Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

ESAT les Ateliers de l'IF

AGERIS 82 - 82

L'association AGERIS 82, basée à Castelsarrasin, accompagne 50 adultes en situation de handicap dès l’âge de 18 ans, autour de 4 services : - Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) - Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) - Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) - Entreprise Adaptée (EA) Du fait du développement des activités de l'ESAT (47 places), l'association a pris la décision d'acquérir, en décembre 2017, et de réhabiliter un bâtiment industriel leur permettant ainsi d'envisager un développement d'activités sur les axes suivants : - Espace - Accueil et hébergement d'entreprises type "start-up" dans la perspective qu'elles aient des besoins en lien avec les activités de l'ESAT - Développement de nouvelles activités (logistiques ; services tertiaires...) En parallèle, l'association a développé des modalités d'accompagnement spécifiques pour des personnes atteintes de troubles du spectre de l'Autisme, afin de répondre aux besoins identifiés sur le territoire. L'ensemble de ces éléments leur permettent d'ambitionner une extension du nombre de places, afin de se rapprocher de l'effectif moyen départemental (66 places).

Lire la suite

Etablissement Saint Joseph

Société Philanthropique - 75

La Société Philanthropique fondée en 1780, est une association à but non lucratif, reconnue d'utilité publique en 1839. Elle exerce dans le domaine de l'action sanitaire, sociale et médicosociale au service des personnes rendues vulnérables par le grand âge, le handicap, la maladie, la précarité sociale ou les difficultés économiques. La Société Philanthropique gère aujourd'hui plus d'une vingtaine d'établissements et services dans le champ de l'économie sociale et solidaire. L'établissement concerné par la demande de financement est le Foyer de Vie Saint Joseph, qui a pour mission de développer l’autonomie des résidents ou tout au moins, de prévenir toute forme de régression par la réalisation d’activités quotidiennes diversifiées. Actuellement implanté dans le 18ème arrondissement dans des locaux vétustes, le Foyer Saint Joseph a décidé de déménager dans des locaux neufs situés ZAC Paul Meurice dans le 20ème arrondissement afin d'augmenter sa capacité d'accueil de plus de 30%. (60 places au lieu de 46 places) Le projet a pour but d'équiper le futur établissement de nouvelles solutions (chambres individuelles avec lit double ; équipements numériques ; cuisine thérapeutique ; unité personnes handicapées vieillissantes...) pour favoriser l'autonomie des personnes. Par ailleurs, pour soutenir leurs capacités et s'ouvrir sur l'extérieur, de multiples partenariats sont d'ores et déjà mis en oeuvre pour favoriser la participation des habitants à la vie du quartier.

Lire la suite

CRP Larougière

FORMATION ET METIER - 13

La transition numérique s’accompagne d’un besoin croissant de compétences nouvelles. C’est dans cet esprit que le Centre de Rééducation Professionnelle La Rouguière à Marseille propose une offre nouvelle de formations dans le secteur du Numérique. Ces formations sont destinées aux personnes handicapées qui ne doivent pas rester en marge de cette évolution et pour qu’elles y trouvent des opportunités d’insertion professionnelle. Le Pôle Numérique va donc former 16 personnes par an à partir de 2019. Les 3 nouvelles formations vont se décliner ainsi : Technicien d’Assistance en Informatique, Référent Numérique en Entreprise TPE/ PME, Vendeur multicanal. Elles ont pour but d’offrir des réponses aux projets professionnels des bénéficiaires dans un secteur porteur. Les formations qualifiantes seront précédées par une formation préparatoire en tronc commun dénommée : Préparatoire Numérique.

Lire la suite

APAJH Haut-Rhin

APAJH Haut-Rhin - 68

L'association APAJH du Haut-Rhin a pour projet la mise en place d'ateliers de travail adaptés au sein de la maison centrale d'Ensisheim pour des personnes en situation de handicap physique ou psychique, ayant une orientation en ESAT. L'objectif est de les préparer à la réinsertion sociale et professionnelle - en ESAT notamment - et ainsi éviter les hospitalisations et les errances à la sortie : 60 % des personnes sortant de prison sans dispositif d’accompagnement y retournent dans les cinq ans. Le bâti sera organisé en deux espaces : un atelier de production de 70m² (cablâge, travaux du bois) et un atelier citoyenneté de 145m² (groupes de paroles, accompagnement individuel sur les repères et les habiletés sociales). L'ESAT de Froncles, géré par l'APAJH, sera chargé de la mise en oeuvre de ces ateliers adaptés, de l'accompagnement des personnes avec un moniteur, un éducateur et un psychiatre, en lien étroit avec les services de la Maison Centrale (médecins psychiatres, médecins généralistes, psychologues et infirmiers de l’unité sanitaire, conseiller d’insertion du service pénitentiaire d’insertion et de probation, personnels de détention et de direction). Ce dispositif expérimental est porté par un partenariat tripartite fort : APAJH, Maison Centrale et Agence Régionale de Santé du Grand Est afin d'offrir un accompagnement adapté aux détenus souffrant de troubles de santé mentale et permettant d'anticiper les difficultés sociales et professionnelles à la sortie.

Lire la suite

FRATERNATIVE

FRATERNATIVE - 59

L'association Fraternative a ouvert en 2016, un accueil de jour pour des personnes en souffrance psychique et leurs familles. En proposant toute une palette d'ateliers (culture, art, sport, actualité etc.), l'association souhaite rompre la solitude et l'isolement des personnes et ainsi favoriser leur inclusion sociale et professionnelle dans une démarche citoyenne et participative. Aujourd’hui, la structure accueille une trentaine de personnes par jour, soit environ 100 personnes accompagnées. Dans la continuité de son action, l'association a pour projet la création d'un habitat de type "maison de famille" pour accueillir 9 à 10 personnes en situation de handicap psychique rencontrant des difficultés de logement. Fraternative a acquis une maison, dans le centre ville de Tourcoing, proche de l'accueil de jour et d'une structure de soin gérée par l'Etablissement Public de Santé Mentale de Lille Métropole. Cette implantation permet de proposer un accompagnement global de la personne en lien avec le social et le sanitaire. La maison sera réhabilitée pour y aménager 9 studios, des pièces de vie commune et un studio pour héberger en fonction des besoins et des souhaits des locataires, un professionnel de l'accompagnement ou les aidants familiaux.

Lire la suite

Dispositif Logipsy

La Sauvegarde du Nord - 59

La Sauvegarde du Nord, en partenariat avec l'Etablissement Public de Santé Mentale (EPSM) de l'agglomération Lilloise et les Conseils Locaux de Santé Mentale, expérimentent le dispositif Logipsy : un accompagnement court pour favoriser le maintien et le retour dans le logement de personnes en situation de handicap psychique pendant ou après une période d'hospitalisation. Il s'agit de mobiliser autour et avec la personne en risque de perte de logement, un binôme d'intervenants au domicile (professionnel de santé mentale et technicien d'intervention sociale et familiale), piloté par un coordinateur, pour éviter les ruptures de parcours résidentiels, de vie et de soins. Les intervenants mobilisent un réseau d'acteurs pluridisciplinaires (bailleur, services médico-sociaux, CCAS, médecin etc) afin que la personne conserve son domicile, mais aussi puisse bien-vivre dans son logement. Depuis le début de l'expérimentation en 2016, le dispositif a accompagné 87 personnes sur les villes de Lille, Villeneuve d'Ascq et Roubaix. Pour la 3ème et dernière année d'expérimentation, le dispositif sera élargi au territoire de la Métropole Européenne de Lille (90 communes). L'objectif est d'accompagner une centaine de personnes, de modéliser et dupliquer l'expérimentation et de faire connaître Logipsy au niveau national.

Lire la suite

Les 5 Ponts, lieu d'innovation urbaine pour les personnes handicapées les plus précaires

Association Les Eaux Vives - 44

Projet immobilier socialement innovant de grande envergure, le projet 5 Ponts est né d’une réflexion autour de la question de l’accueil de jour et de nuit des personnes sans-abri présentant des fragilités sociales et des handicaps psychiques et/ou physiques. A son ouverture à l’horizon 2020 sur l’Île de Nantes, il proposera, sur un même site, des espaces et des services d'accompagnement variés. Porté et coordonné par l’association Les Eaux Vives, le projet comportera : • Un pôle d'accueil avec 3 structures d'accueil sociales et médicosociales gérées par l'association les Eaux Vives et permettant d’accueillir les personnes en grande désocialisation confrontées à des difficultés cumulées dont des problèmes de santé. • Des espaces de rencontre avec un restaurant d'insertion sociale ayant vocation à être largement ouvert sur le quartier, un magasin Emmaüs, une ferme urbain sur le toit. • Des logements ordinaires, à prix ordables et libres. Chaque jour, ce projet bénéficiera directement à près de 85 personnes en situation de handicap principalement psychique sur les 150 personnes qui en bénéficient soit près de 1000 personnes par an sur 2000. L’ouverture 24h/24 offre une continuité structurante avec notamment l’accompagnement personnalisé au regard des difficultés liées au handicap : écoute, ouverture des droits (AAH), orientation vers des associations complémentaires, etc. Les 5 Ponts porte une ambition de mixité sociale et d’un vivre-ensemble renouvelé pour ce nouveau quartier et la Ville de Nantes. Déjà testé et réussi à l'étranger, ce projet est soutenu par la Ville de Nantes, la Métropole, la région ainsi que les acteurs associatifs (Emmaüs France, etc.) et l'Europe par le biais de son programme Actions Urbaines Innovatrices.

Lire la suite

SAVS NORD REUNION

APAJH de la Réunion - 97

Le dispositif de « relayage 974 » fédère des services (Samsah, savs, Fam-FH-CHRS, SAAD, mandataires judiciaires) d’associations différentes sur le territoire NORD EST réunionnais pour proposer un soutien auprès des personnes en situation de handicap psychique à leur domicile, traversant des difficultés aiguës dans des moments d’angoisse. Cet accompagnement vise à éviter l’hospitalisation et à proposer un lien social apaisé et non intrusif au travers d'un dispositif d’accueil en ville (type : café écoute / bar social). Il prendra appui sur des binômes travailleurs sociaux et « pairs aidants » et se concrétisera par : - la mise en place d’interventions sur le lieu de vie permettant évaluation, orientation, prise en compte de manière à éviter la rupture ; - l'ouverture d’un lieu de rencontre et d’échange, mise en place de permanences d’accueil ; - la mise en œuvre d’un dispositif de formation sur mesure des pairs-aidants et des professionnels

Lire la suite

GEM la Vie

GEM La Vie - 56

En 2012, trois personnes fréquentant le Centre Médico-Psychologique de Ploërmel se rencontrent au Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) de Locminé (56) pour découvrir le fonctionnement d’une telle structure. Emballés par une telle dynamique, ils décident de se lancer et de créer leur propre association. Pendant 6 ans l'association se développera sans moyens matériels, par le bouche à oreille et le crédit apporté à l'association. Le dynamisme de l'association a été reconnu par l'ARS à l'issue d'une sélection opérée dans le cadre d’un appel d'offres en 2018 où seuls 2 dossiers, dont GEM la Vie, ont été retenus. L’association est donc aujourd’hui officiellement un GEM. GEM La Vie va procéder à la location d'un local (jusqu'à présent l'association se réunissait dans un local municipal non exclusif) et l'embauche d'une animatrice déjà identifiée.

Lire la suite

Résidence Accueil Formigier

MSA Services Limousin - 19

Avec une ouverture prévue en janvier 2019, à la réception des travaux de réhabilitation du bâtiment existant, la résidence accueil Formigier aura pour mission l'accueil et l'accompagnement d’hommes et de femmes majeures, seules ou en couple, en situation de handicap psychique stabilisé, originaires prioritairement d'Objat (19 - Corrèze) ou de son bassin de vie. La résidence accueil est une petite unité de vie qui permet à ces personnes autonomes, en situation d'isolement, de fragilité à domicile et en reconstruction psychologique, de vivre dans un cadre chaleureux, parfaitement adapté et dans une ambiance familiale, tout en satisfaisant un légitime besoin de sécurité. Cette résidence autonomie est une alternative au maintien à domicile, lorsque celui-ci s’avère momentanément ou définitivement inadapté. Les personnes accueillies, toutes en capacité à vivre en semi collectivité, seront accompagnées par les professionnels de la structure dans le maintien de leur autonomie, et seront encouragées à s'inscrire dans des activités adaptées (sportives, de loisirs, et/ou professionnelles)

Lire la suite

L'entreprise d'insertion "Après"

ARES Association - 77

En France, près de 5000 personnes en situation de handicap sortent de prison. Les ex-détenus font face à de nombreuses difficultés, exacerbés par le passage en prison : dépression, addiction, absence de logement, faible qualification, perte de repères, maladies chroniques, schizophrénie et anxiété généralisée. Afin d'aider les détenus à se réinsérer socialement et professionnellement, tout en s'adaptant à leur handicap, le groupe ARES expérimente durant 3 années "Après", une entreprise d'insertion visant à accompagner 30 détenus pendant leur temps d'incarcération au sein de la prison de Meaux et de réduire le taux de récidive. Cette innovation s’intègre dans un programme expérimental de chantier d’insertion en milieu carcéral porté par la Direction de l’Administration Pénitentiaire en concertation avec la direction générale de l’emploi et de la formation professionnelle et le réseau de l’Insertion par l’Activité Economique. En lien avec l’administration pénitentiaire, les professionnels proposent des ateliers professionnels permettant une mise en situation proche du monde du travail afin d'acquérir les savoir-êtres indispensables à la sortie (ponctualité, assiduité, respect des consignes, travail en équipe, etc. ) et certaines compétences techniques. "Après" propose un accompagnement social durant 4 mois à l'intérieur de la prison qui se poursuit durant 2 mois à l'extérieur (recherche de logement, lien social, démarche administrative liées à la RQTH) afin d'éviter toute rupture.

Lire la suite

La Ferme de la Faisanderie

Association la Ferme de la Faisanderie - 54

L'association La Ferme de la Faisanderie a ouvert ses portes en 2005 et accueille aujourd'hui 44 personnes en difficulté sociale et psychique sur deux dispositifs : un ESAT et un Atelier Chantier d'Insertion (ACI). Elle propose un accompagnement social et professionnel à travers les activités d'une petite exploitation agricole : élevage, transformation de produits, traiteur et ferme-auberge. Pour développer un accompagnement au plus près des besoins des personnes accueillies, La Ferme de la Faisanderie souhaite mettre en place un atelier menuiserie, plus contenant et structurant pour les personnes en situation de handicap psychique traversant des périodes complexes, et dont le maintien sur les activités régulières de l'ESAT et de l'ACI est difficile. 6 personnes pourront travailler en même temps dans cet atelier de création d'objets en bois : 3 travailleurs en situation de handicap de façon pérenne, ayant une fonction de pair aidant, et 3 travailleurs de façon temporaire, soit 3 à 15 travailleurs par an. Cette section aménagée d'ESAT permettra d'adapter rapidement l'accompagnement par l'emploi aux besoins des travailleurs.

Lire la suite

Service d'accompagnement à la vie sociale "Armor"

Fondation saint Jean de Dieu - 22

Le Service d'Aide à la Vie Sociale (SAVS) "Armor" de Dinan (22) a démarré son activité en 2012 en accompagnant 25 personnes handicapées psychiques. L'agrément a depuis été porté à 40 places (33 pour l'instant financées). Depuis 2017, la direction du SAVS souhaite mettre en place une stratégie d’ouverture. Le principal levier d’ouverture identifié est l’implantation de ce service en centre-ville. En effet le SAVS est situé depuis sa création dans un local loué et en périphérie de la ville, accolé au centre hospitalier spécialisé et ne répond pas pleinement aux attentes des professionnels et usagers. Par ailleurs l’augmentation en 2017 du nombre de places rend encore plus prégnante une nouvelle localisation. Une architecture au service de l’ouverture est un moyen pour améliorer la qualité des prestations et un principe pour structurer les pratiques professionnelles.

Lire la suite

Pôle psychiatrie du Groupe Hospitalier Nord Essonne - Site d'Orsay

Groupe Hospitalier Nord Essonne - 91

Pour améliorer le quotidien des malades assujettis à une résidence en service fermé et favoriser des contacts sociaux propres à faciliter le retour au milieu ordinaire, le pôle de psychiatrie d'Orsay aménage une cafétéria thérapeutique au sein de son bâtiment d’hospitalisation. Le pôle psychiatrique couvre 3 secteurs de psychiatrie adultes et un secteur infanto juvénile. Il prend ainsi en charge une file active de 3000 personnes environ en difficulté psychique. Ce projet d’aménagement vise directement les patients hospitalisés, leurs familles, les visiteurs et soignants du centre hospitalier d’Orsay. L’ambition est de créer un lieu de rupture, de convivialité et d’échanges, ouvert sur l’extérieur, pour le bénéfice thérapeutique et l’insertion sociale des patients. La gestion de la cafétéria sera assurée par l’association ARCAME qui rassemble en son sein un collectif de personnes en situation de handicap psychique et de professionnels du Foyer La Maison d’Edma à Massy. D’autres partenaires, des bénévoles, des familles et des soignants du pôle psychiatrique ou d’autres structures médicosociales se relaieront avec ARCAME pour l’animation du lieu.

Lire la suite

Les petits plats de Maurice

ANRH - 75

Après le succès de l’atelier de réparation de vélo « Les petits vélos de Maurice » et à la demande des travailleurs, l’ESAT Paris XI souhaite créer une activité de restauration ouverte à un public extérieur. Ce restaurant sera situé face au futur parc Truillot, le nouvel espace vert de 5600m² au cœur du 11e arrondissement de Paris. Cette nouvelle activité permettra de valoriser auprès du grand public les compétences professionnelles de 10 travailleurs atteints de troubles psychiques et de déficiences intellectuelles. A travers ses 120 couverts et son espace de vente à emporter, l’établissement offrira des tâches variées (cuisine, service en salle, gestion de la caisse, nettoyage etc.) et adaptées aux capacités de chacun (création de repères, espaces ergonomiques). Un plan de formation sur 6 mois permettra aux travailleurs d’acquérir les compétences professionnelles et la qualification d’agent polyvalent de restauration nécessaires pour l’ouverture. L’ESAT souhaite également s’engager dans une démarche « bio » et éco-responsable en travaillant directement avec les producteurs.

Lire la suite

Résidence accueil Dorgeles II

MFCVL - 37

En complément des 26 logements actuels disséminés dans la commune de Tours, la Mutualité Française Centre Val de Loire, en lien avec le bailleur social Tours Habitat, ouvrira une nouvelle résidence accueil située dans le nord de la ville. Cette structure proposera un habitat individuel, sous forme de studios autonomes, à 10 personnes souffrant d’un handicap psychique stabilisé et ayant des difficultés d’accès au logement. Le bâtiment regroupera les logements privatifs ainsi que des espaces collectifs permettant de créer un lien social et une entraide entre les locataires. Un pôle d’accompagnement social interviendra à échéance régulière sur les appartements, assurera une permanence le week-end et la nuit, proposera des temps communautaires et garantira la bonne relation avec les services de soins.

Lire la suite

L'EPOC

L'EPOC - 75

Par ses actions, L’Epoc lutte contre l’exclusion en prenant en charge, sans discrimination, toute personne en souffrance psychique et en favorisant le lien social qui réengage une dynamique. L’association assure un accueil et un suivi thérapeutique d’accès facile 7j/7 et des ateliers à vocation thérapeutique. Soutenu par l’Agence Régionale de Santé et la Mairie de Paris, l’association se réinvente en permanence et impulse et expérimente de nouvelles offres pour s’adapter aux évolutions de ces besoins : accompagnement psychologique à domicile, notamment de personnes handicapées vieillissantes, soutien à la parentalité, mission de soutien au bailleur 3F, appui technique dans les services sociaux parisiens, centre de ressources Santé psychique-Habitat, externalisation de prestations. Depuis peu, l’association travaille sur la santé mentale en entreprise pour lever les tabous. 1499 personnes ont été suivies en 2017. Du fait du tarissement des subventions publiques et afin de répondre aux besoins conséquents de la cité en matière d’accompagnement des personnes en souffrance psychique, l’association est entrée récemment, avec l’appui d’une structure de conseil, dans une démarche d’émancipation économique associant les parties prenantes du dispositif.

Lire la suite

Estaminet le moulin

EPSM Lille Métropole - 59

L’Etablissement Public de Santé Mentale de Lille Métropole (EPSM) a pour mission la prise en charge des troubles de santé mentale. Pour élargir son offre de services, axée principalement sur le soin, l’EPSM a pour projet la création d’un restaurant d’insertion pour jeunes adultes en situation de handicap psychique. Ce lieu, à visée thérapeutique, utilisera comme support l’activité de restauration et proposera un accompagnement professionnel aux personnes écartées des circuits de la formation et de l’insertion professionnelle. Conçu comme un dispositif passerelle, le restaurant accueillera une quinzaine de jeunes par an, sur un parcours court de 6 à 12 mois, conçu en partenariat avec les acteurs locaux de l’emploi (Mission Locale, Cap Emploi, organismes de formation). Le lieu, mis à disposition par la mairie d’Halluin doit être réaménagé en lieu d’accueil pour les jeunes et de restauration d’insertion.

Lire la suite

MAPH-PSY Terres de Lorraine

ESPOIR 54 - 54

L’association Espoir 54 a créé il y a plus de 10 ans Les MAPH’psy, Maison d’Accompagnement des Personnes Handicapées PSYchiques, qui réunissent dans un même endroit, au cœur de la cité, une offre d’accompagnement pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap psychique, fonctionnant dans une logique de parcours. Forte de son expérience, l’association a pour projet l’ouverture d’une 3ème MAPH’psy sur le territoire Terres de Lorraine (Toul). L’association a acquis une maison, début 2017, pour accueillir dans un lieu accessible et confortable, un SAMSAH, un dispositif d’insertion en milieu ordinaire, un GEM, un dispositif de prévention pour les allocataires de minimas sociaux et les personnes en situation de désinsertion professionnelle ainsi q’un dispositif d’accompagnement pour les personnes vivant à domicile dans des conditions très complexes, soit près de 200 personnes. La MAPH’psy est organisée telle une plateforme de compétences au service d’un parcours aussi bien individuel que collectif.

Lire la suite

Résidence Luce

MUTUALITE FRANCAISE NORMANDIE SSAM - 14

A partir de mars 2017, au cœur d’un quartier en pleine expansion à Caen, la résidence Luce permettra à 20 personnes handicapées psychiques de vivre en toute autonomie, dans un cadre sécurité et favorisant le lien social. 10 personnes handicapées moteurs disposeront également d’un logement autonome au sein de la résidence et bénéficieront d’un service mutualisé d’aide à domicile (SMAD) présent 24 h sur 24 pour tous les actes non prévisibles. Ce SMAD favorisera leur sécurité et leur autonomie. Porté par la Mutualité Française Normandie, ce projet de résidence a pu voir le jour grâce aux nombreux partenariats établis dès l’origine avec des acteurs incontournables tels que l’UNAFAM, l’APF, l’Etablissement Public en Santé Mentale, le Centre de psychiatrie Esquirol de Caen, ou encore la MDPH. La Résidence Luce participera à l’insertion sociale des personnes handicapées psychiques et moteurs.

Lire la suite