Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

FAM Simone Veil "Hors les Murs"

Association Autisme en Île de France - 75

Le projet d’extension du FAM Simone Veil ou projet FAM « Hors les Murs », a été retenu dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt de l’ARS Ile de France, lancé en juillet 2018. Le FAM actuel situé au cœur du Village Saint Michel, dans le 15e arrondissement de Paris dispose aujourd’hui de 33 places pour adultes autistes, (réparties en Centre d’Accueil de Jour Médicalisé, Foyer d’Accueil Médicalisé et Foyer d’Hébergement). Le projet d’extension comprend à la fois la création de 19 places supplémentaires, portant la capacité totale de l’établissement à 52 places, et une redistribution de ces places entre les locaux existants du Village Saint Michel, et de nouveaux locaux d’autre part , qui abriteront 16 places de Centre d’Accueil de Jour Médicalisé, 6 logements d’apprentissage sur site agréés Foyer d’Accueil Médicalisé et 3 logements externalisés agréés Foyer d’Hébergement. L’établissement a su montrer l’importance qu’il porte à la dimension accompagnement vers l’autonomie - notamment par l’accès au logement individuel et à l’insertion professionnelle. L’Association Autisme Île de France a acquis d’anciens bureaux situés à proximité immédiate du Foyer Simone Veil actuel, afin de les transformer et d’y installer l’extension du Centre d’Accueil de Jour et les appartements d’apprentissage. Les 3 studios externalisés ont été identifiés, et deux sont occupés par des bénéficiaires. Le principe de l’opération a été approuvée par les autorités de tarification et de contrôle - ARS et Ville de Paris.

Lire la suite

Messidor - Ville la Grand

MESSIDOR - 74

Messidor, association spécialisée dans l’accompagnement au retour à l’emploi de personnes souffrant de maladies psychiques, va ouvrir un restaurant de transition sur la commune d’Ambilly en Haute-Savoie. Ce projet est un véritable générateur d’effets positifs. L’ESAT de transition profitera en premier lieu aux personnes en situation de handicap psychique avec la création de 8 nouveaux postes dans un secteur vecteur de lien social. Ce projet est également très attendu des habitants du quartier de la Martinière. En effet, avec une situation au pied d’un immeuble de logements sociaux, le futur restaurant aura également vocation à redynamiser le quartier, proposant un service de proximité, facteur de mixité sociale et générationnelle. Le lieu sera ouvert toute la journée et pourra accueillir les initiatives et événements locaux.

Lire la suite

Auti'Cafet Marais

Association Autisme en Île de France - 75

L’IME Cour de Venise de l’association Autisme en Île-de-France, accueille 22 jeunes avec autisme et se donne pour objectif de développer la capacité de décider et d’agir des jeunes dans leur inclusion sociale et professionnelle, mais également d’améliorer la qualité des relations avec leur environnement. L’IME souhaite aller plus loin dans les réponses qu’il apporte à l’autonomie des jeunes et à leur ouverture vers l’extérieur. En 2017, le programme de réhabilitation de la Caserne des Minimes dans le IIIème arrondissement de Paris, a retenu le projet d’ouverture d’un café de quartier porté par l’IME et visant à favoriser l’insertion professionnelle des personnes autistes. Cette cafétéria qui sera un lieu fédérateur, permettra aussi l’émergence et le développement de compétences utiles dans la vie quotidienne des personnes autistes. Leur autonomie sera améliorée.

Lire la suite

L'arche à Nancy

L'arche à Nancy - 54

L'Arche de Nancy a pour projet la relocalisation du Groupe d'Entraide Mutuelle « Les Compagnons » au sein du 3ème habitat inclusif de l’Arche, situé au centre ville de Nancy. Crée en 2017, "Les Compagnons" est le premier GEM en France qui s'adresse à des personnes en situation de handicap mental. Il accueille 45 adhérents. C'est un lieu de vie en journée pour rompre l'isolement, retrouver une vie sociale et devenir acteur de son projet de vie. Basées sur la pair-aidance, les activités sont organisées en binôme co-responsable pour faire émerger les compétences, les talents et renforcer l'autonomie. Actuellement, il est situé dans le bâtiment administratif de l'Arche et ne permet plus d'accueillir les activités dans de bonnes conditions (pièce unique, petite surface). Les travaux de réhabilitation de la maison permettront d’aménager un espace spécifique de 180m², en rez-de-jardin avec entrée indépendante. Le nouveau lieu d'accueil du GEM sera organisé en 3 espaces (salle d'activité, de détente et cuisine pédagogique) pour mieux répondre aux attentes des personnes en situation de handicap en termes d'échanges, de lien social, de participation et de prise d'initiative.

Lire la suite

AFTC Isère

AFTC Isère - 38

C’est parce qu’un traumatisme crânien peut-être vécu comme un cataclysme par la personne qui en est victime et sa famille, que l’AFTC Isère s’est créée en 1986. L’association, représente les traumatisés crâniens, les cérébrolésées et leur famille, défend leurs intérêts et leurs droits, améliore qualitativement et quantitativement la prise en charge et l’accompagnement des blessés et de leur famille. Aujourd’hui, l’ambition de l’AFTC Isère est de favoriser la participation sociale des personnes cérébrolésées et leur insertion à la cité. Afin de mener à bien ses missions et d’être au plus près des personnes cérébrolésées et familles qu’elle accompagne, l’AFTC Isère a souhaité faire l’acquisition de nouveaux locaux en centre-ville, pouvant ainsi accueillir le siège de l’association et le Groupe d’entraide mutuelle (GEM) porté par l’AFTC Isère. Par ailleurs, considérant que l’habitat partagé peut être également un levier d’inclusions social, l’AFTC Isère désire acquérir une maison qu’elle a actuellement en gestion locative.

Lire la suite

APV ANCV 2019

ANCV - 95

L’année 2019 sera la 11ème édition du programme d’aides aux vacances pour les travailleurs d’ESAT (et anciens travailleurs d’ESAT vivant toujours en Foyer d’Hébergement), mené en partenariat par l’ANCV et les membres du CCAH. L’objectif est de favoriser le départ en vacances les travailleurs handicapés d’ESAT ayant de faibles revenus et ne partant pas ou peu en vacances en leur apportant une aide significative. L’ambition de cette nouvelle édition est ainsi d’aider plus de 4 000 travailleurs handicapés d’ESAT à partir en vacances. Ce programme permet de soutenir, dans la construction de leur projet vacances. Le dispositif est fondé sur une logique de cofinancement partagé entre les différentes parties prenantes : une aide cofinancée par les membres du CCAH (1/3) et l’ANCV (2/3) d’un montant maximum de 500 € et versée sous forme de Chèques-Vacances/aide qui vient s’ajouter à l’épargne personnelle du travailleur et à une contribution de l’ESAT. Au total en 10 ans, près de 31 000 départs en vacances ont ainsi été soutenus pour un montant global de plus de 12 500 000 €.

Lire la suite

GEM la Vie

GEM La Vie - 56

En 2012, trois personnes fréquentant le Centre Médico-Psychologique de Ploërmel se rencontrent au Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) de Locminé (56) pour découvrir le fonctionnement d’une telle structure. Emballés par une telle dynamique, ils décident de se lancer et de créer leur propre association. Pendant 6 ans l'association se développera sans moyens matériels, par le bouche à oreille et le crédit apporté à l'association. Le dynamisme de l'association a été reconnu par l'ARS à l'issue d'une sélection opérée dans le cadre d’un appel d'offres en 2018 où seuls 2 dossiers, dont GEM la Vie, ont été retenus. L’association est donc aujourd’hui officiellement un GEM. GEM La Vie va procéder à la location d'un local (jusqu'à présent l'association se réunissait dans un local municipal non exclusif) et l'embauche d'une animatrice déjà identifiée.

Lire la suite

Résidence Accueil Formigier

MSA Services Limousin - 19

Avec une ouverture prévue en janvier 2019, à la réception des travaux de réhabilitation du bâtiment existant, la résidence accueil Formigier aura pour mission l'accueil et l'accompagnement d’hommes et de femmes majeures, seules ou en couple, en situation de handicap psychique stabilisé, originaires prioritairement d'Objat (19 - Corrèze) ou de son bassin de vie. La résidence accueil est une petite unité de vie qui permet à ces personnes autonomes, en situation d'isolement, de fragilité à domicile et en reconstruction psychologique, de vivre dans un cadre chaleureux, parfaitement adapté et dans une ambiance familiale, tout en satisfaisant un légitime besoin de sécurité. Cette résidence autonomie est une alternative au maintien à domicile, lorsque celui-ci s’avère momentanément ou définitivement inadapté. Les personnes accueillies, toutes en capacité à vivre en semi collectivité, seront accompagnées par les professionnels de la structure dans le maintien de leur autonomie, et seront encouragées à s'inscrire dans des activités adaptées (sportives, de loisirs, et/ou professionnelles)

Lire la suite

Unité de Logement et Services

GIHP Languedoc Roussillon - 34

Basé sur les valeurs fondatrices du réseau GIHP : « l’insertion dans la société en milieu ordinaire de vie de la personne en situation de handicap », l’objectif poursuivi de l’Unité de Logement de Services (ULS) est de permettre à des personnes avec un handicap moteur de vivre de façon autonome, dans des logements adaptés en toute sécurité. L’ULS est une forme d’habitat innovant ayant pour objectif de répondre aux besoins de ces personnes en leur apportant un service d’aide humaine à la demande et mutualisé, associé à un logement adapté. L’autonomie est facilitée grâce à la fonctionnalité architecturale des logements, l’équipement domotique et la permanence 24h/24, 7j/7 assurée par le Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile. Le GIHP et le bailleur social "Un toit pour tous" se sont associés pour développer une ULS sur la commune de Castelnau-le-Lez (34 - Hérault) prévue pour être opérationnelle au cours du second semestre 2018.

Lire la suite

Pôle Adultes sourds ARIEDA

ARIEDA Occitanie - 34

L'association ARIEDA a pour objet de rassembler et de gérer dans la région Occitanie des services à destination de personnes sourdes avec ou sans troubles associés. Une partie des services adultes de l'association ARIEDA est installée dans des locaux appartenant au SESSAD et l'autre partie est diffuse sur Montpellier. Cette structuration, bien que convenable, induit certaines difficultés : confidentialité, accueil, conditions de travail, limitation du développement, accessibilité... Le projet de construction vise à rassembler les services adultes localisés à Montpellier sur un seul site dit du "Mas des Moulins" à 50 mètres des services enfants. Cette implantation sur un seul site se fera dans un bâtiment de 2 étages en commun avec une association gestionnaire d'une Maison d'enfants "le Mas des Moulins". Cette implantation en un lieu unique permettra aux publics accueillis de solliciter des formations, collecter des informations et bénéficier d'accompagnements mutualisés, vecteurs d'efficacité et de gains de temps. Ce partenariat atypique permettra de réaliser des économies d’échelles sur la construction, mais aussi dans le fonctionnement futur (Formation, logistique, compétences croisées,...) D’autre part, la proximité des services enfants (SESSAD) permettra de mutualiser un certain nombre de compétences.

Lire la suite

Maison partagées Simon de Cyrène Nantes

Association Simon de Cyrène Nantes - 44

L’objectif des Maisons Partagées portées par l’Association Simon de Cyrène à Nantes est de proposer à 24 personnes traumatisées crâniennes et/ou cérébro-lésées un lieu où « vivre ensemble sans être seul » et de favoriser leur vie sociale. Cette nouvelle résidence dénommée « La Civelière » est composée de 3 maisons. Chacune d'elles comprend 8 studios pour personnes handicapées, 4 à 5 studios pour des assistants et 1 studio pour un responsable de maisonnée ainsi que des espaces de vie communs. Les maisonnées de la Civelière sont bâties sur le même schéma que les autres maisons Simon de Cyrène en France (Vanves, Rungis, Angers, Dijon) et adhèrent au projet de la fédération. La résidence ouvrira progressivement ses portes à compter de novembre, décembre 2018.

Lire la suite

Service d'accompagnement à la vie sociale "Armor"

Fondation saint Jean de Dieu - 22

Le Service d'Aide à la Vie Sociale (SAVS) "Armor" de Dinan (22) a démarré son activité en 2012 en accompagnant 25 personnes handicapées psychiques. L'agrément a depuis été porté à 40 places (33 pour l'instant financées). Depuis 2017, la direction du SAVS souhaite mettre en place une stratégie d’ouverture. Le principal levier d’ouverture identifié est l’implantation de ce service en centre-ville. En effet le SAVS est situé depuis sa création dans un local loué et en périphérie de la ville, accolé au centre hospitalier spécialisé et ne répond pas pleinement aux attentes des professionnels et usagers. Par ailleurs l’augmentation en 2017 du nombre de places rend encore plus prégnante une nouvelle localisation. Une architecture au service de l’ouverture est un moyen pour améliorer la qualité des prestations et un principe pour structurer les pratiques professionnelles.

Lire la suite

Les petits plats de Maurice

ANRH - 75

Après le succès de l’atelier de réparation de vélo « Les petits vélos de Maurice » et à la demande des travailleurs, l’ESAT Paris XI souhaite créer une activité de restauration ouverte à un public extérieur. Ce restaurant sera situé face au futur parc Truillot, le nouvel espace vert de 5600m² au cœur du 11e arrondissement de Paris. Cette nouvelle activité permettra de valoriser auprès du grand public les compétences professionnelles de 10 travailleurs atteints de troubles psychiques et de déficiences intellectuelles. A travers ses 120 couverts et son espace de vente à emporter, l’établissement offrira des tâches variées (cuisine, service en salle, gestion de la caisse, nettoyage etc.) et adaptées aux capacités de chacun (création de repères, espaces ergonomiques). Un plan de formation sur 6 mois permettra aux travailleurs d’acquérir les compétences professionnelles et la qualification d’agent polyvalent de restauration nécessaires pour l’ouverture. L’ESAT souhaite également s’engager dans une démarche « bio » et éco-responsable en travaillant directement avec les producteurs.

Lire la suite

APV ANCV 2018

ANCV - 75

L’année 2018 sera la 10ème édition du programme d’aides aux vacances pour les travailleurs d’ESAT (et anciens travailleurs d’ESAT vivant toujours en Foyer d’Hébergement), mené en partenariat par l’ANCV et les membres du CCAH. L’objectif est de favoriser le départ en vacances les travailleurs handicapés d’ESAT ayant de faibles revenus et ne partant pas ou peu en vacances en leur apportant une aide significative. L’ambition de cette nouvelle édition est ainsi d’aider plus de 4 000 travailleurs handicapés d’ESAT à partir en vacances. Ce programme permet de soutenir, dans la construction de leur projet vacances. Le dispositif est fondé sur une logique de cofinancement partagé entre les différentes parties prenantes : une aide cofinancée par les membres du CCAH (1/3) et l’ANCV (2/3) d’un montant maximum de 500 € et versée sous forme de Chèques-Vacances/aide qui vient s’ajouter à l’épargne personnelle du travailleur et à une contribution de l’ESAT. Au total en 9 ans, 27 250 départs en vacances ont ainsi été soutenus pour un montant global de plus de 11 300 000 €.

Lire la suite

Maison d'accueil temporaire Les Amis de Raymond

Les Amis de Raymond - 44

L’association Les Amis de Raymond implantée sur la commune nouvelle de LOIREAUXENCE à l’Est du Département de Loire Atlantique à la frontière avec le Maine et Loire répond aux demandes de personnes vivant à domicile, en famille d’accueil ou en foyer de toute la Loire-Atlantique. Elle accueille ainsi sur des temps d’accueil de jour et/ ou des courts séjours en moyenne 220 personnes par an. Après une première phase expérimentale de 2008 à 2016, le projet ici proposé vise à aménager le site afin de l’adapter pleinement à la mission reconnue par les autorités d’accueil temporaire. Ces travaux et adaptations permettront de répondre aux besoins de tous les accueillis quelque soit leur handicap. L’offre est véritablement celle d’un accueil temporaire médico-social et non des séjours adaptés avec une logiqeu d’accueils séquentiels : les accueillis viennent et reviennent. Cela permet un suivi et une coopération avec les aidants pour répondre à leurs attentes : une aide programmée aux répits pour les aidants et une ouverture vers l’extérieur pour les accueillis. L’objectif de ces accueils est de proposer des activités ou sorties qui ne sont pas forcément habituelles pour eux : se mélanger à la société, leur montrer que cela est possible et changer le regard des autres sur le handicap, favoriser leur sens critique et leur permettre d’émettre des souhaits.

Lire la suite

Foyer Villa Claude Cayeux

ALHPI - 38

Actuellement isolé dans un village de montagne, le foyer de vie « Villa Claude Cayeux », accompagnant des personnes cérébrolésés, sera relocalisé dans un territoire dynamique, sécurisant et actif. Le nouveau site aura pour but de renforcer l’insertion sociale et professionnelle des résidents, de favoriser leur intégration dans la cité et de leur permettre de développer une autonomie suffisante pour réintégrer un logement autonome.

Lire la suite

Solid'Art, HTS

HTS HANDICAP TRAVAIL SOLIDARITE - 44

L’association Handicap Travail Solidarité (HTS) structure actuellement le projet « Solid’Art » visant à donner l’accès aux évènements culturels tout au long de l’année pour les personnes en situation de handicap travaillant en EA et ESAT sur la France entière. L’association se charge de sensibiliser les différents salles de spectacles et festivals. Après la collecte des places de spectacles auprès des artistes, HTS distribue les places aux structures accompagnant les personnes handicapées au quotidien afin que ces dernières les offrent gratuitement aux personnes et les accompagnent en lien avec HTS sur les sites des spectacles. Sur place également, HTS organise un stand de communication valorisant les partenaires du projet et permettant de sensibiliser les publics au handicap et à la qualité des productions des ESAT. Le projet a maintenant pour ambition de se structurer davantage et de transformer cette expérimentation encore majoritairement locale en une action à grande échelle pour un impact significatif sur l’accès à la culture des personnes en situation de handicap.

Lire la suite

GEM de Gray

AFTC de Franche Comté - 70

Depuis son ouverture en 2007, le GEM (Groupe d’Entraide Mutuelle) de Gray, qui lutte contre l’isolement en proposant une vie sociale à des personnes cérébro-lésées, est installé dans des locaux devenus depuis exigus et qui se sont révélés peu adaptés aux besoins spécifiques des personnes en situation de handicap avec différents troubles (cognitifs, comportementaux, moteurs…). Un travail a été engagé avec un bailleur social, Habitat 70, afin de trouver des locaux adaptés. Les nouveaux locaux sont situés au centre-ville, au rez-de-chaussée d’une maison avec une cour aménageable. Ils sont restaurés par Habitat 70 qui prend en compte un cahier des charges défini par les adhérents. La demande de financement porte sur le coût des travaux, qui reste à la charge de l’association.

Lire la suite

GEM Le Nouveau Cap

GEM le NOuveau cap - 44

Depuis 2006, le GEM « Le Nouveau Cap » accueille, sur l’agglomération nantaise, 120 adhérents et usagers souffrant ou ayant souffert de troubles psychiques dont 50% ont plus de 45 ans. Aujourd’hui contraint de changer de locaux, le GEM a conduit un projet de relocalisation avec achat d’un nouveau local couplé avec la création d’un café associatif. L’objectif a été de concevoir un nouvel espace d’échanges ouvert sur le territoire et pouvant accueillir le grand public. Ce projet s’inscrit dans le cadre des activités déjà existantes au sein du GEM (ateliers cuisine, pâtisserie, apéro malin, repas conviviaux, espace cafétéria) et propose de les développer en s’appuyant sur les compétences de ses adhérents pour la gestion concrète du café. Cet espace d’accueil convivial, permet de rompre avec l’isolement, constitue une opportunité de prise de responsabilité par les adhérents et leur permet de  s’investir dans une démarche d’utilité sociale, contribuant à la déstigmatisation du handicap psychique et à leur bien-vieillir. L’ouverture sur la cité passe également par l’organisation de temps forts et par l’accueil d’actions culturelles ouvertes au public.

Lire la suite

Equipe mobile passerelle

OEUVRE FALRET - 78

L’œuvre Falret mène un projet innovant et expérimental sur 3 ans de création d'une équipe mobile passerelle, en partenariat avec un bailleur social (OPIEVOY) et le Réseau Psychiatrie Santé Mentale Sud-Yvelines. Ce projet cible les locataires d’un logement social en souffrance psychique qui se retrouvent isolés et en difficulté à leur domicile. L’objectif est de créer une passerelle entre les ménages, leur bailleur social, les soins et les dispositifs sociaux. Pour ce faire, la structure intervient sur différents niveaux : accompagnement des personnes locataires d’un logement social qui se retrouvent en difficulté dans leur logement voire menacés de le perdre, en situation d’expulsion, sensibilisation, information, formation des équipes de proximité du bailleur social et des professionnels de droit commun sur les répercussions du handicap psychique, sensibilisation et médiation avec le voisinage. Ce projet a été retenu en vue d’un financement dans le cadre de l’appel à projets de l’Etat et l’Union Sociale pour l’Habitat « 10 000 logements accompagnés ».

Lire la suite