parcours en apprentissage et en milieu ordinaire.

Lire la suite

AFTC Isère

AFTC Isère - 38

C’est parce qu’un traumatisme crânien peut-être vécu comme un cataclysme par la personne qui en est victime et sa famille, que l’AFTC Isère s’est créée en 1986. L’association, représente les traumatisés crâniens, les cérébrolésées et leur famille, défend leurs intérêts et leurs droits, améliore qualitativement et quantitativement la prise en charge et l’accompagnement des blessés et de leur famille. Aujourd’hui, l’ambition de l’AFTC Isère est de favoriser la participation sociale des personnes cérébrolésées et leur insertion à la cité. Afin de mener à bien ses missions et d’être au plus près des personnes cérébrolésées et familles qu’elle accompagne, l’AFTC Isère a souhaité faire l’acquisition de nouveaux locaux en centre-ville, pouvant ainsi accueillir le siège de l’association et le Groupe d’entraide mutuelle (GEM) porté par l’AFTC Isère. Par ailleurs, considérant que l’habitat partagé peut être également un levier d’inclusions social, l’AFTC Isère désire acquérir une maison qu’elle a actuellement en gestion locative.

Lire la suite

Les 5 Ponts, lieu d'innovation urbaine pour les personnes handicapées les plus précaires

Association Les Eaux Vives - 44

Projet immobilier socialement innovant de grande envergure, le projet 5 Ponts est né d’une réflexion autour de la question de l’accueil de jour et de nuit des personnes sans-abri présentant des fragilités sociales et des handicaps psychiques et/ou physiques. A son ouverture à l’horizon 2020 sur l’Île de Nantes, il proposera, sur un même site, des espaces et des services d'accompagnement variés. Porté et coordonné par l’association Les Eaux Vives, le projet comportera : • Un pôle d'accueil avec 3 structures d'accueil sociales et médicosociales gérées par l'association les Eaux Vives et permettant d’accueillir les personnes en grande désocialisation confrontées à des difficultés cumulées dont des problèmes de santé. • Des espaces de rencontre avec un restaurant d'insertion sociale ayant vocation à être largement ouvert sur le quartier, un magasin Emmaüs, une ferme urbain sur le toit. • Des logements ordinaires, à prix ordables et libres. Chaque jour, ce projet bénéficiera directement à près de 85 personnes en situation de handicap principalement psychique sur les 150 personnes qui en bénéficient soit près de 1000 personnes par an sur 2000. L’ouverture 24h/24 offre une continuité structurante avec notamment l’accompagnement personnalisé au regard des difficultés liées au handicap : écoute, ouverture des droits (AAH), orientation vers des associations complémentaires, etc. Les 5 Ponts porte une ambition de mixité sociale et d’un vivre-ensemble renouvelé pour ce nouveau quartier et la Ville de Nantes. Déjà testé et réussi à l'étranger, ce projet est soutenu par la Ville de Nantes, la Métropole, la région ainsi que les acteurs associatifs (Emmaüs France, etc.) et l'Europe par le biais de son programme Actions Urbaines Innovatrices.

Lire la suite

Construction de l'habitat partagé "les Maisonnettes"

Association ADMR SAMVA - 37

En partenariat avec le bailleur social Touraine Logement, l’association ADMR « Les Maisonnées » souhaite créer à Avoine, dans le département de l’Indre et Loire, un habitat partagé pour 8 adultes autistes avec un accompagnement adapté au quotidien. La construction comprendra 8 studios indépendants répartis sur deux maisons jumelées et répondra aux recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé en matière d’habitat pour personnes autistes (couleurs, repères, luminosité, sécurité). La mutualisation des différentes PCH (Prestation de compensation du handicap) permettra de financer l'accompagnement à domicile de chaque résident et d'assurer une présence de nuit. Chaque locataire sera autonome dans un cadre sécurisant et bénéficiera d’un suivi des soins, d'activités sociales, culturelles, de loisirs ou de travail. Des parties communes permettront aux locataires de bénéficier de temps d’échanges et de convivialité.

Lire la suite