Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

VRF Lyautey - Grand Est

OHS Lorraine - 54

L’aide et le répit des aidants est un enjeu majeur identifié à travers la Loi d’Adaptation de la Société au vieillissement. Le projet Village Répit Familles Lyautey s’inscrit dans cette opportunité et propose une nouvelle offre de service qui viendra compléter le panel de services que propose déjà l’Office d’Hygiène Sociale de Lorraine, au sein de la région Grand Est - à savoir l'accompagnement des parcours de vie des enfants jusqu'aux personnes agées, en situation de fragilité (handicap, avancée en âge, situation sociale) . Porté par cet organisme, ce projet situé au sud de la Meurthe-et-Moselle, sera le premier Village Répit de la région. Il pourra accueillir jusqu’à 55 personnes en situation de handicap, personnes âgées et leurs aidants sur deux sites, un site principal à Sion et un autre à Flavigny-sur-Moselle. Le projet s’inscrit dans le périmètre de l’ensemble des établissements de l’OHS Lorraine. Il nécessite la réhabilitation complète d’une ancienne maison de convalescence désaffectée, un aménagement paysager et un ensemble d’aménagements permettant de proposer une offre de service complète et adaptée. Une étude de faisabilité a montré la viabilité d, l'architecte a été choisi mas les études architecturales et le permis de construire seront déposés une fois que les membres du CCAH se seront positionnés. L'OHS attend également une subvention de la CNSA. Comme c'est le cas pour le projet VRF de Couches, le CCAH est sollicité avant l'étude architecturale et la finalisation du plan de financement.

Lire la suite

Les Bobos à la Ferme

La Fabrique des connexions - 62

A l’initiative d’Elodie et Louis, parents d’une enfant en situation de handicap, le projet les Bobos à la ferme a démarré en 2017 avec le Laboratoire de répit, dont l'objectif est de soutenir les aidants familiaux et en particulier les parents d'enfants en situation de handicap. Des rencontres "Les rendez-vous des parents extraordinaires", des ateliers, des événements et des séances d’information, ont fait rapidement du Laboratoire de répit, un lieu ressource pour les aidants du territoire. Pour apporter de nouvelles solutions et rendre effectif le droit au répit, le projet Bobos à la Ferme se poursuit avec la création d'hébergements touristiques et de séjours adaptés. 4 gîtes, deux chambres d'hôtes et deux salles polyvalentes seront aménagés dans un ancien corps de ferme, également lieu de vie des deux porteurs de projets. Cette offre touristique accessible s'adresse aux aidants, aux personnes en situation de handicap, aux touristes avec des prestations à la carte (relayage, loisirs, prévention santé, bien-être), pour répondre aux attentes et besoins de chacun. Ce lieu contribue à une meilleure reconnaissance des aidants familiaux dans un environnement inclusif et innovant.

Lire la suite

Relayage / Une plateforme de répit et d'accompagnement

Association Apei Ouest 44 - 44

Deux services d’Aide aux aidants, le service d’aide aux aidants de l’APEI Ouest 44 et Al’Fa Répit; et un service à la personne, l’ADMR 44, travaillent en partenariat depuis quelques années pour proposer un nouveau service de relayage en Loire Atlantique. Suite à l’accord du ministère au printemps 2019, ce service va pourvoi expérimenter l’organisation sous le modèle du concept québecois du balluchonnage d’un service de répit au domicile des aidants allant de 36 heures à maximum 6 jours consécutifs par le même intervenant (dérogation au droit du travail) : un intervenant référencé et formé est mobilisé pour remplacer l’aidant au domicile sur les tâches qu’il effectue au quotidien auprès de son proche aidé ou sur des extra : (sorties, loisirs…) Les missions et le cadre d’intervention sont convenus avec la personne et l’aidant : aide à la toilette, aux déplacements, à la prise de repas, à l’élimination… Le relayeur ne remplace pas les autres intervenants au domicile. C’est une présence rassurante qui intègre une veille et qui propose des divertissements, sorties… L’expérimentation va se poursuivre sur 3 ans et permettre d’intervenir auprès des aidants de personnes en situation de handicap mental et cognitif, quel que soit leur âge et situation.

Lire la suite

JADE

JADE - 91

On estime à 500 000 le nombre de jeunes aidants en France. L’association JADE est la seule structure française à s’intéresser à cette population. Depuis 5 ans, grâce à l’implication de Françoise Ellien, psychologue et clinicienne et d’Isabelle Borard, scénariste et réalisatrice, JADE propose des ateliers de répit à travers la réalisation cinématographique. Ces temps de répit permettent de travailler sur les situations rencontrées par les jeunes aidants de façon artistique et ludique et de mettre en images leur réalité quotidienne. 58 enfants et adolescents ont ainsi été accompagnés en Ile de France depuis 2014. Le projet présenté au CCAH par l’association consiste à expérimenter et essaimer ce dispositif de cinéma – répit dans trois régions ( Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Grand Est) en contractualisant avec des porteurs de projets locaux qui seront chargés de travailler conformément à la méthodologie inventée par JADE.

Lire la suite

Université de Lorraine

Université de Lorraine - 54

Lorsque l’on parle d’autisme, on évoque souvent le vécu des parents et les difficultés qu’ils rencontrent, en ayant tendance à oublier le vécu de la fratrie. Pourtant, grandir auprès d'un frère ou d'une sœur souffrant de troubles autistiques est un parcours tout aussi complexe, pouvant engendrer incompréhension, mal-être et isolement. Pour répondre à cette problématique, le Laboratoire Lorrain de Psychologie et Neurosciences de la Dynamique des Comportements (Université de Lorraine) a pour projet la mise en place de groupes de paroles à l'attention d'enfants, d'adolescents, membres d'une fratrie avec une personne porteuse de troubles autistiques. Cette expérimentation, menée sur 3 ans en partenariat avec le Centre de Ressources Autisme de Lorraine et l'IME de Saint Dié des Vosges, a pour objectif d'accompagner la fratrie dans son quotidien familial, scolaire et social et faciliter l'expression et la parole en famille. Le protocole a été expertisé par une équipe de chercheurs de l’Institut de Recherche en Santé Publique (IRESP) qui a souligné l’intérêt de l’objet de la recherche ainsi que par le Comité scientifique de l'Université de Nanterre. 20 à 30 enfants et adolescents de 6 à 18 ans participeront à des ateliers mensuels autour des représentations du handicap, de la posture fraternelle et de la communication, encadrés par un psychologue et deux étudiants. Cette expérimentation permettra de créer des supports pédagogiques à destination des familles et des professionnels, développer la mise en place de groupe de paroles fratrie et sensibiliser pour que cette thématique soit mieux prise en compte par les professionnels et les familles.

Lire la suite

Handissimo

Association Handissimo - 69

Handissimo est une plateforme de solutions et d’entraide qui a pour mission de simplifier la vie des familles touchées par le handicap d’un enfant. En un clic, elle permet de trouver près de chez soi une structure adaptée, une association, un professionnel, une autre famille avec qui partager son expérience. Lorsqu’on est touché par le handicap d’un enfant ou d’un proche, on est amené à chercher pour lui des solutions adaptées tout au long de son parcours : un lieu de diagnostic ou de soin, un accompagnement pour la scolarisation, un établissement ou un service spécialisé, un professionnel spécialiste, une association ou un club sportif pour les loisirs, des structures de répit ou de soutien pour les parents, et plus tard, une formation, un travail, un lieu de vie, un logement adapté. Les parents et proches passent un temps et une énergie incroyables pour trouver des solutions concrètes, avec plus ou moins de succès, et souvent du retard dans la mise en place des accompagnements nécessaires. Ceci génère du stress, de l’isolement, du découragement. L’un des parents arrête généralement de travailler pour s’occuper de ces démarches. Handissimo est la première plateforme collaborative pour les familles ayant un enfant ou un proche handicapé, qui permet de comprendre, sélectionner et contacter en quelques clics, les structures, services, associations, professionnels spécialisés, près de chez soi.

Lire la suite

Tous aidants

La compagnie des aidants - 94

Mise en oeuvre d'un événement d’information pour les aidants sur les dispositifs qui pourraient faciliter leur vie au quotidien, au travers de l’implantation d’un bus durant 3 jours sur un lieu de rencontres. Ce bus est équipé à l’intérieur de 3 espaces conviviaux et discrets. Compte tenu de la saison, il peut être installé un jardinet extérieur propice à la détente, tranchant radicalement avec le site d’implantation. Les aidants sont accueillis par des Assistantes sociales dans un espace rassurant et confidentiel afin de re?pondre a? toutes leurs questions et de leur apporter des solutions concrètes et pratiques. Lors de leur 1er événement organisé les 26, 27 et 28 juin 2018 sur le parvis de la Défense, plus de 700 personnes ont ainsi été écoutées et soutenues par leur équipe. Vidéo de présentation de leur 1er événement : https://www.youtube.com/watch?v=SEh_EQbCL7U

Lire la suite

"Ma chère Famille"

Studio Filmiz - 73

Après le webdocumentaire "Plongez en nos troubles" qui explorait les difficultés scolaires des enfants avec des troubles de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (audience de 90 000 spectateurs), le studio Filmiz souhaite aujourd'hui s'intéresser aux proches aidants des personnes en situation de handicap. En se basant sur une écriture interactive, le studio Filmiz développe un nouveau webdocumentaire intitulé "Ma chère famille" qui permet d'aller à la rencontre des aidants, de leur donner la parole, de comprendre leur quotidien, leurs difficultés et leurs stratégies d'adaptation. D'une durée de 120 minutes, disponible gratuitement 24h/24, le webdocumentaire proposera des solutions pour améliorer le quotidien des aidants. Les partenaires : la Croix-rouge Française, l'Association des Paralysés de France, l'UNAFAM, la Fondation France Répit, l'ADAPEI du Rhône, Austime France apporteront leur expertise pour co-construire le webdocumentaire, mettront en lien les familles intéressées pour réaliser les courts-métrages et les reportages, diffuseront et utiliseront cet outil pour leurs actions de sensibilisation et de formation.

Lire la suite

Apte Pôle Répit

APTE Pôle Répit - 75

Apte Pôle Répit est une association référente en matière d’autisme en Ile de France depuis 2009. Elle accompagne 40 familles en file active à travers 6 000 heures de prestations dispensées par des professionnels spécialisés. Elle recrute et forme à l’ensemble des approches de l’autisme, des professionnels qui accompagnent à domicile sur des durées variables, des personnes avec autisme. Afin de développer son activité et apporter plus de réponses ponctuelles ou durables à ces familles, l’association va créer une plateforme digitale, nommée Le Pôle Répit. Ce service, soutenu par le Conseil Régional d’Ile de France, s’appuie sur l’implication des familles, des personnes avec autisme (selon leurs capacités) et des intervenants professionnels formés, agréés et labellisés par la structure dans une logique d’engagement et de lien responsable. Le développement consiste à mettre en place un outil digital de gestion et de mise en lien afin de développer progressivement son activité sur le territoire national.

Lire la suite