Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Théâtre Eurydice - ESAT - TE'S

Sauvegarde Enfance Adolescence Yvelines - 78

Dans une démarche d’amélioration continue et de création de nouvelles opportunités pour les travailleurs, notamment en milieu ordinaire, le Théâtre Eurydice ESAT a décidé de réaménager ses locaux, de créer deux nouveaux ateliers professionnels et de se doter d’un équipement plus conforme à celui utilisé dans les lieux culturels et les entreprises extérieures. A la fois lieu de spectacle et établissement médico-social – l’ESAT emploie 66 travailleurs en situation de handicap psychique, principalement dans les métiers liés au spectacle vivant. Le théâtre est devenu Pôle « Art et Handicap » des Yvelines et des Hauts de Seine, et œuvre dans ce cadre pour la démocratisation de la culture, offrant un espace de pratique et d’ouverture culturelle aux établissements médico-sociaux et scolaires. Enfin, il accueille des compagnies extérieures qui y répètent et s’y produisent. Avec ce projet le Théâtre Eurydice ESAT disposera également des capacités d’accueil plus importantes et plus adaptées pour les compagnies extérieures en résidence ou en représentation, et pour le public. La mise en œuvre de ce projet passe par le réaménagement complet du bâtiment actuel et d'un bâtiment que la Sauvegarde des Yvelines, organisme gestionnaire de l’ESAT, vient d'acheter, et qui se situe à quelques mètres du premier. Le projet a obtenu un soutien conséquent de l’ARS ; et offrira aux travailleurs de réelles opportunités de montée en compétences et d’ouverture vers le milieu ordinaire.

Lire la suite

Equipe mobile passerelle

OEUVRE FALRET - 78

L’œuvre Falret mène un projet innovant et expérimental sur 3 ans de création d'une équipe mobile passerelle, en partenariat avec un bailleur social (OPIEVOY) et le Réseau Psychiatrie Santé Mentale Sud-Yvelines. Ce projet cible les locataires d’un logement social en souffrance psychique qui se retrouvent isolés et en difficulté à leur domicile. L’objectif est de créer une passerelle entre les ménages, leur bailleur social, les soins et les dispositifs sociaux. Pour ce faire, la structure intervient sur différents niveaux : accompagnement des personnes locataires d’un logement social qui se retrouvent en difficulté dans leur logement voire menacés de le perdre, en situation d’expulsion, sensibilisation, information, formation des équipes de proximité du bailleur social et des professionnels de droit commun sur les répercussions du handicap psychique, sensibilisation et médiation avec le voisinage. Ce projet a été retenu en vue d’un financement dans le cadre de l’appel à projets de l’Etat et l’Union Sociale pour l’Habitat « 10 000 logements accompagnés ».

Lire la suite

SAVSP Montaigne

OEUVRE FALRET - 78

La relocalisation du SAVSP Montaigne sur un nouveau site disposant d’un meilleur accès par les transports, d’une plus grande visibilité et de meilleures conditions d’accueil et d’accompagnement des personnes handicapées psychiques. Créé en 1999, le service d’accompagnement à la vie sociale et professionnelle (SAVSP) Montaigne accompagne 40 adultes présentant des troubles psychiques afin de les aider à se réinsérer dans la société et à favoriser leur épanouissement. Le SAVSP accompagne ainsi les personnes handicapées psychiques afin de retrouver ou développer leur autonomie dans la vie quotidienne autour des deux pôles, la vie sociale et la vie professionnelle, et ce en fonction des besoins repérés ensemble. Le service accompagne également les personnes dans les domaines des soins psychiques ou somatiques, dans le maintien ou la restauration des liens familiaux, de la vie sociale et de la citoyenneté, ainsi que dans le maintien ou l’intégration dans l’emploi, en milieu ordinaire ou protégé.

Lire la suite